Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stade de vanves

  • UN WEEK-END DE FOOTBALL A VANVES

    STADE DE VANVES / DEFAITE HONORABLE EN COUPE DE FRANCE

    Après prolongation, Vanves a été battu par Aubervilliers (2/3), une équipe de national ( six division d'écart ). Ce  matche s’est ainsi déroulé : « Au début du match,  notre attaquant est « fauché » dans la surface adverse, le penalty est  transformé par notre numéro 9, ce qui est déja un exploit. Avant la mi-temps les adversaires reviennent à la marque. En deuxième période notre ailier déborde côté gauche et d'un tir puisant  ajuste le gardien adverse score 2 à 1, notre public venu nombreux n'en revient pas compte tenu de  la différence de niveau. Le tournant du match : notre défenseur récolte un second carton jaune soit carton rouge donc expulsion, nous allons jouer a 10 pendant une heure, Aubervilliers revient une nouvelle fois 2/2. S'en suit une prolongation de 30 minutes, nous sommes arc-bouter en défense, malheureusement à 5 minutes de la fin, à force de pousser nos adversaires inscrivent un troisième but » témoigne Jean Claude Vignal, président de la section Football. « Grosse satisfaction pour notre formation qui n'a pas été ridicule face à cette équipe qui s'entraîne 4 fois par semaine qui vise la montée en National 2. Encore un grand bravo pour l'état d'esprit malgré des turbulences en interne ».

    EXPOGRAPH VANVES : PLUS RIEN DANS LES CHAUSSETTES !

    « On savait que le début du championnat d'île de france serait difficile à cause des conditions précaires d'entraînement et l'équipe première est restée sur les quais du Métro US.Défaite 2/4 et pourtant tous y ont cru après avoir mené 2/0 jusqu'à 30 minutes de la fin et puis ... plus rien dans les chaussettes! 4 buts encaissés sans rien à dire tellement nous sommes encore à court de préparation et en manque de capacité. Malgré tout ,nous prenons notre mal en patience en attendant le nouveau terrain » raconte Jean  Royer. « L'excuse du peu d'entraînement ne doit pas cacher la vérité : ignorer la vérité sur les défaillances individuelles. Les coaches ont prévenu: les absents cette semaine ne joueront pas le match contre le champion sortant Nike, Samedi prochain. Le challenge est important et le défi de faire tomber le leader aussi! En seront ils capables? RV samedi prochain pour créer la surprise. On y croit !». La réserve elle, est à féliciter car elle a respecté à la lettre les consignes et a ramené un bon point en faisant match nul 1/1

  • TERRAIN SYNTHETIQUE DU PMS DE VANVES : QUELQUES RETATDS DÛS AUX INTEMPERIES ET A DES TERRAINS GORGES D’EAUX

    Les travaux  d’aménagement de la pelouse synthétique du terrain d’honneur qui devaintt se terminer le 22 Septembre ont pris du retard. Ils devraient plutôt se terminer dans la dernière quinzaine d’Octobre, ce qui mécontent les responsables de la section  football et des équipes d’expograph  Vanves, ainsi que la section athlétisme qui risquent de perdre des licenciés notamment parmi les jeunes et les enfants. Les intempéries de cet été expliquent ce retard mais aussi quelques erreurs dans les études qui n’auraient pas assez pris en compte le fait le site du PMS est gorgée d’eau. Il a fallu refaire et renforcer le nombre de couches sous le terrain pour en assurer l’étanchéité et éviter des remontées d’eaux en cas de grosses pluies 

    Tous les anciens de Vanves savent que passait par là l’ex-rû de Clamart qui alimentait la petite piéce d’eau du parc et se poursuivait vers la fontaine de la place du Val pour descendre la Seine via la rue d’Issy…ce qui explique pourquoi tant de blanchisseries s’étaient installées dans le Centre Ancien. Ce rû continue de descendre des hauteurs de Clamart en souterrain, en passant sous le PMS par une moaïque de petits canaux.

    Les vanvéens s’en sont aperçu lors de la pollution de la piéce d’eau du parc F.Pic par une fuite d’hydrocarbures provenant des cuves de la société Popihn situé à la gare de Clamart. Ils avaient imprégnié tout le sous sol du PMS, à tel point que des odeurs de pétrole remontaient par les regards répartis sur le PMS les jours pluvieux. Bien avant, les boulistes s’en étaient aperçus lorsqu’un trou s’était formé sur leur terrain à cause d’un effondrement souterrain.          

    Preuve qu’il faut avoir une bonne connaissance du site et son historique pour le réaménager comme ce fut le cas lors des premiers travaux de réaménagement et de restructuration du PMS entre 1990 et 1992 suivis de très prés par des spécialistes dont le directeur du service  des sports de l’époque, Gérard Clérin qui avait la maîtrîse des travaux  : construction de deux murs de soutainement pour remplacer le talus des trois plateformes qui lui a donné son aspect actuel, remise aux normes du terrain de football annexe en mélange terre-sable synthétisé en une surface de jeu en sable fillerisé de schiste de houille stabilisé mécaniquement, réfection de la piste d’athlétisme passant d’un revêtement en cendre à un revêtement synthétique tout temps avec création d’un sixiéme couloir et une extension de la ligne droite, réaménagement des aires de concours (saut en longueur, javelot), construction d’un nouveau pavillon des sports

    Une première grande intervention qui a été suivi par d’autres depuis 2001 : les deux courts de tennis couvert en 2006, l’installation d’une pelouse synthétique sur le terrain annexe couplée avec la construction d’une cuve de stockage d’eau de pluie sous le terrain, et maintenant le terrain d’honneur, et bientôt la rénovation des tribunes avec de nouveaux bâtiments de part et d’autres, qui a pris du retard à cause de recours  déposés par des riverains. 

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    TRAVAUX : Spectaculaire intervention lundi et matin au PMS André Roche. Des électriciens ou éclairagistes ont grimpé sur les immenses poteaux qui supportent les projecteurs éclairant les terrains de football, sûrement pour un entretien ou des travaux de maintenance

    FOOTBALL : En Championnat D1, dimanche dernier,  le Stade de Vanves a été battu par Rueil :  0/1. «Le résumé de ce match est une histoire de penaltys ! Au bout de 5 mn de jeu l'arbitre siffle un penalty en notre faveur, celui-ci est mal tiré directement sur le gardien adverse. Un peu avant la mi-temps nouveau penalty en faveur de Rueil, celui-ci est transformé. La seconde période se résume a une attaque (Vanves ) contre défense ( Rueil ), nos joueurs n'arrivant pas a forcer «le verrou» adverse » a constaté Jean Claude Vignal, président de la Section Football .