Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parc frédéric pic

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PARC PIC ET SQUARES FERMES POUR CAUSE DE GEL

    Les sols étant rendus glissants par la baisse des températures, plusieurs parcs et jardins du territoire de Grand Paris Seine Ouest dont ceux de Vanves sont restés fermés pendant 4 jours de Jeudi à Dimanche dernier. Ce qui a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux auxquels la mairu=ie de Vanves a répondu par une mise au point ce week-end annonçant leurs réouverture hier : «Les équipes de GPSO du service parcs et jardins ont constaté encore lors des visites de contrôle de grandes plaques de verglas sur les sols dans différentes parties du parc Pic. La nuit, avec les températures négatives, le regel est très fort et, si nous ouvrions, le risque de chute est réel.  Celui-ci engagerait, non la responsabilité individuelle de chacun, mais la responsabilité pénale des services de la ville et des élus.  De plus, nous évitons le salage des allées pour des raisons écologiques.  Par ailleurs les aires de jeux enfants sont très glissantes et présentaient encore dimanche  matin un réel danger dû au gel. L après-midi, un léger redoux était observé, ce qui permettra l’ouverture du Parc Pic lundi  matin». Il n’empêche que beaucoup de vanvéens étaient mécontents : « Le parc pic de vanves est encore fermé ! Je ne comprends pas comment il n est possible en 2021 de ne pas enlever les plaques de verglas au bout de 2 jours , on est à -5 , mais comment.font ils dans les pays nordiques !! Le.parc de l ile saint germain est ouvert ...je ne comprends pas qu’à Vanves ce ne soit pas le cas ... » réagissait Ana Cecilia. « Faudra nous expliquer pourquoi le jardin du Luxembourg est ouvert et pas notre parc de proximité. Totalement incompréhensible !» (Melina) ;  «La neige fond gentiment toute seule dans les allées du parc pic (comme autour de la mare aux canards) ... je ne vois pas trop le danger » (Karina) ; « Quel dommage de fermer le parc , de plus un mercredi alors que nombres d'enfants sont chez eux. Ils se retrouvent privés de beaucoup de choses , piscine, ciné , sport....Et maintenant de jeu en extérieur ! Est-ce plus prudent de les faire jouer sur le bord d'un trottoir pour profiter de la neige que dans un parc sécurisé ?» (Aurélia) ; « Est ce vraiment une raison de fermer encore une fois le parc pic ?? Ce principe de précaution nous enlève toute responsabilité et liberté !!! Encore une fois ce sont les jeunes qui trinquent … Qu’est ce qu’on risque ? de tomber en s’envoyant des boules de neige ??!!! Entre le couvre feu et ce genre de décisions la coupe est pleine !» (Alissa) : «Super, pas de parc, et pas non plus de recréation en maternelle. Gardons précieusement les enfants dans des bulles protectrices » (Poppy Props) ; « Obliger les enfants a jouer dans les rues c'est dommageable pour tous !! » (Kuypper). 

    CAREME ET FETE DES CENDRES

    Les paroisses de Vanves avec les congrégations des Bénédictines et des Xavières qui fêtent leur centenaire cette année  célébreront le mercredi des Cendres inaugurant 40  jours pour se préparer à Pâques, jour de jeune et d’abstinence avec des messes ‘entrée en carême avec imposition des Cendres à 8H à Saint Remy, à 12H chez les Bénédictines, à 12H15 à Saint François. Les paroisses ont prévus durant le Carême plusieurs temps forts : Le Saint Sacrement sera exposé chaque vendredi à Saint François de 7H30 à 8H30. Des paniers du cœur seront disposés dans les églises et les accueils  pour recueillir des denrées alimentaires et les produits d’hygiénes pour les plus démunis. UN chemin de Carême solidaire avec le CCFD-Terre solidaire sera proposé chaque dimanche avec «un parcours d’engagement pour habiter la même maison et construire une terre solidaire». Enfin, chez les Bénédictines de Vanves  le P Jacques Turck donnera un enseignement  chaque jeudi à partir du 25 février de 15h40 à 16h40, « à la découverte des fondements anthropologiques, bibliques et théologiques de l’Eucharistie » dans la salle Saint Jean du Priéuré ou sur sur YouTube et Facebook

    VACCINATIONS

    Le centre de vaccinations d'Issy-Vanves à la halle Christiane Guillaume à Issy continue son travail avec 420 vaccins par semaine. Mi février, près de 1700 personnes dont 40% de vanvéens, ont reçu leur première dose de vaccin. Les secondes injections ont démarrés le 15 février. Parallèlement, le nombre de premières injections sera inférieur dans un premier temps, puis augmentera au fil des semaines. «Nous espérons que de nouvelles livraisons de vaccins permettront d’ouvrir de nouveaux créneaux» indiquent ses responsables. L’équipe du centre d’appel (IRIS) a été renforcée par des agents volontaires pour absorber le flux des appels. Au cours de la première semaine, 6 354 appels ont été traités (par comparaison, IRIS traite habituellement environ 1000 appels par semaine), soit plus de 6 fois le volume habituel. Ceux qui n'ont pu obtenir de rendez-vous ont été inscrits sur une liste d'attente et seront rappelés lorsque de nouveaux créneaux seront ouverts

  • LA MISSION DU PATRIMOINE OCTROIE 97 000 € POUR LA REFECTION DE LA CHAPELLE DU PARC F.PIC A VANVES

    La Mission du patrimoine portée par Stéphane Bern avait sélectionné au moment des Journées du Patrimoine, parmi les 101 sites à préserver – un par département -, la glacière et glacière-chapelle du parc Frédéric Pic que des vanvéens souhaitent sauver et réhabiliter depuis des années, après le lancement d’un appel à projet. Grâce à une initiative à la député Florence Provendier qui avait été la première à annoncer cette bonne nouvelle et peût être Gabriel Attal qui a sensibilisé Stéphane Bern. En ce début d’année Mission Patrimoine a dévoilé, mercredi dernier , le montant des aides accordées à chacun des «projets de maillage» sélectionnés en 2020, pour la troisième édition du Loto du patrimoine : Vanves recevra 97 000 €. Cette somme octroyée par la Mission Patrimoine, comme toutes les autres,  vient compléter les aides publiques ou l’autofinancement pour atteindre la totalité du besoin de financement (dans la limite de 300 000 € par site). La Fondation du patrimoine reversera cette aide aux porteurs de projet au fur et à mesure de l’avancement des travaux, sur présentation des factures.

    Ces aides aux 101 sites de maillage représentent une somme globale de 15,2 M€ grâce aux ressources collectées par la Mission en 2020, qui proviennent du Loto du Patrimoine de FDJ (19,8 M€ au 21 décembre 2020), du mécénat de FDJ (300 000 € annuels), du parrainage de la Monnaie de Paris (778 000 € mobilisés grâce à la vente des « Pièces d’Histoire »), de la collecte nationale Mission Patrimoine (417 083 € de dons) et d’un mécénat de Christie’s (21 150 €).

    Beaucoup de vanvéens depuis les années soixante se sont inquiétés de l’état de cette chapelle, dont un certain Michel Latapie (dont une salle porte son nom rue de Châtillon) qui avait essayé de sensibiliser les élus vanvéens au sort de ce ce site, sans succés, ayant déposé, mais trop tard, un dossier avec le feu vert d’André Roche, puisque le ministre de la culture de l’époque, André Malraux, avait décidé des groupes de jeunes prêts à restaurer des monuments historiques représentant un intérêt local. Cette chapelle, à l’époque, apparaissait dans l’inventaire des édifices religieux catholique des Hauts de Seine, comme « une glacière en forme de chapelle » vestige de la propriété Mortemart. Le projet de restauration est  estimé à environ 700 000 €. La Mission du patrimoine a pris en compte la somme de 471 528 € correspondant au chantier a proprement parlé, avec la «réfection des joints, le dessalement des parements, la restauration extérieure et intérieure des maçonneries, la réfection des planchers et des gouttières, de la couverture de la chapelle et des grilles d'accès».

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE POUR LA SECONDE SEMAINE DE CONFINEMENT

    Le second confinement qui a débuté voilà plus d’une semaine, même s’il ne ressemble pas vraiment au premier, a entraîné un changement d'atmosphère dans la ville. Les spécialistes l’expliquent par un assouplissement relatif des régles de confinement. Mais la police, municipale est très vigilante au respect des régles, multipliant les patrouilles et les contrôles dans la commune.  Les écoles, collèges et lycées sont ouverts, pour permettre la poursuite des cours - ce qui entraîne de fait l'accompagnement des élèves par les parents ou des tiers. Le marché est resté ouvert, mais le stationnement est toujours payant comme dans les villes de GPSO, sauf à Issy les Moulineaux, où il est gratuit comme lors du  1er confinement. Le parc F.Pic  reste ouvert où il y avait du monde ce week-end grâce à la douceur du temps, chacun avec son attestation, soit pour courir, soit pour se promener. Mais cela n’a plu pas à certains vanvéens qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions scandalisées

    11 NOVEMBRE : Comme pour le 8 Mai, la cérémonie pour le 102e anniversaire de la fin de la 1ére Guerre Mondiale, sera très simple : Deux dépôts de gerbe, présidé par le maire avec le président de l’UNC, le maire adjoint chargé des anciens combattants, le commissaire de police,  l’un devant le monumentaux morts de 1870 pour les 150 ans de ce conflit célébré cette année, dans le cimetière communal  et l’autre devant le monument aux morts rue R.Sahors

    DECES :  J.Morelon (sur la photo à gauche avec P.Guillaud président de l’UNC lors d’une cérémonie du 11 Novembre)  ancien adhérent de l’UNC Vanves et de Soldat de France dans les années 80 et 90, est décédé ces jours-ci à l’âge de 80 ans,  à Cavalaire sur Mer où il s’était retiré. Il avait fait la guerre d’Algérie où il était lieutenant sur un piton dans les Aurès avec sa section.  «C'était un homme chaleureux et de bon contact, sa grande taille lui donnait parfois un air supérieur. Adhérent de l'UNC Vanves puis Dinard, il n'a jamais cessé de participer a la vie des sections et aux cérémonies commémoratives, Il avait fait toute sa carrière chez Dassault en tant qu'ingénieur en électricité pour les avions» se souvient Jean Heuzé, ex-président de l’UNC Vanves

    PAROISSES : Les deux paroisses de Vanves se sont de nouveau adaptées à ce nouvel confinement en ré-utilisant les outils numériques pour des rencontres à distance. Le curé Bettrand Auville a repris hier l’apéro Zoom avec un rendez-vous à 18H chaque dimanche. Le bulletin des paroisses « Sel et Lumière » a reprise sa parution chaque  week-end pour accompagner sans défaillance,  les paroissiens «pour cette nouvelle période de confinement et se veut un lien réel entre les paroissiens dans cette période difficile et anxiogène». Avec une nouveauté : Pour soutenir notre foi, le Saint-Sacrement sera exposé chaque dimanche de confinement à St-Rémy entre 15h et 17h. Il est possible aussi de rencontrer un prêtre, pour une confession, un entretien spirituel dans les églises qui restent ouvertes. «Enfin, notre défi de ce reconfinement, c’est de proposer une rencontre nouvelle entre d’une part, ceux qui ont un peu de temps à mettre au service des autres, et d’autre part, ceux qui, tout simplement, ont besoin d’un peu d’aide. Que les uns comme les autres aient la bonté de se signaler !»  

    BENEDICTINES : «En ce temps de confinement, soyez assurés des pensées et prières de la communauté.  Nous tenons ferme la foi, la joie et l’action de grâce pour porter le monde à Dieu avec vous par notre prière en communion» indique Sœur Marie Madeleine Caseau, mére supérieure des bénédictines de Vanves qui invite à suivre en direct chque jour l’Office du milieu du jour à 12H, l’Office de la Parole de Dieu à 14H15 et l’Office de Complies à 21H sur https://www.youtube.com/channel/UCn6H4ZK7ZDGsA2ygL48OaOQ «Nous mettrons régulièrement des actualités sur notre site internet, n’hésitez pas à le consulter» ivite la mére sup »érieur en précisat que le magasin du monastère, est bien sûr fermé, mais il est tout à fait possible que vous passiez une commande par mail sur le mail : magasin@benedictinesdevanves.fr pous vous préparer va commande.