Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

unc vanves malakoff

  • A VANVES, CITOYENNETE ET DEVOIR DE MEMOIRE, PREOCCUPATIONS MAJEURES DES ASSOCIATIONS PATRIOTIQUES

    L’un des points de convergence de toutes ces associations patriotiques qui ont tenu leurs assemblées générales ces derniers jours comme la 71éme section de l’UNC Vanves-Malakoff dimanche sous la présidence du maire Bernard Gauducheau et du président Paul Guillaud, est la sensibilisation des jeunes au devoir de mémoire et à la citoyenneté. « Notre action doit se recentrer sur les jeunes » expliquait le vice président Lemaitre de l’UNC92.

    Tout comme Michel Judde président du CLAP (comité Local des Associations Patriotiques) mais surtout des Ex-Invisibles qui réunissent chaque année comme le 15 Janvier dernier 350 jeunes sur le thème de la citoyenneté  et cette fois-ci  le développement durable. Même s’il regrette qu’il n’y ait pas assez de jeunes qui participent aux cérémonies, notamment à Vanves, il est toujours étonné par la ferveur et l’émotion qui étreint ces jeunes lorsqu’il les fait participer au ravivage de la Flamme à l’Arc de Triomphe. « Ils étaient fier de remonter une partie des Champs Elysées pour arriver devant la Flamme sacrée » confiait il dimanche, avec le souvenir de cette jeune  fille, un autre jour qui a ravivé la flamme avec lui, et en avait des larmes d‘émotion. « Avec Marie France Goloubtzoff, maire adjoint, nous avons le projet d’amener une classe de CM sur le champ de bataille de Verdun à l’occasion de son centenaire ». Le voyage serait financé par la fondation André Maginot dans le cadre d’un parrainage qui a déjà permis à des jeunes du lycée Michelet de visiter les plages du débarquement et musée mémorial de Caen. 

    Bernard Gauducheau, tout comme Marie Françoise Goloubtzoff, ont insisté sur « la nécessité de sensibiliser certes les jeunes, mais aussi leurs parents les adultes afin que chacun puisse avoir pleinement en tête ce qu’il peut faire pour la collectivité. Et le devoir de mémoire en est un…Et un jour férié comme le 11 Novembre ou le 8 Mai, c’est fait pour commémorer et pas rester sous sa couette. Pourquoi y allons-nous et pas eux ? » s’est il interrogé en regrettant cette société de l’individualisme. A un moment où le gouvernement réintroduit l’instruction civique, il a rappelé que, depuis 15 ans, il fait visiter la mairie aux classes de la Maternelle au lycée : « Au début, ils y en avaient 15 à 20, maintenant, j’en reçois 50 à 60 par an. On leur fait voir ce qu’est une mairie, visiter le bureau du maire, simuler un mariage »a-t-il raconté. Avec ses rencontres de la Mémoire au collége Saint Exupéry comme c’est le cas cette semaine, Monique Abecassis présidente de la LICRA Vanves poursuit le même objectif.

    Ces actions sont d’autant plus important, « qu’en face, ils  ne baissent pas les bras » comme l’a fait remarquer Michel Judde qui a fait part de son indignation de voir un ex du FN créer un parti politique dont la dénomination est « Les Français Libres » : Or ce sont ceux qui ont répondu à l’appel du général de Gaulle qui ont droit à cette appellation. Je regrette qu’un homme politique soit l’auteur d’une telle forfaiture. ET je regrette que personne ne se soit élevé contre. Les hommes politiques doivent prendre garde, car il y a des gens qui ne laisseront pas faire »

  • DISPARITION D’UN GRAND RESISTANT VANVEEN : GUY HENRION

    Guy Henrion est décédé ces dernières heures à l’âge de 93 ans. Cet ancien combattant qui avait reçu l’insigne de combattant volontaire de la résistance à l’occasion de la journée nationale de la résistance en 2014, était encore présent à la cérémonie du 8 mai dernier place de la résistance. Il était entre Bernard Gauducheau maire et Bertrand Voisine 1er Maire adjoint lors du dépôt de gerbe. C’est une grande perte pour le monde combattant de Vanves qui sera présent bien sûr, Vendredi 3 Juillet à 14H30 à l’église Saint remy pour ses obséques. « C’est un homme qui respire la bonté, la gentillesse. Il était ému de voir une vanvéenne entrer au Sénat » témoignait Isabelle Debré Vice Présidente du Sénat sur le blog à l’occasion d’un portrait de ce vanvéen qui avait passé toute sa vie professionnelle, 38 ans, au Sénat. Il  vivait à Vanves depuis longtemps, participait aux activités de l’UNC mais aussi à l’association « Amitiés de la Résistance » où il retrouvait une partie de ses anciens résistants, notamment chaque 18 Juin. En feuillettant ses livres remplis de photos de ses anciens combattants qui s’en sont sortis, il était capable, pour chacun d’eux, de raconter les horreurs et les souffrances qu’ils avaient subis et vécus, leurs actes héroïques  aussi, pour que  la France résiste à l’ennemi alors qu’ils avaient tous une vingtaine d’année.

  • RETOUR SUR LES EVENEMENTS PASSES A VANVES ET AILLEURS : SWISSLEAKS, ACCUEIL, COMBATTANTS, FOOTBALL

    SWISSLEAKS : Avec cette affaire "HSBC", les vanvéens devraient vite faire un tour sur le blog de "Suisse Magazine" dont le siége est installé à Vanves, pour avoir quelques commentaires des suisses qui vivent en France, tout en gardant un lien avec leurs pays: "Affaire HSBC, quand les journalistes perdent pied" titrait il hier. Dans cet article, ces auteurs constataient que « des journalistes se transforment en auxiliaires de police pour aider une brigade financière qui manque cruellement de ressources et au passage en auxiliaires de communication politiques pour sortir au bon moment le message souhaité par le pouvoir ». Bigre. Mais on n’en attendait pas moins. Mais c’est pas fini : «  Les héros du jour sont un français employé à Genève par une banque suisse et qui a cherché à tout prix à se faire des recettes de poche en vendant des documents volés » et « une directrice de la communication d'une filiale française de banque suisse, qui ne comprenait pas bien de quoi il retournait » et «  a collaboré pendant des années avec la brigade financière » et « pleurniche de médias en médias parce qu'elle n'a pas été payée pour cette "mission civique ». On comprend mieux la hargne de certains journalistes à attaquer la Loi Macron et à protéger leurs sources. Quand le journalisme d'investigation agit sur ordre et publie dans le sens du vent, la démocratie préfère sans doute ignorer que la source du journaliste est .. la police ». Et d’inviter à prendre du recul en lisant  un article de  Myret Zaki sur : http://www.bilan.ch/myret-zaki/redaction-bilan/swissleaks-linvestigation-commandee où son auteur explique que « Swissleaks est une opération qui s'apparente à du journalisme d'investigation organisé par les services de l'Etat ».

    ACCUEIL  : Ce week-end a été marqué par un conseil paroissial élargi qui s’est tenu samedi après-midi sous la présidence de Vincent Hauttecoeur, curé des paroisses de Vanves. Occasion de réfléchir sur le sens de l’accueil après l’intergénérationnel l’année dernière. « Accueillir quelqu’un, lui laisser une place, se laisser déranger et déstabiliser n’est pas aussi évident que  cela, surtout pour un groupe ou une communauté » a expliqué le pére curé devant de nombreux responsables de groupes et animateurs eed la vie paroissiale . « Tout groupe qui n’accueille plus et ne sait pas accueillir, est un groupe qui se meurt » disait Mgr Favreau, ancien Evêque des Hauts de Seine » a-t-il rappelé. Plusieurs thémes devraient être développé cette année autour de la formation à l’écoute et l’accueil, la création de passerelles entre groupes proches (au niveau de l’activité), rappeler qu’il faut aller vers l’autre, comment bien, diriger les gens vers les différents groupes

    FOOTBALL : Pas de match Dimanche pour l'équipe de football du Stade de Vanves qui devait rencontrer Montrouge sur sa «  pelouse » du terrain d’honneur : « Le service des sports a fermé le terrain d'honneur en mauvais état dû, il est vrai aux gelées de ces derniers jours. Ceci étant, il aurait fallu le fermer déjà la semaine précédente, des entrainements et des matchs ont eu lieu sur cette surface » constate Jean Claude Vignal président de la section Football. Le match est reporté au 22/02/2015. Le 8° de finale de la coupe des hauts de seine contre l'équipe première d'Antony ( Division Supérieure Régionale ) deevrait se dérouler dimanche prochain.

    EXPOGRAH : L’équipe d’expograph a rencontré Nike Samedi dernier à Vanves : « Les joueurs vanvéens ont rendu une copie de 2 pages distinctes ! La première, en noir et blanc, au début du match, et pendant 20 mn où ils ont essayé de poser leur jeu académique, agréable à regarder, mais manquant encore d'efficacité dans la finition et l'agressivité . Ils furent surpris à la suite d'un très beau débordement sur le côté gauche du numéro 10 de Nike, qui après avoir passé en revue 3 de nos défenseurs, repiqua vers l'axe pour fusiller Emmanuel, notre gardien, à créditer d'un bon match, en remplacement de Marc Casas, présent sur le banc. La fin de cette page en noir et blanc, nous mène à 15 mn de la fin du match où Expograph mène 3/1 puis se fait reprendre à 3/2 après un coup franc sévère sur Steevenson, puis 4/2 et retour de Nike 4/3 après un raid solitaire de l'attaquant de Nike. La sérénité du 2ème du championnat DH, n'est pas encore revenue, et les dernières minutes seront crispantes, mais le coup de sifflet final, va permettre de voir enfin la page en couleur! » raconte le coach Jean Royer.  « Les cris de victoire dans le vestiaire des Vanvéens montrent que ce match a été remporté de haute lutte, il n'y à plus de matches faciles, que l'esprit de groupe est revenu, et par la même occasion la confiance »   

    UNC VANVES-MALAKOFF : La 71éme section de l’UNC rassemble une quarantaine de membres en 2015, alors qu’elle e réunissait plus de 500 au lendemain de la guerre 1914-18. Elle accueille certes des anciens combattants, de conflits plus récents, mais aussi des jeunes qui intègrent Soldats de France parce qu’ils défendent certaines valeurs de la République et de la France  chères à l’UNC. L’un d’entre eux est même l’un des 4 portes drapeaux de la section.  Elle est très présente aux cérémonies patriotiques organisées par la ville, mais aussi grâce à son président Paul Guillaud tout d’abord au Plan Hommage : Ainsi à chaque passage du convoi funéraire de soldats morts en opération extérieur, escorté par une garde d’honneur de la Garde Républicaine sur le pont Alexandre III, il est présent  avec des civils et militaires ainsi que des drapeaux qui s‘inclinent. Ensuite à l’Arc de triomphe pour le ravivage de la Flamme dont il est l’un des commissaires et permet aux Vanvéens d’y participer une fois par an comme ce sera le cas ce printemps prochain avec des élus et de jeunes écoliers ou collégiens. Enfin, son site internet reçoit de nombreuses visites,  7100 à ce jour, par plus de 5600 visiteurs provenant de 78 pays différents dont Mayotte, le Mali, le Niger ou le Cameroun.