Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport

  • LES SERVALS, RUGBY CLUB DE VANVES, SE DEVELOPPE MALGRE UN QUASI CONFINEMENT

    Malgré cette situation que certains vanvéens vivent comme un quasi confonement, avec ce couvre-feu, le club des rugbymen de Vanves se développe et annonce sur les réseaux sociaux qu’il va  proposer à partir de septembre prochain une Ecole de Rugby pour les 6 ans et plus, et organiser d’ici là des journées découvertes initiations au printemps .

    Rappelons que cette section du Stade de Vanves a été créée 2013 par 4 frères au bagout extraordinaire, anciens éléves du lycée Michelet. Cette jeune équipe de rugby à XV principalement composée de jeunes joueurs (24 ans de moyenne d'âge) s'entraînent les vendredis au PMS André Roche et accueille toute personne souhaitant jouer au rugby, qu'importe son niveau, dans un cadre sain et amical. «La devise du club, «Ad majorem ludi gloriam», résume notre vision du rugby : le jeu avant tout ! Nous accueillerons les enfants, garçons comme filles, à partir de 6 ans avec un seul objectif : privilégier le jeu, l'amusement et le plaisir ! Nous croyons en l'épanouissement de l'enfant par une pratique ludique et bienveillante du rugby mettant l'accent sur le plaisir plutôt que sur la compétition» explique l’un de ses fondateurs, Laurent Cazenave Lacroutz. Malgré les événements er les intempéries, ils continuent de s’entrainer avec un   entrain  extraordinaire pour ceux qui ont la chance de les observer, quels que soient ls intempéries. 

  • A VANVES, BEAUCOUP DE PASSIONNES VIVENT LE VENDEE GLOBLE GRÄCE A « VIRTUAL REGATTA »

    L’auteur du Blog a au moins rencontré trois vanvéens passionné par ce jeu vidéo qui aurait dépassé le million de joueurs selon le Parisien. Un jeu vidéo de course au large mis au point par une société isséenne créé par de jeunes passionné de voile qui l’ont construit au fil de l’eau.

    Les passionnés se retrouvent en conditions réelles, pouvant voir où leur voilier se situe sur la carte, mais aussi sur la mer et dans quelles conditions il navigue selon la météo, s’il fait nuit ou jour. Ils se voient confier, comme un crai skiper un imoca, choisissent leurs voiles et « foils », ces ailes qui font voler les bateaux au-dessus de l’eau. Cette simulation suit à la lettre, les régles officielles « Birtual Racing Rules of Sailing» élaborées avec la Fédération Internationale de voile qui délivre chaque année le titre de « esailing Workd Champion » depuis 2018.

    L’idée est né d’une rencontre entre Philippe Guigné, ex-skipper, et Loïc Peyron qui aprés l’abandon du Vendée Globe en 2008 parequ’il avait cassé son mât, lui avait demandé : «Tu pourrais me recréer mon bâteau là, où j’ai cassé mon mat et réviser le Pacifique Sud pour terminer mon Vendée Globe». Loïck Peyron est devenu le conseiller spécial de Virtual Regatta, appelant ses concepteurs  «pour nous dire qu'il aimerait bien voir des baleines dans les Açores ou des albatros dans le Grand sud. Et on va le faire » confiait au Paroisien Philippe Guigné qui a reçu des tas d’encouragements :  «Les gens nous disent qu'ils voyagent grâce à nous». Un des vanvéens rencontrés dont le blog respecte la discrétion,  est l’un des meilleurs placés dans le classement, ainsi que que Ian Lipinski, sklipper  (sur la photo) qui se prépare à un prochain Vendée Globe que le Blog avait rencontré récemment

  • EXPOGRAPH VANVES / C’EST LA REPRISE

    C’est la Reprise pour Expograph France qui, samedi dernier, participait à la première passe en coupe de france en gagnant à l’extérieur 5/3 contre l’Apsap Paris première de son groupe pour l’équipe premiére,  en ayant toutefois donné quelques sueurs froides à ses dirigeants. La réserve s’est impose sur le même score 5/3 mais au stade Andre Roche. Le samedi précédent, le 19 septembre 2020, , l’équipe 2 d’expograph Vanves avait rencontré, sur son terrain, l’équipe 2 du Conseil Général  92 dans le cadre de la deuxième journée de championnat R3, poule D, de Football Entreprise Critérium. Elle avait remporté le match par 6 buts à 1. «J’avais préparé le match par rapport au travail effectué lors du match précédent contre Best Training Chambourcy à 11 et avec des blessés. La semaine d’entrainement avait été bonne, avec un bon début match avec l’ouverture du score vers la 3ème/4ème minute. Ce qui avait été travaillé a été mis en pratique. Seule fausse note, le but encaissé qui a traduit un relâchement et une baisse de la condition physique pour certains. Résultat de bon augure pour la suite » commentait Yann. .