Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VANVEENS

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : SPEED DATING AVEC LES NOUVEAUX VANVEEENS

    Soirée traditionnelle d’accueil des nouveaux habitants mardi soir à La Palestre à la veille du Grand Froid qui commençait à s’abattre sur Vanves rendant les rues dessertes. Plus de 180 nouveaux vanvéens étaient venus en famille passer une soirée avec l’ensemble des élus à quelques exceptions prés, opposition comprise.  Occasion pour Bernard Gauducheau de célébrer cet « esprit village » qui est propre à Vanves, où l’on peut rencontrer son maire dans la rue, car à Vanves, c’est tellement petit qu’on s’y déplace à pied. Une ville à l’échelle humaine qui se développe et devrait atteindre les 30 000 habitants à l’horizon 2020. Deux films ont été projetés, l’un sur Vanves, l’autre sur la gare du Grand Paris Express avant trois quart de speed dating avec les adjoints, le maire n’ayant plus un tambourin, mais un véritable gong, pour les faire changer de table au bout de 3 mn. Et le pot qui suit,  permet de continuer les échanges.

  • CARNET DU JOUR A VANVES : DISPARITION ET RETRAITE DE CITOYENS ENGAGES

    Martine Poirier : Un exemple de vie chrétienne

    Martine Poirier, vanvéenne très active dans les associations et la vie paroissiale, décédée à Noël à l’âge de 74 ans, a été accompagné à sa dernière demeure mercredi après-midi par de nombreux amis. « Elle a été un exemple de vie chrétienne par ses engagements associatifs et dans la paroisse » a expliqué le pére curé, Bertrand Auville. Embarquée dans la vie paroissiale, elle a beaucoup œuvré au sein de la conférence Saint Vincent de Paul où elle a nouée de solides amitiés, très active aux goûters chantant avec Pierre Meige, aux excursions, aux réunions…Elle était aussi membre du conseil d’administration du Syndicat d’Initiative où elle était aussi  très active, participant aux visites, voyages et animations. « Elle aimait la ville de Vanves. Et surtout, elle a permis de rompre la solitude de beaucoup de Vanves » ont témoigné ceux qui l’ont cotoyé de près et vu agir autour d’elle

    René Ballet : Un Citoyen d’honneur de Vanves en 2004 

    Vanvéen depuis plus de 40 ans, René Ballet, écrivain célébre à l’origine d’une quarantaine d’ouvrages dont 12 romans (« Échec et mat » Gallimard, 1960, « Les jours commencent à l’aube » Gallimard, 1961 et « l’Inutile Retour » Gallimard, 1962) et ami intime de Roger Vailland, s’est éteint en début d’année, saluée par le journal  l’Humanité dont il avait été grand reporter.  C’est lors d’un séjour de 4 ans avec son épouse institutrice comme lui, dans un petit village de l’Isére, qu’il avait noué une amitié prolongée avec l’écrivain Roger vaillant et sa femme Elisabeth. Par la suite, il était devenu  adjoint au directeur des relations publiques du groupe Fiat. Il s’était réalisé ensuite dans l’écriture en devenant dans un premier temps, journaliste course automobile et reportage internationaux, rédacteur en chef de la revue « Communes » et membre du Comité de Rédaction des « Cahiers Roger Vaillant » qui lui ont fait  parcourir le monde, toujours heureux de retrouver Vanves avec ses petites rues et placettes au charme provincial et ses quartiers modernes, lorsqu’il revenait chez lui. « Sur son site Internet, on peut lire cette ligne de conduite, dans le droit-fil de celle de Vailland, qu’il a su respecter : « Une vie consacrée au plaisir : plaisir de découvrir, d’aimer, d’écrire, de défendre ses opinions et ses amis » concluait l’humanité dans l’hommage qui lui a consacré

    Guy Lherminier prend sa retraite de dirigeant sportif bénévole

    « Pour ma part je ne pourrais plus faire partie du Comité ni du bureau, la section Hand ne comptant plus que deux membres, Philippe et Cyril.Après 45 années passées parmi vous c’est avec beaucoup d’émotion que je dois arrêter » a annoncé Guy Lherminier dans ses vœux aux dirigeants du Stade de Vanves en ce début d’année . « Je continuerai à travailler au sein de la section hand» ajoutait il. Avec cette retraite, c’est une page qui se tourne au Stade De Vanves, car tous ses dirigeants bénévoles anciens et nouveaux ont eu affaire à lui, car s'étant occupé depuis de très nombreuses années de la trésorerie de ce club omnisports, souvent très tôt le matin au secrétariat du Stade de Vanves, avec son éternel cigare dont il est amateur, toujours à pied.

  • DEPART A LA RETRAITE D’UN GARDIEN D’ECOLE DE VANVES : PATRICK LE BIENHEUREUX

    « J’ai passé une vie exceptionnelle ici ! Que du bonheur ! » a-t-il déclaré lors des discours de Bernard Gauducheau, de Didier Morin l’un de ces prédécesseurs, Isabelle Debré vice présidente du Sénat. « Personne généreuse qui a beaucoup donné dans l’esprit du service public ! », « Pour nous à Vanves, la famile Pottier, c’est un peu ville avec cette dimension humaine ! », « beaucoup de pages se tournent actuellement parce qu’on n’a plus 20 ans ! » a-t-on entendu hier soir dans ce préau de l’école Marceau où beaucoup de vanvéens à divers titres étaient venus saluer Patrick Pottier pour son départ à la retraite en présence de sa famille et surtout de son épouse, la Baronne, pour qui c’était aussi le départ à la retraite.