Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bénédictines de vanves

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    BENEDICTINES : Soeur Marie-Madeleine Caseau (sur la photo) a été réélue Mére Prieure du monastère de Vanves par le chapitre de la communauté la semaine derniére et installée officiellement lors d’une messe de bénédictions, dimanche dernier. "Prions pour elle et sa mission. Et soyons dans la joie du service de notre Seigneur!" témoignaient les soeurs bénédictines

    PIC DE POLLUTION : Vanves est touché comme une large partie de l’Ile de France par un pic de pollution de pollution aux particules fines depuis hier «en raison des conditions météorologiques qui empêchent la dispersion des polluants émis localement» explique Airparif. La circulation différenciée est mis mis en vigueur ce mercredi. Les véhicules dotés des vignettes Crit’Air 3, 4 et 5 ne sont pas autorisés dans le Grand Paris de 5h30 à minuit. L’Agence régionale de santé (ARS) conseille aux personnes fragiles, femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans, de ne pas pratiquer d’activités physiques. D’autant plus que ces pics de pollution sont soupconnés d’aggraver l’épidémie Covid-19 tant dans le nombre de nouvelles contaminations que d’hospitalisations de cas Convid-19. «Les particules fines sont associés à des rebonds épidémiques de maladies respiratoires transmissibles et notamment du Covid-19 » estime François Flahaut professeur de santé publique. En raison de leur taille, elles pénétrant dans les poumons et dans le sang. Une étude est en cours à l’OMS (Organisation Mondiale de la  Santé)

    STRATEGIE : «J'avoue avoir du mal à expliquer ! » selon Gabriel Attal qui a concèdé une incohérence dans la stratégie du gouvernement contre le Covid-19. Ce qui n’empêche le porte parole du gouvernement de la défendre. Mais il a concédé une incohérence dans la lutte contre le Covid dans le Parisien en relmarquant à propos des musées : «J'avoue avoir du mal à expliquer qu'on puisse aller dans un Sephora mais pas dans un musée. Mais il y a nécessairement, dans la gestion d'une telle épidémie, une part d'incohérence quand il faut limiter les interactions et les flux de personnes». Cette petite phrase n'a rien d'anodin puisqu'elle évoque le débat, qui fait toujours rage, sur les lieux culturels jugés «non-essentiels», Il n'en demeure pas moins que les choses ne sont pas prêtes d'évoluer. Et les acteurs du milieu culturels vont rester paralysés. Il semble au moins, cette fois, comprendre leur désarroi.

    VACCINATIONS : Les Français âgés de 65 à 75 ans, atteints de comorbidités, peuvent désormais avoir accès au vaccin AstraZeneca. Une bonne nouvelle pour les médecins généralistes qui vont pouvoir l’injecter à leurs patients, rapportait ces jours-ci  France 2 en donnant la parole au très médiatique medecin généraliste de Vanves, le docteur Xavier Pothet qui  peut maintenant comme ses collégues vanvéens leur inoculer le vaccin. Et ses créneaux de réservation sont déjà pleins jusqu’à 22 h, comme il l’expliquait : «Je dirais que cette tranche d’âge, c’étaient les oubliés de la vaccination. Nous, ça nous posait un gros problème moral, éthique. Je ne vous cache pas que j’ai commencé à vacciner la semaine dernière» témoignait le médecin pour qui cette décision permet d’accélérer la vaccination. Et contrairement à certains articles qui font état de réticences, les intéressés sont majoritairement enthousiastes. 

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TOUJOURS EN COUVRE-FEU MAIS RENFORCE

    Ces jours-ci sont marqués par des cérémonies et des anniversaires, l’une pour rendre hommage aux vanvéens morts en déportation lors de la Journée nationale de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité » le 27 Janvier devant le monument de la place de l’insurrection où sont inscrits leurs noms, en petit comité à cause de la crise sanitaire. Les Xavières dont une petite communauté vit à Vanves vont célébrer le 6 Février le centenaire de leur création alors que les sœurs bénédictines se préparent à célébrer le leur en Novembre, en ayant rendu hommage à Sainte Bathilde samedi, son nom ayant été donné par Dom Bello, son constructeur, à leur prieuré.

    Lundi 1er Février

    A 19H  sur Facebook live  : Conférence débat sur| « Laïcité, religions et enjeux de cohésion » à l’initiative de Florence Provendier, député LREM du la 10e circonscription (Issy-Vanves)  avec Bertrand Auville, curé des paroisses de Vanves,  Didier Kassabi, rabbin de la synagogue de Boulogne,  Amine Aggoun, responsable cultuel et imam du Centre musulman d'Issy-les-Moulineaux.

    A 20H sur Zoom : Réunion publique en visio conférence est organisée par le maire et la municipalité de Vanves qui permettra d’échanger sur les six premiers mois du mandat et les projets en 2021 comme il le faisait lors des réunions publiques semestrielles.

    Mardi 2 Février

    A 15H au prieuré Saint Bathilde : A l’occasion de la fête de la présentation du Seigneur eu de la 25e journée mondiale de la vie consacrée,  une célébration présidée par Mgr Rougié, Evêque des Hauts de Seine se déroulera pour l’egnagement de sœur Bathilde (Dominique Moulin Garrivier) dans le vie monastique et a consécration

    Jeudi 4 Février

    A 9H au conseil Régional (Saint Ouen) : Séance plénière auquel devrait participer le conseiller régional de Vanves

    A 20H45 Sur You Tube ou le site Internet de la Paroisse de Vanves : Veillée de priére « louange, enseignement, adoration.

    Samedi 6 Février

    A 9Hà la Palestre : Le  Conseil Municipal prévu le 3 Février à 19H, a été décalé à Samedi  à cause du couvre-feu avec pour ordre du jour : Le débat sur les orientations budgétaires 2021, le renouvellement de la DSP d’exploitation du marché, et le rapport annuel sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes

    A 10H15 sur ZOOM : Café Théo sur le théme « y a-t-il une croissance universelle 

    https://us05web.zoom.us/j/86464061272?pwd=YXFna2p2VmwzV01nOWZMUksrby9hZz09

    A 14h30 sur Zoom : Célébration des 100 ans des Xavières dont une communauté est installée à Vanves avec un regard sur 100 ans d’engagement, des ateliers sur différents thèmes

  • NOEL ETRANGE, NOEL CHAGRIN, NOEL D’ESPERANCE A VANVES

    Cette semaine de Noël a étrangement commencée à Vanves comme ailleurs, les ruessesont désemplies à croire que les vanvéens sont partis en famille, profitant du déconfinement et d’une certaine liberté. Avec ses mauvaises nouvelles venues d’Angleterre et un appel à reconfiner dés le lendemain de Noël de certains élus et autorités médicales. A foutre le moral à plat de ceux qui sont restés dans note commune et qui vont vivre, pour la première fois un Noël confiné. De surcroit deux artistes ont disparus ces jours-ci : Pierre Brasseur, le dernier de la bande des quatre qui nous ont enchanté avec «Un éléphant ça trompe énormément» et "Nous irons tous au paradis" rediffusés hier soir sur France 3. Et Rika Zaraï qui a habitée longtemps à la limite de Vanves et d’Issy les Moulineaux dans cete maison blanche à l’angle des rues Nicot et de l’Université que l’on aperçoit du haut de la rue du Septembre

    Mais c’est le temps des messages de noël plein d’espérances auquel vous convie Sœur Marie Madeleine Caseau, supérieure des sœurs bénédictines de Vanves  (sur la photo) : «Un Noël étrangeseprépare. Il nous convoque à un surcroît de vie, d’espérance, de solidarité, sans nul doute d’hospitalité au cœur même d’un monde obligé de protéger tous les liens sociaux. Noël des paradoxes douloureux que nous pouvons convertir en paradoxes joyeux d’espérance et de confiance. Noël des paradoxes douloureux par la solidatité de la porte d’à côté et l’isolement partout dénoncé. Noël des paradoxes douloureux par la fraternité offerte et par l’humanité découverte. Nous voulons faire de ce Noël un Noël des paradoxes joyeux d’espérance et de confiance en puisant à la Source de la Parole faite chair la substance même  de notre fraternité purifiée, épaulée, enracinée dans le Mystére d’Amour fou de Dieu. Il ne cesse de créer libtement, gratuitement par pur amour et nous donne de participer à  son œuvre intégrale.

    Nous vous souhaitons de prendre réolument la route de cette incernation offerte pour que ce Noël revête les habits de la joeuse espérancedc et la confiance, et que l’année 2021 vous fasse vivre cette aventure divine. Nous prenons ce chemin en communauté, e congrégation, le regard du christ fixe sur le Christ ressuscité, présent au milieu de nous, en chacun de nous »