Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plateau de vanves

  • UNE INSECURITE CHRONIQUE SUR LE PLATEAU DE VANVES IGNOREE

    Quelques riverains de la rue Marceau, dont l’ex-maire de Vanves, ont été victimes de cambriolages et d’agressions par de jeunes individus de couleurs ces derniers jours dont Guy Janvier a fait état à Bernard Gauducheau son successeur : Son épouse qui rentrait chez elle en pleine après-midi a senti une présence derrière elle alors qu’elle ouvrait la porte de son jardin. Elle s’est retournée et s’est retrouvé devant un jeune assez grand et costaud :« qu’est-ce que vous voulez ? » lui a-t-elle demandé. Il a désigné son collier. Elle s’est mise à crierpour alerter le voisinage,  ce  qui l’a fait fuir, avec un de ses complices resté en retrait.

    Cet incident intervenait quelques temps après une tentative de cambriolages de son pavillon alors qu’ils étaient en province. Heureusement un voisin a aperçu l’individu et a prévu la police qui est intervenue très rapidement, en moins de 3 mn,  pour arrêter ce jeune en flagrant délit. Entretemps, ce voisin attentif avait prévenu Guy Janvier de cette intrusion. Mais ce n’est pas la seule, puisque dans un pavillon voisin, quelle ne fut pas la surprise d’un couple d’être réveillé en pleine nuit, par du bruit au rez-de-chaussée. L’épouse s’est levée et a descendu les escaliers pour apercevoir un individu en train d’entre dans la salle de bain : « Mais qu’est-ce que vous faîtes là ? » - « dormir » lui a-t-il répondu alors qu’il s’apprêtait à s’installer dans la baignoire. Voyant l’époux arriver, il prit la fuite et sauta par-dessus le mur qu’il avait escaladé pour s’introduire dans le jardin…

    Beaucoup de ses victimes et habitants de ce quartier ont des doutes sur cette bande de jeunes, dont Guy Janvier en connaît quelques uns,  qui trainent devant le restaurant Il Giardino, avec une tactique très simple, Ils garent toujours une de leur voiture en double file, pour ne laisser passer les véhicules qye sur une file, s’amusant sur la chaussée les faire ralentir et rechercher sûrement une altercation . Voilà les tristes faits, souvent ignorés par les autorités de la ville jusqu’au moment où des victimes les saisissent de ces faits qui contredisent le discours majoritaire d’une ville paisible et tranquille, sans bandes, ni trafics, ni violence. 

  • PLATEAU DE VANVES : LA SIGNALETIQUE JUGEE « PERFECTIBLE » POURAIT ETRE AMELIOREE

    Avec le développement de l’e-commerce à cause de la rise sanitaire, le nombe de colis à retirer chez certains commerçants ou livrer à domicile ont explosé. Des adhérents de l’association Agir pour le Plateau ont remonté à ses responsables, les difficultés rencontrés par les livreurs pour trouver les adresses des clients qu’ils doivent desservir. Tout simplement à cause d’une signalétique insuffisante selon leur constat, la numérotation des rues présentant de nombreuses interruptions, notamment dans les rues Auguste Compte et Rabelais. Un petit groupe de travail a étudié les carences actuelles de la signalétique du Plateau afin de bâtir une proposition permettant d'améliorer cette situation qu’ils ont envoyé à la mairie de Vanves, avec unesérie de photos permettant de mieux apprécier la situation et un plan de principe de posede nouveaux panneaux . Elle consisterait à indiquer plus clairement les noms des rues et les numéros depuis les voies où les véhiculescirculation et stationnent

    Cette proposition une réponse favorable de la municipalité de Vanves qui reconnait que «la signalétique relatives à certains axes du quartier du Plateau s’avére perfectible» en les rejoignant sur «la nécessité d’améliorer dans les meilleurs délais cette ayant trait aux rues Auguste Compte et Rabelais». Elle considére que leur proposition de «localisation des futurs panneaux constitue une précieuse base de travail » qu’elle a communiqué aux services de GPSO

  • PLATEAU DE VANVES : SECURITE ET PREVENTION AU MENU DES ECHANGES

    La seconde réunion publique de quartier lundi dernier à l’école Marceau pour le Plateau était limite. L’assistance a écouté, et posé des questions bien sûr, le maire et deux ses  adjoints, pour ce qui tenait lieu d’un bilan comme l’a constaté un participant. Lorsque le maire a introduit cette réunion, la dernière d’une mandature qui s’achève, d’une série de 36 réunions réunissant à chaque fois 100 à 150 personnes durant ses 6 ans, sans compter les réunions consacrées à des projets ou des sujets spécifiques. Lorsque les travaux de la ville ont été présenté par son adjoint à l’urbanisme avec des focus sur le cimetière, le PMS A.Roche, les installations sportives extérieurs du lycée Michelet, l’installation d’une librairie « Le Cheval vapeur » dans les locaux de lex-vétérinaire : «On commence des travaux d’aménagement depuis que l’on a obtenu l’accord du conseil syndical le 20 Novembre dernier. Il aurait été dommage qu’il n’y ait pas de librairie à Vanves où le siége de Hachette Livre s’est installé » a indiqué le maire en précisant que la ville a reçu une subvention de 30 000 € de la Région

    Enfin, lorsque l’adjointe au maire à la sécurité, Marie Françoise Goloubtzoff,  a présenté la mise en place  des agents de médiation  et le renforcement de la police municipale : «Vous avez découvert cet été , cette équipe  agents de médiation habillés en bleu,  qui étaient présent sur le terrain  entre 17H et minuit, entre le 15 Juillet et le 12 Octobre. Ils sont allés à rencontre des jeunes pour leur proposer des activités sportives, des sorties dans les bases de loisirs régionales. Ils ont relevé ce qui n’allait pas dans la ville, se sont tournés vers les personnes vulnérables, ont fait un travail d’humanisation, réglés des conflits entre jeunes, des conflits de voisinages, des problèmes de tapages nocturnes. Ils ont réussi à apaiser la situation autour du square des droits de l’enfant » - « Maintenant ils sont allés dans le square Jarrousse » remarquait une participante – «ces médiateurs sont passés au MacDonald  et ont obtenu  du mieux ! » ajoute t-elle. « Maintenant il y a les livreurs qui font du bruit en attendant d’aller faire une livraison !» remarque un autre participant – « Il faut demander à Macdo de prévoir un abri dernier » a-t-elle répondu, en concluant :«Je pense que le maire reconduira cette action l’année prochaine ! » - « Je ne sais pas si je serai là ! » a tout de suite réagit Bernard Gauducheau – « J’ai dit le maire de Vanves, pas Bernard Gauducheau ! » a précisé MF Goloubtzoff.

    Elle a annoncée que la police municipale est passée de 5 à 8 agents, avec 2 agents administratifs à l’accueil et à la vidéoprotection où il fait de la veille. Les patrouilles qui se déroulaient jusqu’à présent enre 10H et 18H30, devraient démarrer à 7H et se terminer à 20H, et le samedi entre 7H et 14H. Ce qui leur permettra, le matin par exemple,de faire la police des chantiers et veiller à ce que les camions ne provoquent pas d’embouteillages en bloquant des rues, et de fluidifier ainsi la circulation tout en rappelant la réglementation. Ils travailleront en binôme, deux en voiture , deux à pied ou en vélo…