Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Associations

  • PASSAGE DE RELAIS A VANVES A LA TETE DES AMIS DU ROSIER ROUGE

    L’association ARDEV  et la Compagnie du Pont Marie  donne dimanche à 17H,  un Concerto « Oratorio » à la chapelle du Rosier Rouge  au profit de l’association des «Amis du Rosier Rouge»  qui a 27 ans d’existence et vient de vivre un passage de relais à sa tête entre Claude Marckens et Marc Jurado.

    Elle avait été créé en 1991 parce que la société gestionnaire de ce foyer d’accueil des familles d’hospitalisés en Ile de France, ne pouvait pas recevoir des dons. Or beaucoup d’anciens résidents  comme des donateurs divers et variés souhaitaient en faire, satisfaits des séjours pour les premiers dans ce foyer si particulier et attachant, ou voulant aider le Secours Catholique dans cette action de solidarité pour les autres.  Elle rassemble ainsi plus de 2000 adhérents dont 1/3 ont plus de 10 et 15 ans de présence. «Le but était de pallier à ce que ne pouvait faire le Rosier Rouge, par exemple des choses aussi simple qu’acheter les fleurs pour agrémenter les  couloirs , les salles du rez-de-chaussée ou la chapelle» indique Claude Merckens en donnant quelques exemples : «Nous avons pris en chare la sortie en bateau-mouche, très prisée, pour visiter Paris le soir, la bonne marche des ateliers (Maille/tricot, Arts Créatifs, bien être et santé après la sophrologie), l’achat d’ordinateur pour l’atelier informatique et des livres pour la bibiothéque que l’on renouvelle, le café partagé en accord avec l’équipe du secours catholique  de Vanves, et bien sûr la mobilisation de bénévoles pour accompagner avec leurs voitures, les résidents à l’hopital » indique t-il en précisant qu’un tiers du budget de l’association est consacré à ces ateliers et achats. Evidemment, beaucoup se souviennent de ses « rendez-vous scientifiques » qui ont marqué pendant quelques années le Rosier Rouge, organisé alors par l’infatigable M.Bourdier qui grâce à une famille de médecins, avait ses entrées dans le monde hospitalier et a permis aux résidents et aux amis du Rosier Rouge d’assister à des conférences de grande professeurs du monde médical.

    Cette association soutient les familles grâce à des aides  sociales, notamment pour financer leur séjour et leur transport, lorsqu’elles n’ont pas de gros moyens. Les dossiers sont bien sûr présentés par la direction. Elle finance aussi des travaux de rénovation et de confort comme ce fut le cas lors de l’installation de postes TV dans les chambres, et aujourd’hui, avec la nouvelle cuisine pour les résidents (sur la photo) où ils peuvent confectionner des plats de leur pays. Elle finance le nouveau site Internet du Rosier Rouge et devrait participer à l’achat d’un nouveau vidéoprojecteur. Elle vient de vivre un petit événement puisque Claude Merckens président depuis 2007 vient de passer le relais à Marc Jurado. «Ces 10 ans passées au sein à la tête de cette association ont été pour moi une expérience enrichissante à de nombreux égards. Elles m’ont sensibilisé au vécu des résidents, à leurs difficultés et leurs peines mais également à leur satisfaction et leur reconnaissance au cours des rencontres» confie Claude Merckens qui a accepté d’être le président d’honneur.  

  • LA LICRA VANVES RECOMPENSE LE TRAVAIL DE MEMOIRE DES COLLEGIENS DE SAINT EXUPERY

    Lors de sa 34e Assemblée Générale, mardi dernier, la section Licra de Vanves a remis le prix «Mémoire»  attribué à 19 élèves de 3éme du collège Saint Exupery pour avoir décrit avec des mots empreints de justesse et de sensibilité ce qu’ils ont retenu des témoignages des rescapés des camps nazis en Février 2018 lors des «Rencontres de la Mémoire», dont le prix d’honneur à Rokia Pericard, pour sa chanson « Exil » qu’elle a composé.  

    Monique Abecassis a lu chacun de leur texte très émouvant, sur fond de photos sur ses rencontres. Deux rescapés des camps qui les ont marqués. Preuve que ces témoins ont laissé des traces chez ces 3000 jeunes qui ont participé au fil du temps à ces rencontres comme le notait sa présidente, heureuse d’annoncer que des professeurs du lycée Michelet l’ont sollicité pour organiser de telles rencontres pour les éléves de 1ére. «Ces rencontres de la mémoire sont un témoignage vivant de leur programme d’histoire. C’est un devoir pour ces témoins de parler et d’expliquer comment sont morts des millions de femmes et d’hommes parce qu’ils étaient juifs, tziganes. D’autant plus à l’heure où notre jeunesse voit comme nous, cette montée du nationalisme dans certains pays, il est nécessaire de perpétuer cette mémoire !»

    Comme chaque année, la présidence de la Licra Vanves a dressé un état des lieux en constatant une baisse de 16% des actes racistes mais une augmentation de 26% des actes violents. Si les atteintes aux sépultures sont en baisse, 22% concernent encore des tombes juives. Sur Internet, les insultes et les menaces restent impunis. On peut penser que cette violence verbale suscite un passage à l’acte. Sans compter cette vidéo du rappeur « Mort aux blancs ! » sur Internet. Isabelle Debré Vice présidente de l'Enfance Bleue s'est inquiété justement des réseaux sociaux contre lesquels il faut lutter contre sans complaisance.  A Vanves, les événements marquants en dehors des cérémonies du souvenirs, des rencontres de la mémoire a été l’inauguration de la promenade Simone Veil sous le soleil, la plantation de  l’arbre de la liberté, sous la pluie, ce qui lui a permis de conclure : « Que le Vivre Ensemble s’épanouisse comme cet arbre ». D’ailleurs, comme l’a exprimé le maire, « on n’a pas à déplorer de tels débordements à Vanves ! – Il y en a eu ! Mais c’est dans le Vivre ensemble qu’on peut agir. Et où on est attendu justement pour les éviter » a-t-il expliqué en prenant l’exempe de ce CLPD mis en place par son prédécesseur Guy Janvier, présent, qui permet d’échanger sur les difficultés identifiés par tous les acteurs locaux de la sécurité et de la prévention. Tout en annonçant que Vanves pourrait s’inscrire au concours national Halimi avec ses établissements scolaires.

  • COKTAIL DES ASSOCIATIONS DE VANVES AU THEATRE LE VANVES

    Ce coktail des associations qui s’est déroulé mardi dernier au théâtre Le Vanves, est devenu un rendez-vous traditionnel de Rentrée, début Octobre, trois semaines après le Forum des Associations. Occasion de renouveler le Conseil Local de la Vie Associative comme c’est le cas, tous les deux ans. Sur 8 candidats, 5 devaient être élus : Il s’agit des présidents du Club d'échec, du Billard Club, du Logiciel Vivre Libre, de Faire Lire, et de l'animatrice du Téléthon. 

    Occasion de rappeler que la vie associative vanvéenne est dynamique et active, sa vitalité reposant sur les initiatives individuelles comme l’a rappelé le maire avec son adjoint en charge des associations en ajoutant que le rôle de la municipalité n’est pas de faire à leur place, mais de les accompagner, notamment avec le service du PHARE dont son directeur a présenté l’équipe, quelque peu renouvelée. D’après les derniers chiffres, 186 associations sont actives sur les 360 existantes dans notre commune. 6000 à 7000 personnes profitent de leurs activités et sont des acteurs de la vie sociale participant au Vivre Ensemble. 89 projets ont été accompagnés par le PHARE en 2017/18, 66 ont reçu une subvention de la ville en 2017,  mais beaucoup plus ont reçu un soutien en nature représentant un coût de 135 000 €. En retour, tout ce qui est fait par les associations, n’est pas supporté par les services de la ville ont reconnu les élus