Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gpso

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES ANIMEE

    Vanves est sorti des « ponts » et la commune se ré-anime avec une fin de semaine particulièrement animée avec un festival théâtral mettant en avant des compagnies vanvéennes, la fête des voisins, la fête des quartiers, la kermesse de la paroisse Saint François qui ne coincidera pas avec la brocante du Plateau qui a été reportée au 10 juin.

    Vendredi 25 Mai

    A partir de 18H dansde nombtreuses résidences et immeubles et rues de Vanves : Fête des Voisins

    A 20H30 au Théâtre : «Des roses et du Jasmin» de lacompagnie «Nom d’une troupe». Premiére soirée du festival tréâtral «le V de Rideau» regroupant cinq associations vanvéennes qui se succéderont sur la scéne du théâtre Le Vanves devant un public  invité à venir les applaudir en accès libre.

    Samedi 26 Mai

    A 10H à la Palestre : « Speed-dating pour un mode de garde». Pour la troisième année consécutive, la Ville et les assistantes maternelles organisent en matinée un forum, afin de permettre aux futurs parents de rencontrer la professionnelle qui gardera leur enfant. Des assistantes maternelles agréées, des auxiliaires parentales spécialisée dans la garde à domicile et les établissements privés et associatifs seront présents afin de proposer leur service.. Au cours de ces échanges, des conseils seront proposés aux parents, comme les modalités de fonctionnement et d’organisation des structures choisies. De la même façon, un point particulier sera fait sur les premiers temps d’adaptation des bébés nécessaires lors de leur arrivée progressive dans leur nouvelle structure.

    A 10H à la résidence des Vignes : Visite d’une copropriété exemplaire en matière de rénovation énergétique organisé par l’agence locale de l’Energie (ALE) de GPSO

    A 10H15 à la crêperie La Girafe : Café théo sur « Les élus de Dieu : Et les autres ? »

    A 12H à la Paroisse Saint François : Kermesse

    A 14Hà l’ espace Latapîe et dans la cité Payret Dortail : Fête de l’Estampe avec des graveurs de l’associayion « Ceux du 13 » quu ouvrent leurs ateliers  (Michel Lasserre, xylographe, Ellen Roupppe, graveurdemétalet orgaisent une exposition

    A 14H30 au square Jarrousse (pour le Plateau), au squarede l’hôtel de ville (pour Centre ancien-Saint-Rémy) et au parc F.Pic (pour les Hauts-de-Vanves) : Quartiers en Fête avec un apéritif musical et dansé offert par le conseil de quartier au square Jarrousse, un goûter musical proposé par le conseil de quartier au square de la mairie, une animation musicale et chantée au parc F.Pic

    A 20H au Théâtre Le Vanves : « Les mots qui restent » par En Compagnie des Muses

    Dimanche 27 Mai

    A 11H à la paroisse Saint Fraçois : Kermesse

    A 17H au Théâtre : « Grasse matinée » par Du Grain à Moudre & Musidora

    A 18H30 au théâtre : « Le Guichet » par Un P’tit bravo

  • UN SQUARE DES DROITS DE L’ENFANT REQUALIFIE ET INAUGURE : « C’est le square dans lequel on joue et on est heureux ! »

    Le square des Droitsde l’Enfant - et des devoirs de l’enfant a ajouté le maire de Vanves - a été inauguré jeudi après midi au moment de la sortie de l’école afin qu’il y ait le maximum d’enfants avec leur famille, ce qui fut le cas devant le groupe scolaire Max Fourestier. Mais il a dû jouer au directeur d’école en rappelant à l’ordre tous ces enfants, un peu turbulant, qui lorsqu’ils sont entrés dans la cantine de la maternelle s’écriaient « C’est le goûter ! ». Mais il fallait passer par les discours auparavant qu’ont ouvert les éléves d’une classe de Fourestier en disant ce qu’ils en pensent : «C’est le square dans lequel en joue et on est heureux. Ce square est adapté aux différentes classes d’âge. On a participé à la plantation des arbustres. On espère que les enfants s’y plairont ».

    Les discours auraient pu s’arrêter là ! Mais le maire de Vanves a rappelé que cette inauguration est représentative de l’amélioration du cadre de vie de ce quartier : «On célébre la première phase d’un grand projet de requalification du Plateau qui a  fait l’objet d’une ZAC voilà 50 ans, avec un effort sur les espaces publics, en investissant 2 M€ sur 3 ans. Elle se poursuit avec la galerie marchande, la place des Provinces, les rues Auguste Comte et Rabelais. Sa rénovation vise à développer son attractivité avec une amélioration de l’éclairage, des matériaux utilisés, la regénération des arbres et des espaces verts en offrant une aire de jeux où on a développé la thématique de l’ïle aux Trésors » a-t-il déclaré en expliquant que ce chantier qui a coûté 700 000€, intégralement financé par GPSO n’a pas été facile.

    Il a permis de réaliser les allées, planter les jardinières de fleurs et le passage des nouveaux réseaux. L’éclairage public a été renouvelé rue Auguste Comte avec de nouveaux candélabres à LED, moins énergivores, dans la rue Auguste Comte et au Square des Droits de l’Enfant grâce à un éclairage homogène et chaleureux. Enfin les anciens revêtements de sol au niveau de l’école Fourestier et des accès aux résidences ont été démolis, de nouveaux jeux, un sol souple, des clôtures, des bancs ont été installés pour garantir la convivialité de cet espace. Enfin, des arbres et arbustes ont été planté, avec des plantes vivaces devant l’entrée de l’école primaire. Il a terminé par un appel à la vigilance de tous pour respecter ce nouvel espace

  • PROJET WOODEUM PORTE BRANCION : BEAUCOUP DE QUESTIONS ET D’INTERROGATIONS A VANVES

    Beaucoup de vanvéens ont participé à la  réunion publique, mardi dernier au gymnase Magne,  200 selon les dires, qui  leur a permis de poser de nombreuses questions qui avaient déjà été exprimées auparavant. Occasion tant pour le maire de Vanves que l’équipe Woodeum d’apporter des éclaircissements et des précisions qui apparaisaient dans l’article d’hier présentant le projet (sur la photo avec l'immeuble Five à gauche, le foyer de jeunes travailleurs à droite au dessus du Périph, et au fond la résidence étudiante). Sachant que tout le monde était d’accord sur le constat : Un no’s man land dont tout le monde attendait le réaménagement. «On parle souvent du Grand Paris qui a l’air abstrait. Et on est dans une réunion de concertation pour présenter un magnifique projet qui va transformer la porte Brancion en place du Grand Paris. Il y a un schéma dans cette métropole et une possibilité de transformer des sites grâce à des projets innovants » indiquait Jean Louis Missika, adjoint au maire de Paris chargé de l’urbanisme. Bien entendu beaucoup ont regretté que le projet présenté soit ficelé. Mais comme l’a expliqué le maire, ce projet a fait l’objet d’un concours « Inventons la Métropole » et un jury a choisi les meilleurs. Ce qui ne permettait pas de lancer une concertation bien en amont comme à Malakoff  pour tout le secteur autour de l’INSEE. « Ce n’était pas évident que l’on ait un projet qui tiennent laroute comme celui-ci sur des délaissés. C’est quand même plus intéressant que ce que l’on a aujourd’hui ».

    «Les bâtiments sont bien ils bien isolés ? Qu’en est il de l’air respiré par ses habitants ? Que vont devenir les aires de jeux et les espaces verts ? Demain, on aura combien de surface pour faire du sport ? A quoi sert une résidence étudiante nouvelle, alors que les deux existantes sont sous exploitées ? Quand commenceront les travaux ?  Est il prévu des parkings ? Est-il prévu un réaménagement des voiries et notamment une requalification de la rue Louis Vicat ?... ». Autant de questions auxquels ont répondu le maire et l’équipe woodeum en apportant des précisions qui apparaissaient hier dans l’article consacré au projet lui-même.

    Ce qui ne les a pas empêché de répondre à quelques thémes récurents : Tout d’abord sur la couverture du Périph : «Ce projet va convaincre les pouvoirs publics de continuer à couvrir le Périph m’a dit Philippe Goujon, le maire du XVéme » a rapporté le maire de Vanves pour lequel « il est impportant de voir que l’on a obtenu la couverture entre les portes de Vanves et Bancion. Est-ce qu’on pourra prolonger la couverture ? Est-ce qu’il ne sera pas transformé en boulavard Urbain ? » s’est il interrogé.

    Ensuite sur les aires de jeux : « Je les ait fait sans être persuadé que c’était un lieu idéal pour une pratique sportive. Ils ont fonctionné pendant 15 ans. Pour reconstituer ces terrains avecla résidence étudiante, ils seront financé par la vente des terrains. Mais les jeunes et les associations locales bénéficieront de créneau dans le bâtiment Five. Et le Skate Board ne sera pas touché. Et on remettra en état les Papillons ! ». Sur les résidences étudiantes : «Elles fonctionnent bien, je ne sais pas où vous avez obtenu vos informations. Vanves est plutôt en déficit, et pour ses classes préparatoires, le proviseur du lycée Michelet recherchent des places ».

    Enfin sur les travaux : l’équipe Woodeum a indiqué qu’elle espére les commencer début 2019 pour les terminer fin 2020, en précisant qu’il n’y a aura pas de parkings « car la cîble sont des jeunes qui n’ont pas de voitures et qu’ily a assez de transports en commun ». Le maire a indiqué que « la ville de Vanves travaille à une convention pour que la ville de Paris délégue à GPSO l’entretien dela rue Louis Vicat jusqu’à la porte del a Plaine, et qu’elle est appelé à être réaménagée dans le cadre de la remise aux normes des immeubles de bureau entre les rues L.Vicat et A .Comte ».