Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

association agir pour le plateau

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE CONCERTATION ET CULTURELLE QUI S’APPARENTE A UNE FIN D’HIVER

    Les vanvéens ont pu vérifier durant ces vacances de printemps et surtout lors de ce week-end de Rentrée qu’en « Avril, il ne faut pas se découvrir d’un fil », avec des températures qui n’ont pas dépassé 11°C. Ce qui devrait malheureusement se poursuivre cette semaine et même perdurer jusqu’à la fin du mois. « Cette semaine l’anticyclone devrait s’étaler davantage sur le nord de l’Europe en début de semaine, ce qui entraînera un flux de nord-est qui pourrait être encore un peu plus frais avec un pic de fraîcheur attendu, et un soleil parfois présent », annonce Météo France  

    Cette semaine de Rentrée de Vacances sera marquée par ses deux réunions publiques de quartiers où il sera beaucoup question de l’impact des JO sur notre commune, avec la présence d’un représentant de la préfecture de police de Paris mardi à l’hôtel de ville, du plan local de santé et des chantiers notamment de la requalification de la rue Raymond Marcheron dans les Hauts de Vanves qui seraient reportés d'avril à septembre 2024, après les travaux du SEDIF sur le réseau d’eau

    Le Lundi 22 Avril

    A 19H30 à l’hôtel Mercure : Réunion du Challenger Club sur le théme « Achats publics : comment faire ? »  avec une conseillère municipale responsable d es achats publics de sa ville mais aussi au niveau professionnelle responsable des achats publics dans un grand ministère. L’objectif est de démystifier aupés des TPE et les indépendants,  des idées reçues à propos de la commande publique, qui les en détournent souvent. Pourtant, lorsqu'on a compris comment cela marche, on s'ouvre l'accès à un complément de marché très intéressant 

    A 19H30 à l’école Larmeroux : Réunion publique du quartier des Hauts de Vanves

    Le Mardi 23 Avril

    A 11H à l’église Saint Remy : Obséques de Jacques Brachet, maître tapissier. « L’occasion de lui rendre hommage et d’apporter son soutien à sa femme Monique Corsi et safamille » selon Paul Guillaud qui a beaucoup soutenu ce couple depuis la crise sanitaire du COVID-19 à travers le réseau de solidarité mis en place par la mairie, lors des confinements. « Son décés est une grande tristesse. Ce couple était si beau que nous voulions les espérer comme éternel. Pré de 70 ans de mariage. Jacques Brachet était un homme bien. Il était un vrai vanvéen. Avec sa femme, il était possible de les croiser dans la vie locale avec la vie associative et dans  les commerces. Et leurs talents artistiques étaient une publicité pour Vanves »

    A 19H30 à l’hôtel de ville : Réunion publique du quartier du centre Ancien Saint Remy

    Le mercredi 24 Avril

    A14H et à 20H Chez les Bénédictines : Atelier « Evangile et Pinceaux » animé par Nathalie de Moustier, artiste peintre, thème de l’année : le livre de Rut

    A 19H30 à l’école Max Fourestier : Assemblée générale de l’association Agir Pour le Plateau

    Le Jeudi 25 Avril

    A 9H30 au Mont Valérien : Une classe du collège Saint Exupery participe au rallye citoyen des Hauts de  Seine sur le théme « Les Hauts de Seine terre de sports et de mémoire » avec 200 collégiens  qui débutera par un salut au drapeau,  se poursuivra sous la forme d’un parcours pédestre au cours duquel les jeunes participeront en équipe, à divers ateliers organisés par les partenaires de l’évènement. A l’issue, chaque équipe devra compléter un questionnaire sur les informations qu’elle a collectées sur le parcours. Les meilleures équipes seront récompensées. Une cérémonie clôturera cette journée

    A 18H chez Les Procédés Chénel : Vernissage de l’exposition « Big Puzzle » de Sébastien Coti, artiste contemporain vanvéen. Une première exposition qui donne l’occasion de découvrir après des années de travail dans l’ombre, des oeuvres géantes.

    A 18H30 à l'hôtel EKlo : Inauguration du rooftop

    Samedi 27 avril

    A9H30 à la Palestre «Le Liban au cœur de Vanves », journée culturelle, festive et solidaire organisée par l’association Union Liban-Vanves qui sera ouvert par un petit déjeuner traditionnel suivi de l’inauguration officielle en présence d’un représentant de l’Ambassade du Liban en France. Il est prévu des rencontres littéraires en lien avec la médiathéque, des conférences notamment sur les Phéniciens, des ateliers notamment de calligraphie, expositions,  projections… cloturé par un concert à 2030 donné par Adhamm Chalhoub et la troupe Dadké à Paris

    A 10H à la Girafe : Café Dialogue sur le théme «la sobriété, une contrainte ou un trésor ? »

    A 15H au théâtre le Vanes : L'association du Grain à Moudre, Le Lion's Club de Vanves et le Rotary d'Issy les Moulineaux avec le soutien de la mairie de Vanves organisent la projection d’un court-métrage de fiction sur la maladie d'Alzheimer . Ce film combat la tristesse malgré la gravité de la maladie. La projection sera suivie d'un débat avec l'équipe du film, ses contributeurs ainsi que des proches et des professionnels côtoyant cette maladie.

    A 19H30 salle Panopée : Nouveau concert de lézards en Scéne  « Eh bien chantez maintenant ! »

    Dimanche  28 Avril

    A 11H15 allée Simone Veil : Dépôt de gerbe devant l'arbre du souvenir du génocide Arménien  

    A 11H30 au Square de l’Insurrection (devant la stéle des victimes vanvéennes du nazisme…) : Cérémonie  à l’occasion de la Journée National du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation

    A 16H chez les Bénédictines  : "Voies d'anges", un spectacle écrit en marchant d'Augusto de Alencar, avec chants et guitare mis en scéne par Marcia Beatriz Bello

  • CONSTRUIRE AU DESSUS DU PERIPH A VANVES, N’EST PAS UN PROBLEME POUR LA METROPOLE

    A la suite d’un article paru dans le blog le 14 Octobre posant la question de l’aménagement d’aires de jeux à proximité du Périph qui l’un des sites les plus pollué de l’agglomération parisienne, l’association Agir pour le Plateau a rendu public un courrier reçu de la Métropole du Grand Paris (MGP)  le 21 Septembre après avoir envoyé une lettre le 8 Février dernier où elle s’inquiétait des risques sanitaires, de pollution de l’air, de bruit  concernant par le projet Woodeum  qui construit un foyer pour jeunes travailleurs au dessus de cette voie rapide et une résidence jeunes à l’angle Jean Bleuzen/Louis Vicat   : « Son aspect tardif traduit sûrement la difficulté à argumenter » constatait Pierre Bousseau, le président de cette association, à juste raison dans la mesure où le Conseil d’Etat a été amené à interdire tout construction d’habitat au dessus du Périph.

    «Je conçois que le projet Brancion par sa localisation au dessus du périphérique suscite des inquiétudes au regard des nuisances et des risques saniaires. A ce titre, la métropole a eu à cœur de sélectionner, puis de soutenir un projet qui diminuera les nuisances et l’exposition des futurs usagers du site à des risques sanitaires. Je suis pleinement conscient de l’importance cruciale de ces questions pour le bien être de nos concitoyens. Le projet porté par Woodeum est un défi technique qui incarne le souhait de la métropole de porter des projets innovants et exemplaires sur les ambitions environnementales » lui répond Patrick Ollier président de la MGP en comprenant ses préoccupations et en soulignant que « le projet a évolué en réponse aux contraintes et aux impératifs sanitaires identifiés, notamment en réduisant la surface de plancher côté Vanves. L’opérateur a également conduit différentes études préalables au dépôt du permis construire qu’il s’agisse de mesures à différents moments de la journée, de la concentration de polluants et de particules fines ou encore dec l’écoulement de l’air et des polluants autour des bâtiments existants »

    D’après ses explications « les résultats de ces études, ont permis de concevoir une organisation urbaine et des formes architecturales qui contribuent à la réduction de l’exposition de la population à l’air pollué. En l’occurrence, l’opérateur s’est efforcé de favoriser, dans la conception de l’opération, une morphologue urbaine ouverte permettant la circulation des flux d’air et favorisant la dispersion des polluants. Les études montrent notamment que la construction des projets côté Vanves et Paris n’induit pas d’émission de polluants complémentaires et apporte un gain sur la qualité de l’air. Au-delà des impacts sur les bâtiments avoisinants, la Métropole aux côtés des porteurs de site a été particulièrement attentive à la qualité de l’air intérieur des futures bâtiments de cette opération. Celle-ci est ici, assortie, de modalités de conception permettant de réduire l’exposition des personnes par rapport aux émissions de polluants atmosphériques (orientation des logements sur les façades les moins exposées aux polluants, conception double peau vitrée sur les quatre façades des bâtiments limitant le contact avec l’air extérieur, ventilation double flux) ».

    Il poursuit en faisant remarquer que « ce projet répond également aux exigences environnementales du point de vue de son impact carbone grâce à l’utilisation d’un matériau bas carbone. L’utilisation du bois dans ce projet est en effet, un choix écologiste et durable qui réduit considérablement l’empreinte carbone comparativement à d’autres matériaux de construction. En optant pour une approche constructible privilégiant le bois, nous visons à promouvoir une construction modulaire et évolutive, qui s’inscrit dans une démarche développement durable. Cette approche permet également de réduire les nuisances de chantier, notamment en limitant le nombre de rotations de camions, et contribue ainsi à un environnement urbain plus respectueux des riverains »

  • LE PLATEAU DE VANVES AU CŒUR DE L’ACTUALITE VANVEENNE

    Deux réunions, cette semaine, ont concernésle Plateau de Vanves sur lesquelles le blog reviendra ses prochains jours. Tout d’abord, la première des réunions publiques de quartier du printemps jeudi soir à l’école Marceau : La municipalité a présenté les projets d’entrée de ville entre les portes Briançon et de la Plaine, présentée déjà lors de la grande réunion publique du 3 Avril dont l’élément vraiment nouveau est l’assurance d’avoir un fun park avec des terrains de foot, de basket mais aussi des modules de musculation et de gymnastiques demandés par les jeunes entre les immeubles et la rue Louis Vicat : «C’est budgeté » selon Pascal Vertanesssian, maire adjoint chargéde  l’Urbanisme. En attendant, les jeunes ont accés libre au gymnase Maurice tous les jeudis de 18H à 19H pour faire du foot en salle, aux installations sportives du lycée Michelet le samedi. Elle a aussi présenté les premières esquisses de la requalification du square Marceau-Charles de Gaulle qui, de minérale, deviendra un vrai espace vert de 3000 m2,  avec même une forêt urbaine grâce à la plantation de 50 arbres, et un îlot de fraicheur, avec une fontaine, une aire de jeux, un jardin pédagogique…  Enfin, la plateforme « Je participe » a été présentée à cette occasion comme cesra le cas dans les deux autres réunions publiques de quartier

    La seconde réunion s’était déroulée la veille, mercredi à l’école Max Fourestier : il s’agisait sde l’assemblée générale de l’association Agir Pour le Plateau  qui a fait le point sur des sujets récurent à ce quartier : chantier de Mata Capital de restructuration des immeubles de bureau entre les rues Louis Vicat et Auguste Comte dont les habitants de l’immeuble riverain Toît et Joie souffrent énormément dont a fait état une habitante qui est aussi intervenue lors de la réunion publique, le lendemain, le devenir du Fun Park sur lequel ses adhérents ont eu un début de réponse lors, là aussi, de la réunion publique.