Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Stade de Vanves

  • LA SECTION RUGBY DU STADE DE VANVES PAS CONTENTE DU RETARD PRIS A MICHELET

    Laurent Cazenave-Lacroutz président de la section rugby  du Stade Vanves qui l’a créé en 2013 avec ses fréres, anciens éléves du lycée Michelet qui a une logue histoire avec ce sport, ne tient pas sa langue dans sa poche, lorsqu’il est mécontent, comme l’ont vérifié ses collégues des autres sections lors des comités directeurs : «Alors qu'il nous avait été annoncé que le terrain de Michelet serait prêt pour la fin novembre, la Ville de Vanves vient de nous prévenir qu'il y aurait (encore) un nouveau retard. La date de janvier 2022 a été évoquée. La possibilité d'utiliser le terrain les week-ends avant cette date a été à nouveau mentionnée et nous espérons que le nécessaire sera fait pour que cette possibilité devienne une réalité. Nous espérons un retour rapide de la part du service des sports de la ville sur ce sujet pour pouvoir tenir informée la centaine de familles dans l'attente» écrivait il sur le sitre internet de sa section en regrettant qu’aucune autre solution n'ait été proposée : « Notre club s'est créé et se développe depuis 8 ans sans moyens ni infrastructures dédiées grâce à l'énorme travail totalement bénévole accompli par ses dirigeants et encadrants. Il nous paraît nécessaire que les efforts ne soient pas uniquement de notre fait pour notre projet d'école de rugby : nous espérons que la ville et le service des sports feront aussi leur part».

    Rappelons que cette section rugby a été créée en 2013 et a vocation à accueillir toute personne souhaitant jouer au rugby quel que soit son âge, son niveau ou encore son gabarit. Ses joueurs portent le surnom des «Servals», en référence au félin de la savane africaine. Elle évolue au sein du championnat FFSE et dispute le «Challenge Ile de France rugby FFSE», un sympathique championnat permettant à chaque équipe d'évoluer à son niveau. Depuis cette Rentrée, elle a créé des équipes de jeunes (à partir de 5 ans),  avec l’idée d »’ouvrir une école du rugby, en profitant de la rénovation du terrain de rugby du Lycée Michelet qui devait leur  permettre de bénéficier de plus de créneaux, dans un cadre sportif sain en  privilégiant l’amusement et l’épanouissement de l’enfant plutôt que la compétition à outrance. Mais voilà, des appels d’offres infructueux, la crise sanitaire a  provoqué des retards qui font partie malheureusement des avatars des chantiers publics

  • LES 50 ANS D’UNE PISCINE MUNICIPALE DE VANVES MARQUE PAR DE NOMBREUX EVENEMENTS ET TRANSFORMATIONS

    Comme toute piscine, cette de Vanves a nécessité des travaux d’entretien et de de rénovation régulier au fil de ses 50 ans – Elle a été Inaugurée un 16 Novembre 1971 -  car l’humidité détériore rapidement ses bâtiments et nécessite une attention de tous les instants, sans compter ce traitement si particulier à l’ozone, que devait suivre plus particuliérement un de ses agents, Paul Lathuilére, qui réalisa une très belle maquette du PMS André Roche dans ses heures de loisirs, qui doit être dans les archivesdu Service des Sports. 

    Avant de partir à la retraite, Gérard Clérin avait mené à bien en 2005/06 la rénovation des installations techniques de traitement de l’eau et du chauffage remis aux normes, après les avoir mis en place plus de trente ans auparavant. «Notre système de traitement de l’eau consiste tout d’abord en une filtration sur sable, ensuite par une désinfection par ozonation. C’est un système peu employé dans les piscines dont l’originalité provient de l’opération de désinfection qui se réalise en dehors du bassin tout en assurant un pouvoir permanent dans ce milieu» expliquait il à l’auteur de ce blog dans une rare interview qu’acceptait cet homme taiseux, aujourd’hui disparu,  en précisant que «chaque jour, 65 m3 d’eau étaient renouvelés et tous les trimestres, une vidange était réalisée avec lavage et désinfection des parois et des bassins». Il était devenu le spécialiste, aux yeux de ses pairs, de cette technologie, que beaucoup sont venus voir sur place et se faire expliquer, à l’époque. Ce procédé qui a fait la renommée de Vanves jusqu’en Russie, Danemark, Belgique

    Mais comme toute piscine, elle a fait l’objet de nombreux travaux d’entretien du fait de l’humidité, mais aussi pour assurer sa sécurité sanitaire, en dehors des vidanges régulières qui donnent lieu à des opération de nettoyages et des interventions quelquefois lourdes. Elle a fait l’objet de réhabilitations  dans les années 1990 et 2010  de ses façades vitrées à la suite de la tempête de 1995  qui a provoquée une longue fermeture, de travaux d’amélioration de sa performance énergétique au regard de ses consommations d’électricité, d’eau, de gaz, car elle une piscine est indéniablement un bâtiment énergivore, ce qui a entraîné un changement des chaudières existantes par des chaudières à condensation, une amélioration de la production d’eau sanitaire avec la mise en place d’une gestion centralisée des équipements thermiques et du traitement de l’eau

    Gérard Clérin, son immuable directeur, a été le précurseur de l’activité bébé nageur en 1973, a crée le programme de natation scolaire en 5 ans afin que les enfants sachent nager à leur entrée au collège – en venant s’initier à la natation une fois par semaine. Plusieurs générations de vanvéens lui sont reconnaissant de leur avoir fait surmonter une certaine peur de l’eau, notamment grâce à un certain Maurice, fidéle et dévoué adjoint. Puis les activités, au fil des années, se sont mulipliées (Aquabike, Aquamaternité…) avec de nouvelles animations comme un splashpad, grand aire de jeu d’eau de 200 m2 à la place de l’anciene pateaugoire,  amenant cette piscine à adopter un plan d’organisation de la surveillance et de secours (POSS), puis ces derniers temps, l’aménagement d’un ascenseur pour la rendre accessible aux PMR, avec un réaménagement du parking devenu payant au printemps 2021, avec pour point d’orgue, les vestiaire et les sanitaires

    Elle a suscité la création des sections Natation et Plongée, accueilli des nageurs renommés comme Stéphane Caron  qui a établi le record du bassin sur bassin sur 50 m et qui est souvent s’entraîner, Virginie Dedieu championne olympique de natation synchronisée…Mais cela est une autre histoire sur lequel reviendra le Blog plus tard d’ici la fin de l’année

  • VANVES DISPOSE D’UNE PISCINE AU TRAITEMENT REVOLUTIONNAIRE PAR L’OZONE DEPUIS 50 ANS

    Voilà 50 ans, la piscine municipale était inauguré un 16 Novembre 1971 par André Roche maire de Vanves, Jacques Baumel président du Conseil départemental des Hauts de Seine dont le conseiller général-maire de Vanves était vice président chargé des sports. Elle porte le nom de Roger Aveneau depuis 2003 qui a longtemps été un adjoint au maire chargé des sports de G.Orillard, et surtout conseiller général ayant remplacé A.Roche après son décés. Cette inauguration avait été marqué par une fête nautique rééditée à l’occasion de ses 10, puis ses 20 ans.

    Dés l’aménagement du parc municipal des sports et la création du l’association du Stade de Vanves voilà 80 ans, en 1941, la ville avait pensé à construire une piscine. L’architecte de la ville, Paul Marme avait même un projet qui a dormi dans les tiroirs jusqu’en 1969. André Roche, alors maire, relança le projet, avec quelques difficultés, car le ministére de l’Education Nationale reconstruisait la piscine du lycée Michelet et l’Etat ne voyait pas la nécessité d’une seconde piscine dans cette ville, même si la première était réservée à un usage strictement scolaire.

    Le conseil municipal a finalement donné son feu vert en désignant son architecte Pierre Bled, et en choisissant son emplacement sur des terrains occupés alors par la section Boules Lyonnaises du Stade de Vanves, déménagée alors sur les terrains de volley désaffectée depuis quelques temps, à côté des courts de tennis. Le marché avec la société chargée d’exécuter les travaux qui ont couté 6,7 millions de francs, a été passé  en janvier1970. Ils ont duré quinze mois

    Voilà 50 ans, les vanvéens découvraient alors une piscine située dans un environnement très vert, avec à ses pieds le PMS A.Roche et le parc Frédéric Pic, avec ses deux bassins, son solarium…et surtout son traitement de l’eau à l’ozone. Une première en France, à fort pouvoir désinfectant qui permettait à l’eau de la piscine de n’être que très faiblement chlorée, évitant les odeurs, l’irritation des yeux et assurant un confort des nageurs qui venaient de très loin s’y baigner.

    André Roche avait recruté un ingénieur en eau et assainissement pour mettre en place ce traitement révolutionnaire de l’eau de la piscine municipale : Gérard Clérin qui est resté 45 ans non seulement au poste de directeur de cette piscine mais aussi à la fonction de Directeur des Sports dont il est à l’origine de la création du service en 1971, en prenant officiellement ses fonctions le 1er Septembre 1971. Il a imprimé de sa marque cet équipement sportif qui, au fil des années, s’est  netenment adaptée et amélioré

    Mais c’est une autre histoire qui vous sera conté Mardi. A Suivre…