Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carrefour de l’insurrection

  • VANVES EN 2022 : ET SI ON REMONTAIT LE TEMPS

    Petit retour sur le passé, car cette année 2022 sera maequée par des anniversaires à Vanves qui seront plus ou moins célébrés ou remarqués d’une façon ou d’une autre

    Voilà 10 ans : L’ensemble immobilier du 36/42 Marcheron où sectrouve un cabinet médicale, une boulangerie était inauguré, ainsi que le bassin de rétention, pour éviter les inondations récurrentes des rues du Docteur Arnaud, Gresset et Mansart réaméngées à cette occasion, aménagé sous le terrain annexe de football baptisé Yves Saccard du nom d’un ancien dirigeant de lasection football. L’association Simon de Cyréne inaugurait  «un lieu de vie partagée » sur une partie des terrains des soeurs bénédictines (sur la photo). La ville inaugurait le réaménagement de la rue Sadi Carnot en mail à la Rentrée 2012.

    Voilà 20 ans : Le bureau de poste du plateau, fermé maintenant, était inauguré, ainsi que le nouvel aménagement de la place de l’Insurrection par Charles Pasqua, alors président du Conseil Général des Hauts de Seine. Le syndicat d’Initiative et d’Animations de la Ville de Vanves était créée, se substituant au Comité des fêtes, dissous en décembre 2001, «pour diversifier et enrichir ses activités, et surtout imaginer des événements pour renforcer les relations humaines entre vanvéens» selon Bernard Gauducheau, toujours présidé par Bernard Ollivier et qui a, maintenant,  Marie-Christine Makanda, ex-directrice administrative, comme Vice présidente. Mais son nom a été modifié en IRIS à la fin 2021. 

    Voilà 30 ans : A l’occasion des élections régionales de Mars 1992, Didier Morin alors maire était élu conseiller régional sur la liste conduite par Michel Giraud.La résidencec Arpage pour personnes agées construite sur une partie des terrains de l’Institut Lannelongue, ouvrait ses portes le 16 Mai 1992. Le pavillon des Sports était inauguré le 20 Avril 1992 où s’étaient installé les sections tennis et Boules Lyonnaises, avec une salle de réunion baptisée Marcel Dambron. Depuis plus d’un an, des vestaires ont été aménagés au premier étage et la section Boules Lyonnaises a été virée par la ville de son local. Quelques mois plus tard, le réaménagament du PMS André Roche qui lui a donné son aspect actuel, était inauguré le 17 Octobre 1992, mais sans les tennis couverts, ni les terrains synthétiques de football aménagés par la suite. Les premier épisode de la série TV Julie Lescaut avec Véronique Genest était tourné dans notre commune, où la société de production s’était installé  et avait aménagé un faux commissariat dans les locaux de DEF Incendie aujourd’hui remplacé par un immeuble de logements avec Bio C’est bon au rez-de-chaussée. Enfin un projet de ZAC pour réaménager le Centre  Ancien, était abandonné.

    Voilà 40 ans : La navette municipale qui a été supprimée le 1er Janvier 2022, était inaugurée le 25 Janvier 1982. L’hôtel Mercure ouvrait ses portes le 23 Avril 1982, conçu par l’architecte Martinet qui créé ce vaste atrium, unique en France à l’époque autour duquel s’agençait 395 chambres répartis sur 8 étages. «A chaque foisqu’un client arrivait pour la prelière fois, il levait la tête automatiquement étonné parce vaste espacec intérieur » avait remarqué son premier directeur. Le théâtre de Vanves alors dénommé François Clouet était inauguré le 22 Octobre 1982. L’amicale des Pieds Noirs était créée, au printemps par Rolande Rivail 

  • LA REUNION DU QUARTIER CENTRE-SAINT REMY EN BREF

    PISTE CYCLABLE : Le contre-sens cyclable de la rue Mary Besseyre pose quelques petits soucis auquel devrait remédier GPSO qui a présenté son projet lors de la réunion publique du Centre Ancien-Saint Remy lundi dernier. Les cyclistes qui arrivent devant la mairie devraient emprunter les rues G.Mocquet, René Sahors et l’avenue  M.Martinie pour rejoindre le carrefour de l’Insurrection. Mais la plupart des jeunes continuent tout droit jusqu’au carrefour. GPSO va aménager une piste cyclable sécurisé grâce à des pictogrammes et des «oreilles» pour ralentir les véhicules au niveau  de la place de stationnement handicapé qui sera avancée et de la poste. Mais comme l’a demandé une élue « Avec les chantiers des deux immeubles, comment fait on ? » 

    CHANTIERS :La circulation va être difficile avecla construction des deux immeubles aux angles des rues Guy Mocquet avec Mary Besseyre : Les travaux de démolition ont été effectué à la Rentrée et maintenant de terrassement jusqu’à l’été concerne l’immeuble de 36 logements du groupe Arcueil. Une avancée sur la rue M.Beyssere a été aménagée pour les camions. « On leur a demandé de nettoyer leurs camionns car il y avait du laisser-aller » a indiqué PascalVertanassian, maire adjoint. Il en sera de même pour les travaux de l’immeuble de 34 logements du groupe Legendre dont le chantier devrait commencer en Janvier avec la démolition des bâtiments occupés par le conservatoire. Les travaux de terrassement devraient commencer en Mars 2018

    SQUARE DU CENTRE ADMINISTRATIF : le nouvel aménagement de ce petit espace vert qui entoure le centre administratif et permet une liaison hôtel de Ville-Théâtre le Vanves et bibliothéque de Vanves est en cours d’achévement. 8 cerisiers et un abrocotier ont été planyé, les cheminements refaits et redessinés, les grilles enlevées, et la pelouse sera plantée au printemps prochain. La ville devrait cet espace vert « promenade Simone Veil »

    CIRCUITS MALINS : Beaucoup de vanvéens ont constaté qu’avec les difficultés de circulation qui ont tendance à augmenter, peut être une des conséquences de la fermeture des berges de Seine parisienne, des circuits malins se sont créés qui commencent sérieusement à gêner les riverains de ces rues empruntées. Si l’axe Gabriel d’Estrée ou 4 Septembre-Jullien-Marcel Yol-Moulin est le plus connu pour éviter un Périph congestionné ou une porte de Versailles bloqué par les salons, il s‘est renforcé depuis la Rentrée dans les deux sens maintenant. Dex autres se sont constitué dans le Centre ancien-Saint remy : V.Jacquet-place Kenedy-Vieille Forge-L.Dardenne et J.Cabourg, surtout le soir, et rues d’Issy-Pruvost pour déboucher Bd du Lycée. Les riverains ont demandé au maire de prendre des mesures pour lutter contre cet envahissement et pour assurer la sécurité routière et piétonnière.  

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PLATEAU : Beaucoup de questions devraient être évoquées ce soir par le maire sur ce quartier du Plateau dont il a donné un avant-goût dans ses derniers échanges avec l’association « Agir Pour le Plateau » : Pas de caméra de vidéosurveillance au niveau du porche « Louis Vicat », mais « un panneau avertissant les éventuels contrevenants des sanctions encourues par des dépôts sauvages (très dissuassifs) et de multiplier les contrôles sur site (aux heures de bureau) afin de procéder, le cas échéant ( ?) aux verbalisations prévues par la réglementation  (par qui ?) ». Pas de dépôt de presse ( ?) pour l’instant même si la manager du commerce y travaille activement, le maire déplorant « une situation qui malheureusement est aujourd’hui liée à des causes structurelles en rapport avec une baisse importante du lectorat et la place toujours plus importantes des supports numériques ». Enfin s’agissant du projet d’aménagement de la rue Jean Bleuzen, et de la proposition d’une commission du CESEV (Conseil Economique, Social, Environnemental de Vanves) de la mise en sens unique d’une partie de cette voie avec la création de deux bandes cyclables de part et d’autre de la voie automobile, il n’en est pas question  « pour des raisons financières et pour les risques d’une désorganisation de toute le circulation dans le secteur ». Des questions devraient sûrement être posées sur les Papillons de Cayla (photo du célébre Doisneau parue dans le Vanves Infos de Mai 1984) recouverts de tags, le skate Park et le centre socio-culturel Albert Gazier

    INSECURITE : Le Carrefour de l’Insurrection a été le théâtre de deux faits divers ses derniers jours qui démontrent la nécéssité d'une police municipale 24H sur 24 à Vanves. Tout d’abord une élue de la République de Vanves a été agressée au distributeur automatique du bureau de poste situé à l’extérieur, par trois jeunes individus, qui lui ont volé l’argent qu’elle retirait. Et de n’est pas la première fois que des vanvéens se font agresser en retirant de l’argent à ce distributeur, démontrant que c’est devenu une des zones les plus à risques pour la sécurité des personnes à Vanves. Ensuite un braquage hier matin d’Intermarché par des individus, ce qui a provoqué bien sûr sa fermeture   

    EXPOGRAPH VANVES : « Temps trés lourd, samedi aprés midi à Vanves, nos joueurs aussi  étaient trés lourds..! Une victoire 2/0,sans saveur,mais qui assure l'essentiel: la deuxiéme place en compagnie d'Orange et de Chambourcy ,sévérement battu sur ses terres par Nike,qui fera un beau champion cette année..Deux matches encore   gagner pour prendre la seconde place définitivement en DH d'Ile de France,et rester ainsi l'un des clubs Phare de la région capitale.La fin du championnat sera passionnante » selon Jean Royer le coach. « Visiblement, nos joueurs pensent déjà la finale du 18 juin et s'économisent mais la semaine prochaine sur le terrain d'ASCAIR,il faudra faire le travail et gagner encore. A noter la trés bonne prestation de notre jeune gardien Carlos dont s'était le premier match.Deux joueurs sont  également sortis du lot : François et Himed, sobre mais trés efficace. Par contre, mauvais résultat de la réserve accrochée,0/0,sur le terrain synthétique par une équipe de l'apsap pourtant motivée. Nous risquons de le payer trés cher si  les  équipes premiéres doivent  trés départagées par le classement de leur réserve. ! »