Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CULTURE

  • INAUGURATION DE LA MEDIATHEQUE DE VANVES

    La médiathéque de Vanves, ouverte depuis le 6 Septembre, a été inaugurée mercredi dernier, un jour bien choisi pour y associer les jeunes et leursfamilles. Toute la municipalité était présente bien sûr, autour de Bernard Gauducheau qui a déclaré : « C’est l’aboutissement d’un long travail entamé il y a quelques années déjà mais qui n’est que la première phase d’un projet plus vaste : celui de la rénovation de la Bibliothèque municipale. En créant ce nouvel espace dédié à la lecture, la ville a souhaité contribuer, dès le plus jeune âge, à l’éveil culturel, à l’ouverture à l’autre, à l’apprentissage de la citoyenneté et à la construction de soi». en ajoutant « La passion d’agir de l’équipe municipale est forte et nous permet de mettre en œuvre des projets structurants pour le bien de Vanves et de ses habitants».

    C’est une nouvelle étape pour la bibliothéque avec cette ouverture de la médiathéque au rez-de-chaussée de l’immeuble construit par le promoteur Legendre. Ses anciens locaux ne sont pas abandonnés pour autant car un pôle «Littérature» qui réunira les sections fictions adultes et jeunesse, sera aménagé pour une ouverture en 2023,  avec la création d une salle d’animation. Une fois les deux sites aménagés (rue Sadi Carnot et rue Guy Môquet), la surface de ces espaces sera quasiment doublée par rapport à la situation actuelle, avec environ 950 m2 au total dédié à la culture. La Bibliothèque est le second grand service culturel qui célèbrera ses 140 ans en 2024, avec le Conservatoire Ode

    Imaginez que voilà 140 ans, ses livres dont une bonne partie provenait de dons du conseil général de la Seine, étaient rangés dans une armoire installée dans un couloir ou une pièce de l’actuel hôtel de ville. Elle avait été créé le 1er Décembre 1883 par le conseil municipal présidé par M.Pruvost sur la proposition d’un professeur du lycée Michelet M.Beaudoin et reçu une subvention de 1000 frs. Ce n’est que plus tard qu’elle a été installée dans un des pavillons entourant la mairie pendant 95 ans. A l’occasion de la construction de la tour et du centre administratif, elle a été installée dans de nouveaux locaux en 1975 à côté du théâtre Le Vanves. Prés de 50 ans plus tard, elle s’est installé au rez-de-chaussée de cet immeuble construit sur un terrain occupé alors par l’école de musique (le pavillon à l’angle Mary Besseyre et Guy Mocquet avec l’autre bâtiment le long de la rue G.Mocquet)  qui a déménagé au conservatoire rue de Solférino en 2015, mais aussi un terrain comprenant l’agence  des Pompes Funébres et un pavillon, derrière, qui avait été préempté par la ville.

    C’est un nouveau chapitre pour la bibliothèque municipale qui s’installe dans une configuration médiathéque avec un espace plus largement dédié à la documentation, et au multimédia, avec un pôle « savoir », un kiosque pour magazines, des espaces de travail, une salle polyvalente.

  • OUVERTURE D’UN CINEMA UGC AUX PORTES VANVES

    Ses 7 salles de 115 à 276 places soit 1200 fauteuils, ont ouvert tout à coté de Vanves, dans l’éco-quartier Cœur de Ville d’Issy les Moulineaux, devant le séminaire Saint Sulpice. Il a accueilli ses premiers visiteurs mercredi à 10H et durant cette première semaine d'ouverture, il  propose plusieurs avant-premières avec des équipes de film : « Sans Filtre », « Maria Rêve », « Belle et Sébastien : nouvelle génération » ou encore « Chronique d'une liaison passagère».

    Ce cinéma est le fruit d’une réflexion inédite portée sur la théâtralisation de l’espace, comme lieu de rencontre et de diffusion de haute qualité pour des publics variés, passionnés ou cinéphiles en devenir. Par son approche engagée enrichie d’une des plus grandes commandes artistiques dans un cinéma, Jean-Marc Lao, architecte,  dévoile sa vision du cinéma de proximité. À l’entrée, un grand hall tapissé de rouge et taupe, des couleurs «chaleureuses.  Sur les murs, des oeuvres des artistes contemporains Kenia Almaraz Murillo et Elliott Causse ajoutent une touche design. . Un nouvel espace culturel dans le centre de ce nouveau quartier voulu par Nadia Ben Brahim la directrice des lieux comme « le centre névralgique de l’émulation culturelle du quartier ». 

    Au premier sous-sol, se trouve la plus grande salle, équipée, comme deux autres, de rehausseurs intégrés. Toutes sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, ainsi qu’aux malentendants et malvoyants grâce au boitier HI-VI. Un dispositif de places dématérialisées (e-billets) par QR code sera mis en place, facilitant la réservation.  La numérotation à la place ravira également les familles nombreuses, qui pourront s’asseoir ensemble, même en arrivant au dernier moment !

    Ce cinéma s’ajoute dans ce nouveau quartier emblématique de la « ville du quart d’heure » de 30H dans lequel 600 M€ ont été investis,  aux  30 enseignes sélectionnées avec succès par Altarea Commerce en concertation avec la ville. Au sein de ce nouveau quartier complètement piéton,  un groupe scolaire de dix classes, une crèche de 60 berceaux, une résidence seniors ont ouvert

  • OUVERTURE DE LA MEDIATHEQUE DE VANVES

    La Bibliothèque est le second grand service culturel qui célèbrera ses 140 ans en 2024. Bernard Gauducheau a toujours eu  le projet d’en faire la « bibliothéque du futur », avec le concours de Hachette Livre, comme il l’avait expliqué au cours d’une de ses multiples campagnes des municipal. Il s’agissait même d’un projet significatif « qui permettra de donner un positionnement à la ville avec le conservatoire ».

    Un scénario qui a aboutit ces jours-ci, puisqu’il  avait prévu d’implanter la bibliothéque du futur devenue tout simplement une médiathéque dans un site tout à fait approprié qui allait se libérer : Le terrain occupé alors par l’école de musique (le pavillon à l’angle Mary Besseyre et Guy Mocquet avec l’autre bâtiment le long de la rue G.Mocquet)  qui a déménagé au conservatoire rue de Solférino en 2015, mais aussi un terrain comprenant la boutique des Pompes Funébres et un pavillon, derrière, qui avait été préempté par la ville.  Il suffisait de prévoir un nouveau bâtiment mieux agencé qui s’intègre dans ce site pavillonnaire, avec au rez de chaussée la médiathéque et les Pompes Funébres Générales construit par le promoteur Legrand

    Quel chemin parcouru depuis presque 140 ans. Imaginez que ses livres dont une bonne partie provenait de dons du conseil général de la Seine, étaient rangés dans une armoire installée dans un couloir ou une pièce de l’actuel hôtel de ville. Elle avait été créé le 1er Décembre 1883 par le conseil municipal présidé par M.Pruvost sur la proposition d’un professeur du lycée Michelet M.Beaudoin et reçu une subvention de 1000 frs. Ce n’est que plus tard qu’elle a été installée dans un des pavillons entourant la mairie pendant 95 ans. A l’occasion de la construction de la tour et du centre administratif, elle s’est installée dans de nouveaux locaux en 1975 à côté du théâtre Le Vanves. Prés de 50 ans plus tard, elle s’installe au rez-chaussée d’un immeuble en face de la Mairie sous forme de médiathéque, tout en gardant ses anciens locaux

    C’est un nouveau chapitre pour la bibliothèque municipale qui s’installe dans une configuration médiathéque avec un espace plus largement dédié à la documentation, et au multimédia, avec un pôle « savoir », un kiosque pour magazines, des espaces de travail, une salle polyvalente. Pour son aménagement, le bois a été privilégié pour les faux plafonds, avec un parquet, des meubles en bois faconnés sur mesure. Ses anciens locaux sont en travaux jusqu’en 2023 pour aménager un pôle « Littérature » qui réunira les sections fictions adultes et jeunesse, accessible de plain-pied, créer une salle d’animation. Une fois les deux sites aménagés (rue Sadi Carnot et rue Guy Môquet), la surface de ces espaces sera quasiment doublée par rapport à la situation actuelle, avec environ 950 m2 au total dédié à la culture