Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

association stade de vanves

  • A VANVES COMME EN ILE DE FRANCE LES SPORTIFS ONT CHANGE PROFONDEMENT LEURS HABITUDES

    Depuis une semaine, les salles de sports, les équipements sportifs municipaux, ont ré-ouvert, les stadistes ont eu le plaisir de se retrouver – en présentiel – dans leur section dont certains ne sortent indemne de ces 15 mois de confinement, reconfinement, couvre-feu car elles ont perdu des licenciés, et ceux qui sont restés se sont perdus de vu, utilisant les réseaux sociaux pour garder le contact avec des cours ou des entrainements à distance. Ainsi l'Institut régional de développement du sport (IRDS) a publié mardi, les résultats de son baromètre 2020, année marquée par la pandémie et un premier confinement très strict

    Il ressort ainsi que 69 % des Franciliens ont modifié leurs habitudes sportives. Seuls 35 % ont déclaré s’être adonne à une activité sportive au moins une heure par semaine. Avant le confinement, ce taux était de 61 %, soulignant une baisse de la pratique réguliére d’une ampleur sans précédent. 62 % ont réduit leur activite physique habituelle. En revanche, 7 % ont pu avoir intensifié  leur pratique pendant cette période, contre 20 % au niveau national. Les plus jeunes sont les plus nombreux à avoir cessé toutes leurs activités régulières habi­tuelles (52 % des 18-34 ans) tandis que les plus âgés ont eu plus tendance que les autres à conserver l’ensemble de leurs activités régu­lières habituelles (38 % des 55-75 ans). 

    La fermeture des associations sportives et des structures privées commer­ciales les ont obligés à s’organiser seuls, ou presque. 53 %  des sportifs encadrés par un coach ou une structure ont dû s’ouvrir à de nouvelles disciplines (40 % des sportifs non encadrés) et 40 % ont été amenés à acheter du matériel (30 % des sportifs non encadrés). Le fitness (24 %), la course à pied (22 %) et la musculation (15 %) sont les principales disci­plines auxquelles se sont initiés les sportifs non encadrés pendant le

    Confinement. D’ailleurs, le fitness (45 % des sportifs), la course à pied (44 %) et la randonnée (42 %) arrivent en tête des activités pratiquées durant le confinement. D’autres sports qui se pra­tiquent en intérieur ont aussi été moins tou­chés par les contraintes du confinement comme la musculation (26 % des sportifs) ou le yoga (17 %).

    Les activi­tés physiques au domicile ont occupé une place importante : En temps normal, 22 % des sportifs exercent une activité spor­tive régulière au domicile. Cette proportion est passée à 72 %, reflétant un bouleversement des modalités de pratique et d’organisation.  Une autre conséquence du confinement a été la concentration de sportifs au même moment dans les rares espaces extérieurs encore accessibles pour se dépenser (espaces publics à proximité de chez soi) : Le dimanche à Vanves, alors que les joggeurs se retrouvent dans le parc F.PIC et le PMS. A Roche, ils couraient dans les rues adjacentes autour de ces équipements sportifs, mais aussi autour du parc des expositions. Ces sportifs, plus visibles, ont pu donner l’impres­sion que les Franciliens n’avaient jamais fait autant de sport que pendant le confinement, ce qui explique que, dans certains lieux, des mesures aient été prises afin de limiter les affluences trop importantes.

    Autre phénomène, la numérisation du sport s’est  accélérée au cours de cette période, le plus souvent gratuitement : tandis que 45 % des sportifs payaient leurs activités à distance avant la crise sanitaire, ils n’étaient plus que 28 % pendant le confine­ment.  Les sportifs ont pu se tourner vers des cours sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Youtube) ou via des appli mobiles de sport-santé (Activiti, FizzUp, Goove.app…) ou encore par le biais de la télévision (Gym Direct sur Direct 8, #Restez en forme sur France Télévisions).  Des collectivités, des associations comme le Stade de Vanves  ont notamment proposé des rendez-vous sportifs sur les réseaux sociaux comme les sections Basket, judo, le Tennis avec son école où Julien, l’animateur de l’école de tennis a organisé un concours de dessins pour les jeunes pour illustrer le T.shirt  de l'école. La section Natation a, dés le début du confniement, diffusée sur son site facebook de courtes vidéos de 5 mn qui permettent à ses licenciés de se maintenir en forme pour rester performant, grâce à un axe de travail très simple, accessible à tous. Mais le distanciel a son lot d’inconvé­nients : comme le manque d’espace (pour 38 % des sportifs qui comptent poursuivre leur pratique à distance), la difficulté à se motiver (34 %), un déficit d’encadrement (33 %), l’absence de contacts avec les autres (32 %) et le manque de matériel (31 %).

    Dans les premiers mois qui ont suivi le décon­finement, une reprise progressive de l’activité a été observée : La moitié des sportifs habituels (53 %) ont retrouvé toutes leurs activités sportives régulières et 10 % les ont reprises partielle­ment. À l’inverse, 35 % n’ont repris aucune des activités régulières interrompues durant le confinement. L’âge a été un facteur détermi­nant dans la reprise des activités : seulement 40 % des moins de 35 ans ont regagné une activité normale, contre 57 % des 35-54 et 64 % des 55-75 ans.  « Les confinements successifs ont montré que le sport était une composante essentielle dans la vie de nombreux Franciliens. Interrogés sur leur avenir sportif, 49 % des licenciés l’imaginent toujours au sein de leur club, et c’est encore plus vrai pour l’avenir sportif de leurs enfants (61 %) ».

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE

    Plusieurs événements se dérouleront cette semaine de Rentrée de vacances de Frévier :  Deux chantiers commencent lundi rue Jean Baptiste Potin  (sur la photo) : Tout d’abord le réaménagement de la rue entre valentine Jacquet et Jules Guesde, réalisé par les services de GPSO. L’état dégradé du revêtement de la chaussée et des trottoirs de la rue Jean-Baptiste Potin, nécessitait de tels travaux de réfection. Il s’agit d‘une première tranche des travaux qui  est programmée du lundi 1er mars au vendredi 30 avril 2021. Pour le second, il s’agit du ravalement de la façade de l’immeuble au 1 rue J.B.Potin. Il faut ajouter une assemblée générale du Stadec de Vanves sur Zoom mercredi prochain et la grande collecte nationale des Restos du Cœur le prochain week-end qui font face à une croissance des bénéficiaires à cause de la crise sanitairen surtout parmi les jeunes. Enfin, les sœurs bénédictines font une retraite de mardi à vendredi pour désigner leur mére prieure, comme lors d’un conclave, pour les sixans à venir

    Le Mercredi  3 Mars

    A 18H30 sur Zoom : AG du Stade de Vanves

    Le Vendredi 5 Mars (jusqu’au 7)

    A Carrefour Market, Intermarché, Franprix : Grande collecte Nationale des Resto du Cœur

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE D’ASSEMBLEES DELIBERATIVES

    Malgré le Covid-19, le conseil municipal se tiendra bien mercredi à la Palestre pour respecter les distances, avec un sujet brulant : Le projet de tour hôtelière rue du Moulin face à l’hôtel Mercure (Vue simulée depuis la rue Louis Vicat très parlante). Le conseil municipal donnera son avis, positif à la modification de son PLU pour permettre sa construction dans une zone où les hauteurs sont limitées à 15 m, alors qu’il en fera 37 m. L’enquête publique en cours se terminera le jour même, au cours de laquelle de nombreux riverains ont déposé des observations négatives à cause de la hauteur préconisée. Ainsi que le Comité Directeur du Stade de Vanves vendredi, qui n’est pas réunit depuis le début de la crise sanitaire, mais cette fois-cidansle préau de l’école Larmeroux pour respecterlà aussi les régles de distanciation.  

    Jeudi 15 Octobre

    A 19H à la Palestre : Réunion du Conseil Municipal avec 32 Délibération dont la création d’un 13e maire adjoint, , la création de la SEML «Seine Ouest Habitat et Patrimoine» et la SAS «Seine Ouest Aménagement et Développement». Il doit donner un avis sur modification du PLU entraîné par le projet d’un nouvel hôtel rue du Moulin face à l’hotel Mercure, l’attribution du contrat de concession pour la restauration collective (Créches, écoles, portage de repas à domicile), renouveler la charte Vanves Amie des enfants, octroyer une subvention à l’association Vanves GPSO Basket, approuvé une charte établissant les règles de gestion du télétravail au sein de la maire de Vanves et sin extension à l’ensemble des services

    Vendredi 16 Octobre 

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Séance plénière à laquelle participe Isabelle Debré, vice présidente avec le débat d’orientation budgètaire

    A 19H30 à l’école Larmeroux : Comité Directeur du Stade de Vanves auquel devrait participer exceptionnellement le maire de Vanves pour présenter  la nouvelle maire adjointe aux sports et surtout la nouvelle politique municipale des sports