Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plateau de vanves

  • AGIR POUR LE PLATEAU DE VANVES SUR LA PORTE BRANCION: "vous risquez avec ce projet de laisser dans l’histoire le nom d’un Maire qui a décidé de loger des jeunes gens sur le périph!"

    A l’occasion de la réunion de quartier publique consacrée au Plateau ce fameux soir d’orage du 11 Juin dernier à l’école Marceau, un représentant de l’association « Agir pour le Plateau » a eu l’occasion de faire une mise au point, après les propos tenus en public et même dans un courrier aux adhérents de l’UDI du maire de Vanves sur celle-ci

    « Pour les personnes qui ne le savent pas encore « Agir pour le plateau » est une association citoyenne, Loi 1901, qui s’est créée fin 2015 face au projet de Monsieur le Maire de Vanves d’installer, rue Louis Vicat, une station de ravitaillement en gaz GNV à la place des aires de jeux. L’association « Agir pour le plateau » n’est en aucun cas, comme Monsieur le Maire l’a écrit, en relayant une lettre anonyme, « une association politique menée par des personnes désavouées par le suffrage universel lors des dernières élections !»  a-t-il précisé.

    « L’association que vous visez Monsieur regroupe avant tout des Vanvéens du quartier du Plateau et ils sont nombreux qui ont l’envie d’améliorer leur cadre de vie, de remonter à la municipalité des problèmes du quotidien – même si cela peut vous déranger -  et de préserver leur quartier quand des décisions ou des actions, des agissements peuvent le dégrader » a-t-il rappelé en abordant la source de cette querelle : Le projet Woodeum retenu par le concours architectural « Inventons La Métropole du Grand Paris »

    « Concernant notre positionnement sur le projet de la porte de Brancion qui, au vu de vos réactions, a l’air de vous mettre dans l’embarras, nous en soutenons l’idée de la rénovation :  de connecter Vanves à Paris, de fluidifier la circulation des piétons,  et de supprimer pour ceux qui les connaissent les mares d’eau qui nous empêchent depuis 15 ans d’aller et venir de Paris.Nous sommes pour ; nous l’avons dit et écrit ! » indiquent les dirigeants de cette association. « Mais, Monsieur Gauducheau, nous sommes contre la façon dont vous gérez au nom de Vanves ce projet ; nous sommes contre les conséquences de ce projet. Regardez ce qui se passe à Malakoff pour la tour INSEE, les résidents sont consultés ! Ici à Vanves, dans votre commune, vous ne lancez aucune concertation publique sur le devenir de notre quartier et en outre, en vous lisant, vous affichez une volonté  de supprimer nos espaces verts, de couper une vingtaine d’arbres, de transformer des terrains de sport en immeuble et parking et enfin, de loger des jeunes gens directement sur le périphérique parisien ! ». D’ailleurs les médias ont fait état, au début de la semaine, d’une étude de Greenpeace sur la qualité de l’air respiré sur les terrains de sports situés prés des grands axes routiers, donc les habitations et les espaces publics, comme le boulevard Périphérique par exemple : Tous présentent des dépassements des valeurs limites (40 µg/m3 en moyenne annuelle). Greenpace a relevé à la porte de Vanves, prés du City Stade des niveaux de 50 µg/m3.

    « Monsieur Gauducheau, quoique vous pensiez, l’association « Agir pour le Plateau » n’est pas une association politique, mais une association citoyenne. Sachez que de nombreux adhérents de notre association ont voté pour vous lors des élections municipales ! Concernant la rénovation de la porte de Brancion, nous vous le disons et nous l’avons écrit, le projet va dans le bon sens mais il manque cruellement de concertation et entre nous d’humanité ! Vous le savez, nous sommes disponibles pour travailler en concertation avec vous et la municipalité sur le devenir de notre quartier et sur ce projet en particulier. Pour conclure, Monsieur Gauducheau, vous risquez avec ce projet de laisser dans l’histoire le nom d’un Maire qui a décidé de loger des jeunes gens sur le périphérique parisien ! » concluent ses dirigeants

  • VANVES ET SON PLATEAU DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PALAIS SUD : l’EFFET BOULE DE NEIGE

    Le témoignage d’une riveraine du  parc des expositions sur les désordres et les exactions occasionnés par les soirées organisées dans la grande salle située sur le toît du Palais Sud sur le blog, a provoqué un effet «boule de neige». L’association Agir Pour le Plateau a eu l’occasion de rencontrer les riverains des rues Marcel Yol, Henri Martin, recceuillir leurs témoignages  sur ces soirées rassemblant plusieurs centaines de personnes fortement alcoolisées et/ou sous l'emprise de substances illicites qui  se terminent à l'heure du laitier, les entrées et sorties du parking par la porte F créant d'importantes nuisances sonores,  avec agression physique...même. Et d’envoyer un courriel au Maire de Vanves qui avait déjà été alerté directement par quelques riverains excédés. Ce dernier a ainsi saisi le directeur général de Viparis de ces problèmes en lui demandant d’agir pour préserver la sécurité et la tranquillité des riverains, faute de quoi, il en saisirait les autorités préfectorales. Mais il a aussi sensibilisé le commissaire de police de Vanves afin qu’il prenne toutes dispositions pour réprimer tous les troubles qui pourraient survenir. Avec un résultat effectif dés la soirée du 2 Février dernier et qui sera appliqué pour la soirée du 10 Février et les suivantes : Dorénavant les sorties de soirées s’efectueront par la porte située place des Insurgés de Varsovie, et les équipes de propreté et de sécurité du Parc seront renforcées

     

    MOBILISATION CONTRE DES FERMETURES 

    La presse qui a fait état d’une éventuelle fermeture du bureau de Poste du Plateau de Vanves (sur la photo) a suscité l’émoi dans le quartier, et suscité des réactions du côté de l’association Agir pour le Plateau. C ’est la seconde alors, après une première tentative voilà quelques années qui avait abouti à une limitation des horaires d’ouverture. Selon les assurances données par le Directeur Ressources et Appui aux Transformations à la direction régionale des Hauts-de-Seine de La Post au maire, il ne s’agit que de rumeur. Il n’empêche qu’il a fait état déjà de deux réunions à propos de ce bureau poste dont la fréquentation a baissée et que des adaptations possibles sont envisagés. Mais qu’il n’est pas question de le fermer ! Enfin l’annonce d’une fermeture de classe maternelle  à Max Fourestier a mobilisé tant le maire de Vanves que la communauté scolaire de ce groupe scolaire dont les parents ont fait signer des pétitions. Cette décision qui tombe toujours comme un couperet, ce qui a suscité ces réactions vives, sans explications préalables, «fait suite à une évaluation prévisionnelle de l'éducation nationale du nombre d'élèves estimé en maternelle à la rentrée 2018/2019, anticipant ainsi une baisse des effectifs dans cette école» selon le jargon des services de l’éducation nationale. Une décision qui intervient dans l’un des quartiers les plus peuplé de Vanves où il y a un fort turn over des jeunes couples avec enfants  

  • PLATEAU DE VANVES : CARREFOUR MARKET : QUELQUES AMELIORATIONS

    A la suite de l’intervention de l’association Agir Pour le Plateau concernant Carrefour Market, qui s’était plaint avec les fêtes d’allées encombrés de carton et de chariots pour réapprovisionner lex rayons, sur quelques produits aux dates dépassées, la direction consommateur de Carrefour France et le directeur de Vanves les ont rassuré, ce dernier recevant ses responsables,  et informé, par courrier,  dans le courant Janvier, des mesures prises pour améliorer la situation : Réorganisation du travail avec une meilleure gestion du flux des marchandises pour un meilleur approvisionnement et faciliter la circulation de la clientéle, ce qui s’est vu rapidement, renforcement du contrôle de la rotation des produits avec sensibilisation des équipes, remis en état du carrelage en ligne de caisse, nettoyage de l’enseigne «Market» sur la rue Jean Jaurés, remise en état du sol du quai de réception, et projet de remise en état du quai livraison