Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VIE POLITIQUE REGIONALE

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    UN COMEDIEN/RESTAURATEUR HEUREUX

    «Nous habitons cette ville depuis l'arrivée de notre deuxième fils, voilà 12ans. Nous avions envie d'une maison et d'un jardin tout en restant le plus près possible de Paris. Nous sommes à dix minutes de Montparnasse. Nous avons tous les avantages sans les inconvénients.» raconte François Feroleto, comédien (sur la photo avec le sommelier de Vanves, Emmanuel Delmas lors de la dédicade d’un de ses livres) mais aussi restaurateur puisqu’il est le propriétaire/patron de la Crêperie La Girafe, dans la presse qui s’intéresse à lui actuellement parce qu’il a repris «Trahisons» de Harold Pinter, mis en scène par Christophe Gand au Lucernaire (VIe), avant de jouer au Festival d'Avignon. Et il s'apprête à tourner un film avec Laetitia Casta et Lambert Wilson. Dans cette histoire d'amour signée Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie (auteurs de la pièce Amitiés sincères), il incarnera le mari de l'ex-mannequin. 

    LA CLINIQUE VETERINAIRE DU PLATEAU FERMEE ?

    Le cabinet vétérinaire du Plateau aurait fermé  durant ses vacances de Février, définitivement ou temporairement, personne ne sait, ce qui a suscité un certain émoi dans ce quartier de Vanves. Il est intéressant de noter que cette clinique vétérinaire faisait l’objet d’un crowfunding qui consiste à assembler l’apport financier de plusieurs participants pour mener à bien, dans ce cas là,  un projet commercial, 6 persones ayant créé une  SCI, monté le dossier de financement, et assuré la gestion quotidienne (loyers, travaux, comptabilité…) grâce  à une société Baltis Capital fondé par Alexandre Toussaint et Clément Dornier qui s’est spécialisé dans le crowdfunding commercial. Le Blog de Vanves au Quotidien avait consacré à la mi Novembre un article sur cet exemple qui pouvait être une  solution pour lutter contre la crise du commerce  de centre ville qui touche Vanves puisqu’ils s’intéressent justement aux commerces de centre ville. Vanves étant la première ville des Hauts de Seine à avoir suscité leur intérêt avec cette clinique vétérinaire. Que s’est il passé. Contacté, Baltis-capital ne répond pas

    VANVES SOUS UN FROID GLACIAL ET DE NOUVEAU LA NEIGE

    Vanves a battu un record avec -6° dans la nuit de Mardi à Mercredi. D’ailleurs, ce froid glacial se traduit par un phénoméne bizzare renforcé par les vacances : Le nombre de places de stationnement libres, car les vanvéens qui ont un parking rentrent leur véhicule alors que, pâr paresse, ils le laissent dehors. Vanves devrait se réveiller aujourd’hui sous la neigne comme Paris et l’Ile de France  puisqu’un nouvel épisode neigeux était prévu cette nuit de 1H du matin au milieu de la matinée. Mais là encore, Météo France ne prévoit que "quelques flocons" sur la région. IL n'empêche que le trafic des bus est perturbé ce matin, la RATP, leur sortie des dépôts se faisant au cas par cas en fonction de l'accessibilité de la voirie

    Par ailleurs, la journée de jeudi devrait correspondre à un redoux. Les températures devraient alors redevenir largement positives et la neige céder la place à la pluie. Celle-ci se révélera cependant verglaçante. La prudence sera donc de mise pour ceux qui se rendront au travail en voiture. L’Etat n’a pas lésiné en déclenchant son plan grand Froid avec 5.344 places supplémentaires débloquées, dont 1.751 à Paris pour héberger des personnes sans abris, une cinquantaine élus franciliens ayant été à la rencontre de ceux qui sont encore dehors cette nuit. «Après un mois de janvier historiquement doux et un début février neigeux, cet épisode de froid, qui serait banal en plein cœur de l'hiver, est marquant en raison de son caractère tardif. La France n'avait pas connu une telle vague de froid à pareille époque de l'année depuis 2005 » constatait on du côté de Météo France.

  • DANS LE CREUX DE L’OREILLE DE VANVES

    UN GENERAL POUR MACRON AUX LEGISLATIVES : BERTRAND SOUBELET

    Le candidat d’En Marche dans la 10éme circonscripton des Hauts de seine(Issy/Vanves) serait le Général Bertrand Soubelet, ancien n°3 de la Gendarmerie. Il avait été muté à la tête de la Gendarmerie d’Outre-Mer en 2014, suite à des critiques publiques au sujet de la politique sécuritaire et judiciaire instaurée par le gouvernement qu'il jugeait « incohérente » et « inadaptée », et  dont il a perdu l’affectation en avril dernier, un mois après la parution chez Plon de son livre « Tout ce qu’il ne faut pas dire »,

    Tout est parti de l'audition devant les députés du 18 décembre 2013 au Palais Bourbon dans le cadre de la mission d'information relative à la lutte contre l'insécurité sur tout le territoire. « On a demandé mon avis : j'ai donc tenu des propos sans langue de bois. Trois semaines après, une dépêche AFP titrait «un général critique la politique pénale de notre pays». J'avais mis le feu aux poudres. Or, je n'ai pas critiqué la politique pénale. J'ai simplement fait un état des lieux. Dire la vérité est dans mon ADN » expliquait il. Il avait tout simplement fait état « de l 'inquiétude de la gendarmerie face aux 6 000 emplois supprimés, à une justice sans moyen, une procédure trop complexe. Des délinquants laissés dans la nature malgré l'engagement des gendarmes et des magistrats. La sécurité dans notre pays n'est pas assurée comme elle devrait » auquel  la général Denis Favier, alors  patron des 125 000 gendarmes d'active et réservistes qui avait répliqué en estimant que «vendre une polémique, instrumentaliser la gendarmerie et surtout ceux qui la servent, c'est tout ce qu'il ne faut pas faire ». Même Jean Christophe Lagarde, alors Secrétaire Général de l’UDI avait pris sa défense en dénonçant « une véritable rétrogradation » et « une mise au placard » du général. C’est à lui qu’André Santini l’avait invité à écrire lorsqu’il avait fait état de sa  volonté d’être candidat aux législatives sous les couleurs de l’UDI ou du Nouveau Centre. Du coup, on le retrouverait candidat d’en Marche si les informations sont confirmés face à André Santini si ce dernier se représente bien sûr.  

    AGIR POUR LE PLATEAU ET LA METROPOLE DU GRAND PARIS

    La candidate présenté par l’association vanvéenne « Agir pour le Plateau », Hortense Mourier, au Conseil du Développement (CODEV)  de la MGP (Métropole du Grand Paris) n’a pas été retenue. Ses 24 membres citoyens, ont été  tirés au sort parmi 600 grandparisiens de l’aire métropolitaine qui se sont portés candidat après un appel à candidatures lancé le 9 novembre dernier,  relayé par les maires des 131 communes qui a pris fin, le 15 janvier. Ainsi chacun des 12  territoires comme GPSO  est représenté par un homme et une femme qui rejoindront les 80 personnalités qualifiées, représentant les acteurs économiques, sociaux, environnementaux, culturels et sportifs. Ces personnalités sont en cours de désignation par Patrick Ollier et Philippe Laurent représentant permanent du Bureau de la Métropole auprès du CODEV qui sera installé avant la fin du mois de février. « Je me réjouis de voir que les choses avancent à la MGP et que le CODEV sera prochainement opérationnel. Nous avons eu la volonté d’associer 24 habitants à cette instance car il s’agit bien d’élaborer une métropole qui soit au service de ses habitants. Rien de mieux pour cela que d’en associer un certain nombre aux réflexions sur le projet métropolitain » a affirmé Patrick Ollier, président de la MGP. Rappelons que  le Conseil de développement est un organe consultatif placé auprès du Conseil métropolitain, qui peut et doit dans certains cas, être saisi pour avis par les élus. Il peut également s’autosaisir  de tous les sujets qui lui paraissent importants pour construire la métropole résiliente du XXIème siècle.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    POINT DE PRESSE :

    Beaucoup de fidéles clients vanvéens sont venus saluer Daniel Buire,  samedi  dernier durant toute la journée, quelquefois des familles entières, pour l’embrasser, des personnalités comme Isabelle Debré, Guy Janvier (sur la photo).. . Des moments très émouvants… Après 33 ans. Cette semaine sera consacré au rangement et au déménagement même  s’il a commencé à inventorier les  1500 titres, avec 3000 exemplaires de ses revues, magazines, journaux exposés sans ses linéaires, représentant près de 3000 €. Il n’a pas trouvé de repreneur, mais un nouveau point de presse devrait ouvrir à la Rentrée puisque Doclogic devrait consacrer une partie de son magasin (et de son activité) à la vente de journaux

    VANVES ZONE FRAGILE ?

    Les Hauts de Seine devrait arrêter sa stratégie départementale de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale qui vient de faire l’objet d’une convention avec un collectif « citoyens fraternels 92 » regroupant une quinzaine d’association dont le Secours Catholique présent dans notre ville. Il vise à  renforcer les synergies des interventions respectives en direction des publics les plus fragiles  et à identifier toutes les actions relevant de l’échelon départemental sur lesquels tous ces acteurs doivent plancher dans les mois à venir. Dans le diagnostic qu’il a commencé à établir, à partir des éléments donnés par l’ARS (Agence Régionale de Santé), il apparaît que plusieurs grandes villes (9) ont un taux de pauvreté très largement au dessus de la moyenne (12% sur le dépatement). Elle indique aussi  que « les communes de Vanves et Villeneuve la Garenne sont par ailleurs classées en zone dites « fragiles » pour les médecins généralistes ». Pourtant Vanves ne maque pas de médecins généralistes, mais il est vrai que la plupart sont à moins de 10 ans de la retraite, et que la reléve est difficile.