Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil départemental des hauts de seine

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES TERROIR

    Lundi 11 décembre 2017

    A 7H devant la Préfecture des Hauts de Seine : Claudine Charfe participera au rassemblement pour le droit des personnes étrangères! «Depuis quelques mois, nous observons tous, au sein des équipes locales dans tout le département, une nette dégradation des conditions d'accueil à la préfecture et dans les sous-préfectures des Hauts-de-Seine : les personnes qui viennent déposer une demande de titre de séjour ou faire un renouvellement attendent dehors toute la nuit, parfois sans même avoir la certitude qu'elles seront reçues, l'information n'est pas accessible, les dossiers sont traités avec des délais très importants et comportent souvent de nombreuses erreurs. Les conditions d'accueil sont indignes et portent atteinte à l'accès aux droits des personnes»indiquent ses organisateurs dont le Secours Catholique. «L'action prévue sera festive (Disco petit-déjeuner), solidaire, engagée (Mobilisation importante avec un rassemblement symbolique et un message clair demandant une amélioration de l'accueil), et participative ! Nous voulons construire avec les personnes concernées, en recueillant leur parole et cherchant leur participation, et avec tous les acteurs de nos réseaux associatifs, que leur action soit en lien avec ces problématiques ou pas».

    A 19H à l’hôtel de ville : Réunion publique de quartier sur le  Centre Ancien-Saint-Rémy

    Mardi 12 Décembre

     A 8H30 à l’espace La Tuilerie : Le Challenger Club organise une réunion sur « auto-entrepreneurs, voyez queels statut s’effrent à vous pout évoluer » avec Roselyner -Gosselin

    A 14H30 à laSeineMusicale (à Boulogne sur l’ïle Seguin) : Puisque la partie boulonnaise de la 10éme circonscription (Vanves-Issy)  comprend le trapéze et l’ile Seguin, c’est Gabriel Attal (LRM), son député qui accueillera le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, ainsi que MM Schwarzenegger et Di Caprio  qui ouvriront le One Planet Summit

    Mercredi 13 Décembre

    A 19H à l’Hôtel de Ville : Conseil Municipal  avec 30délibérations inscrites à l’ordre du jour

    Vendredi 15 décembre 2017

    A 9H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : I.Debré participe à la séance plébière consacrée au vote du budget 2018 du département

    A 18h30 – Place de la République : Ouverture Officielle du Village des Terroirs

     Samedi 16 décembre

    A 14H30 à Saint Remy : Eglise portes ouvertes avec priéres et louanges

    A 16h – Place de la République (Village des terroirs ): Remise des prix du Concours de la Lettre au Père Noël + balcons illuminés organisé par le  SIAVV

    A 19H15 à Saint Remy : Soirée Raclette animée par les jeunes pro.

    Dimanche 17 décembre

    A 12h – Place de la République : Apéritif offert par le SIAVV

  • HOMMAGE AU GENERAL DE GAULLE A VANVES ET A COLOMBEY

    Isabelle Debré, viceprésidente du Conseil Départemental, et quelques militants gaullistes vanvéens se sont retrouvés devant la stéle du général de Gaulle au square Marceau,  jeudi soir pour déposer une gerbe, à l’occasion du 47éme anniversaire de sa disparition. Un hommage digne et simple, pas comme cette course à l’hommage à Colombey les Deux Eglises auxquels se sont livrés des personnalités politiques dont les partis ont toujours combattu Charles de Gaulle. A noter, une initiative intéressante de la Région qui a emmené une centaine d'élèves des lycées René Cassin (Paris), Henri Wallon (Aubervilliers), Eugène Hénaff (Bagnolet) et Samuel de Champlain (Chennevières-sur-Marne), et leurs professeurs à Colombey ce jour là, dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Charles de Gaulle, signé au mois de juin dernier, pour réaliser un parcours pédagogique autour de l'engagement, intitulé «Le général de Gaulle, un homme engagé». Ce projet vise à renforcer l'engagement citoyen des lycéens et à transmettre les valeurs de la République dans les lycées franciliens. Il s'agit, pour chaque lycée participant, d'organiser une série de 4 à 5 ateliers - répartis tout au long de l'année - autour des thèmes de la transmission d'une culture historique, mais également des valeurs citoyennes, avec un fil rouge : l'engagement gaullien. Ses lycéens sont ainsi des ambassadeurs des valeurs de la République au sein de leur établissement et de leur environnement, au quotidien.

  • THEATRE LE VANVES : UN LIEU STRUCTURANT ET INCONTOURNABLE POUR LES COMPAGNIES EMERGENTES

    Finalement, le théâtre Le Vanves a trouvé et développé, au fil des années, sa spécificité qui l’a sauvé des coupes sévères dans les budgets culture et la diminution, si ce n’est la suppression des subventions versées par ses partenaires institutionnels : L’accueil en résidence de compagnies émergentes. Elle se traduit dans sa programmation au fil de l’année, avec des créations, des projets non vus, principalement à l’automne et en Janvier, ainsi que lors du festival Artdanthé. Le Blog Vanves Au Quotidien va vous faire découvrir au fil de la semaine, la richesse de son activité et de sa programmation 2017/18

    « Quand j’ai pris la direction du théâtre, voilà deux ans, on a beaucoup travaillé en équipe pour voir ce que l’on gardait de l’héritage de mon prédécesseur, José Alfarroba,  ce que l’on voulait faire évoluer, et de quoi on voulait se séparer »explique Anouchka Charbey, directrice du Théâtre le Vanves qui fait partie de l’équipe depuis 2003. « Tout cela correspondait à un contexte financier très serré, où notre budget a fait l’objet de réductions sévères, ainsi que notre équipe – on ne l’a pas vu car nous sommes là tous quasiment tous les soirs, grâce à un investissement énorme de l’équipe, mais nous avons perdu des postes, ce qui a rendu le travail plus compliqué pour tout le monde» ajoute-t-elle. Lorsqu’elle a reprise sa direction, le théâtre était en fin de conventionnement quasiment avec tous ses partenaires institutionnels : La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de l’Ile de France lui a demandé de réécrire un projet, pour continuer à bénéficier du  conventionnement, qui a été validé, essentiellement grâce au développement des résidences de compagnies émergentes, à l’action artistique, sur la diffusion du festival Artdanthé qui présente le plus de spectacles émergents chorégraphiques, et sur le travail avec toutes les écoles, le conservatoire, le biblioclub, les associations de la ville de Vanves.   

    « Nous sommes une vitrine indispensable pour les projets DRAC Ile de France en région. Nous sommes les seuls à faire venir des artistes émergents érangers. Et la DRAC nous a suivie sur cette spécificité là, et pas seulement, puisqu’elle nous suit aussi sur la danse à destination des enfants auquel je tiens, avec les « Danses à l’école » que je fais évoluer l’année prochaine, malgré le désengagement du département, avec la programmation du jeune public en danse (spectacle de création à destination des jeunes). Nous avons été re-conventionné avec 20% de subvention en plus versé par la DRAC, ce qui était été totalement inespéré en  des temps là ! ». Pour le département des Hauts de Seine, le théâtre Le Vanves est considéré comme de ses lieux structurants, alors que le conseil départemental se désengage de la culture, tant auprès des associations que des lieux de diffusion. « Notre spécificité nous a protégé, parce qu’il a cherché des lieux un peu incontournable pour telle ou telle raison.  Le budget n’a pas augmenté, mais il n’a pas diminué ! » constatet-elle. Il en  est de même, pour la région Ile de France  « qui nous aide sur l’émergence et la diffusion des jeunes projets en résidence chez nous. Le conventionnement a été renouvelé, et nous espérons une réévaluation, avec les nouvealles directives défendues par V.Pécresse qui sont vraiment axès autour de la jeune création ».

    A Suivre