Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

place de la république

  • CENTRE ANCIEN-SAINT REMY DE VANVES : DES TRAVAUX ET UNE EXPERIMENTATION

    A côté des chantiers de constructions, il y a d’autres travaux dans ce quartier du Centre ancien – Saint Remy sur lesquels est revenu le représentant de GPSO, à l’occasion de la réunion publique jeudi dernier : Le petit jardin du centre administratif avec la promenade Simone Veil dont les travaux de réaménagement (90 000 €) ont commencé en Novembre et se sont terminés ces jours-ci avec les plantations. La rue de la République  qui a fait l’objet de travaux de bouchardage pour la rendre moins glissante  - surtout pour les deux roues les jours de pluie – mais malheureusement pas la place comme l’a regretté un habitué. Un trottoir de la rue Valentine Jacquet  a fait l’objet de travaux de réfection (18 000 €), et la borne fontaine de la rue de la République a été remplace (3250 €) sans compter les multiples petites interventions quotidiennes (127) et la réparation de 47 nids de poule dans ce quartuer depuis le début de l’année

    Deux sujets ont été abordé : Tout d’abord, l’expérimentation du changement de sens de la rue Pruvost, la ville attendant un avis du Conseil Départemental sur la possibilité d’un tourner à gauche boulevard du Lycée. Une demande des riverains qui se plaignent d’un trajet «malin» embouteillant cette rue chaque matin et soir. Mais ont-ils pensé que l’expérimentation au moment où la place de la République est piétonnisée est un bon choix, car par où vont passer les automobilistes pour rejoindre le CD50 ?  Rue valentine Jacquet-place du Président Kennedy-Vieille Forge… déjà bien circulante en fin de journée car devenu un circuit malin. D’autant plus si les sens uniques ne sont pas changé, où  les véhicules engagés rue d’Issy iront lorsque leurs conducteurs ne pourront plus tourner à gauche ! Et bien rue Gaudray et Jean Baptiste Potin, puis Valentine Jacquet, place du Président Kennedy etc….où les  riverains se plaignent déjà de rues fortement empruntées par des véhicules qui ne respectent les limitations de vitesse et où il y a quand même un parc et une école. 

    Ensuite le chantier de la station Vélib, rue de la République, entouré de barrières depuis 10 mois, les piétons ne pouvant pas se croiser. «Je pense la même chose que vous. C’est sous la responsabilité de Vélib’Métropole. On attend le branchement électrique qui doit être effectué par Enedis ! » a répondu le maire qui constatait come tout le monde que « le changement du marché est désastreux. Cette affaire va mal se terminer et ma crainte est que l’on demande aux communes de payer ! »

  • CENTRE ANCIEN-SAINT REMY DE VANVES : UNE SITUATION COMPLIQUEE PLACE DE LA REPUBLIQUE

    Plusieurs riverains se sont plaints de la situation sur la place de la République, avec ses individus déseouvrés qui traînent, font du bruit, se bagarrent, en se demandant à quoi servent ces caméras de vidéosurveillance lors de la réunion publique consacré au centre ancien-saint Remy jeudi dernier : «C’est un souci ! C’est plus de l’incivilité. Et c’est difficile à supporter pour les riverains. On a mis des caméras de vidéoprotection. On a tranquillisé et sécurisé ce quarrtiers ses dernières années. Mais depuis 3 à 4 ans, ils sont revenus, en s’installant autour du café du Maryland. On essaie de mettre fin à ces attroupements, ses incivilités. On a essayé de trouver des solutions face à des gens qui ont des ressorts insoupçonnés (prévenu avant que la police arrive), avec des contrôles policiers, des interventions» a expliqué le maire, sans citer ces deux roues  et surtout le trade en été qui circulent à toute vitess et pétaradent. «Ce n’est malheureusement pas le seul endroit où cela se passe. Mais il faut signaler ce qui ne va pas. La police nationale n’est pas nombreuse, et la police municipale est minime et s’arrête à 18H »a indiqué Marie Françoise Goloubtzoff, maire adjointe chargé de la sécurité. « La vidéoprotection est un effort financier qui revient très cher» a-t-il ajouté

  • DROIT DE REPONSE SUR L’ARTICLE SUR LE CENTRE DE VANVES TOUCHE PAR LE PHENOMENE SNACKING ET ENVAHI PAR LES RESTOS ASIATIQUES

    "Faisant suite à votre article du mardi 29 mai 2018, intitulé Le centre ancien de Vanves touché par le phénomène snacking et envahi par les restos asiatiques et en vertu de l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881, de l’article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 et en application du décret n°2007-1527 du 24 octobre 2007, je sollicite de votre part la publication du droit de réponse suivant sur votre blog" a écrit le maire de Vanves :

    « Au-delà de vos propos stigmatisants sur le développement d’une offre de restauration asiatique sur la commune (cf déjà vos propos sur « l’envahissement du Centre Ancien » dans l’article Le ciel est tombé sur la tête du Gaulois à Vanves publié le 12 avril 2018), je souhaite rétablir la vérité sur la situation du commerce local et plus particulièrement dans le quartier du Centre Saint Rémy.

    En effet, comme chaque année à la période estivale, la Place de la République et les rues adjacentes vont faire l’objet d’une fermeture à la circulation routière pour piétonisation. Fort du succès des dernières éditions, le Conseil de Quartier du Centre Saint Rémy a souhaité faire part à la Municipalité de sa proposition d’installation d’animations sur la Place à cette occasion, parmi lesquelles d’éventuels Food-trucks, complémentaires à l’offre de restauration existante.

    A l’écoute de nos conseillers de quartier - que je remercie sincèrement pour leur travail et leurs propositions tout au long de l’année -  et toujours animés par l’esprit de concertation guidant notre action municipale, nous leur avons conseillé de consulter les commerçants du secteur sur cette dernière proposition avant de prendre quelque décision que ce soit.

    La Municipalité entretient des liens étroits avec tous les commerçants cités dans votre article et a toujours œuvré en leur faveur en les accompagnant à chaque fois que cela était possible : par la requalification majeure de la Place et du quartier, l’installation et l’agrandissement des terrasses, la mise en valeur de leurs activités, l’organisation d’animations sur la Place de la République visant à attirer toujours plus de clients, etc… Il n’y a donc aucune raison pour qu’aujourd’hui nous décidions arbitrairement de les mettre en difficulté.

    Je regrette sincèrement qu’à cause de propos déformés et rumeurs colportées, les propositions faites par nos concitoyens les plus dévoués et toujours prompts à œuvrer pour améliorer le quotidien de tous les Vanvéens, soient ainsi discréditées sans aucun ménagement par de pseudo observateurs de la vie locale tels que vous et qui n’ont jamais rien fait pour leur ville...

    Comme de coutume, vous vous complaisez à rapporter sur votre blog des ragots et autres informations non vérifiées dans le seul but de nuire à l’action de la Municipalité et donc directement à vos lecteurs en les trompant. Vos déclarations s’apparentent de plus en plus à de la diffamation, domaine dans lequel vous excellez je le reconnais. 

    Je vous invite donc vivement à vous ressaisir et à faire, comme mon équipe et moi-même le faisons quotidiennement, de l’intérêt général votre seule préoccupation, loin des polémiques stériles et dangereuses pour la démocratie. »