Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parc frédéric pic

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE CONTACTS

    Evidemment ce début de semaine est marquée par cette journée de deuil et d’hommage national à Jacques Chirac, avec les drapeaux en berne à Vanves comme dans toutes les communes de France, une minute de silence obserfvée par toutes les administrations à 15H et une évocation de ce 5é Président de la République de la Ve dans les établissements scolaires.  «La République est en deuil. Nous perdons un humaniste, un Gaulliste, un homme passionné de la France, des Françaises et des Français, et un Européen convaincu » a écrit sur son site Bernard Gauducheau à l’annonce de son décés

    La semaine dernière, dans le cadre des  subventions de fonctionnement accordée pour l’année 2019 pour la prévention socioéducative en faveur des jeunes, la commision permanente du Conseil départemental des Hauts de Seine, dans laquelle siége Isabelle Debré, a allouée le 23 Septembre, des subventions de fonctionnement d’un montant total de 853 730 € à 2 associations et 3 communes pour leur action de prévention socio-éducative dont la ville de Vanves qui a reçue 121 320 €.

    L’événement de la semaine à Vanves fut la cérémonie d’accueil dans la nationalité française de nouveaux citoyens français vanvéens à l’hôtel de ville le 27 Septembre  en salle Henry Darien. «Cette célébration est importante et symbolique pour chacune et chacun d’entre eux. Elle revêt un caractère particulier pour nous aussi, car elle nous permet de réfléchir, ensemble, à leur démarche courageuse et à ce qui cimente notre communauté nationale» a déclaré le maire de Vanves

    Les résultats sportifs du week-end ne furent pas brillants tant pour Expograph Vanves battu par 3 à 2 par l’équipe du Conseil Général du 92 en présence d’Isabelle Debré Vice présidente de cete assemblée dépatementale et de Bernard Gauducheau maire de Vanves, que pour l’équipe Vanves GPSO Basket battue de 12 points, ce qui est honorable face à l’équipe du Havre (74-88)

    Lundi 30  Septembre

    A 19H45 à l’école Marceau : Réunion publique de LR dans le cadre de sa campagne interne pour élire son président

    Mercedi 2 Octobre

    A 14H et 15H45  au parc F.Pic : Balade organisée par la ville avec un  expert pour découvrir comment les agents communaux  entretiennent les arbres et les protègent au quotidien.

    Jeudi 3 Octobre :

    A 19H30 à la Piscine (salle des Cinéastes) : Comité Directeur du Stade de Vanves

    Vendredi 4 Octobre

    A 19H à Saint François : Fête de Saint François d’Assise avec messe suivi d’un repas partagé

    Samedi 5 Octobre

    A 11H à l’école Larmeroux : Trocolives organisé par le conseil de Quartier des Hauts de Vanves : Un troc de livres

    Dianche 6 Octobre

    A 11H15 à Saint Remy et à 18H à Saint Français: Messe des curieux suivi d’un apéritif, où les paoissiens son invités à se faire accompagner par un des leurs proches : «Enlevons le défi ! Il nous reste une semaine pour l’inviter à vousaccompagner à la messe ! »

  • 2éme édition des jardins ouverts en Ile de France : Occasion de rédouvrir le parc F.Pic à Vanves

    La 2e édition de «Jardins ouverts», labellisée au titre de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, se déroulera le week-end prochain en IDF (29-30 Septembre) donne l’occasion de redécouvrir la richesse des jardins de leur région mais aussi apprécier leur fonction sociale séculaire : Jardins patrimoniaux, jardins partagés, ouvriers, collectifs ou familiaux, jardins pédagogiques, jardins privés et fermes urbaines. Vanves ne manque pas de jardins privées cachés dans des lotissements, publics avec le parc F.Pic dont c’est l’occasion de rappeler l’histoire, sauvé justement des lotisseurs par le maire Frédéric Pic (1919-40)

    SAUVE DES LOTISSEURS PAR PIC

    Il a pour origine l'ancienne maison de santé des docteurs Félix Voisin et Jean-Pierre Falret édifiée sur un domaine de 40 ha dont ils étaient propriétaires depuis 1821.Il a finalement sauvé ce site  de l’appétit des promoteurs immobiliers, en réussissant  à faire voter par son conseil municipal du 27 Février 1932 l’achat de prés de la moitié de cette propriétaire (19,7 ha)  ce qui lui a valut les pires critiques de ses détracteurs d’alors qui ne voyaient pas encore l’utilité d’un tel espace vert en région parisienne, parlant du « scandale du parc Falret », venant jusqu’au conseil municipal crier « le parc coûte cher ! ».  Le 25 Mai 1933, ce parc  était ouvert au public et Frédéric Pic précisait en conseil municipal du 17 Septembre 1933 « qu’il fallait couper court à une légende qui tend à s’accréditer dans la population que ce parc a été donné par les héritiers de Falret. Or il faut dire et répéter que c’est grâce aux sacrifices consentis par la commune que cette belle propriété a été sauvée d’un morcellement et conservée à la collectivité. Non seulement, les héritiers n’ont rien donné, mais ils ont déclaré se désintéresser de la commune ».  

    Et il ajoutait quelques années plus tard après d’autres acquisitions qui ont permis de l’agrandir et d’y aménager plus tard le parc municipal des sports : « Ce magnifique parc a été arraché, non sans mal aux lotisseurs pour qu’il devienne la propriété de la collectivité »  appuyé par les pouvoirs publics et notamment le Conseil Général et le préfet de la Seine qui était venu se rendre compte sur le terrain l’intérêt d’une telle acquisition auxquels ils ont contribué financièrement  : « Ce serait une erreur de laisser disparaître ce parc ! » avait déclaré ce dernier  «  Si nous avions négligé de le sauver, on n’aurait pas manqué de nous blâmer à juste titre » ajoutait F.Pic 

    Ainsi envers et contre tous,  il avait été quelque peu visionnaire, car ce parc  à l’anglaise est inscrit aujourd’hui parmi les sites classés, et les vanvéens sont bien content d’en disposer et d’en profiter. Il en avait confié l’aménagement à  l’architecte paysagiste Maurice Payret Dortail qui s’était  inspiré des jardins anglais.

    AGREE REFUGE LPO

    Il cache en son coeur le dernier vestige visible du ru de Vanves qui alimentait en eau les blanchisseries locales. Sur les bords de ce bassin poussent des arbres typiques des zones ripisylves comme des saules pleureurs (Salix babylonica) et un cyprès chauve (Taxodium distichum). Sur les pelouses ouvertes au public, le parc abrite de nombreux arbres remarquables tels que des séquoias géants (Sequoiadendron giganteum), un magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) et un bosquet d’arbres aux quarante écus (Ginkgo biloba). En 2012, il a été agréé «refuge LPO», à l’issue d’un diagnostic écologique du parc comprenant l’identification des habitats existants, l’inventaire des populations d’oiseaux, ainsi que des prospections faunistiques complémentaires (amphibiens, reptiles, mammifères). Ainsi en 2013, 23 espèces d’oiseaux avaient été recensées dont 17 espèces identifiées comme nicheuses certaines ou probables du site. 6 espèces n’avaient pas été identifiées comme nicheuses mais utilisent le site pour la recherche de nourriture et sont nicheuses dans les environs. Il est vrai que lorsque la nuit tombe, les riverains et les habitués voient arriver, certaines fois, en fonction des saisons,  une multitude d’oiseaux s’abattent sur les arbres pour y passer la nuit.

    Enfin, ce parc contient d’autres richesses comme cette ancienne glacière transformée en chapelle au XIXe siècle que le président du Conseil des Seniors avait cherché voilà quelques années à restaurer sans succès parce que c’était compliqué et dangereux, un belvédère, des sculptures –, le « Buste de Frédéric Pic » de Michel Serraz (1971), « Le coq » (1995) le  « Dialogue au paradis » (1990), et la « Maternité » d’Achiam (1990) -  et une île, sur laquelle sont installées onzes ruches qui prennent place autour de la sculpture de la « Femme accroupie » de Félix-Maurice Charpentier (XIX). Quelquefois les abeilles essaient de butiner les joggeurs du parc lorsqu’ils passent prés de l’île, au grand amusement de certains riverains habitant l'immeuble sur pilotis de la rue JB Potin.

  • UN WEEK-END TRES ASSOCIATIF A VANVES

    Comme l’a titré le Parisien, hier, c’est le week-end des forums d’associations. Vanves n’y échappe pas dimanche au parc F.Pic, précédé aujourd’hui de la célèbre braderie toujours au parc F.Pic

    SAMEDI : LA GRANDE BRADERIE

    27 ans déjà que cette grade braderie est devenue un événement incontournable, organisée maintenant par le syndicat d’initiative, réunissant toujours plus de 400 participants. Elle avait été été créée en 1991 par l' association « Le Cercle des Cents » animée alors par le couple Pottier, Patrick et Claudine,  avec Jean Louis Lelarge, ancien maire adjoint chargé des animations et Paul Philippart, alors journaliste à Vanves Infos. A l'époque, l'idée leur est venue tout simplement : « Pourquoi ne pas organiser une braderie dans le parc F.Pic  - parce que cela devenait à la mode - le samedi, à la veille du forum des associations et utiliser  ainsi des stands qui restaient inoccupés ce jour là alors qu'ils avaient été installé dés le vendredi  ».  En réservant bien sûr ses stands uniquement aux vanvéens et aux amateurs. Pas de brocanteurs professionnels, ni de meubles.

     Au départ sceptique, les autorités municipales ont donnée le feu vert. Et ce fut le début d'une grande aventure qui a connu un grand succès au fil des années car elle se déroulait dans le parc F.Pic, cadre magique. Des animations se sont ajoutées au fil des années avec une grande structure gonflable, des promenades en poneys, un mini circuit auto pour enfants en 1996  et même des collectionneurs de Simca en 1994. Le Cercle des Cents avait sû en faire non seulement une braderie, mais une fête grâce aux animations, à un certain état d'esprit et surtout une ambiance conviviale. Il est vrai que tout le monde venait même s'il n'avait rien à vendre ou à acheter, histoire de passer un bon moment surtout lorsque le soleil était de la partie. Ce sera encore le cas aujourd’hui, avec maintenant le syndicat d’initiative comme chef d’orchestre, et de nouvelles animations dans l’air du temps : Une bourse aux vélos, un recyclage de matèriel informatique.

    DIMANCHE : LE FORUM DES ASSOCIATIONS

    Plus d’une centaine d’associations sont attendues demain pour ce 41éme forum des associations  au parc Pic toujours sur cette grande pelouse centrale pour les activités culturelles, et depuis quelques années sur la pelouse de l’entrée pour les associations sociales, humanitaires, caritatives, patriotiques, écologistes…   avec toujours des démonstrations de sport, danse,chanson, arts du cirque…, des ateliers de lecture, un espace d’arts plastiques, des initiation au secourisme… Le stade de Vanves fait bande à part au parc municipal des Sports André Roche avec un village des sections installé sur les terrains de boules lyonnaises, ce qui n’empêchera pas quelques démonstrations sportives mais dans le parc F.pic.

    A l’occasion de ce forum des associations 2018, les Ateliers d’Expression qui ont eu 40 ans le 18 Novembre 2017, et l’ont célébré à la Palestre le 23 Juin dernier, seront bien présents avec leur stand, mais surtout  avec une exposition constituée de plusieurs panneaux qui racontent l’histoire de cette association fondée par Michel Latapie. Ils avaient été accrochés entre le 31 Août et ce week-end sur les grille du square François Mitterrand. Ils le sont sur celles du parc F.pic jusqu’au 30 Septembre et le seront sur celles du square Jarrousse du 1er au 14 Octobre prochain. Les vanvéens pourront découvrir tout un pan d’une vie associative de Vanves dynamique à travers cette association qui a marqué des générations de vanvéens, tout comme d’autres parmi les plus anciennes, présentes à ce forum : Le CIV (Ciné Images Vanves), le CAD (Club Amitiés Détente), Les Amis des arts,  le Stade de Vanves, l’Amicale des anciens élèves du lycée Michelet