Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    MONACO/JUSTICE : Sylvie Petit-Leclair, magistrate qui est passée dans le tribune de Vanves,  a été nommée Secrétaire d'Etat à la Justice,  de Monaco en remplacement de Robert Gelli qui occupait cette fonction depuis le 21 octobre 2019, a annoncé le Palais princier dans un communiqué, vendredi dernier. .Diplômée d’une Maîtrise de Droit Privé de l’Université de Nancy, Sylvie Petit-Leclair a été Juge d’Instance à Châteaudun, Sannois et Vanves, avant de rejoindre le Tribunal de Grande Instance de Versailles comme Premier Juge puis Vice-Président chargé de l’Instruction. Elle possède une solide expérience internationale puisqu’elle a occupé la fonction de Magistrat de Liaison aux Pays-Bas (1999-2003) puis au Royaume-Uni (2007-2010). En 2014, elle est nommée Procureur Général à la Cour d’Appel de Caen avant de rejoindre la Principauté de Monaco en septembre 2018 comme Procureur Général. Elle prendra ses nouvelles fonctions le 1er juin prochain.

    VANVES SWIM TEAM 92 : Un nageur de la ville de Vanves est champion de Frrace du 200 m nage libre : Hadrien  Salvan qui a signé mercredi dernier à Limoges la 7e performance mondiale de l’année, avec  un temps canon de 1’46’’76. Il  a marqué les esprits avec ce chrono prometteur alors qu’il vient de décrocher deux billets pour participer à ses premiers mondiaux à Budapest cet été (18 juin - 3 juillet), sur 200 m et sur 100 m, puisqu’il a pris la 2e place (48’’51), jeudi, derrière son coéquipier d’entraînement, Maxime Grousset (48’’03). Ce nageur de 24 ans sait qu’il va falloir confirmer ce nouveau statut. « J’étais venu à ces championnats pour battre mon record qui était de 1’47’’52 mais, maintenant, il faudra confirmer ça sur la scène internationale. ». Toutefois, rien n’est encore fait pour le nageur, dans la mesure où il devra réaliser le même genre de temps en finale, pour valider sa place pour ces fameux prochains Mondiaux. Présent à l’Insep depuis l’année 2019, Hadrien Salvan, entraîné par Michel Chrétien, était membre du relais 4×200 mètres des derniers Jeux d’été de Tokyo au Japon.

    RELEVE  : Gabriel Attal fait parti de ces jeunes pousses q’a révéné cette campzgne présidentielle qui ans l’ombre, fourbit es armes et prépare une vaste reconfiguration du Politique selon le Point qui en a retenu 18 dans l’article consacré à la reléve. Il est ainsi, aux côtés de Clément Beaune, Olivier Dussopt, Amélie de Montchalim, Julien de Normandie pour les macronistes : « Le porte parole du gouvernement est l’un des rares ministres à avoir lu le discours d’Emmanuel Macron avant le meeting de Paris La Défene Arena, bien qu’il ne fasse pas parti des macronistes de la première heure…Depuis la crise sanitaire, le benjamin  de l’exécutif participe à toutes les réunions stratégiques des conseil de Défense au comité politique de la campagne, se démultiplie dans les médias sans commettre de faute de carre » explique Le Point qui a comptabilisé une dizaine de meetings auquel il a participé et pris goût aux bons mots distillés pour flinguer les oppositions. Mais il espére, lors du prochain mandat « reprendre la gestion d’u dossier à l’écologie, à Bercy ou à l’Education national » 

  • EXPOGRAPH VANVES : QUEL MATCH ! 3/3

    Les joueurs d’Expograph Vanves recevaient le leader incontesté qui se présentait avec 6 victoires et un nul, le Service des Mines. Il fallait qu’ils continuent sur la lancée de la coupe d’île de France. «Chose faite et de quelle manière !! » selon Jean Royer, son co-président

    «Début de match intensif rapide et précis des 2 côtés. Expograph appuie les contacts prend l’ascendant et malgré tout, prend un but en contre suite à 2 crochets de l’avant centre et un tir à mi hauteur imparable côté gauche de notre gardien. 45e minute, le surnommé Momo (très bon match) se fait tacler dans la surface..penalty..but de Johann qui faisait son retour. Mi-temps 1/1 logique  46e minute balle en profondeur de Greg Colin(qui revient très fort en forme) sur Kalou qui d’une pichenette glisse la balle au ras du poteau droit du gardien 2/1 Le leader vacille mais revient à 2/2 avant de reprendre l’avantage 2/3 . Il reste 20 minutes tout est possible aujourd’hui et Kalou encore lui égalise après un bon pressing des joueurs.3/3 Il reste 15 minutes et malgré le 2 e carton jaune de Momo(expulsion) Expograph marque un 4e but c’est de la folie sur le banc..de courte durée car hors jeu tout à fait imaginaire !!!» selon Jean Royer.

    «Il y a très longtemps que nous avions vu un tel match à Vanves et les adversaires étaient assommés par ce demi échec. Nos joueurs malgré leur grande prestation était frustrés par le 4e but refusé. Le président adverse n’en revenait pas d’avoir vu une équipe aussi forte!! Tout le staff s’est rappelé de la grande époque où Expograph était champion de France! Cela fait rêver mais il faut continuer ! »

  • LE STADE DE VANVES CELEBRE A 80 ANS

    L’association omnisports a célébré ses 80 ans jeudi dernier par une soirée dans un grand restaurant de Vanves (sur la photo).  Occasion  de rappeler sa genése

    La municipalité dirigée par Frédéric Pic avait lancé dés 1939, l’idée de regrouper toutes les sociétés sportives locales en une seule. Mais la guerre de 1939-40 retarda quelque peu cette fusion souhaitée, car la ville avait même retenue et commencée à aménager en 1938 des aires de jeux dans l’ancien bois et les carrières voisines de la maison de santé du docteur Falret (actuel PMS André Roche). La municipalité avait même pris des dispositions à l’époque pour défendre ces terrains contre l’expansion immobilière. Le stade de Vanves fut donc créé le 3 Janvier 1941 par M.Landon alors président de la délégation spéciale qui dirigeait la ville, grâce au rassemblement de plusieurs associations scolaires, l’Amicale Saint Remy, l’Eveil Vanvéen, l’Amicale Sportive, le Club Athlétic et Nautique de l’Imprimerie Rap, La Jeunesse Répblicaine, l’Aéro-club. Ce n’était pas encore le Stade de Vanves, mais la Société Municipale d’Education Physique et des Sports.

    A l’époque il n’existait qu’un semblant de stade et un champ de tir sur ces trois plateforme, la guerre retardant les travaux d’aménagements initiés par la ville avec l’ouverture dés 1942 de deux terrains d’entraînement. Un match de football international s’était même déroulé à la fin de la guerre contre une équipe anglaise, suivi par deux journalistes britanniques qui avaient noté : «Vanves banlieue sud de mille âmes possède un stade coquet au milieu d’arbres et de verdure sur lequel ses joueurs se battent avec régularité et enthousiasme pour l’accession aux divisions supérieures».  Cette société sportive comprenait alors prés de 250 membres actifs répartis dans les sections football, qui disputa le championnat de Paris en 1943, Danse rythmique et culture physique (réservée aux femmes), ping-pong, tennis, basket-ball, tir, cyclotourisme, colombophile et même une section  « préparation militaire » pour former les jeunes à la théorie militaire et l’entraînement.

    Mais à la Libération, les nouvelles autorités françaises issues de la Libération obligèrent le Stade de Vanves à refaire sa déclaration de naissance à la Préfecture et à remplacer son premier président, par Eugène Baudoin. C’était l’époque où l’on commençait à parler du Stade de Vanves dans la presse avec ce titre «Vanves l’éternel second» car la section de football créée par Georges Sarzac – le monsieur qui a tenu le manége du parc F.Pic pendant des années en offrant des bonbons aux enfants – évoluait en première division régionale à la seconde place derrière l’équipe du XVIéme de Clamart. Elle comprenait 10 équipes et resta longtemps en première division régionale, jusque dans les années 60, non pour ses exploits mais parce qu’elle disposait d’un «stade entouré», avec tout de même une montée en «promotion d’honneur» en 1959 et 1960. A cette époque, André Roche, futur maire de Vanves entraînait l’équipe des minimes.

    L’athlétisme a permis au Stade de Vanves d’être classé 4éme club derrière le Racing Club de France, le Stade Français et le Puc et a compté parmi ses licenciés, Bazien (en 1943 et 44), Butet au Javelot, Radouane Bouster et Pierre Levisse qui e sont illustré notamment au cros du Pèlerin organisé à vanves dans le parc F.Pic et le PMS et a lancé les premières corridas ouvert au public  Le Basket était en demi finale de la Coupe de France Juniors en 1969. Le Hand a été finaliste de la Coupe du Championnat de Paris … Grâce à des dirigeants comme Jacques Thibault, Claude Lemel, André Roche, Marcel Theveny, Georges Sarzac, Paul Vittori… suivi par les Magne, Saccard, Debat, Jaunas, les Cottard, Laubier, Ollier, Rigaud, Praud, Lherminier, Tournier, Dingreville,  et plus récemment les Chauvet, Jurado, Vignal, Rigaud etc … « 80 ans de sports, cela fait beaucoup de dirigeants qui ont consacré une part appréciable de leur vie à l’éducation, à l’encadrement des sportifs de tout âges, de toutes conditions. Cela fait un nombre considérable de jours, d’heures, de dévouement, de don soi généreusement prodigués» pourrait redire le regretté Maurice Magne qui a marqué les années contemporaines du Stade Vanves comme pour ses 50 ans. Une histoire passionnante qui mériterait d’être un jour écrite