Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Stade de Vanves

  • TERRAIN SYNTHETIQUE DU PMS DE VANVES : QUELQUES RETATDS DÛS AUX INTEMPERIES ET A DES TERRAINS GORGES D’EAUX

    Les travaux  d’aménagement de la pelouse synthétique du terrain d’honneur qui devaintt se terminer le 22 Septembre ont pris du retard. Ils devraient plutôt se terminer dans la dernière quinzaine d’Octobre, ce qui mécontent les responsables de la section  football et des équipes d’expograph  Vanves, ainsi que la section athlétisme qui risquent de perdre des licenciés notamment parmi les jeunes et les enfants. Les intempéries de cet été expliquent ce retard mais aussi quelques erreurs dans les études qui n’auraient pas assez pris en compte le fait le site du PMS est gorgée d’eau. Il a fallu refaire et renforcer le nombre de couches sous le terrain pour en assurer l’étanchéité et éviter des remontées d’eaux en cas de grosses pluies 

    Tous les anciens de Vanves savent que passait par là l’ex-rû de Clamart qui alimentait la petite piéce d’eau du parc et se poursuivait vers la fontaine de la place du Val pour descendre la Seine via la rue d’Issy…ce qui explique pourquoi tant de blanchisseries s’étaient installées dans le Centre Ancien. Ce rû continue de descendre des hauteurs de Clamart en souterrain, en passant sous le PMS par une moaïque de petits canaux.

    Les vanvéens s’en sont aperçu lors de la pollution de la piéce d’eau du parc F.Pic par une fuite d’hydrocarbures provenant des cuves de la société Popihn situé à la gare de Clamart. Ils avaient imprégnié tout le sous sol du PMS, à tel point que des odeurs de pétrole remontaient par les regards répartis sur le PMS les jours pluvieux. Bien avant, les boulistes s’en étaient aperçus lorsqu’un trou s’était formé sur leur terrain à cause d’un effondrement souterrain.          

    Preuve qu’il faut avoir une bonne connaissance du site et son historique pour le réaménager comme ce fut le cas lors des premiers travaux de réaménagement et de restructuration du PMS entre 1990 et 1992 suivis de très prés par des spécialistes dont le directeur du service  des sports de l’époque, Gérard Clérin qui avait la maîtrîse des travaux  : construction de deux murs de soutainement pour remplacer le talus des trois plateformes qui lui a donné son aspect actuel, remise aux normes du terrain de football annexe en mélange terre-sable synthétisé en une surface de jeu en sable fillerisé de schiste de houille stabilisé mécaniquement, réfection de la piste d’athlétisme passant d’un revêtement en cendre à un revêtement synthétique tout temps avec création d’un sixiéme couloir et une extension de la ligne droite, réaménagement des aires de concours (saut en longueur, javelot), construction d’un nouveau pavillon des sports

    Une première grande intervention qui a été suivi par d’autres depuis 2001 : les deux courts de tennis couvert en 2006, l’installation d’une pelouse synthétique sur le terrain annexe couplée avec la construction d’une cuve de stockage d’eau de pluie sous le terrain, et maintenant le terrain d’honneur, et bientôt la rénovation des tribunes avec de nouveaux bâtiments de part et d’autres, qui a pris du retard à cause de recours  déposés par des riverains. 

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    TRAVAUX : Spectaculaire intervention lundi et matin au PMS André Roche. Des électriciens ou éclairagistes ont grimpé sur les immenses poteaux qui supportent les projecteurs éclairant les terrains de football, sûrement pour un entretien ou des travaux de maintenance

    FOOTBALL : En Championnat D1, dimanche dernier,  le Stade de Vanves a été battu par Rueil :  0/1. «Le résumé de ce match est une histoire de penaltys ! Au bout de 5 mn de jeu l'arbitre siffle un penalty en notre faveur, celui-ci est mal tiré directement sur le gardien adverse. Un peu avant la mi-temps nouveau penalty en faveur de Rueil, celui-ci est transformé. La seconde période se résume a une attaque (Vanves ) contre défense ( Rueil ), nos joueurs n'arrivant pas a forcer «le verrou» adverse » a constaté Jean Claude Vignal, président de la Section Football .

  • RENTREE POUR L’EQUIPE DE BASKET DE VANVES AVEC DES POIDS LOURDS ET UN OBJECTUF : MONTER EN Nat.1

    Pour son  premier match à domicile, l’équipe de basket dustade de Vanves jouera samedi 16 Septembre  contre Poissy exceptionnellement au Palais des Sports d'Issy Les Moulineaux dans le cadre du «Back To The Floor», avec, en ouverture, un super match de Pro entre Nanterre 92 et STB Le Havre. Pour la saison 2017/18, elle évoluera en poule C de la Nat.2, et rencontrera des équipes de l’Ouest/Nord Ouest de la France avec de gros calibres comme Tours, Berck, Rennes, Vitré et deux clubs franciliens. Pour son premier match, elle était à Rennes le 9 Septembre dernier contre une équipe qui est descendue de la Nat.1

    Vanves a recruté durant cet été des joueurs exceptionnels, malgré un budget de 300 000 €, en baisse de 5%, avec un objectif : viser la Nat.1, avancer sur le tableau Coupe de France. Jovan Antic, 28 ans, serbe qui a évolué dans son pays en Nat.1, est l’un d’entre eux : « Complet et malin, un vrai basketteur capable de tout faire ou presque sur le terrain. Il débarque en France avec une grosse motivation et sera certainement un atout de choix pour notre équipe » expliquent les dirigeants de cete section sur son site Internet.  Il faut ajouter Raphaël Desroses. 36 ans, qui a un très beau CV du basket Français : Cholet, Antibes pro B et pro A, CSP Limoges pro B et pro A, Roanne pro A et pro B, Besançon pro A et l’an dernier Fos sur Mer (pro B et 1/2 finaliste) dont il a fait les beaux jours ; William Kossangue, 31 ans qui vient de Sceaux, international centrafricain qui a participé en Septembre à l’AfroBasket ; Bouba Diawara qui arrive de Sartrouville (NM3). Et peut être l’arrivée de Miguel Buval ( ?) qui aurait signé.