Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

villede vanves

  • CONSEIL MUNICIPALDE VANVES : QUELQUES QUESTIONS BRULANTES, DES POSITIONS FERMES, SANS POLEMIQUES

    Pour des raisons de prévention sanitaire, le conseil municipal s’est tenu Jeudi soir à la Palestre pour respecter les régles de distanciation et a duré prés de 3H. Ce qui nécessitera peut être d’avancer l’heure de la prochaine réunion du Conseil à 17H ou 18H si le couvre-feu est prolongé début décembre, comme l’a indiqué le maire de Vanves. Une 13e maire adfointe a été élu : Julier Messier, pour animer l’un des 3 Conseils de Quartiers. Kevin Corté maire adjoint à la sécurité a été chargé des questions de Défense. Sandrine Bourg maire djoint aux affairessocialesreprésentera la ville au Conseil de la vie Social de Simon de Cyréne qui est présent depuis plus de 10 ans maintenant. Ainsi 32 délibérations étaient inscrites à ce Conseil avec quelques sujets brûlants sur lesquels le blog reviendra, qui ont provoqué de courts débats, sans polémique, chacun campant sur ces positions, côté majorité comme de l’opposition.

    Ainsi la révision du PLU dont l’enquête publique a pris fin le jour même, comme l’a constaté Pierre Toulouse, qui permettra la construction d’un hôtel de 37 m de haut. Le conseil municipal a donné bien sûr son feu vert, malgré l’opposition des écologiques qui ont voté contre et qui n’ont pas manqué de constater que « ce projet a surpris les vanvéens », que cette révision introduit 3 dérogations dont la hauteur, son implantation à la limite de la voire, et la suppression de l’obligation de prévoir un parking de stationnement. Les marcheurs qui se sont abstenus, ont relevés les réserves de la CCI des Hauts de Seine, l’inquiétude des riverains, sa hauteur, sa proximité avec un site classé, le lycée Michelet (photo de la vue simulée depuis ce lycée, à l'angle M.Yol/Jullien)  auquel veille l’Architecte des Bâtiments de France, et les nombreuses incertitudes entourant ce projet.  «Vous nous demandez votre avis 2H après la fin de l’enquête publique. Vous auriez pu attendre deconnaitre l’avis du commissaire enquêteur » a remarqué Jean Cyril Le Goff (LREM).  «L’enquête publique permet de s’exprimer. D’ailleurs beaucoup de vanvéens ne sont pas déplacés. C’est la majorité silencieuse qui s’exprime ? Preuve qu’ils approuvent notre projet sur lequel nous avons été élu » s’est contenté de répondre le maire en insistant sur le pôle hôtelier qui se construit à la porte de la plaine et en ironisant sur ces « quelques esprits fossilisants » face au développement de ce quartier ( ?)

    Révolution dans la restaurant collective, la ville ayant porté son choix sur Sodexo, dont le siége est à Issy les Moulineaux, qui remplacera Elior en Décembre 2020. «On regrette le choix de la DSP pour la restauration, qui nous conduit à arbitrer entre deux géants » ont déclaré les écologistes qui se sont abstenus et  ont remarqué que le cahier des charges a tenu compte de l’avis des parents. « Je les rejoint sur ce point. Mais je demande à la municipalité de revenir à la cuisine centrale » a demabdé Séverine Edou (LREM). «Vous nous renvoyez en 2028. Nous avons une approche différente. On souhaite la meilleure qualité. Mais il y a d’autres critères notamment la sécurité alimentaire. J’ai accompagné la transition de la liaison chaude à la liaison froide (au début des années 1990). Sauf à avoir une cuisine dans chaque établissement…Ou une cuisine intercomunale…solution difficile à mettre en place, ce qui me parait inenvisageable » a répondu le Maire. «C’est pourtant ce que font 4 communes dans le sud des Hautsde Seine » selon JC Le Goff (LREM).  

    Enfin, à l ‘occasion d’une nouvelle subvention de la ville de 130 000 € à l’équipe Vanves GPSO Basket, les écologistes se sont inquiétés d’une équipe basket sous perfusion en demandant quels sont les effets sur les jeunes de l’évolution d’une équipe à un haut niveau. « Ces questions sont fondées. La municipalité réfléchit à une remise à plat de la politique sportive. Je suis preneur des avis des uns et des autres. Je souhaite que l’on reprécise la politique sportive de Vanves. Car on n’est pas seulement un prestataire de services, ni un tiroir caisse. On a des idées sur ce que l’on souhaite pour le sport à vanves en lui redonnant du sens et recréer un collectif pour que chacun ait sa place dans ctte politique sportive et surtout les petits (clubs et équipes)» a indiqué le Maire. Ce qu’il a sûrement dit et expliqué lors du Comité directeur du Stade de Vanves qui s’est tenu hier soir et auquel il a participé

  • VANVES SOUS LE COUVRE FEU A PARTIR DE CE SOIR MINUIT JUSQU’AU 1er DECEMBRE

    Comme attendu, Emmanuel Macron a annoncé Mercredi qu'un couvre-feu serait instauré en IDF et dans 8 métropoles entre 21H et 6H jusqu’au1er décembre, dispositif, dont «on a vu la pertinence en Guyane et en Mayenne». Mais qui rappelle de mauvais souvenirs à nos aînés qui ont vécu l’occupation. «Si pendant six semaines nous tenons ce couvre-feu, nous pensons que nous pourrons progressivement rouvrir !» a-t-il prévenu. Les services de la mairie de Paris et de la préfecture de police ont travaillés dès jeudi sur la mise en oeuvre des mesures annoncées avant une conférence de presse commune d'Anne Hidalgo et Didier Lallement, prévue aujourd’hui en fin de matinée, où ils détailleront l’application de ce couvre feu dans le Grand Paris.  Mais de quoi s’occupe-t-elle n’ont pas manqué de remarquer les maires des Hauts de Seine, à propos de la maire de Paris, par la voix du président de leur association, l’AMF 92, alors qu’ils ont eu réunion avec le préfet du département, hier, pour savoir comment les choses peuvent se mettre en place et surtout quelles sont les exceptions, les dérogations possibles«Les citoyens des villes des départements limitrophes n’ont pas pris part à l’élection municipale parisienne. L’on s’interroge donc bien sur la raison pour laquelle Mme Hidalgo et le préfet de police s’arrogent le droit de parler au nom et pour le compte de ces premières. A quoi servent ces réunions (régulières avec le préfet des Hauts de Seine)  si finalement la décision nous échappe à tous au profit du préfet de police de Paris et de Mme Hidalgo ? Notre légitimité démocratique n’est pas moins grande, ni les capacités des préfets de petite couronne. A la vérité, le temps du mépris de Paris envers sa banlieue n’est en fait toujours pas passé !» expliquait Jacques Kossowski, président de l’AMF 92 et maire de Courbevoie.

    Philippe Laurent son collégue de Sceaux se demandait par exemple si les réunions du conseil municipal, qui ont lieu le soir, comme celui de Vanves hier, pourront se tenir : «Est-ce qu'on va considérer qu'une réunion du conseil municipal, c'est une réunion de travail ? Les réunions du conseil de copropriété, est-ce qu'on va considérer que c'est du travail ? Il y a toute une série de points qu'il faut discuter et mettre au point» indiquait le secrétaire général de l’AMF en prévenant : «Il va y avoir des arrêtés préfectoraux qui vont être pris et je pense qu'il va y avoir des recours concernant les libertés publiques. Surtout avec une heure comme 21h, c'est très tôt dans la journée. On aurait compris un couvre-feu qui commencerait à 22h, voire 23h, car à 21h, ça rend très difficile toute vie sociale et ça rend impossible l'activité des cinémas, des théâtres et de toute la vie culturelle. C'est quelque chose qui me paraît quand même un peu exagéré. Je parle de l'heure, je ne parle du principe du couvre-feu dans la nuit» précisait il sur France Infos

    Ainsi à Vanves, le comité directeur du Stade Vanves prévu à 19H30 à l’école Larmeroux pourra se tenir car le couvre-feu débute à minuit. Mais après, pour les entrainements des équipes de foot, de basket, de hand, d’athlétisme, etc…qui se déroulent le soir entre 19/20H et 22H, devront ils être avancé, ce qui parait difficile car beaucoup de ces sportifs quittent leur boulot pour venir directement s’entraîner. Comme pour les matchs de championnat qui se déroulent à 20H pour le basket et le hand. Il sera de même pour toutes les activités associatives qui se déroulent le soir ou se terminent vers 21H30/22H, la programmation du théâtre et du ciné de Vanves qui devront être avancer. A court teme, le pére curé de Vanves, Bertrand Auville devra avancer l’horaire de la soirée de présentation de l’encyclique « Fratelli Tutti » prévu le 4 Novembre à 20H45 à Saint Remy, et certaines messes, par exemple la messe des défunts prévue le 2 Novembre à 20H lors de la Toussaint. C’est tout un pan des activités socio-culturelles et sportives, riches à Vanves, qui va être touchée et perturbé pendant 6 semaines alors que les vacances de la Toussaint débutent ce week-end    

    Les  horaires de la RATP ne changeront pas, et les métros, bus circuleront à 100% sur l'ensemble du réseau RATP et notamment les lignes qui desservent notre commune,,  car il y a des vanvéens qui travaillent la nuit, en soirée ou tôt le matin. Comme lors du confinement, ils devront avoir une autorisation de sortie de leur employeur. Les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration ont vivement réagis voyant dans le couvre-feu annoncé une «fermeture déguisée» de leurs établissement. Cette décision est «lourde de conséquences pour le secteur (...) déjà durement frappé par cette crise. Cette nouvelle contrainte horaire, qui condamne le service du soir, a pour conséquence pure et simple d'obliger nos restaurants à fermer» estimaient ils, ce qui devra être le cas pour certains établissements qui sont ouvert le soir comme la pizzeria Il giardino, les restaurants asiatiques du Plateau et du Centre Ancien, la crêperie La Girafe, Les Platanes Bd du lycée le 12 rue J.Bleuzen etc…

  • LE BUDGET 2012 DE VANVES : 69 ASSOCIATIONS SUBVENTIONNEES

    Nous commençons, quelques jours après le vote du budget 2012 de la ville de Vanves, une série d’articles qui feront le point sur les décisions de la ville en matière budgétaire. Nous commençons par les associations qui recevront des subventions dont le total s’éléve 926 578,95 €. Un effort important de la ville car en 2011, le total des subventions s’élevait à 914 993,16€ ), avec de nouvelles associations subventionnées :  Œuvre Participative, Tourmaline Cie l’Escarboucle, Le Toucan, Association Sportive Culturelle des Policiers de Vanves, Accueil femmes en difficulté 92,  Prévention routière, Association Grernadine. L’Amicale des Pieds des Noirs a reçu une subvention exceptionnelle de 500 € pour son trentiéme anniversaire

     

    CULTURE (  179 300 € en 2012 - 174 200 en 2011 ) :  Les Amis des Arts :150 ; Art Evolution : 1500 ;  Œuvre Participative :  200 ; Tourmaline Cie l’Escaboucle : 200 ; Ateliers d’Expression :14 000 ;  Biblioclub : 157  000 ; Les Caractéres : 500 ; Ceux du 13 : 500 ;  Image Vanves (CIV) : 2800 ; La Compagnie de l’Echaugette :1 000 ; Hauts de Seine Chansons :250 ;  Le Toucan : 200 ;  Lézards en Scéne : 500 ; Lire et Faire Lire : 300 ; Les Voix en Scéne :200

     

    SPORTS  ( 445 650 € en 2012-  441 650 en 2011 ) :  ARVS (Association Régate et Voile Sportive) : 600 ;  ASLD (Asssociation Sportive du Lycée Louis Dardenne) : 400 ;  ASSEV (Association Sportive Saint Exupery de Vanves) : 5 800 ;  Arc de Seine Kayak : 200 ;  Club Sportif de Danse Sportive (Terpsichore) : 500 ;  Stade de Vanves : 434 000 ; Team CRC Vanves : 150 ; UACM/UALM (Union Athlétic du collége et du lycée Michelet) : 4 000 

     

    SANTE, SOCIAL, SOLIDARITE (  40 883 € en 2012  - 38 150 en 2011 :  ADAVIP 92 (Association d’aides aux victimes d’infractions pénales) : 200 ;  ADEP (Association d’entraides des polios et Handicapés) : 100 ;  APAHJ : 3 800 ;  ASTI (Association de Solidarité avec les travailleurs immigrés) :150 € + 350 € pour matériel pédagogique ;  Auxiliaires des Aveugles :  100 ; Club Murillo : 1 000 ; La Croix d’Or (Alcool Assistance) : 700 ; La Croix Rouge :1 700 ; Ecole des Sables : 300 ; Enfance Benin :150 ; France Alzheimer : 350 ; Institut Lannelongue : 20 000 pour le fonctionnement + 6 333 € pour l’accueil de jour  ; Myosotis : 1 300 ; Les Papillons Blancs Rives de Seine :1 500 ;  Protection civile de Vanves-Malakoff : 300 ; Secours Catholique : 1200 ; Solidarité et Entraide Saint Luc de Vanves : 500 ; Solidarité Vanves – Mali : 150 ; UNAFAM (Union  National des Amis et familles de malades psychiques) : 150 ; VMEH (Visite des Malades dans les Etablissements Hospitaliers) 92 : 150. 

     

    ANIMATIONS ET LOISIRS ( 99 750 € en 2012 -  101 050 en 2011 : Scrabble Club de Vanves :150 ; Saint Exupery Amitiés (Fonctionnement + Accueil Club Franco-Allemand) : 700 ; SIAVV (Syndicat d’Initiative) : 30 0000 et 68 000 pour le personnel ; Vanves Billard Club : 500 ; ASCPV (Association Sportive Culturelle des Policiers de Vanves ) : 200 ;  Vanves Pocker Club : 200

     

    ENFANCE ET JEUNESSE (1650 € en 2012 - 1550 € en 2011) : Eclaireurs (es) de France : 300 ;  Scouts Unitaires de France (St Benoit Issy-Vanves) : 350 ; FSE (Foyer Socio Educatif ) du collége Saint Exupery  : 300 ; En sortant de l’Ecole : 700

     

    MEMOIRE ( 2 150 € en 2012 - 2150 € en 2011 ) :  A.O.R. 92 (Associations des Officiers et Militaires de Réserves) du 92 : 200 ; FNACA :750 ; Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur : 450 ; UNC : 750

     

    PREVENTION  (  1600 € en 2011 - 1300  € en 2010 ) :  Accueil Femmes en difficultés 92 : 300 ; LICRA : 900 ; Prévention Routière : 400 

     

    RESSOURCES HUMAINES  ( 91 922,80 € en 2012) : Caisse de Solidarité Communal : 79 330 € ; Mutuelle Nationale Territoriale : 12 592,80 €

     

    PREVENTION  (700 €) : Accueil femmes en difficulté 92 : 300 € ; Prévention routière : 400 €

     

    ACTION COMMERCIALE ( 5000 € en 2012- 5000 € en 2011 ) : GEV : 5000

     

    PETITE ENFANCE ( 59 578,15 € en 2012 -  57 630,60 € ) : Elphy (Jardin d’enfants)  : 34 917,63  ; Elphy (actions parents – enfants ) : 2500 ; Association Grenadine : 1 712,52 € ;  Les P’titesCanailles : 20 448