Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique - Page 5

  • DES PROPOS CHOQUANTS DE CLAIRE GUICHARD DEPUTE DE VANVES-ISSY PROVOQUE LE BUZ MAL A PROPOS

    Les propos de Claire Guichard, députée Rennaissance de vanves-Issy (10e circ du 92) et suppléante de Gabriel Attal, sur les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) ont fait vivement réagir lors de l'examen de la réforme des retraites. Leur mission est d'aider des enfants en difficulté à suivre leurs cours et à s'intégrer dans une école. Plus de 60 % des AESH travaillent à mi-temps et touchent moins de 800 euros net par mois. Or, ils sont appelés à se mobiliser le 31 janvier lors de la deuxième journée de manifestation contre la réforme des retraites. Outre les revendications salariales et statutaires, certains syndicats réclament aussi une reconnaissance de pénibilité. « Accompagner des élèves en situation de handicap, parfois lourd, nécessite des gestes professionnels usants qui doivent être reconnus », fait notamment valoi le SBNUipp-FSUr

    Claire Guichard a assuré que les accompagnantes d’élèves en situation de handicap ont choisi « ce statut pour avoir leurs mercredis et vacances scolaires ». Alors que certains de ses collègues regrettaient le manque de reconnaissance, la précarité de leur statut et leur manque de formation, Claire Guichard a rétorqué : « Vous oubliez, chers collègues, que la vie est faite de choix. Et elles assument, c'est un choix et elles sont heureuses » a soutenu Claire Guichard, alors que des voix s’élevaient autour d'elle. Plus largement, élus de gauche et citoyens dénoncent un « effrayant mépris », « l'indécence » « de ses propos et une députée « déconnectée de la réalité, comme toute la macronie ».

    Or ce que ne savent pas ou semblent ignorer les opposants, c'est qu'elle s'est occupé de petite enfant pendant son mandat de maire adjoint à Issy les Moulineaux, et qu'elle a côtoyée de prés les AESH qu'elle connait bien. 

  • LE MINISTRE DE VANVES SUR LE TERRAIN POUR CONVAINCRE DU BIEN-FONDE DE LA REFORME DES RETRAITES

    Gabriel Attal conseiller municipal de Vanves-ministre des comptes publics  a été chargé, comme de nombreux collégue,  de convaincre les français du bien-fondé de laréforme des retraites en partant en tournée à travers la France, dans les zones rurales, péri-urbaines

    Deux jours après la présentation de la réforme par Elisabeth Borne, il animait une réunion à Juvisy dans l’Essonne devant une cinquantaine de personnes plutôt dubitatives. À demi-mot, il reconnaîssait qu’il y a beaucoup à faire. «Je suis très preneur de toutes les propositions qui viennent des gens du terrain ». Beaucoup se sont exprimés sur l’âge du départ à la retraite,  autour des métiers pénibles. «Il y a plus de Français qui pourront partir plus tôt parce qu'ils ont eu une carrière pénible après la réforme qu'on mène qu'avant cette réforme» a assuré Gabriel Attal.

    D’ailleurs l’ex-porte parole du gouvernement est sur tous le fronts, et notamment le port d’un uniforme dans les établissements scolaires, estimant sur BFMTV-RMC, jeudi dernier que « c’est un «vrai débat ! J'ai mis en place le service universel et j'ai décidé qu'il y aurait un uniforme» rappelle l'ancien secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Il se dit favorable à une «expérimentation ! C'est toujours positif d'essayer des choses», appuyait-il.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ATTAL MINISTRE DU POUVOIR D’ACHAT

    Le ministre délégué aux Comptes publics qui a été mis à contribution depuis la rentrée de Septembre faire évoluer les discussions budgétaires avec la droite et la Nupes, avant de passer des heures tant à l’assemblée Nationale qu’au Sénat lors des débat budgétaires, se retrouve sans loi spécifique à porter dans les prochaines semaines, Mais ce n’est pas le connaître, ni sa fonction, car un ministre du budget a fort à faire notamment pour défendre le pouvoir d’achat des français en ces temps d’inflation. Gabriel Attal se serait même déclarer ministre du pouvoir d’achat. Mais pour les observateurs politiques, Gabriel Attal qui a vertement critiqué Anne Hidalgo, maire de Paris  ces dernières semaines,  pourrait vouloir se consacrer à avancer ses pions en vue des municipales dans la capitale. Ce qui n’est pas si sur que cela, car il aurait démenti parait il. D’autant plus qu’il s’occupe très activement de la mise en place des instances dirigeantes de Renaissance notamment dans les Hauts de Seine qui occupe beaucoup les esprits 

    LE GOFF ET EDOU SIGNEnt UNE TRIBUNE DANS LE JDD AVEC 282 COLLEGUES

    Jean Cyril le Goff et Séverine Edou feraient parti des 283 élus locaux de la majorité qui ont signé une tribune dans le JDD durant la trêve des confiseurs en réponse à 146 élus pointant du doigt le manque d’investissement du gouvernement dans les collectivités locales dans le budget 2023 :  « Avec le budget 2023, l’État a entendu les collectivités territoriales », estiment ils en réaffirmant le soutien de l'Etat aux collectivités territoriales. Ce texte a été l’occasion de réaffirmer le soutien franc et massif que l’État apporte aux collectivités territoriales et de jeter les bases d’un dialogue repensé. Si le débat parlementaire n’est pas allé à son terme en raison du désaccord de principe formulé par les oppositions, le dialogue avec les collectivités locales et leurs représentants a été central dans la construction de ce texte. Et de citer en exemple les dispositifs de soutien, comme le filet de sécurité à destination des communes en difficulté. «Aujourd’hui, ce sont 4000 communes qui en ont bénéficié et qui ont vu une partie de la hausse de leurs dépenses énergétiques et alimentaires prise en charge. Mais il serait illusoire de penser que l’État peut effacer la totalité des conséquences de la crise »… « En complément, avec l’amortisseur électricité, l’État prend en charge une partie de la facture d’électricité des collectivités dès lors que le prix souscrit dépasse un certain montant. Entre cet amortisseur et le filet de sécurité, ce ne sont pas moins de 2,5 milliards d’euros investis pour protéger les collectivités de la crise énergétique» rappellent ils.

    SORAYA PART A LA RETRAITE

    Soraya Muller, infirmière que beaucoup de vanvéens connaissent et quiont apprécié la gentillesse, ses qualités professionnelles, part à la retraire comme elle l’a annoncée à ses nombreuses clients fidéles chez qui elle se rendait et recevait à son cabinet du 10 rue Jean Bleuzen, pour des soins.

    DERNIER MEDAILLES DE L’ANNEE 2022

    Un second titre de championnat de natation junior a été remporté par un nageur de Vanves, Pacome Bricout sur 200 NL, en améliorant les illeures performances françaises des 17/18 ans , qui avait également remporté lez titre de chamion de France junior su 400 m nage libre