Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VIE LOCALE ET REGIONALE

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE VŒUX

    Pour fêter la nouvelle année, le maire a fait le tour des commerçants samedi matin pour distribuer cafés et croissants. Il n’aurait pas été déçu car la plupart des seniors rencontrrés lui ont fait part de leurs déceptions par rapport à la boîte aux chocolats offerte pour Noël plus petite qu’à l’habitude, et de  l’organisation du repas du nouvel an. Car la grande préoccupation des seniors vanvéens actuellement concerne ce repas du nouvel an offert par la mairie dans plusieurs restaurants de la ville les 22 et 29 Janvier. Une liste d’attente a été constitué car il n’y a pas assez de places. Et lorsqu’il y en a, ce n’est pas le bon, ou trop loin, ou sans pouvoir faire une table avec leurs copines. « Et puis,  si c’est pour manger les plats habituels ! » entend on de la part de vanvéens qui s’attendaient à un repas de fête comme avant. Jamais content. Même si l’idée est de faire travailler des commerçants de Vanves, à cette occasion, qui est bonne. Dans le Vanves Le Mag de Janvier-Février qui fait le point sur les hausses de tarifs municipaux, la municipalité annonce que la grande cause de l’année sera l’égalité Femmes/Hommes

     

    Mardi 10 Janvier

    A 19H30 aux Haras de Jardy : Quelques élus de Vanves dont le maire et la conseillère départementale devraient participer aux vœux communs des présidents Siffredi et Bédier des Hauts de Seine et des Yvelines. Ils n’avaient pas éré organisés depuis deux ans à cause du Covid. Certaines communes les ont repris comme à Issy les Moulineaux vendredi dernier ou certains élus de Vanves étaient présents. A Vanves, ce n'est plus l'habitude sauf pour les nouveaux habitants

    Samedi

    A 10H à la Girafe : Café Dialogues (ex-café Théo)  sur le théme « avortement et vies »

    A 17H à la Maison paroissiale de Saint Remy : Ciné Pizza pour les 13-17 ans

  • LES RENDREZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SIBERIENNE ET NEIGEUSE

    Ce dernier week-end avant les vacances de Noêl a été marqué par le village des terroirs très fréquenté malgré un froid sibérien avec prés de 71 exposants, de nombreuses animations. Il était couplé avec la fête de noël de la paroisse Saint Remy qui a orgénisé le samedi soir un diner très convivial. L’événement de cette semaine sera ce temps très froid qui s’est abattu  sur l’Ile de France qui a été placé en vigilance jaune «neige-verglas» par Météo France dimanche soir avec quelques flocons qui devaient tomber cette nuit marquée par des températures négatives , jusqu’à -5°C dans le sud Seine-et-Marne

    Lundi 12 Novembre

    A 9H au Conseil Régional : Une séance plénière de trois jours commence, auquel va participer Bernard Gauducheau, pour voter le budget 2023 de la Région Ile de France

    Vendredi 16 Décembre

    A 9H30 au Conseil Départemental : Sandrine Bourg participe à la séance plénière au cours de laquelle le préfet des hauts de Seine viendra présenter le bilan des activités de l’Etat dans le département et répondre aux questions des conseillers départementaux, et peut être de Vanves

    Samedi 17 Décembre

    A 10H à la Girafe : Café Dialogue (ex-théo) sur «Violences et réligion»

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    Parmi les informations ayant marquées la semaine dernière :

    -La mobilisation de vanvéens pour la collecte de la banque alimentaire aurait permis de récolter 6,3 tonnes des denrées alimentaires et de produits de toutes sortes, durant le week-end des 26-27 Novembre.

    -L’Assemblée générale du Stade de Vanves n’aurait pas attirer beaucoup de monde, vendredi dernier, 25 personnes, surtout les dirigeants des sections et les membres du Comité Directeur, sur 4500 adhérents tout de même.

    -A l’occasion des 40 ans de l’Amicale des Pieds Noirs, un déjeuner a été organisé dimanche dernier au restaurant l’Harissa (à Issy les Moulineaux) animé par Piere Meige, au cours duquel le maire a renis à son président Jean Claude Abecassis, la médaille d’or de la ville de la ville qu’il a dédié à l’ensemble des adhérents de son association 

    FIRST AVENUE : L’inauguration de la Résidence First Class (sur la photo) jeudi dernier, en face de la gare SNCF Transilien Vanves-Malakoff à l’angle des rues René Coche/Victor Basch. IL comprend 46 logements dans trois bâtiments dont une partie est géré par le bailleur social Immobilière 3 F. Au rez-de-chaussée, il devrait accueillir une micro-créche associative « Les bébés explorateurs». Mais il a fallu du temps à ce promoteur pour y arriver, et surtout décider plusieurs propriétaires de vendre ensemble et même temps temps leurs pavillons pour arriver à édifier ce nouvel ensemble qui «participe à l’embellissement de notre ville» selon le Maire Bernard Gauducheau présent à cette Inauguration

    HAUSSE DU PASS NAVIGO : C’est aujourd’hui que Ile de France Mobilités (IDFM)  qui gére les transports dans notre région doit prendre la décision d’augmenter le passe Navigo à 90 € ou plus par mois. Valérie Pécresse, sa présidente a bien tenté jusqu’à ces derniers jours tentée d’obtenir une aide financière de l’Etat  pour combler les 450 M€ qui lui permettront d'équilibrer le budget 2023, sans quoi elle menace de suspendre une série de paiements liés à de grands projets, à commencer par la préparation des Jeux Olympiques et le métro du Grand Paris.  Cela marché, puisqu’il ne passera qu’à 84,10 €, puisque l’Etat a abondé de 200 M€ le budget d’IDF «Les Franciliens ne sont pas un tiroir-caisse sur lesquels on peut pomper en augmentant indéfiniment le passe Navigo, et l'Etat non plus n'est pas un tiroir-caisse» lui avait répondu Gabriel Attal tout en atténuant ses propos: «C'est un dossier suivi à très haut niveau, par la Première Ministre, les ministres concernés. On va continuer à travailler avec elle (Mme Pécresse, NDLR) pour trouver des solutions, pour l'aider. Mais il faut qu'elle nous aide à l'aider, en regardant les autres possibilités» que la hausse du forfait mensuel Navigo pour boucler le budget 2023, contraint par l'inflation et la flambée des prix de l'énergie. Tout en rappelant au passage que les transports sont la compétence de la région et non de l'Etat. Il n’empêche qu’après ce bras de fer, une solution a été trouvée