Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil municipal

  • UNE ENQUETE «VANVES ET MOI » POUR AMELIORER LA RELATION A l'USAGER SUSCITE QUELQUES QUESTIONS

    Les Vanvéens ont eu l’occasion de répondre à une enquête sur la «modernisation de la gestion de la relation à l’usager» ces dernières semaines qui a fait l’objet d’une question orale du groupe LREM au dernier conseil municipal : « Le projet nous interpelle cependant sur un certain nombre de points : Il est indiqué que ce travail est constitué de différentes étapes définies « en concertation parallèle avec les agents municipaux et les Vanvéens ». Qui sont les Vanvéens qui ont été sollicités pour la définition de ce cadre de travail ?. Nous avons également noté qu’un état des lieux des pratiques existantes a été réalisé en juin dernier : cela a-t-il été effectué à partir des statistiques de fréquentation et des démarches effectivement réalisées auprès des services municipaux ? Si tel est le cas, est-il pertinent de consacrer la moitié de l’enquête à un nouvel état des lieux sur les pratiques des Vanvéens, le précédent ayant été réalisé il y a moins de six mois ? L’article de Vanves Le Mag (de Novembre) nous apprend également que des ateliers participatifs ont été organisés en octobre 2021. Au-delà des services municipaux, au cœur du dispositif, des Vanvéens, pouvant contribuer à la réflexion en tant qu’usagers, ont-ils été associés à cette étape ? Parmi les propositions d’évolutions à prioriser par les Vanvéens, l’une d’elles est d’offrir la « possibilité de ne donner qu’une fois ses pièces justificatives pour l’ensemble des démarches » : si cela était effectivement le cas, quelles mesures seraient prises pour assurer la protection des données personnelles des Vanvéens et garantir la confidentialité de leurs différentes démarches ? Nous notons enfin qu’un cabinet de conseil expert a été mandaté pour accompagner la Municipalité. Quelle est sa mission précise (gestion de l’enquête, animation des ateliers, recommandations, mises en place opérationnelle des évolutions ?) et quel est le coût de son intervention ?» a demandé Jean Cyril Le Goff (LREM) qui a tenu à préciser  que « nous tenons néanmoins à préciser que nous soutenons toute évolution permettant de faciliter les démarches des Vanvéens auprès des services municipaux mais que nous resterons vigilants sur la qualité des solutions proposées, leur pertinence dans le cadre d’une évolution épanouissante des missions des agents municipaux et l’absolue nécessité de maintenir un service public accessible à tous, que ce soit en matière d’inclusion numérique ou d’accompagnement personnalisé aux démarches pour nos administrés les plus fragiles» 

    «L’enquête « Vanves et Moi » s’intègre dans une vaste réflexion engagée au sein de l’administration municipale pour travailler sur l’ensemble des dispositifs, procédures, lieux d’accueil, outils numériques qui sont utilisés dans le cadre de la Relation à l’Usager. La démarche de modernisation et de recherche d’efficience pour cette gestion de la Relation à l’Usager (dite plus simplement GRU) constitue un projet interservices pour l’administration municipale et répond à la promesse faite par notre majorité de moderniser les services publics locaux pour mieux répondre aux attentes des usagers. Cette démarche a commencé par un travail interne de diagnostic réalisé par le Cabinet MENSIA-CONSEIL/INFOTHEP constitué d’une équipe de professionnels habituée à ce type de mission et connaissant parfaitement l’environnement des collectivités. Le travail s’est effectué avec une observation attentive de chacun des services, des entretiens avec les responsables de service, leurs principaux collaborateurs ainsi qu’avec les élus chargés des secteurs directement concernés par les thématiques de la GRU. A l’issue du diagnostic, des ateliers participatifs ont réuni une soixantaine d’agents cadres et non cadres, venus d’une quinzaine de services différents pour travailler sur des propositions d’amélioration. Ces ateliers, animés par chacun des trois représentants du Cabinent MENSIA, ont adopté la technique de la mise en situation, pour faire participer efficacement les agents, réfléchir éventuellement de façon critique sur certains process actuels et surtout susciter des propositions . Parallèlement à ces ateliers, deux enquêtes ont été lancées, l’une en interne parmi tous les agents de la collectivité, l’autre en externe à destination des vanvéennes et vanvéens. Le résultat de ces deux enquêtes viendra s’ajouter et complètera les principaux axes de réforme que proposera le prestataire de la Commune dans son rapport de synthèse. Ce rapport sera décliné en feuille de route après arbitrage de la Municipalité» a répondu Guy Israël maire adjoint chargé des services au public.

    « Le process participatif a été au cœur de la méthodologie retenue, il a associé des représentants des élus, de l’administration au sein d’un comité de pilotage conduit par moi-même. Il continuera de l’être dans le cadre de la phase de mise en place de la feuille de route.  S’agissant de la prestation du Cabinet MENSIA je vous confirme qu’elle a fait l’objet d’une mise en concurrence dans le cadre d’un marché à Procédure  Adaptée. Cette mission est une mission complète englobant la réalisation du diagnostic, la conduite des entretiens, l’animation des ateliers, la rédaction du rapport de propositions, l’organisation des enquêtes et l’analyse de leurs résultats jusqu’à la déclinaison de la feuille de route. Cette première partie de mission a représenté un coût de 64 000 €. La deuxième phase d’accompagnement à la mise en route est une phase optionnelle dont le coût est de 33 000 €. Enfin, l’ensemble des dispositions pratiques qui seront mises en place dans le cadre de cette gestion de la Relation Usager intégrera une dimension RGPD contrôlée et validée par le DPO de la Commune ».

  • UN CONSEIL MUNICIPAL DE ROUTINE A VANVES A LA VEILLE DU VILLAGE DES TERROIRS

    «On subit une nouvelle vague de l’épidémie ; C’est pourquoi nous nous réunissons de nouveau à la Palestre. Une classe du collège Saint Exupery qui devait venir assister au conseil municipal, a annulée sa venue» a indiqué Bernard Gauducheau au début de ce conseil municipal qui a examiné 24 rapports avec en conclusion, 8 questions orales (3 de LREM, 3 de la Majorité LR/UDI, 2 d’EELV). Occasion pour Pierre Toulouse (EELV) de constater que «l’information municipale prend la forme de questions orales. On préferait un point info municipal en début de conseil qui permettrait un échange».

    Et pour preuve : Les 3 questions de la majorité ont permis de faire le point sur la situation  de l’épidémie à Vanves et ses répercussions : comme l’avait indiqué le Blog hier, 1343 vanvéens ont reçu une 3e dose au centre intercommunal de vaccination situé à Issy les Moulineaux à la Halle Guillaume. :700 au 4e trimestre et 500 vanvéens ont un rendez-vous prévu jusqu’au 30 décembre. 9 pharmacies procédent aux vaccinations, dont 3 à domicile.  Ainsi 76% des vanvéens ont été vaccinés depuis son ouverture en janvier 2021. Depuis la Rentrée et le renforcement du protocole sanitaire de l’Education nationale, Le masque est obligatoire à partir du CP. 14 classes ont été fermées dans 8 écoles sur 12 depuis la Toussaint. Pendant le confinement, 64 commerces ont été soutenus à hauteur de 124 000 € dont 34 ont reçu une aide digitale. Pour les terrasses, la ville a permis 10 extensions, et 4 créations. La maire adjoint chargée du développement économique a même précisée que les commerces vanvéens n’ont pas baissé les bras, 10 ont créé dont 5 grâce à l’action municipale, et annoncée qu’une enquête sur le commerce à Vanves sera lancé auprés des vanvéens ces jours-ci  

    Les délibérations examinées ont suscitées peu de débats :  la réhabilitation de la glaciére-chapelle du parc F.Pic à propos de laquelle Jean cyril Le Goff (LREM) s’est étonnée que dans le dossier de demande de subvention à la région, de l’absence d’un historique, d’une référence à la fondation du patrimoine et de son aide de 100 000 €, et d’une augmentation du coût des travaux. «Ce projet reste flou et mal expliqué. Le programme n’a pas été précisé » a constaté Pierre Toulouse(-EELV) qui s’est interrogé sur le coût. «IL y a une volonté de la rénover depuis des années. Les coûts ont dû être réajustés. En parallèle, on travaille sur les subventions qui devraient permettre de financer 80% du coût» a indiqué Pascal Vertanessian, adjoint au Maire. «Et on ne cesse de dire que c’est grâce à la Fondation même si ce n’est explicité dans la délibération ».

    L’installation de deux nouvelles caméras de vidéosurveillance  du côté du lycée Michelet et à l’entrée de ville, rue Jean Bleuzen qui a permis aux écologistes – ils ont votés contre – de poser la question de leur efficacité. «Elles ont permis de résoudre des affaires »  selon Kevin Cortés, adjoint au maire. «On ne peut pas quantifier l’effet dissuasif. On peut le supposer» a ajouté Bernard Gauducheau qui a précisé qu’il ne’st pas un « fan » de la vidéoprotection. «Les riverains sont souvent demandeurs. Ce n’est pas inutile. Mais les caméras ne vont pas tout régler » a-t-il ajouté en remarquant que « depuis que la vidéoprotection a été intallé au PMS A.Roche, on n’a pas eu d’incidents majeurs à déplorer ». Séverine Edou (LREM) est revenu sur lrs événements du 6 Novembre et le rassemblement devant la pizzeria Il Giardino  rue S.Carnot : La caméra aurait permis d’identifier les individus et de mette fin  au trafic de drogue

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D'UNE SEMAINE TRES TERROIR

    Parmi les rendez-vous de cette semaine, deux événements vont dépendre de l'évolution de la crise sanitaire et des décisions du Conseil de Défense de ce lundi. Le village du terroir et la kermesse de la paroisse pourraient être annulés. C'est la crainte de leurs organisateurs. En tous les cas, pass-sanitaire sera demandé, port du masque obligatoire... 

    Lundi 6 Déccmbre

    A 19H à Malakoff (Ecole de la rue J.Jauré) : Réunion publique sur le projet de la porte de Vanves du réaménagement du quartier autour de l’INSEE

    Mardi 7 Décembre  

    A 19H à la Palestre : Conseil Municipal avec 24 délibérations inscrites à l’ordre du jour notamment sur  la glacière-chapelle  du parc F.Pic, l’acquisition de deux caméras de vidéo-surveillance pour la vidéo verbalisation, l’intégration du SQUARE au service ESCAL, une convention avec la CAF sur la mise en œuvre de projets visant l’accueil des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire

    Mercredi 8 Décembre

    A 19H en Visios Conférence : Réunion publique sur le projet de requalification de l’école du Parc

    Jeudi 9 Décembre

    A 20H45 à l’église Saint François : Un groupe de laïcs de la paroisse propose un temps de parole, de priére et d’écoute pour recevoir en communauté paroissiale le rapport de la Ciase.  

    Vendredi 10 Décembre

    A 18H30 place de la République : Inauguration du 17e Village des terroirs et du festival des saveurs et des  couleurs » qui n’avait pas pu se dérouler l’année dernière avec 75 stands soigneusement sélectionnés par l'Archipel des Créateurs et Paris Fermier, et des animations (spectacles de rue, ateliers créatifs, promenade en calèche...) au café des Saveurs des  dégustations de spécialités de  producteurs régionaux et des concerts de jazz de grande qualité dont ce soir là un concert apéritif du Quartet aérien

    Samedi 11 Décembre

    A 10H place de la République : Ouverture du Villagex des Terroirs avec des concerts apéritifs des quartets « Le ginger Stompers »à 12H30, et du « quartet à claques »  à 18H30 au cfé des saveurs, à 16H30 Un goûter offert par Iris à l’occasion de la remise du prix du concours de la lettre au pére Noël

    A 14H à l’église Saint Remy : «Eglise portez ouverte » avec projections des photos des créches, chants  et prières autour de la créche

    Dimanche 12 Décembre  

    A 10H placela République : Ouverture du Village des terroirs avec à 12H30 un concert-apéritif du quartet interstellaire au café des saveurs et une clôture à 17H en musique

    A 12H30 à Saint Remy : Vin chaud, soupe chaude à la sortie de la Messe

    A 14H à la maison paroissiale Saint Remy : Kermesse de la paroisse avec stands, objets déco, salon de thé

    A 16H à l’église Saint Remy : Concert du conservatoire de Vanves