Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

place de la république

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    UN NOUVEAU PAVAGE BLOQUE LA RUE DE LA REPUBLIQUE  

    Décidément à Vanves, il n’y a pas un été sans qu’il y ait des travaux place de la République… concernant les pavés. Ainsi, en dehors, des week-end, cette place sera  interdite à la circulation pour cause de repavage à partir de lundi jusqu’au 31 Août, côté Bio C bon. Ce qui va faire râler certains commerçants qui se plaignent que la piétonnisation de cette place le week-end ne sert à rien que privilégier qu’un seul commerce qui peut étendre sa terrasse, contrairement à d’autres

    Lors de précédent travaux,  sur  la partie montante de la rue de la République, la sécurisation avait été renforcée avec notamment la création d’un nouveau passage piéton protégé par des coussins berlinois et la création d’une place de livraison. Une  zone en pavés avait été  été reprise l'année dernière, les anciens pavés en grès ayant été remplacés par des pavés en granit. Là, il s’agit de finaliser ces travaux dans la continuité des travaux déjà réalisés :  « Les pavés en grès se trouvant après la place de la République seront remplacés par les mêmes pavés en granit mis lors des précédents travaux et les dalles en pierre se trouvant sur la partie centrale seront remplacés par des pavés en granit jaune afin de conserver le même canevas qu'actuellement» indique la Mairie. 

    Les travaux nécessitent la fermeture totale de la circulation de la partie de la chaussée concernée (jour et nuit). Des panneaux d'information sont installés pour indiquer aux automobilistes les contraintes du chantier sur la circulation des véhicules et les déviations mises en place. L'accès aux riverains est maintenu, soit par le boulevard du Lycée, soit par le haut de la rue de la République. La rue Kleber est mise en double sens pour permettre aux riverains d'accéder chez eux. 

    DES COLLEGIENS DE MICHELET DANS LA PEAU D’UN ENQUETEUR

    Une expérience pédagogique pas comme les autres est menée par la gendarmerie à Vanves, dans les Hauts-de-Seine. Les agents ont proposé à des collégiens de se glisser dans la peau d’un expert criminel, à la fin de ceteannéescolaire, rapporte un reportage réalisé ces jours-ci sur France Télévision. Pendant ces deux derniers  mois, des élèves du Collège Michelet de Vanves ont tentés de résoudre un meurtre fictif, mis en place par leur professeur de Sciences et vie de la terre. Ils se sont glissés dans la peau des enquêteurs, et analysés des indices. Cette enquête s’inscrit dans le cadre d’un programme de l’Éducation nationale, pour donner aux sciences un aspect ludique. Les collégiens ont utilisés les mêmes outils que les professionnels, comme de la poudre luminescente à la lumière bleue pour révéler les empreintes. Blouses, masques et lunettes… les élèves se sont transformés en scientifiques comme dans une trentaine d’établissements

  • 77 ANS APRES LA VICTOIRE DU MAI 1945 VANVES SE SOUVIENT ET CELEBRE L’EUROPE

    Comme dans tous les villages et villes de France, Vanves a commémoré le 77e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 des Alliés sur l'Allemagne nazie, grâce à une cérémonie particulière dans le contexte de la guerre en Ukraine,  à la veille du traditionnel défilé militaire russe à Moscou, et surtout de la journée de l'Europe avec un discours de Macron devant le parlement Européen. Pour la première fois depuis 2019 que le public vanvéen  était autorisé pour cette cérémonie, après deux années de restrictions à cause de l'épidémie du Covid-19, à y assister.

    Une assemblée clairsemée s’est aisi réunie place de la République à 11H alors qu’à l’Arc de Triomphe, le président de la République arrivait à l'Arc de Triomphe, escorté par la grande escorte mixte de la garde républicaine. Les emplacements de chacun sur la place devant le monument célébrant la République avec ses drapeaux, avaient été délimité par de petits pupitres intitulé maire, conseillère départementale, maires adjoints, conseillers municipaux, conseil des Seniors, conseil municipal des jeunes, anciens combattants, une nouveauté du service du protocole

    Cette cérémonie patriotique a été précédé d’une priére oecuménique célébré par le pére curé Xavier Schelker dans l’église Saint Remy, où la messe dominicale fut célébrée pour la patrie, ceux qui portent les armes pour assurer la paix, et la paix. «Malheureusement la fin de la guerre ne veut pas dire la paix» a reconnu le pére curé citant tous ces conflits qui touché notre pays et l’Europe de l’Indochine à l’Ukraine. «La fin de la 2e guerre mondiale fut l’occasion de décider de se réconcilier, de construire l’Europe, à partir de la réconciliation franco-allemande, et bien sûr la paix. Et dés lors qu’on cesse, c’est la guerre. On en a malheureusement la preuve avec l’Ukraine » a t-il conclu, entouré des drapeaux derriére l’autel de l’église.   

    La cérémonie qui suivie fut d’une haute tenue, avec la lecture du mssage de la ministre délégué aux anciens combattants et à la Mémoire par Kevon Cortés maire adjoint, le discours du maire, les dépôts de Gerbe où les élus ont associé des jeunes, la sonnerie aux Morts, la minute de silence, la Marseillaise… pour rendre, comme l’a exprimé Bernard Gauducheau, «à nos ainés, qui ont refusé l’humiliation de la France et qui après avoir gagné la guerre, ont su construire la paix, en rassemblant les français,  aux femmes et aux hommes qui ont bravé tous les dangers pour libérer la France et qui n’ont jamais douté de la victoire du peuple français, qui demeurera toujours un peuple libre, aux 172 victimes Vanvéennes, qui ont combattu et lutté, pour garantir notre liberté. Un combat pour la France libre, ces hommes et ces femmes qui ont donné leurs vies, et  étaient comme vous, rassemblés ici, habités par des convictions, un courage et une volonté, qui ont mené notre pays à la victoire. Au-delà d'une simple victoire militaire, au-delà de la libération d'un continent, c'est une victoire de l'Humanité contre l'inhumanité ».

    Comme d’habitude, la cérémonie s’est clôturée par un dépôt de gerbe devant le drapeau de l’Europe avec ses douze étoiles à laquelle le pére Xavier Schelker a fait allusion. Tout simplement parce qu’au moment où le conseil de l’Europe cherchait alors un symbole auquel les peuples puissent s’identifier, l’assemblée parlementaire avait voté à l’unanimité pour cet emblème d’azur étoilé qui a été ensuite adopté par les institutions de l’Union européenne dans les années 1980. Un ancien fonctionnaire, artiste et catholique fervent, Arsène Heitz, qui avait participé à l’élaboration du dessin, expliqua s’être inspiré de la « médaille miraculeuse » de la Vierge. Créée en 1 832 en pleine épidémie de choléra à Paris, cette représentation de Marie, la tête auréolée de douze étoiles, faisait référence à un passage de l’Apocalypse de Saint-Jean. Enfin, à  l’hôtel de ville lors du pot offert par la municipalité, les vanvéens ont pu découvrir une exposition sur Joséphine Baker, héroïne et star du music-hall, qui s’est engage dès 1939 dans le contre-espionnage français, prête à prendre tous les risques, pour défendre sa terre d’adoption.

  • LE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES EN BREF

    PREVENTIONS SECURITE :  Un nouveau protocole de rappel à l’ordre devrait ête signé par la ville de Vanves, avec le Parquet de Nanterre : « Lorsque des faits sont susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité ou à la salubrité publiques, le maire peut procéder verbalement à l’endroit de leur auteur au rappel à l’ordre  pour se conforter à l’ordre et à la tranquillité publics, le cas échéant en le convoquant en mairie » indique le protocole. Et le maire durant ses 21 ans de mandat a eu l’occasion, malheureusement, de l’appliquer plusieurs fois. Le rappel à l’ordre d’un mineur intervient, sauf impossibilité, en présence de ses parents, de ses représentants légaux ou, à défaut, d’une personne exerçant une responsabilité éducative à l’égard de ce mineur. Le champ d’application de ce protocole exclut les faits susceptibles d’être qualifiés de crimes et délits. Il prévoit la consultation préalable du Parquet et l’établissement d’un suivi et d’un bilan dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

    COMMERCES : Depuis plusieurs semaines la Commune a engagé des négociations avec la Société Générale qui loue un local commercial place la République à côté de la boutique d’Abbas Fruits et légumes) face Bio C Bon. Auparavant c’était une boutique d’électronique grand public et électro ménager Van Oost qui était installée dans ce local d’une surface de 100 m2 dont 75 m2 en rez-de-chaussée. Lors du dernier conseil du 23 Mars, la municipalité a indiqué que la société générale a accepté de céder son droit au bail à la condition de pouvoir conserver son distributeur de billets fort utile aux vanvéens, pour un prix de 30 000 €. L’objectif poursuivi par la municipalité est d’y susciter l’installation d’un commerce pour ré-animer cette place  - il se pourrait que ce soit une boutique « Nicolas » -  avec la ré-ouverture du Tout Va Mieux,  qui serait en bonne voie parait il, selon la municipalité qui parle d’une brasserie, en réponse à une question de Séverine Edou (LREM)  qui s’en inquiétait, et qui pourrait ouvrir le 1er Juillet

    ENJEUX CLIMATIQUES : Aurélie Zaluski (EELV) s’est inquiétée de savoir comment les élus de Vanves étaient sensibilisé aux travaux du GIEC à la suite de la proposition de la proposition d’un sénateur centriste (UDI) Olivier Henno qui a déposé en décembre dernier une proposition de loi pour systématiser la distribution auprès des élus locaux d’un résumé des travaux des scientifiques internationaux sur le réchauffement climatique. Et de leur proposer un atelier pour mieux comprendre les causes du changement climatique et les conséquences pour leur territoire, afin de mieux cibler l'action municipale, comme ce fut le cas à Issy les Moulineaux, Clamart, Suresnes, La Garenne Colombe ou encore Courbevoie. Ces villes ont pu témoigner de la qualité et de la pertinence de cet atelier, tant sur le fond (qualité scientifique).  «Votre proposition rejoint une des réflexions que nous menons actuellement. Nous souhaitons en effet proposer à chacun d’entre vous de participer à une formation sur cette thématique. Cette démarche nous sera notamment utile dans le cadre de l’élaboration du PLUI, en particulier concernant le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (document constitutif du PLUI).  Nous menons actuellement une consultation auprès de différents organismes qui pourraient assurer cette intervention auprès des élus de notre conseil municipal. Nous solliciterons aussi « La Fresque du Climat » et nous reviendrons vers vous toutes et tous avec une proposition » lui a répondu Anne-Caroline Cahen adjointe aux sports