Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plateau de vanves

  • VANVES ET SON PLATEAU DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PALAIS SUD : l’EFFET BOULE DE NEIGE

    Le témoignage d’une riveraine du  parc des expositions sur les désordres et les exactions occasionnés par les soirées organisées dans la grande salle située sur le toît du Palais Sud sur le blog, a provoqué un effet «boule de neige». L’association Agir Pour le Plateau a eu l’occasion de rencontrer les riverains des rues Marcel Yol, Henri Martin, recceuillir leurs témoignages  sur ces soirées rassemblant plusieurs centaines de personnes fortement alcoolisées et/ou sous l'emprise de substances illicites qui  se terminent à l'heure du laitier, les entrées et sorties du parking par la porte F créant d'importantes nuisances sonores,  avec agression physique...même. Et d’envoyer un courriel au Maire de Vanves qui avait déjà été alerté directement par quelques riverains excédés. Ce dernier a ainsi saisi le directeur général de Viparis de ces problèmes en lui demandant d’agir pour préserver la sécurité et la tranquillité des riverains, faute de quoi, il en saisirait les autorités préfectorales. Mais il a aussi sensibilisé le commissaire de police de Vanves afin qu’il prenne toutes dispositions pour réprimer tous les troubles qui pourraient survenir. Avec un résultat effectif dés la soirée du 2 Février dernier et qui sera appliqué pour la soirée du 10 Février et les suivantes : Dorénavant les sorties de soirées s’efectueront par la porte située place des Insurgés de Varsovie, et les équipes de propreté et de sécurité du Parc seront renforcées

     

    MOBILISATION CONTRE DES FERMETURES 

    La presse qui a fait état d’une éventuelle fermeture du bureau de Poste du Plateau de Vanves (sur la photo) a suscité l’émoi dans le quartier, et suscité des réactions du côté de l’association Agir pour le Plateau. C ’est la seconde alors, après une première tentative voilà quelques années qui avait abouti à une limitation des horaires d’ouverture. Selon les assurances données par le Directeur Ressources et Appui aux Transformations à la direction régionale des Hauts-de-Seine de La Post au maire, il ne s’agit que de rumeur. Il n’empêche qu’il a fait état déjà de deux réunions à propos de ce bureau poste dont la fréquentation a baissée et que des adaptations possibles sont envisagés. Mais qu’il n’est pas question de le fermer ! Enfin l’annonce d’une fermeture de classe maternelle  à Max Fourestier a mobilisé tant le maire de Vanves que la communauté scolaire de ce groupe scolaire dont les parents ont fait signer des pétitions. Cette décision qui tombe toujours comme un couperet, ce qui a suscité ces réactions vives, sans explications préalables, «fait suite à une évaluation prévisionnelle de l'éducation nationale du nombre d'élèves estimé en maternelle à la rentrée 2018/2019, anticipant ainsi une baisse des effectifs dans cette école» selon le jargon des services de l’éducation nationale. Une décision qui intervient dans l’un des quartiers les plus peuplé de Vanves où il y a un fort turn over des jeunes couples avec enfants  

  • PLATEAU DE VANVES : CARREFOUR MARKET : QUELQUES AMELIORATIONS

    A la suite de l’intervention de l’association Agir Pour le Plateau concernant Carrefour Market, qui s’était plaint avec les fêtes d’allées encombrés de carton et de chariots pour réapprovisionner lex rayons, sur quelques produits aux dates dépassées, la direction consommateur de Carrefour France et le directeur de Vanves les ont rassuré, ce dernier recevant ses responsables,  et informé, par courrier,  dans le courant Janvier, des mesures prises pour améliorer la situation : Réorganisation du travail avec une meilleure gestion du flux des marchandises pour un meilleur approvisionnement et faciliter la circulation de la clientéle, ce qui s’est vu rapidement, renforcement du contrôle de la rotation des produits avec sensibilisation des équipes, remis en état du carrelage en ligne de caisse, nettoyage de l’enseigne «Market» sur la rue Jean Jaurés, remise en état du sol du quai de réception, et projet de remise en état du quai livraison

  • FNACA VANVES : JACQUES DUMONT, UNE VIE CONSACREE A SES FRERES D’ARMES D’ALGERIE

    Ces jours-ci ont été terribles avec la disparition de figures symboliques comme Jean d’Ormesson, Johnny Halliday. Tous les vanvéens ont suivi hier, notamment, lorsqu’ils n’étaient pas sur place, les obséques de Johnny à la TV, avec bien sûr beaucoup d’émotions. Elles ont occultées tous les autres événements heureux ou malheureux bien sûr, et notamment les obséques d’une grande figure de Vanves et du quartier du Plateau Jacques Dumont (sur la photo à gauche avec Paul Hajder au milieu), président fondateur du comité de Vanves de la FNACA que beaucoup de vanvéens ont accompagnés à sa dernière demeure, Mardi dernier, à l'église Saint François d'Assises. Occasion pour le blog de Vanves Au Quotidien de rappeler son souvenir en ces jours de deuil 

    Jacques Dumont est né un 7 Avril 1932 dans le XIIIéme arrondissement de Paris, mais il a passé toute sa jeunesse dans le Périgord. A 20 ans, il est appelé pour le service militaire dans les Chasseurs où il a servi en Allemagne jusqu’en 1954. En 1956, il est appelé pour aller servir en Algérie pendant 8 mois, dans la zone hostile de Palestro, de sinistre mémoire avec cette fameuse embuscade du 18 Mai 1956, où il n’était pas, fort heureusement. Démobilisée, il rentra en France pour fonder une famille, retrouver une vie normale professionnelle dans l’enseignement technique. Mais il n’avait pas oublié ses frères d’armes. C’est pourquoi, il a fondé avec Claude Beaumont le 17 Octobre 1968 le Comité local FNACA de Vanves, et il a aidé à la création du Comité local de Malakoff. 14 ans plus tard, en 1982, il était élu président du Comité de Vanves à la suite du décès de Jean Claude Michonneau. Une présidence qu’il a assumé jusqu’à l’automne 2013, où il a passé le relais à Paul Hajder, devenant le président d’honneur de ce comité local

    Pendant 31 ans, il a animé ce Comité local, assumant en parallèle des responsabilités au sein du comité Directeur de la FNACA du 92 et de l’UDAC 92. Il a défendu le droit des combattants, obtenu des cartes de combattants alors que ce conflit de l’Algérie et des territoires de l’Afrique du Nord, n’étaient pas encore reconnu officiellement comme les guerres de 191418, 1939-45. Il s’est énormément battu pour obtenir des aides sociales de l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre). Il est à l’origine de l’édification d’un monument place du 19 Mars  sur le plateau, sous le mandat de Guy Janvier alors maire de Vanves. Evidemment, à cette époque, les relations étaient plutôt chaudes avec les responsables de l’UNC (René Selva, Jean Heuzé) qui ne reconnaissaient pas cette date du 19 Mars comme la fin de ce conflit, mais défendaient plutôt la date du 5 Décembre. Depuis quelques années, ses relations se sont apaisées car la plupart ont pris conscience de défendre le devoir de mémoire ensemble, alors que le nombre d’anciens combattants se raréfie face à des jeunes générations qui ont tendance à oublier et occulter

    «Il a consacré de très nombreuses heures à ce comité local de la FNACA Vanves. C’était un homme de conviction qui a défendu le monde du combattant » confie Paul Hajder qui lui a succédé à la tête de ce comité local. Mais c’était aussi quelqu’un qui s’intéressait de près à son quartier. Il a présidé l’amicale des locataires de sa résidence de la rue Jean Jaurés, il ne ratait aucune réunion publique du quartier du Plateau. Et si la station de métro la ligne 13 Malakoff-Plateau de Vanves a  un second escalier mécanique, inauguré en Juin dernier, c’est peut être aussi grâce à Jacques Dumont qui avait insisté lors d’une telle réunion, sur sa nécessité, pour les personnes qui ont des difficultés à se déplacer