Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport

  • EXPOGRAPH VANVES CONTINUE : 1 – 0 CONTRE CONSEIL GENERAL 92

    Nouvelle victoire, encore à l’extérieur contre le Conseil Général 92 samedi dernier,  et sur le plus petit score1/0 mais victoire très importante car elle lui permet de prendre la 4e place avec 2 points d’avance sur Banque de France et 5 points sur Orange.

    « La première mi-temps sans occasion d’un côté comme de l’autre s’est terminée sur un 0/0 qui ne satisfaisait pas le staff d’Expograph. À la reprise, nos petits bonshommes verts ont haussé le ton, fait tourné le ballon et sur une belle balle en profondeur de Nassim Galli, notre numéro 10 et capitaine Chems Babelhadj, malheureux jusqu’alors, récupère la balle, dribble 2 adversaires et d’une petite balle avec rebond ,trompe le portier du Conseil Général. Le plus dur est fait. Maintenant il faut tenir 20 mn, les ailes poussent et les verts s’envolent vers une nouvelle victoire à l’extérieur. Meilleure performance avec Nike et Chambourcy. Encore une citation pour Eymar Diatta notre gardien encore décisif sur 2 ballons très difficiles à capter. La remontada continue.les présidents ont le sourire depuis 3 mois» commente Jean Royer qui annonce .pour samedi prochain, un match en retard contre CHI Poissy à Vanves : victoire encore obligatoire pour viser maintenant la 3e place du championnat de Régional 1 Foot Entreprise. Ainsi Expograph Vanves confirme son retour canon en allant s’imposant (0-1) au Conseil Général du 92 et en s’adjugeant la quatrième place

  • DEFAITE DU STADE DE VANVES CONTRE CHATILLON : 3 A 1

    « Les semaines se suivent et se ressemblent, il faut reconnaître qu'actuellement nous n'avons pas le niveau départemental 1, ceci étant nous pouvons invoquer, la malchance, les blessures, les gestes maladroits ( nous avons joué à 10 pendant une heure suite à l'expulsion d'un joueur pour faute grossière - un peu sévère). La réalité est que nous n'allons bientôt plus être maître de la situation si nous n'arrivons à gagner nos matchs à domicile. En effet du fait de la réorganisation au dessus de la ligue d'Ile de France, il peut y avoir plusieurs descentes. Il est hors de question de descendre 2 saisons de suite. Messieurs réveillez vous » demande Jean Claude Vignal, président de lasection fotball après lematch dominical à domicile. Prochain match à domicile, encore un derby contre Malakoff le 8 avril 2018.

  • VANVES ET LA REGION ILE DE FRANCE : LES TERRAINS SYNTHETIQUESAU CŒUR DES DEBATS

    Il s’est passé quelque chose d’intéressant au conseil régional cette semaine concernant les terrains synthétiques de sport. Valérie Pécresse, présidente de la Région a  retiré la subvention prévue pour un terrain Garges-les-Gonesses, à la demande de deux groupes politiques, les écologistes et les communistes. Vanves est concerné dans la mesure où son parc municipal des sport a désormais deux terrains synthétiques, l’un ancien méthode polluante (terrain Y.Saccard), l’autre nouvelle méthode plus cher mais sécurisé (terrain d’honneur). Encore que certains vanvéens en doutent.

    Alerté depuis quelques mois par plusieurs études scientifiques de qualité et des enquêtes de presse, les élus de ces deux groupes  politiques n’ont cessé de mettre en garde l’exécutif régional quant aux dangers des terrains synthétiques construits avec des granulés noirs issus de pneus usagés, car ces petites billes noires contiennent près de 190 composants cancérigènes. «Ce sont des millions de Franciliens et principalement des enfants et des jeunes qui sont concernés. Notre responsabilité en tant qu’élu n’est pas d’être alarmiste, ni de minimiser, mais d’agir avec une double responsabilité : protéger nos concitoyens et conduire des politiques publiques conformes à la protection de la santé» expliquait l’un des ses représentants. Auquel a répondu la présidente de région :  «La Région veut organiser un vrai rattrapage en matière d’équipement sportif. Mais j’en mesure tous les enjeux en matière de santé publique. J’en ai saisi Agnés Buzin, ministre de la Santé» a-t-elle indiqué en annonçant «qu’en raison du principe de précaution, on a suspendu cette aide et on respectera ce moratoire sur le financement de ces terrains institué en Novembre 2017».

    Les écologistes ont demandés que la Région  sensibilise les Maires à l’utilisation d’autres matériaux moins dangereux. En ne révisant pas son dispositif, la Région, comme l’Etat qui n’a pas pris position, se rendraient coupables d’accompagner la poursuite de construction de terrains dangereux pour la santé de nos enfants. «Qu’attend la Région pour lancer une campagne d’information auprès des familles, des sportifs et des collectivités sur les bons gestes à adopter au contact de ces terrains ? Les terrains synthétiques fabriqués à base de pneus recyclés contiennent des taux de produits cancérigènes 10 à 2000 fois supérieurs aux normes européennes en vigueur pour les jouets d’enfants» s’inquiétait un écologiste