Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gpso

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE MARQUEE PAR LE TERROIR

    C'est vraiment la semaine des terroirs à vanves avec le 15éme village des terroirs le week-end prochain place de la République, et l'ouverture parait il d'un restaurant aveyronnais, rue Jean Bleuzen à la place de Solan 

    Lundi 9 Décembre

    A 19H au Théâtre Le Vanves : Soirée Licra avec la projection du film « Le jeune Ahmed » précédée d’une intervention de Jacqueline Costa Lascoux, directrice émérite au CNRS sur « comment aborder la complexité de la radicalisation et prévenir la violence »

    Mardi 10 Décembre 

    A 18H30 à la Seine Musicale : Des élus de vanvéens devraient participer au débat que les présidents Devedjian et Bdier des Hauts et des Yvelines organisent sur le théme « Hauts de Seine + Yvelines : Pour un grand Paris Gagnant ? »

    A 19H (jusqu’à 21H) : Nuit de la Thermographie à Vanves : GPSO organise une balade nocturne dans la ville de Vanves avec une conseillère énergie de l'Agence locale de l'énergie et du climat

    A 20H au Gymnase A.Roche : Match de Basket – S.O.M.B.

    Mercredi 11 D2cembre

    A 19H à l’hôtel de ville : Conseil Municipal

    Vendredi 13 Décembre

    A 9H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré vice présidente participe à la séance plénière consacrée au budget 2020

    A 18H30 Place de la République : Inauguration du 15éme Village des Terroirs qui se  déroule tour le week-end

    A 20H à l’espace Gazier : Match d’impro des “ESCAL-LIES” atelier d’improvisation théâtrale de l’ESCAL à les “Intermédiaires”, troupe d’improvisation théâtrale de Paris  au profit du téléthon

    A 20H30 au conservatoire de musique (ODE) : Concert de l’orchestre symphonique ‘Orsay en homage à Jean Louis Beydon

    Samedi 14 Décembre

    A 14H à la paroisse Saint Remy : Saint Remy en fête avec un diner en soirée (jusqu’à Dimanche)

    A 19H à la Palestre: Soirée Danse par l’association Passion Latina Vanves au profit duTéléthon

    Dimanche 15 Décembre

    A 15H au PMS A.Roche : Match de Foot Vanves – JSC Nanterre

    A 16H à Panopée : « Grasse Matinée » de René de Obaldia par la compagnie du Grain à Moudre et Musidora au profit du Téléthon

    A 17H à l’espace Gazier : « Le Cavavirus »de Jean Claude Grumberg pr la compagnie Un p’tit Bravo au profit du Téléthon  

  • GREVE : A VANVES COMME A PARIS UN AIR DE COMPENHAGUE !

    Comme beaucoup s’y attendait, vu le matraquage des médias sur ce 5 Décembre,  les grands parisiens dont font partie les vanvéens,  n’ont pas bougé pour la plupart, ou sinon, ils ont utilisé les moyens de transports alternatifs, dont le vélo, que ce soit Vélib’ ou Véligo, le service de location de la Région, donnant l’impression, dans plusieurs  sites  de la Métropole du Grand Paris d’être dans la capitale Danoise. D‘ailleurs, beaucoup ont remarqué que les places de stationnement libres étaient plus rares, les bus moins remplis qu’à l’habitude pour ceux qui circulaient durant la journée. Le dernier conseil métropolitain de la Métropole du Grand Paris, d’ici les élections municipales,  dans lequel siége Bernard Gauducheau comme ses 130 Collégues, avait  été avancé d’un jour, mercredi. Mais hier, il présidait les cérémonies du 5 Décembre square de Verdun à Vanves (sur la photo), rendant hommage aux soldats français morts pour la France dans le conflit algérien  et d’Afrique du Nord, et animait la réunion publique du quartier du centre ancien-Saint Remy à l’hôtel de Ville en fin de journée

    Les appels à la mobilisation, le 5 décembre, avaient l’air d’être particulièrement suivis, notamment en Ile de France, et dans les transports notamment sur la ligne 13 du métro qui dessert Vanves, que sur la ligne du Transilien Paris Montparnasse obligeant les vanvéens à se diriger vers les offres alternatives de transports mis en avant par la Région avec quelques avantages : Remboursement du   covoiturage  (jusqu’à 3 € pour les conducteurs pour un trajet), Valérie Pécresse appelant solennellement les Franciliens à ouvrir leurs portières et à s'inscrire sur les plateformes de covoiturage partenaires ( BlaBlaLines, Covoit'ici, Karos, Klaxit et OuiHop' ), offre d’un mois gratuit pour Véligo Location,  son service de location de vélos électriques longue durée, pendant tout le mois de décembre, prime à l’achat pouvant aller jjusqu’à 500 € pour les VAE achetés à compter du 1er Décembre, et mise en place des espaces connectés de micro-working dans prés de 200 gares pour permettre le télétravail. La RATP et la SNCF ont aussi noué beaucoup de partenariats là encore dans le covoiturage, avec des VTC, avec des taxis. Fort utile lorsqu’on prévoit que le mouvement de gréve pourrait se poursuivre après le week-end.  Ses solutions alternatives de transport devraient permettre d'assurer jusqu'à 15% de l'offre de transports en IDF selon les prévisions.

    Sans parler des « cars macrons » mobilisés par l’Etat pour desservir l’axe nord-sud entre Saint Denis et Massy en passant par Paris intra muros, l’axe Est-Ouest étant desservi par les lignes de métro automatique. Auquel se serait opposé la maire de Paris interdisant leur accés à la Capitale pour des histoires de réglementation ( ?). Heureusement, contrairement à Anne Hidalgo, les chefs d’entreprises franciliens, selon le MEDEF Paris ont  rivalisé d'ingéniosité et de flexibilité pour leurs salariés : 87% d'entre eux, selon une consultation menée par cette organisation patronale, ont proposé une alternative à leurs salariés :  Mise en place du travail à distance (à domicile ou dans un tiers lieu – avec le matériel technique nécessaire), révision des plannings des salariés et horaires aménagés, changement des horaires d'ouvertures des magasins, mise à disposition des salariés de logements loués par l'entreprise à proximité de leur lieu de travail habituel, embauche d'intérimaires, incitation au covoiturage dont ont profité des vanvéens.

    Vanves a bien sur été touchée par la gréve, notamment dans les écoles. A cause de personnel en gréve, ou parce qu’ils pouvaient arrivés en retard, habitant loin,  la ville a ouvert seulement à la mi-journée le PMS A.Roche… De son côté le secrétaire d'Etat Gabriel Attal qui était mobilisé sur les plateaux radio/TV depuis le week-end  voyait une «vraie différence» avec 1995, lorsque la grève avait éclos sur «un sentiment de trahison» car le projet n'avait «pas été annoncé» pendant la campagne du président Chirac, alors que le système universel par points défendu aujourd'hui par l'exécutif figurait dans le programme du candidat Macron». Sans compter que les grévises  manifestent contre un projet dont le texte et les mesures n’ont pas été ne sont pas encore précisé

  • UNE CENTAINE D’ARBRES PLANTES A VANVES POUR LA SAINTE CATHERINE

    Les sites internet de GPSO et de la ville de Vanves indiquaient ces derniers jours que « dans le cadre du suivi et de la sécurisation du patrimoine végétal qui a conduit à la suppression de 24 arbres l’été dernier, la Ville, qui compte déjà plus de 2000 arbres, procède à leur remplacement ainsi qu’à la plantation de nouveaux sujets. Au total, pas moins de 98 nouveaux arbres, soit 4.3 % d’arbres renouvelés, vont prendre place dans les rues, places, squares aux quatre coins de Vanves. 74 sujets sur l'espace public ainsi que 24 sujets autour des équipements communaux. La rue Aristide Briand est la première concernée avec pas moins de 24 plantations prévues. Le square des Combattants d’Afrique du Nord et Territoires d’Outre-Mer, la rue Jean-Jaurès ne seront pas en reste avec huit arbres installés sur chaque site. L’avenue Pasteur quant à elle en comptera sept».

    Ces plantations interviennent à un moment propice, puisque la Sainte Catherine était célébrée hier. Mais en même temps  le 1er arbre de la nouvelle forêt de Pierrelaye dans le Val d’Oise, était planté par Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile de France et devrait l’être par d’autres sujet pour aboutir à une nouvelle forêt d’un million d’arbres dans une vingtaine d’années. Et une liste des 130 arbres remarquables recensés et labellisés en IDF par la Comité Régional des Arbres Remarquables était rendu public, dans laquelle n’apparait pas Vanves. Une liste arrêté par le Comité Régional des Arbres remarquables et l’association A.R.B.R.E.S. qui agit justement pour protéger ces arbres remarquables : «Des arbres très vieux, très gros qui peuvent avoir une histoire, plus longue et ancienne que certains monuments classés, pas obligatoirement en forêt, mais surtout disséminés dans la zone urbaine, dans des parcs, jardins, places, squares…. » indiquait Georges Feterman président de cette association  et Yann Wehrling, Président du Comité Régional des Arbres Remarquables

    «Nous voulons enclencher des actions pour les protéger, contribuer à mieux les préserver et les conserver,  les enrichir et les mettre en valeur, car ils jouent un rôle climatique important pour lutter contre l‘effet de serre,  en formalisant une sorte de protection. L’important est de les faire connaître, car ils sont méconnus des franciliens. Et d’arriver à renforcer l’arsenal législatif pour les protéger». D’ailleurs l’association A.R.B.R.E.S. a rédigée une déclaration des droits de l’arbre, avec l’aide de scientifiques, auquel plusieurs villes sont prêts à adhérer. «Elle  a pour vocation de changer le regard et le comportement des hommes, de leur faire prendre conscience du rôle déterminant des arbres au quotidien et pour le futur, en ouvrant la voie à une modification rapide de la législation au niveau national». D’ailleurs Yann Wehrling a suggéré qu’elle pourrait servir d’interpellation aux candidats aux élections municipales