Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grand paris express

  • VANVES ET LE GRAND PARIS EXPRESS : Le tunnel est désormais entièrement creusé

    Dix tunneliers ont été nécessaires pour creuser depuis avril 2018 les 33 km de la ligne et 4 km supplémentaires de raccordements qui passe par Vanves  à la limite de Clamart et d’Issy les Moulineaux avec la gare Fort d’Issy-Vanves-clamart. Une ligne qui doit relier Pont-de-Sèvres (Hauts-de-Seine) à Noisy-Champs (à la frontière de la Seine-Saint-Denis et de la Seine-et-Marne) en traversant les Hautsde Seine et le Val-de-Marne, et en faisant un arc dans la banlieue sud de Paris qui  «sera plus longue que n'importe quelle ligne en IDF, et en France»

    Le dernier tunnelier Marina  est arrivé à Créteil l’Echat (Val-de-Marne) le 20 Décembre dernier. «Nous franchissons une nouvelle étape très importante pour le projet. Avec la fin du creusement du tunnel et des travaux de génie-civil sur la ligne 15 Sud, c’est un grand souffle qui va pouvoir s’exprimer : les difficultés techniques liées aux travaux souterrains sont désormais derrière nous..» a déclaré  Jean-François Monteils, président du directoire de la SGP qui était présent sur le chantier. Deux semaines plus tôt, c’était le tunnelier Laurence qui terminait son aventure souterraine à la gare Fort d'Issy - Vanves – Clamart, après un parcours tout terrain de 4,2 km depuis le puits Île de Monsieur à Sèvres. Il est actuellement en cours démontage pour être réacheminé vers son constructeur. Ainsi, jusqu'à la fin du mois de janvier, des opérations auront lieu pour permettre le démontage et le levage de l'ensemble du tunnelier dont le bouclier, la roue de coupe et la jupe.

    Reste qu'il faudra encore quatre ans pour terminer les stations, installer les voies dans les tunnels, les équiper et tester le matériel. L'ouverture de la ligne est prévue fin 2025. Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de chantier avec l’aménagement et l’équipement des gares, des ouvrages de service et des tunnels. Nous avons déjà équipé 2,6 kilomètres de tunnels avec les voies, caténaires et passerelles. « Le Grand Paris express continue de prendre forme de manière très concrète sous nos pieds. C’est la dernière étape avant l’arrivée des premières rames d’essai en 2023 et la mise en service en 2025».

    Avec la fin du creusement du tunnel de cette ligne 15 Sud et celle, progressive, des travaux de génie civil, de nouveaux groupements d’entreprises prennent place sur les chantiers de la ligne 15 Sud pour installer tous les éléments qui permettront le fonctionnement du métro et assureront la sécurité dans le tunnel. Une multitude d’entreprises et d’artisans vont intervenir simultanément pour aménager les espaces voyageurs et locaux techniques : les murs intérieurs et les plafonds, les portes, fenêtres, serrures, garde-corps et façades ainsi que les réseaux chargés d’alimenter les sites en électricité, en eau et d’assurer le renouvellement de l’air. Cette phase comprend également l’installation des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des portes palières dans les espaces souterrains. En surface, les émergences vont progressivement prendre forme.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    DEPARTEMENT : La commission permanente du Conseil Départemental des hauts de Seine  92 a été amené à voter quelques modifications dans les contrats de Développement-ville dans plusieurs communes pour la période 2019-2021  dont Vanves  pour deux opérations – création d’une nouvelle médiathèque et la réhabilitation de la bibliothèque (842 000 €) et la réhabilitation de logements en centre de loisirs à l’école Larmeroux (388 000 €) à la place de la réhabilitation de groupe scolaire du Parc à Vanves. Cela voudrait il dire que le projet aurait été retardé alors que les constructions de nouveaux immeubles se multiplient dans son secteur notamment dans le triangle d’or de Vanves prés de la future gare du grand Paris Express avec Bouygues et Franco-Suisse. Beaucoup de vanvéens pensent qu'il aurait fallu construire un groupe scolaire dans ce quartierqui va accueillir 1800 nouveaux vanvéens

    GRAND PARIS EXPRESS : La Société du Grand Paris ouvrira les portes de près de quarante chantiers du Grand Paris Express le 16 Octobre de 10H à 18H dont celui de la gare Fort d’Issy/Vanves/Clamart où seront organisés des visites guidées gratuites d’une heure, ouvertes au public sur inscription.  Le public pourra ainsi découvrir ce qui se passe derrière les palissades des chantiers et l’ampleur des travaux. Il pourra échanger avec les femmes et les hommes qui font ce projet et de mieux comprendre les enjeux autour du nouveau métro. Le Grand Paris Express est aujourd’hui à une période charnière de son histoire, après 5 ans de travaux et à moins de 5 ans des premières mises en service: l’ensemble des lignes est désormais en travaux, 130 chantiers sont en activité, 60 kilomètres de tunnel ont déjà été creusés et les premiers kilomètres de rails ont été installés. Cette opération inédite mobilise l’ensemble des acteurs engagés dans la réalisation du Grand Paris Express : la Société du Grand Paris, les entreprises de travaux, la RATP et la SNCF.

    LES REPUBLICAINS :  L’élection du délégué de circonscription  Les Républicains à Vanves-Issy (10e circonscription des Hauts de Seine) organisée ces jours-ci après l’annulation du printemps dernier par les instances nationales LR, ont permis de confirmer Bertrand Voisine qui a obtenu 53,67% des voies contre 46,33% à Cyrille Grandclément,  dans ses fonction.. Les militants LR  ont confirment ainsi la victoire de l’UDI qui aurait fortement influencé ce scrutin.  Avec Hibernatus à la tête des Républicains vanvéens et isséens, Les élus et militants UDI ne risquent plus rien pour imposer leur politique dans ce fief santiniste altoséquanais, comme ce fut le cas avec Paul Subrini, à une certaine époque, mais pas du tout du temps d’Isabelle Debré et Maxime Gagliardi  qui avaient résisté à la pression centriste.

  • RETOUR SUR LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE VIRTUELLE DE LA MUNICIPALITE SUR ZOOM (Suite et fin) :

    Durant cette réunion de 2H20 mn, de multiplesquestions ont été posées concernant le projet municipal : «On a commencé à analyser les priorités sur les 120 projets inscrits au programme de notre équipe municipale» a indiqué Ury Israël, maire adjoint chargé du projet municipal  et notamment deux : Etendre l’action des médiateurs de rue  durant la période de l’été, et l’insertion de la transition écologique dans le PLU.

    Le patrimoine a été abordé avec les glacières du parc Frédéric Pic (sir la photo) qui ont été retenus par le loto du patrimoine : «La ville se préocupe depuis 30 ans de ce patrimoine classé, unique, privilégié, inaccessible (pour des raisons de sécurité. Mais le projet de rénovation est onéreux. C’est pour quoi ce loto du patrimoine est une aubaine. Mais le montant restant à la charge de la ville, est important » a indiqué Dominique Boez maire  adjoint à la culture.

    L’adjoint à l’urbanisme a fait le point sur le chantier du Grand Paris Express : « les différents planchers ont été mis en place, mais pas tous, car si le tunnelier Ellen est arrvéede Bagneux le tunnelier Laurence parti du pont de Sévres arrivera à l’autimne 2021. Les tavaux de génie civil pourront continuer avec l’émergence côté rue du Clos Montholon, suivi du réaménagement de la gare SNCF-Transilien sur la ligne Paris Montparnase et du tunnel piétonnier » a-t-il indiqué. «De nombreuses réunions sont en cours pour réaménager le quartier, sa circulation et les transports en commun entre les 4 Villes concernés, les deux intercommunalités et le département ».

    Ainsi que sur les déplacements en ville en déployant plusieurs projets : le passage en ville 30 km/h, la généralisation du double sens pour les vélos, la création de pistes cyclables notamment sur l’axe du CD 50 (E.Laval, A.Fratacci, Bd du Lycée), la sensibilisation au partage de l’espace public. Un vanvéen a d’ailleurs fait remarquer que les lycéens de Michelet remontaient toute la rue Mary Besseyre jusqu’à la place de l’Insurrection et roulaient sur les trottpirs entre l’hôtel de ville et ce carrefour. «C’est un souci ! Des vanvéens se plaignent ! » Un autre s’est inquiété de la propreté de la rue Louis vicat, question récurente aux réunions publiques du Plateau : « Un travail important est réalisé avec la ville de Paris  et la mairie du XVe sur cette rue mal considérée. On leur rappelle que c’est une rue qui leur appartient, et qu'elle doit l’entretenir » a-t-il indiqué en précisant «qu’un travail en commun est en cours pour la réaménager avec la requalification des immeubles donnant sur cette voie parisienne »