Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gpso

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ELAGAGE

    Comme beaucoup de personnes, des vanvéens s’étonnent que des élagages soient réalisés à cette période, comme c’était le cas lundi et mardi  avenue Victor Hugo, alors que ces opérations sont généralement menées par les jardiniers à partir de décembre lorsque la séve des arbres a baissé. Mais là, le référent de l’entreprise réalisant ce chantier de GPSO expliquait qu’il est nécessaire de mener de telles opérations  à cette époque, lorsque les arbres ont déployé leur feuillage, car ils ne peuvent pas faire autrement pour obtenir un bon alignement du feuillage, notamment aux abords des carrefours pour dégager les feux tricolores quelquefois occultés par des branches. En automne ou en hiver, c’est impossible.  De surcroit, cette opération n’empêche pas une «bonne cicatrisation» selon ces spécialistes qui devraient intervenir cette semaine dans le parc F.Pic.  

    VITRINES

    Dans le cadre de son soutien au commerce et à l’artisanat de proximité, la Ville de Vanves a lancé, il y a 15 jours, la 2ème édition du «Printemps commerçants». Après les fleurs géantes l’année dernière, pour cette 2ème édition, la Ville a décidé d’offrir aux commerçants participants la décoration de leurs vitrines avec le concours de l’artiste Romain Benoit. Une quinzaine de vitrines ont ainsi déjà été décorée par l’artiste, auxquels devraient s’ajouter une vingtaine. La nouvelle maire adjointe au commerce, Christiane Vlavianos, de la municipalité élue en 2020 fait preuve d’une certaine imagination et d’un dynamisme en la matière que ses prédécesseurs n’avaient pas pour re-dynamiser le commerce de Vanves qui en a bien besoin, avec quelques résultats comme la brasserie  Tout Va Mieux qui devrait ré-ouvrir en Juillet, mais le chantier a l’air de prendre du retard.

    GRAND PARIS EXPRESS

    Depuis la fin du démontage du tunnelier Laurence en mai 2022 qui a creusé le tunnel du futur métro automatique entre Pont de Sévres et Gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart du 8 Janvier 2020 au 9 Novembre 2021, deux chantiers au rythme différents sont menés. Du côté de la rue du Clos Montholon, la finalisation des quais démarre suite au démontage du tunnelier Laurence alors que boulevard des Frères Vigouroux, la construction de la structure souterraine et du bâtiment voyageurs de la gare touche à sa fin. Les installations mises en place pour l’évacuation du tunnelier ont été démontés (grue, structure en béton…). Les ouvriers du groupement Horizon poursuivent les travaux de construction de la gare, rue du Clos Montholon. Sa mission consiste tout d’abord à terminer la construction des différents niveaux souterrains. Appelées trémies, les ouvertures maintenues pour l’évacuation des déblais, la circulation des compagnons et des machines, seront ensuite refermées, les voies bétonnées et les locaux techniques terrassés, sous le niveau des quais. Sur le chantier situé boulevard des Frères Vigouroux, le groupement CAP laissera la place en fin d’année aux entreprises chargées de l’aménagement et de l’équipement des 6 000 m2 de la gare. L’attribution du marché au nouveau gestionnaire de site aura lieu cet automne.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE VACANCES DE PRINTEMPS APRES LE 2e TOUR DE LA PRESIDENTIELLE

    Les vanvéens connaissent leur président de la République depuis hier soir : Emmanuel Macron qui sera le premier chef de l’Etat depuis l’instauration du quinquennat à être réélu pour un second mandat Jusqu’à 20H, beaucoup de vanvéens exprimaient leur crainte de voir Marine Le Pen à l’Elysée, certains votant plutôt à gauche, ayant mis un bulletin Macron dans l’urne, quelques uns en « se bouchant le nez » . Et comme pour le 1er tour, ils ont voté, même si certains étaient partis en vacances, les présidents ayant constaté un plus grand nombre de procurations, multipliée par 3 par rapport au 1er tour 65 Sur 828 votants dans le bureau 21 par exemple), mais des électeurs qui ont voté au 2e tour alors qu’ils ne l’ont pas fait (par exemple une quinzaine sur 160 à 180 Votants enregistrés en deux heures). Le plus bel exemple de citoyenneté a été donné par Emile, 95 ans, qui a du mal à marcher, et a fait les 300 qui séparent son domicile de son bureau de vote (à St Ex) à pied, aller-retour. «Mon docteur m’a dit de marchr ! Mais c’était dur ! ». Beaucoup ont suivi la soirée électorale à la TV,  même à l’étranger comme le confiait un vanvéen qui a reçu la veille, un coup de son pote de Munich inquiet des résultats comme beaucoup d’allemands . «Qu'est-ce quisr passe en France ? Je vais suivre dimanche les résultats ! Le pen ce n’est pas possibkle, avec ce qui se passe en ukraine ! »

    Mercredi 27 Avril

    A 14H30 à l’espace Jean Monnet : Atelier dédié au vélo organisé par Grand Paris Seine Ouest (GPSO)  avec sensibilisation, diagnostic et réparation, marquage antivol, aide à l’auto-réparation et l’entretien quotidien…

    Vendredi 29 avril 2022

    A 16h30 devant le centre technique des espaces verts,(entrée du parc Pic rue Falret) : À l'occasion de la campagne de renouvellement des fleurs et plantes dans les massifs de la ville, les équipes de GPSO vont procéder au retrait des plantes hivernales, durant la première semaine des vacances de printemps. Comme chaque année, les fleurs et plantes retirées sont proposées aux habitants cet après midi là

    Samedi 30 Avril

    A 12H  à la Palestre : collecte Don de sang à Vanves avec l'Etablissement Français du Sang (EFS)

  • GPSO PREPARE UN PLAN LOCAL D'URBANISME INTERCOMMUNAL (PLUI) AVEC VANVES

    Heureusement, pendant ces événements (guerre en Ukraine, élections présidentielles…), la vie continue à Vanves et sur le territoire de GPSO, même si cette entité intercommunale est le cadet des soucis des vanvéens non avertis. Et pourtant, le président de Grand Paris Seine Ouest et les maires des 8 communes qui composent son territoire, ont lancés en mars dernier le  Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) au lieu que chacun procéde à la révision de son PLU Communal. Les lecteurs attentifs de Vanves Mag s’en sont aperçus parce qu’il annonçait huit balades urbaines en Mai dont une à Vanves le 25 Mai sur le théme de la la ville du quart d’heure. Leur objectif est de participer à l’établissement du diagnostic du territoire, en contribuant à à l’identification des enjeux auxquels le territoire devra répondre

    Une consultation des habitants de GPSO menée entre le 22 Novembre et le 22 Décembre 2021, auxquels avaient répondu 14 000 citoyens avait déjà permis de définir les trois objectifs du PLUI et d’appréhender les enjeux et les domaines d’intervention du PLUi. Ils étaient 91% satisfaits de vivre sur le territoire dont 43% de très satisfaits ! Leurs priorités étaient 

    les déplacements (46%), avec la marche à pieds (32%), les transports en commun  (29%), la voiture (21%),  le vélo (9%), les espaces verts et de nature (40 %). Enfin, 58% étaient  prêts à trier et mieux valoriser leurs déchets, 49% sont vigilants quant à une hauteur adaptée des constructions à l’échelle de leur quartier et 43% sont pêts à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement.

    Les trois objectifs retenus suite à cette consultation, sont :

    -Un territoire qui préserve la qualité de son cadre de vie : son patrimoine urbain, architectural et paysager, ses formes urbaines notamment l’habitat pavillonnaire, l’accès aux berges de Seine et aux forêts.

    -Un territoire durable et résilient, qui s’adapte pour résister aux conséquences du changement climatique : promotion de la nature en ville, développement des énergies renouvelables, réduction des gaz à effet de serre, gestion des risques naturels, etc.

    -Un territoire attractif et accueillant qui favorise la diversification du tissu économique tout en développant une offre de logements adaptée à la diversité des ménages, facilite les mobilités, et contribue au maintien d’un commerce de proximité dynamique.

    Une fois approuvé, le PLUi deviendra le document de référence pour instruire les autorisations d’urbanisme (permis de construire notamment) et permettra de défendre les spécificités du territoire auprès des différents partenaires nationaux, régionaux, métropolitains et privés