Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

commerce local

  • AU CARREFOUR MARKET DE VANVES LA SITUATION COMMENCE A S’AMELIORER

    Le Blog indiquaitvoilà présdedeuxsemaines que l ’action de l’association Agir sur le Plateau ainsi que les réactions sur les réseaux sociaux et de quelques membres du Conseil de Quartier avaient produit des effets : les allées de ce supermarché avaient  vide de toute palette et tout carton qui entravaient la circulation des clients et leur accès aux rayons. Des écriteaux indiquaient même pourquoi certains produits manquaient ou les raisons d’un dysfonctionnement dans certains rayons. A la satisfaction des habitués qui ont réagis sur les réseaux sociaux en se félicitant d’avoir été écouté par son directeur  (par  intérim) que des membres de l’association ont même rencontré le 24 Novembre dernier.

    Il leur a indiqué qu’il prévoit de revoir avec ses différents prestataires ou sous-traitants les problèmes de livraison, horaires et volumes, de corriger les différents points techniques défaillants ainsi les portes des réfrigérateurs et congélateurs, les lignes de caisse endommagées, l’étiquetage manquant,  les casiers de consigne défectueux etc….reconnnaissant « qu’il en va du respect de l’hygiène, de la chaîne du froid et de l’information du consommateur ». Il a constaté l’état de l’espace de déchargement et de sa dégradation, du sol au plafond, envisageant le nettoyage de l’enseigne appliquée sur le 52 rue Jean-Jaurès ainsi que celui du mur arrière. Enfin, il a proposé revoir le recrutement et en conséquence les plannings des personnels, afin de mieux fournir les caisses.

  • VANV’EN POUPE PARTENAIRE DE LA SECTION NATATION VEND LES MAILLOTS MICHAEL PHELPS

    Une belle affiche de Michael Phelps trône dans l’une des vitrines de Vanv’en Poupe parce que cette boutique de vêtements à la mode vend depuis quelques semaines  la marque de maillot Michael Phelps,  champion olympique de natation américain fabriqué par  Acqua Sphere

    «Ma décision de m'associer avec Aqua Sphere et de lancer la marque MP a été guidée par l'opportunité d'améliorer les aspects techniques des équipements de natation disponibles sur le marché» explique Michael Phelps. « Depuis la matière et les motifs jusqu'à sa capacité de compression et de couverture sur le corps, chaque détail a été étudié pour créer un maillot de bain de compétition qui soit à la fois rapide dans l'eau, confortable à porter, et élégant ». Mais ce n’est pas tout, car des lunettes de natation, aux serviettes etc…d’autres marques, Acqua Long, Kameleon.. ont reçu ce label  « MP » que Barbara, la patronne de Vanv’En Poupe a installé sur 6 m linéaire dans sa boutique, et ceux qui ne sont pas exposés, peuvent être commandé

    Barbara a été incité par Lazreg Benedhadj dans le cadre d’un partenariat avec la section natation qu’il préside. Ainsi tous les nageurs de cette section natation, et ils sont nombreux,  peuvent venir se fournir à Vanv’En Poupe en maillots,lunettes de natation en serviettes…  « Ce nouveau défi m’a motivé. J’ai pu rencontrer des responsables de cette marque, et j’ai surtout découvert le monde de la natation qui est une belle et grande famille, avec un président et des dirigeants très investis, soucieux duu confort de ses licenciés » reconnait elle.. 5 ans après son ouverture à Vanves, c’est une nouvelle aventure pour Vanv’En Poupe d’autant plus que ce champion Olympique sera présent aux J.O. de Tokyo

  • CROWDFUNDING COMMERCIAL : UNE SOLUTION POUR LE COMMERCE DE VANVES ?

    Vanves est le théâtre d’un phénomène nouveau avec le financement participatif (crowdfunding)  en immobilier qui prend de l’essor actuellement en France, et notamment commercial qui est encore une niche, avec l’exemple de la clinique vétérinaire du Plateau. Le crowdfunding consiste à assembler l’apport financier de plusieurs participants pour mener à bien un projet de l’humanitaire à l’immobilier en passant par les commerces, la suppression de l’intermédiaire laissant entrevoir une rentabilité accrue pour les investisseurs (entre 10 à 12% annuels) grâce à un apport de quelques centaines ou milliers d’euros 

    A Vanves, 6 amis viennent de racheter les murs de la clinique vétérinaire du Plateau installé au rez de chaussée à côté du fleuriste de la place Albert Legris. Chacun a apporté 15 000 €, en créant une SCI, monté le dossier de financement, et assure  maintenant la gestion quotidienne (loyers, travaux, comptabilité…) grâce  à une société Baltis Capital fondé par Alexandre Toussaint et Clément Dornier qui s’est spécialisé dans le crowdfunding commercial.

    Elle pourrait être une solution pour lutter contre la crise du commerce  de centre ville qui touche Vanves puisqu’ils s’intéressent justement aux commerces de centre ville. La participation minimum dans leurs opérations est de 5000 €, ce qui est accessible, avec un rendement de 6%, sans rien faire, participant seulement aux décisions en ligne. Baltis Capital a ainsi repris ou créé de nombreux commerces dans l’ouest francilien (Saint Germain en Laye, Mesnil Le Roi), Vanves étant la première ville des Hauts de Seine à avoir suscité leur intérêt avec cette clinique vétérinaire. Dans certains cas, ce sont des habitants du quartier qui se sont mobilisés pour garder ou créer un commerce qui manquait, comme une épicerie fine à Lille