Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amicale des pieds noirs

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ENTRE CORONAVIRUS ET MUNICIPALES

    Les premiers signes de l’épidémie de Coronavirus se font sentir depuis ce week-end à Vanves. Certains Vanvéens appliquent les consignes données par le ministre de la santé, en ne s’embrasant plus, en ne serrant plus la main. Des consignes ont été données pour les messes, par le diocése des Hautsde Seine et ont été respectées chez les sœurs bénédictine, à Saint François et à Saint Remy :  communion uniquement dans les mains des fidèles et pas dans la bouche, ne pas proposer de communion au calice pour les fidèles, ne pas échanger de poignée de main en signe de paix pendant les messes, vider les bénitiers présents dans l'église. Les maisons de retraites (EHPAD ec…) ont pris des mesures en donnant des consignes strictes aux visiteursde leurs résidents.  Heureusement, aucune manifestation festive ou sportive n'a été interdite commer le match de football d’Expograph Vanves contre Banque de France qu’elle a perdue malheureusement au désespoir de Jean Royer, son président, ou de basket puisque Vanves rencontrait Lorient le leader de la poule sur son terrain et qu’elle a battue. Aucune réunion publique de campagne n’a été annulée, pour l’instant. D’ailleurs  la campagne officielle débute aujourd’hui, avec 4 listes, les panneaux électoraux ayant été installés cette semaine

    Lundi 2 Mars

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la commission permanente

    Mardi 3 Mars

    A 18H30 à l’espace Giner : Vernissage de l’exposition « Portraits de Scéne » de Laurent Dorenstein  qui explique: «Je ne me lasse pas de traquer l’émotion et l’énergie chez les musiciens. C’est d’ailleurs le fil rouge des photos que je présente. J’ai déjà participé à une exposition commune avec d’autres photographes en mai 2019, et c’est pour moi une première de vous faire découvrir mon travail.»

    Mercredi 4 Mars

    A 19H à l’hôtel de Ville : Conseil municipal qui votera le budget 2020 de la ville de Vanves

    A 19H30 à l’école Larmeroux : Réunion publique de la listePour Vanves , l’Humain D’abord sur la protection sociale avec Boris Amoroz tête de liste  et Michel Limousin membre dirigant du mouvement des Centres de Santé 

    Jeudi 5 Mars

    A 9H Au Conseil Régional : B.Gauducheau participe à la séance plénière

    A 18H à Saint François (à 20H45 à Saint Remy) : 3éme conférence du pére Auville curé de Vanves dans le cadre du «KT des adultes» sur «Cette Sainte Eglise des pêcheurs »

    A 19H30 à l’école Max Fourestier : Soirée débat avec Bernard Gauducheau tête de liste Vanves en Tête

    Samedi 7 Mars

    A 15H à l’école Marceau :Réunion de la liste EELV Demain Vanves sur « Environement ; ressources »

    Dimanche 8 Mars

    A 11H15 à l’espace Gazier : AG De l’Amicale des Pieds Noirs suivi d’un couscous à l ’Harissa

    A 15H au PMS A.Roche : Match de Foot Vanves- Nicolaite Chaillot

    A 16H à l’église Saint Remy : Concert organisé par l’association “Orgues de Vanves”  avec Benjamin Alard organist titulaire de l’église Saint Louis en L’Ile, avec des oeuvres de F.Couperin, J.S. Bach, Nicolas de Grigny,

    A 18H à Saint François : Messe célébrée par Mgr Rougié Evêque du diocèse des Hauts de Seine pour rencontrer la communauté paroissiale après, lors d”un apéritif ouvert, suivi d’un diner avec le groupe de la messe des jeunes, étudiants, jeunes professionnels

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE REPRISE APRES LES PONTS

    Quelle tempête au début de ce week-end de Pentecôte, rues, parcs, espaces verts et sportifs étaient jonchés de petites branches et feuilles vertes tombés des arbres vendredi et samedi, et rafraichie un temps maussade (comme dans l’allée des Carrières (sur la photo). Et pour animer le Centre Ancien, durant le lundi de Pentecôte, tous ces commerces étaient fermés, même les deux cafés-restaurants-brasserie-crêperie. Allez chercher l’erreur !

    Mardi 11 Juin

    A 18H30 devant l’entrée du parc des Expositions, porte de Versailes : Ateliers Viparis sur le projet Mixcité concernant la rue du 4 Septembre

    Mercredi 12 juin 2019

    A 19H30 à l’Hôtel Mercure : Conférence débat organisé par le Challenger Club avec le Boss Club PME et l’ONTPE,  sur le projet pour un «Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises» (PACTE)) avec Florence Provendier, député LREM de la 10e Circonscription des Hauts de Seine et Céline Prestat, expert comptable 

    Samedi 15 Juin

    A 16H30 au PMS A.Roche : Course la Vanvéenne

    Dimanche 16 Juin

    A 11H15 à Saint Remy : Messe et repas partagé pour fêter les les 50 ans de sacerdoce de Mgr Jacques Turk et du pére Antoine Bouleau 

    A 12H30 Au Club de Péranque : Méchoui de l’amicale des Pieds Noirs

    A 17H à Panopée : « A la Bonheur » spectacle de Benoît Cazala, un clown fantasque qui vend du bonheur,  au profit de l’association Vanves-Mali

  • JEAN CLAUDE ABECASSIS, PRESIDENT DE L’ AMICALE DES PIEDS NOIRS DE VANVES : « Mon souhait est que l'Algérie , ce très beau pays où j'ai vécu une adolescence heureuse, s'ouvre davantage au monde !

    A l’occasion de l’assemblée générale de l’amicale des Pieds Noirs, aujourd’hui, il sera question bien sûr de l’algérie aujourd’hui en ébullution avec ces manifestations contre un cinquiéme mandat d’Abdelaziz Bouteflika  Parmi ses pieds noirs, beaucoup  espére que ce printemps algérien ne se terminera comme ailleurs. Ils ont été étonné par cet aspect pacifique extraodinaire de la contestation, malgré des expressions violentes sur Bouteflika et surtout  son frére cadet. «Cette révolution est faite par des jeunes qui ont moins peur que leur ainés !» constatait sur une chaîne d’infos un  témoin de ces manifestations à Alger. «C’est un une génération qui a perdu sa jeunesse ! Mais un jour viendra !» expliquait sur LCP cette semaine l’un  de ses jeunes algériens lors de la précédente élection présidentielle pour un  quatriéme mandat  qui avait été alors contesté mais avec moins d’ampleur qu’aujourd’hui.

    Le Blog Vanves Au Quotidien a sollicité jean Claude Abécassis, président de l’Amicale des Pieds Noirs de Vanves qui a donné son avis personnel, sans chercher à jouer le porte parole des pieds noirs, sur la situation en Algérie 

    Vanves Au Quotidien – Comment vit un pied noir,  les événements qui secouent l’Algérie comme nous le voyons actuellement à propos du cinquiéme mandat d’Abdelaziz Bouteflika ?

    Jean Claude Abecassis : « C'est avec intérêt que je constate que la jeunesse algérienne nombreuse se préoccupe sérieusement de son avenir et qu'elle n'hésite pas à se rebeller contre un pouvoir absolu incapable semble-t-il, d'apporter une solution pérenne au problème du chômage très important notamment  chez les jeunes souvent très diplomés et ce malgré la richesse tirée des gisements pétrolier et gazier.  Il a suffi que le président BoutéfliKa, malade, absent physiquement de la scène politique algérienne depuis 2012 dont il faut encore le rappeler en est le premier personnage, annonce sa candidature pour un 5eme mandat pour soulever spontanément le mouvement que l'on voit s'étoffer depuis maintenant 4 semaines

    Après plus de 3 semaines de manifestations massives d'étudiants de lycéens et de professions diverses et variées dans les plus grandes villes, le retrait annoncé dans un court message de sa candidature a été accueilli , dans un premier temps, comme une victoire. Mais le report sine die des élections qui devaient se tenir le 18 avril 2019 avec prolongation de facto de la présidence Bouteflka a, malgré le remaniement du gouvernement et la promesse d'une nouvelle constitution, semé le doute .Les algériens apparemment ne sont pas dupes, qui manifestaient encore massivement vendredi en exigeant le départ sans condition de leur président. Il nous faut encore attendre pour juger de l'évolution de la situation en espérant que la sagesse l'emportera malgré une inquiétude palpable .

    VAQ - Qu’est-ce qui vous a marqué dans ce soulévenement populaire mené par tous cette jeunesse algérienne ?

    J.C.A. : « La détermination de cette jeunesse souvent diplomée au chômage, le côté pacifique des manifestations de part et d'autre" manifestants et forces de l'ordre", la lucidité des manifestants après le renoncement du président Boutéflika ont révélé une grande maturité de cette jeunesse.Une page de l'Histoire de l'Algérie semble se tourner à travers ce mouvement de fond d'une jeunesse qui veut prendre en main son destin.

    VAQ – Qu’est-ce que vous craigniez ?

    J.C.A. : La crainte, par dessus tout , l'arrivée au pouvoir des islamistes au prochaines élections !Mon souhait que l'Algérie , ce très beau pays où j'ai vécu une adolescence heureuse, s'ouvre davantage au monde et au tourisme à l'instar des 2 autres pays du Maghreb que sont le Maroc et la Tunisie