Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vélos et cyclistes

  • VANVES ET GPSO FETENT LE TOUR DE FRANCE ET LE VELO QUI A DOUBLE SES ADEPTES EN 10 ANS

    A l’occasion de la fête du vélo qui se déroule ce week-end sur les thémes du « vélo en ville » et « découverte du patrimoine en famille », plus de 1000 animations gratuites et accessibles sont organisées dans 450 villes françaises ce week-end dont Paris qui invite à « pédaler à la suédoise »…et surtout les 8 communes de GPSO qui organisent une « fête du tour » au complexe sportif de Marcel Bec dans la forêt de Meudon,  7 semaines avant la dernière étape  du Tour de France le 26 Juillet. Et pour cause, puisqu’elle est baptisée Sévres-GPSO/Paris-Champs Elysées : Le village départ sera installé dans ce complexe sportif  avant le départ de la dernière étape qui sillonnera toutes les villes de la Communauté d’Agglomération de GPSO avant de se diriger vers les Champs Elysées. Le départ fictif de la course se fera à Sévres et le départ réel à  Ville d’Avray où le peloton passera là où s’était achevé en 1903 le premier tour de l’histoire. Le peloton passera ensuite par  Chaville, Meudon, Vanves, Issy les Moulineaux, et les bords de Seine de Boulogne avant de filer vers les champs Elysées.

    Les passionnés se rappelleront qu’en 1986, le prologue s’était déroulé à Boulogne avec une première étape qui avait conduit les coureurs à passer dans toutes les communes des Hauts de seine. Une exposition qui repose sur une partie de la collection d’Emmanuel Déhan, historien du cyclisme et ancien coureur amateur, est organisé à l’hôtel de ville de Boulogne : « La grande histoire du cyclisme boulonnais ».  Elle rassemble beaucoup de documents, d’affiches d’époques, fanions, trophées, photos de champions, premiers vélocipédes…qui plantent le décor d’une discipline dont les premières compétitions notables se déroulérent dans l’ouest parisien et sur le territoire boulonnais. Et d’un club, l’ACBB qui a largement contribué à construire la légende et la tradition du cyclisme amateur de haut niveau en France totalise 5 médailles olympiques, 10 titres de champion du monde, 117 titres de champion de France en ayant compté dans ses rangs, Anquetil, Darrrigade, Stablinski, Thévenet, Roche, Anderson et Millar. A l’occasion de cette fête du Tour aujourd’hui, parmi les animations,  une randonnée cyclotouriste de 34 km  est prévue à 13H30 pour parcourir une partie du circuit qu’emprunteront les coureurs le 26 Juillet prochain, avec deux parcours de marche nordique, le traditionnel Trail du muguet (dés 10H) sur 10 et 21 Km, une randonnée équestre entre le parc de St Cloud et le bois de Meudon avec un pique-nique géant.

    Cette fête intervient alors que l’utilisation du vélo a doublé en dix ans avec plus de 650 000 déplacements sont effectués à vélo chaque jour en Ile de France comme le montre une étude du STIF (Syndicat des Transports Ile de France). IL est ainsi devenu un mode de transport au quotidien : « S’il ne représente encore que 2 % des déplacements en ÎDF, le vélo a su s’imposer comme un atout du quotidien, largement utilisé pour se rendre au travail, et non plus seulement pour les loisirs. Ainsi, près de la moitié des déplacements à vélo sont liés au travail ou aux études. Il  est avant tout utilisé par des actifs (61 %), suivi par les scolaires et étudiants (23 %). Par ailleurs, 60 % des déplacements à vélo sont effectués par des hommes. Les adeptes du vélo habitent principalement à Paris ou en petite couronne, le vélo étant un mode de transport idéal pour des trajets de proximité (2 kilomètres en moyenne en Île-de-France) » indique cette étude. Les politiques de déplacements en faveur du vélo menées jusqu’alors par l’ensemble des collectivités de la Région aux communes ont permis la réalisation de 2 400 km d’aménagements cyclables dont 900 pour le réseau régional structurant, le développement de l’offre de vélos en libre service (dont Vélib’) qui  ont fortement contribué à l’augmentation de l’utilisation du vélo.

  • VANVES ET LE GRAND PARIS : DURE VELORUTION !

    Avec le retour des beaux jours, les 4 ans de Vélib, déjà, le plan Vélo que vient d’adopter le Conseil Régional, l’Ile de France et Vanves vivent leur vélorution. Il faut reconnaitre que l’un des artisans de cette « vélorution » siége au conseil municipal de Vanves, sur le banc des Verts, Pierre Toulouse qui préside aux destinées de l’association « mieux se déplacer à bicyclette » qui défend la vélomobilité

     

    La région a adopté  un « plan vélo » qui prévoit notamment d'expérimenter pendant 18 mois, à partir de mars 2012, un système imaginé et baptisé par la SNCF « Véligo » permettant de garer son vélo dans un local fermé avec un abonnement annuel de 20 E directement chargé sur le pass Navigo. A partir de cet été, 16 garages à vélo offrant 758 places de stationnement au total vont être construits dans autant de gares du réseau Transilien, le plus grand étant prévu à Chelles (Seine-et-Marne). Cette expérimentation est financée par la région pour un montant de 1,9 ME. Ce « plan vélo » prévoit d'autre part la création d'un « portail vélo », site internet permettant aux usagers de rechercher leurs itinéraires en ayant une vision précise des conditions de déplacements à partir d'un moteur de recherche et de calcul d'itinéraires cyclables en ligne. Ce site devrait être ouvert « au plus tôt en 2013 ». Parmi les actions prévues, la Région doit aussi porter à 3.500 km le réseau de pistes cyclables francilien en 2020, contre 2.400 km aujourd'hui,  développer des « zones de rencontre » entre usagers de la route et piétons, obligeant les voitures à rouler très lentement.

     

    Le vélo est de nouveau dans l’air du temps. Et Vélib y a beaucoup contribué depuis 4 ans. Service qui avait été voulu par les Verts avec maintenant à son actif, une cinquantaine de millions de locations et une moyenne de 80 000 à 100 000 utilisateurs par 24H, et durant toute l’année, même l’hiver puisque le nombre d’utilisateues était de 30 000 par jour. Vélib a contribué au succés du vélo et en a subi les contrecoups, puisqu’un fléchissement du nombre d’abonnés a été constaté en 2008 et 2009 : « Après avour redécouvert qu’il était possible de parcourir rapidement la capitale en vélo, un certain nombre d’utlisateurs parisiens et banlieusards ont tout simplement achetés des vélos » expliquent les spécialistes en notant « que les enquêtes sur cette évolution sont confirmées par le nombre de magasins de vélos qui ciontinuent à s’ouvrir dans notre région ».  Lorsque Vélib célebrera son 4éme anniversaire le 15 Juillet prochain, il devrait compter 170 000 abonnés pour un réseau qui met en location 23 600 vélos dans 30 communers limitrophes de Paris, dont Vanves, répartis en 1800 stations.

     

    Seul point noir à cet anniversaire, l’indiscipline de ses utilisateurs mais aussi des propriétaires de vélo, qui ont tendance à prendre des risques et à en faire prendre aux autres usagers de la route ou des trottoirs, en ignorant les feux rouges ou en circulant sur les trottoirs. Mais aussi le kilométrage de pistes cyclables en site propre qui reste ridiculement faible. Vanves n’en a pratiquement pas… Les adaptes et spécialistes du vélo mettent cela sur le compte « de la résistance de la Préfecture de Police qui n’aime guére les cyclistes et les manœuvres de retardement de certains maires qui rechignent à aménager des pistes matériellement séparées du flot des voitures ». Peut être que le « plan vélo » régional contribuera à lever ces réticences.     

  • VANVES EN FETE DES ASSOCIATIONS…. ET DU VELO

    Depuis hier, Vanves a retrouvé ses animations de Rentrée. Nous reviendrons bien sûr sur le forum des associations qu se déroule et qui suit ce grand vide grenier dans le parc F.pic qui a bénéficié une journée estivale hier. Beaucoup sont repartis avec des coups de soleil. Un auteur vanvéen, Cédric Davy, dédicaçait hier après-midi son livre sur la TNT – pour tout savoir sur le passage à la TV tout Numérique prévu le 8 Mars 2011 dans notre commune et notre région parisienner -  devant la librairie Blondel. Lui aussi a pris des couleurs car aucune tente ne l’abritait du soleil comme cela avait été le cas pour des précédécesseurs illustres comme Bruno Jeudy et Vinvent Hugueux, respectivement journaliste maintenant au JDD (après le Figaro) et grand reporter à l’Express. Mais l’un des grands rendez-vous d’aujourd’hui est la Vélibienne pour fêter le 1er année d’anniversaire de l’arrivée du Vélib dans les communes riveraines de Paris comme Vanves.

     

    Le 1er anniversaire de Vélib en petite couronne

     

    Ainsi dansle cadre des journées du vélo, la ville de Paris et ses voisines organisent aujourd’hui la 1ére édition d’une grander randonnée en vélib. Les cyclistes partiront de  Malakoff, et non de Vanves, de Neuilly, Saint Ouen et Vincennes pour converger le parvis de l’hôtel au terme de 15 km et une heure et demi de vélo. Le parcours à travers les rues des communes limitrophes et de Paris a été étudié pour faire découvrir les nombreux aménagements cyclables. Ce qui n’est malheureusement pas (encore) le cas à Vanves. Peu importe car c’est une question de temps et d’aménagement. Par contre elle aménage des zones « 30 » dans 6 grands axes où dans certaines rues à sens unique, les cyclistes pourront circuler dans les deux sens. Un décret de 2008 a modifié les dispositions du code de la route concernant les agglomérations pour rendre cela possible. Vanves fait partie des villes dont le maire a été convaincu d’aménager de telle zone et de rendre possible ce double sens cycliste comme à Sceaux qui a reçu le « Guidon d’Or » décerné par la fédération française des usagers de la bicyclette, Fontenay aux Roses, Clamart… Certains y voient une étape visant à inciter les franciliens (et les vanvéens) à se passer de la voiture.

    Mais cette journée est l’occasion de célébrer les 3 ans  de Vélib et la première année de sa mise en service dans les communes voisines de Paris. Avec 80 millions de trajets effectués depuis 3 ans et 162 000 abonnés longues durée en Juillet 2010, Vélib a trouvé définitivement sa place. 300 stations ont été installées dans 30 communes situées dans un rayon de 1,5 km autour de la capitale. Cette extension a permis aux usagers de proche banlieue de s’approprier Vélib‘ avec plus de 2 millions de locations. Vélib ‘ est un mode de déplacements utilisés par tous : les femmes (48% des uagers) comme les hommes (52%), les moins de 25 ans (16%) comme les plus de 65 ans (8%), les employés (16%) comme les étudiants (10%). Si la durée moyenne du trajet Vélib’ est de 20 mn, une augmentation du nombre de déplacements quotidiens par abonné a augmenté (11%), ce qui tend à montrer que les « vélibistes » sont de plus en plus adeptes de ce mode de déplacements sur des trajets réguliers.

    Afin d’améliorer la qualité de service, JC Decaux méne une réflexion pour rendre les conditions d’abonnnement plus rapides et plus simples, notamment via Internet. Le blog « Vélib’ et moi », lieu d’information et d’échange créé en Janvier 2008 pour tous les « vélibistes » a été repensé et mis à jour durant les vacances d’été pour prendre compte la demande des usagers d’un site d’information, d’échange et de débat, intégrant une tribune libre destinée aux utilisateurs. Il comporte donc 4 nouvelles rubriques : Ecoliberté qui décline les valeurs fortes associés à Vélib’, Bons plans & astuces indispensables que l’on soit débutant ou usager  (la selle retournée ou le quart d’heure offert pour trouver une place âr exemple), Vélib‘ et vous qui est un espace d’échanges et de proximité entre les usagers et le service Vélib‘, Paris à Vélib avec tous les billets culturels et historiques, les sorties et les balades Vélib du Paris méconnu proposés par Marion et Aurélie, véliblogeruses officielles de ce blog.