Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Espaces verts

  • LA PHOTO DU DIMANCHE A VANVES : FLEURISSEMENT PRINTANIERS

    Chaque année, les 109 jardiniers de GPSO plantent et entretiennent près de 86 000 plantes et fleurs sans pesticide, sur plus de 4 600 m² d'espace végétalisé, dans une double démarche de développement durable et d’économie d’eau. Une grande partie de ces végétaux provient désormais du jardin fleuriste de Marie-Antoinette nichées au cœur du Domaine National de Saint-Cloud. Sur un terrain de 650 m², deux serres de 116 m² abritent à présent les productions végétales destinées aux parcs et jardins de Boulogne-Billancourt, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Ville-d'Avray et Vanves. Les vanvéens ont pu découvrir des géraniums rouges et jaunes ce printemps, provenant de ses deux serres

  • UN SQUARE DES DROITS DE L’ENFANT REQUALIFIE ET INAUGURE : « C’est le square dans lequel on joue et on est heureux ! »

    Le square des Droitsde l’Enfant - et des devoirs de l’enfant a ajouté le maire de Vanves - a été inauguré jeudi après midi au moment de la sortie de l’école afin qu’il y ait le maximum d’enfants avec leur famille, ce qui fut le cas devant le groupe scolaire Max Fourestier. Mais il a dû jouer au directeur d’école en rappelant à l’ordre tous ces enfants, un peu turbulant, qui lorsqu’ils sont entrés dans la cantine de la maternelle s’écriaient « C’est le goûter ! ». Mais il fallait passer par les discours auparavant qu’ont ouvert les éléves d’une classe de Fourestier en disant ce qu’ils en pensent : «C’est le square dans lequel en joue et on est heureux. Ce square est adapté aux différentes classes d’âge. On a participé à la plantation des arbustres. On espère que les enfants s’y plairont ».

    Les discours auraient pu s’arrêter là ! Mais le maire de Vanves a rappelé que cette inauguration est représentative de l’amélioration du cadre de vie de ce quartier : «On célébre la première phase d’un grand projet de requalification du Plateau qui a  fait l’objet d’une ZAC voilà 50 ans, avec un effort sur les espaces publics, en investissant 2 M€ sur 3 ans. Elle se poursuit avec la galerie marchande, la place des Provinces, les rues Auguste Comte et Rabelais. Sa rénovation vise à développer son attractivité avec une amélioration de l’éclairage, des matériaux utilisés, la regénération des arbres et des espaces verts en offrant une aire de jeux où on a développé la thématique de l’ïle aux Trésors » a-t-il déclaré en expliquant que ce chantier qui a coûté 700 000€, intégralement financé par GPSO n’a pas été facile.

    Il a permis de réaliser les allées, planter les jardinières de fleurs et le passage des nouveaux réseaux. L’éclairage public a été renouvelé rue Auguste Comte avec de nouveaux candélabres à LED, moins énergivores, dans la rue Auguste Comte et au Square des Droits de l’Enfant grâce à un éclairage homogène et chaleureux. Enfin les anciens revêtements de sol au niveau de l’école Fourestier et des accès aux résidences ont été démolis, de nouveaux jeux, un sol souple, des clôtures, des bancs ont été installés pour garantir la convivialité de cet espace. Enfin, des arbres et arbustes ont été planté, avec des plantes vivaces devant l’entrée de l’école primaire. Il a terminé par un appel à la vigilance de tous pour respecter ce nouvel espace

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : ELAGAGE ULTRA RAPIDE

    Les deux arbres de la place du Val (place de Lattre de Tassigny) ont été élagé en moins d’une matinée vendredi. Il est vrai que leur feuillage était devenu massif, gênant les passants ou ceux qui voulaient profiter des terrasses des Toqués du Pain et du Relais de Vanvres. « la place du Val va bientôt être rebaptisé la place des Toqués ou la place Valérie et Christian » persiflait hier à midi un habitué du banc, à côté de la fontaine, qui craint qu’il ne disparaisse ou soit privatisé. En tous les cas, la vue est dégagée et ses commerces ont retrouvé un peu de lumière et de vision panoramique dont peuvent profiter leurs clients lorsqu’il ne pleut pas