Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

centre ancien

  • DANS LE CREUX DE L’OREILLE DE VANVES

    PROVENDIER DE SUPLEANTE A DEPUTEE

    Suite à l’entrée au gouvernement de Gabriel Attal, nommé secrétaire d’Etat auprès de Jean-Michel Blanquer, chargé de la Jeunesse, sa suppléante Florence Provendier (sur la photo avec lui dans un bureau de vote de Vanves) deviendra officiellement la nouvelle députée de la 10e circonscription des  Hauts-de-Seine (Vanves-Issy) le 17 novembre prochain. Depuis juillet, elle est directrice de la communication et du marketing de l’ESSEC Business School. Diplômée de la prestigieuse école de commerce en 1998, elle avait travaillé en entreprise et en ONG, notamment pour l’association «Une Enfant par la main», qui permet de parrainer des enfants démunis et de réaliser des projets dans leurs communautés, en Afrique, Asie et Amérique Latine. C’est une isséenne depuis 1991, malgré un petit séjour du côté du Trapéze à Boulogne, mais toujours sur le territoire de la 10e, qui est une adepte de la marche, ayant sillonné de nombreux sentiers mythiques, de la Cordillère des Andes aux Anapurna, du tour ddu Mont Blanc au GR 20,34… et bien sûr le chemin de Saint Jacques de Compostelle. De là à devenir une marcheuse, iln’y avait qu’un pas, qu’elle a franchie en 2016, en ayant croisé leur dynamique. «L’impulsion de renouveau incarnée par le Président de la République et l’envie de contribuer à la démarche progressiste amercée ainsi que la personnalité de Gabriel Attal, m’ont incitée à devenir sa suppléante en Juin  2017 » explique t-elle

    CENTRE ANCIEN CONGESTIONNE

    La circulation devient infernale dans le Centre Ancien. car non seulement l’expérimentation de l’inversion de la rue Pruvot continue, mais en plus, des travaux du syndicat des Eaux d’(Ile de France (SEDIF) dans les rues Valentine Jacquet, Vieille Forge et place du Président Kennedy ont commencé voilà quinze jours, le site Internet de la mairie ayant indiqué qu’elles pourraient être bloqué à certains moments. C'est-à-dire que pour relier le Clos Montholon ou les Hauts de Vanves et le Centre Ancien, il faudra passer par Issy les Moulineaux ou Malakoff. Heureusement le mondial de l’auto est terminé, mais bonjour la pollution et les embouteillages. D’ailleurs beaucoup d’habitants et riverains de ses rues se sont aperçus d’une augmentation de la circulation aux heures de pointe dans ces quartiers jusqu’à présent tranquille. Et cela pour quelques habitants de la rue Pruvottrès influents

    RECORD DE VENTE FONCIERE AUTOUR DE LA GARE DU GPE

    L’ORF (Observatoire régional du Foncier) s’est penché sur le marché foncier autour des gares du Grand Paros Express qui ont suscité 1364 transactions dans les 800 m autour de celles-ci représentant un volume global de 1,9 milliard d’euros. Il a constaté que les volumes financiers en jeu les plus élevés, se situent, en autre, sur la commune d’Issy les Moulineaux, autour du Fort d’Issy-Vanves-Clamart de la ligne 15 sud du GPE. Ce secteur affiche un volume financier global de 211 M€ pour 63 ventes portant sur un total de 13,3 ha

  • LE DEPART A LA RETRAITE DU PATRON DU RELAIS DE VANVRES

    Il fallait bien que cela arrive après 37 ans passés à la tête du Relais de Vanvres qui est peut être le dernier des bistrots à l’ancienne à fermer à Vanves, pour permettre à Luc Arias de prendre sa retraite.

    Mercredi soir, Il organisait une petite soirée pour ses clients amis et habitués comme il le fait avec son épouse Brigitte au début de l’année avec la galette des Rois. Mais l’assemblée s’était un peu plusdes élargie avec la visite (rapide) d’un élu chargé du commerce, notamment, avec quelques commerçants et artisans voisins. Sœur Mireille, Xavière, était même venu avec une petite chanson  à chanté sur l’air de « Sius lesponts de Paris » : « Au p’tit Café de Vanvres/On est si bien ensemble/Va les Castet, Françoise et puis Colette/Sans oublier le regretté Sylvain/Y’a aussi l’ami Max/Et tous les habitués/Au Ptit matin :Vers les 9H1/2/Tout ce petit monde est là… Merci cher ami Luc/D’avoir toujours gardé/A ce café, l’aspect proximité/et un accueil/Tout en simplicité/On sesentait chez soi/Quel que soit notre emploi/Nous tex amis du Café du Matin/On ne t’oubliera pas ».

    Le blog aura l’occasion de revenir sur ses 37 ans non seulement de ce bistrot mais aussi de cette petite place qui a bien changée dans ce cœur du Vanves ancien qui malheureusement se dévitalise, comme beaucoup de vanvéens le craignent avec ses agences immobilières, ses sociétés de crédit et ses restaurations rapides.

  • LE MARCHE IMMOBILIER DE VANVES DANS L’ANCIEN : DES RECORDS AUTOUR DU LYCEE

    Il est intéressant de noter que le secteur sud-ouest de la ville, où se trouve le triangle d’or du Clos Montholon, proche de Clamart avec la future station du Grand Paris Express, et loin des commerces et des transports, n’intéresse pas, pour l’instant, de possibles acquéreurs en dehors des promoteurs qui font monter la pression, comme l’ont noté les professionnels de l’immobilier lors des dernières enquêtes menées par les magazines dans leur spécial immobilier. «Nos acheteurs sont des Parisiens qui ont l'habitude d'avoir une station de métro et des boutiques au pied de leur immeuble, préférent plutôt les quartiers du Plateau, du lycée, du centre Ancien» expliquaient ils concernant Vanves. Occasion de faire le point sur le marché de l’ancien aujourd’hui, et du neuf demain  

    «Jouxtant le XVéme arrondissement, Vanves est une ville discréte, niché entre les communes d’Issy et Malakoff. Moins populaire que cette dernière, elle accueille un grand nombre de parisiens et d’issisois ( ?) en quête de prix plus abordable que dans leur ville respective ou d’une pièce supplémentaire pour le même montant »lisait on dans ces magazines  qui relevaient deux phénoménes : un prix moyen au mètre carré dans l'ancien qui dépasse à peine les 6.000€ (selon MeilleursAgents.com), mais bat des records dans les rues qui longe le lycée Michelet  (6800 €/le m2 en moyenne) : une maison de 130 m2, rue Jullien ² a été vendue au prix de 1,5M€,  un 5-piéces rue V.Hugo l’a été à 888 000 €.

    Vanves fait partie des marchés immobiliers porteurs de la petite couronne. «En l'espace d'un an, les prix de la commune ont flambés de 5,5%, un point de plus que la moyenne des Hauts-de-Seine. L'une des raisons : l'existence de grandes surfaces et de maisons de ville, des atouts plutôt rares en banlieue proche. A Vanves, les appartements à partir du T3 sont très prisés par les familles, qui recherchent une résidence principale » expliquait on chez l’agence Laforêt. Dans les autres quartiers prisés, l’Express relevait un 2 piéces lumineux d’une surface de 48m2, en bon état dans un immeuble des années 50 Sur le Plateau, avec ascenseur, mais sans cave, vendu à 301 000 € (6270 €/Le m2). Dans un immeuble des années 30 rue J.BLeuzen, un 3 pîèces de caractére d’une surface de 67 m2 s’est vendu à 395 000 € (5895 € le m2)

     

    A SUIVRE