Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : BEIGBEDER DEFEND FILLON

    Une  réunion du Comité Franco-Libanais du 92 avec François Fillon  s’est déroulé mardi soir à l’école Marceau, à l’initiative d’Isabelle Debré vice présidente du Sénat et Patricia Kaazan, maire adjointe,   sur le théme « quelle liberté pour la France » en présence de Charles Beigbeder qui a écrit un livre intitulé « La France Charnellement » qu’il a commenté et dédicacé. Il a été beaucoup questions du programme économique du candidat Fillon «  qui se tient » face « au flou des propositions de Macron », de laïcité, de formation… avec un public nombreux et attentif déterminé à soutenir le candidat LR malgré les vicissitudes de cette campagne présidentielle hors du commun  

  • LE MUR DU CON ALLEGREMENT FRANCHIT PAR UN ELU AU MARCHE DE VANVES

    L’expression bien connue de Michel Audiard à propos des cons a été illustrée d’une manière inégalée par un élu de Vanves samedi dernier au marché de Vanves. Matinée de tractage pour les Républicains, les socialistes et les macronistes. Quelques militants PS et d’En Marche tractaient devant l’entrée du marché avec une militante de l’Alliance VITA  lorsqu’ils virent arriver la placière du marché leur expliquer qu’elle avait des « remontées »… des clients du marché qui se plaignaient de leur présence, alors qu’ils ne gênaient aucun commerçant, ni client. A croire que tous les clients du marché connaissent la placière ( ?). Faites un sondage, vous serez édifié. Surtout que certains de ces tracteurs ont l’habitude de faire attention de gêner personne dans ces circonstances. Mais elle est revenue deux fois à la charge. Très très bizarre…

    Il n’a pas fallu attendre beaucoup de temps pour en connaître les raisons. Parce que l’initiateur de l’intervention de la placière s’en est vanté devant un vanvéen  militant LR, quelques heures plus tard : « Vous avez vu, je ai les fait dégager en faisant intervenir la placière du marché. Si cela avait été vous, je n’aurais rien fait ! » lui a expliqué cet élu (sur la photo en train de tracter devant l’entrée du Marché lors de la campagne des Régionales  fin 2015) dont l’épouse  devant un militant tractant pour Macron a osée dire : « c’est une honte !». Voilà comment réagie une partie de la droite et du centre à Vanves lorsqu’ils sont face à des militants de Macron, dont certains membres sont prêt à voter Le Pen si, au second tour, il y a le choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Heureusement d’autres mettront un bulletin Macron mais sans le dire. Et ils ne s’en cachent pas. Regardez l’agenda de cette semaine pour être édifiée. Du jamais vu avec deux réunions de la droite-extrême, avec Charles Beigbeder Mardi, et Christophe Billan président de Sens Commun vendredi !  

  • JEREMY COSTE CANDIDAT POUR ETRE DEPUTE DE VANVES ET D’ISSY ?

    Selon Première Heure, lettre politique sur le Grand Paris,  André Santini aurait fait son choix après avoir pris la décision de ne pas se représenter lors de ces élections législatives. Alors qu’il y avait 3 à 4 prétendants parmi quelques élus UDI municipaux, et des noms cités comme Gilles Boyer (LR), ex-dircab de campagne d’Alain Juppé et ex-trésorier de campagne de F.Filllon, Chantal Jouannno qui était sur les rangs, son choix se serait  porté sur Jeremy Coste qui a travaillé auprés de lui. Un fidèle d’entre les fidèles, qui expliquait :« J'ai rompu mes études pour travailler avec lui et, au côté de ce maître en politique, j'apprends tous les jours ». Il  a été son assistant parlementaire, puis l’a suivi à la SGP (Société du grand Paris) lorsqu’il a présidé le comité de surveillance en lui confiant la mission de secrétaire général du comité stragétique de la SGP  aujourd’hui présidé par Bernard Gauducheau  dont il a été l’adjoint aux maires chargé de l’éducation entre 2014 et 2016, avant de rejoindre Nouméa nommé dircab du maire pour un an. Revenu en métropole, André Santini l’aurait adoublé pour le remplacer à l’assemblée nationale en étant son suppléant.  Il s’était déjà  présenté aux législatives de Juin 2012 la 14éme circonscription du Rhône.