Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VIE LOCALE ET REGIONALE

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ATTAL : TOUT SE JOUE DES LE 1Er TOUR

    «  La première fois où j’ai cette salle aussi remplie, c’était pour les municipales que j’ai perdu. En arrivant ici, ce soir, je me suis dit qu’on était sous la bonne étoile » a déclaré Gabriel Attal lors de sa première réunion publique de campagne dans la 10e circonscription, à Vanves, dans la salle de Palestre où étaient venus hier soir, plus de 400 personnes. Il faisait écho à l’un des 4 maires de sa circonscription qui le soutiennent, Denis Larghero (Meudon) qui soulignait que « dans cette salle on n’a eu que de bonnes victoires ». Le blog reviendra demain sur cette réunion publique auxquels assistaient aussi les maires UDI D’Issy les Moulineaux (André Santini), et de Vanves (Bernar Gaducheau) avec Claire Guichard sa suppléante. «Ce qui joue , c’est notre pacte républicain face à ceux qui veulent dévisser le pays » et d’inviter à voter  dés le 1er tour : « Il n’y a pas de fatalité. Il y a une majorité qui ne veulent pas de l’extrême droite. Le message à faire passer est que tout se joue le 1er tour » en laissant entendre que le risque est d’aboutir alors à des duels FN-Front Populaire et les sondages semblent montrer que le choix se fera alors pour le RN.

    DECES DE JEAN PIERE SAUVIN

    Jean Pierre Sauvin s’en est allé voilà quelques jours, ducôté de Lisieux où il s’était installé pour sa retraire en quittant Vanves. Ce vanvéen a été un personnage de la ville car il a fait toute sa carrière à la mairie sous les mandats d’André Roche, Gérard Orillard, Didier Morin et Guy Janvier, tout d’abord au Secrétariat Général puis à l’Etat Civil. Il disposait d’un don rare, une écriture et d’une orthographe parfaites qui l’avait amené, notamment  à rédiger les comptes rendus du conseil municipal lorsqu’ils étaient rédigé encore manuscritement, et des actes administratifs, bien sûr avant la dématérialisation des documents aministratifs. IL s’était beaucoup investit dans la vie associatuve vanvéenne : l’Avenir de Vanves, Crû 46 qui rassemblait toute une génération de vanveens née en 1946, était passé  ensemble par  l’école communale du Centre etc… 

    LA TOUR INSEE A PRESQUE DISPARU DU PAYSAGE

    Etonnant paysage porte de Vanves qu’empruntent beaucoup de Vanvéen : La tour de l’INSEE a totalement disparue, dégageant une vaste perspective à la faculté postée à l’entrée de Malakoff, et redonnant de la lumière à ses riverains. Il ne reste quasiment plus rien de ce bâtiment emblématique (13 étages, 48 m de haut et 32 000 m2 de béton), dessiné par les architectes Denis Honegger et Serge Lana. «Bulldozers et grues de démolition ont fait leur œuvre depuis décembre dernier, étage par étage, avec une précision et une vitesse impressionnante, laissant quelques stigmates de poussière sur les feuilles des platanes et les voitures. Mais surtout un grand vide » constatait Le Parisien. Mais voilà, à son emplacement, il est prévu un bâtiment surface quasiment similaire pour y accueillir  1 800 agents du ministére des affaires sociales, auquel la municipalité de  Malakoff est farouchement opposé. Elle serait, parait il, dans une démarche de négociation pour obtenir réparation du «préjudice» causé, sous la forme d’un aménagement de jardin public.

    RE OUVERTURE COMPLETE DE L’A13

    Les vanvéens qui  empruntaient cette autoroute  régulièrement avant ses deux mois de fermeture, vont pouvoir la ré-utiliser complétement à partir du lundi 24 Juin en fin de journée. Voilà deux mois, le 19 Avril 2024, la préfecture des Hauts de Seine avait ordonné la fermeture, en urgence de la portion Vaucresson-Paris en raison d’une fissure transversale apparue après un glissement de terrain.  Des travaux permettant de stabiliser le mur de soutènement de l’autoroute avaient alors été engagés pour permettre la réouverture de l’A13 le plus rapidement possible et mettre fin à la galére de beaucoup de francilien. Depuis, le département avait engagé «des travaux de réparation de la canalisation fissurée», tandis qu'une entreprise a effectué des travaux de remblaiement pour «stabiliser le mur de soutènement de l'axe».  La Direction des routes d'Île-de-France (Dirif) a finalisé la semaine dernière, semaine les travaux de rénovation de la chaussée nécessaire à la reprise de la circulation depuis Paris vers la province.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    DEJA UNE VANVEENNE PORTEUSE DE LA FLAMME

    Au moins une vanvéenne a déjà porté la flamme olympique, mais à Caen, jeudi, lorsque celle-ci a parcourue les plages du débarquement et notamment la mythique plage d’Ohama Beach à quelques jours du 80éme anniversaire  : Marie France Mugnier, ex-conseillère municipale de Vanves qui vit maintenant en Normandie, a porté la flamme comme le montre des photos qu’elle a fait paraître sur son site facebook, aux côtés  de Maxime Wille, arrière-petit-fils du vétéran Léon Gautier,  dernier survivant des 177 Français mobilisés le 6 juin 1944 en Normandie,  de la cavalière normande Pénélope Leprévost et de l'humoriste Nicolas Canteloup · 

    DES HELICOPTERS POUR CARTOGRAPHIER PARIS

    Beaucoup de vanvéens ont été étonnés durant toute cette semaine, malgré le temps, devoir  passer un hélicoptère passer à très basse altitude IL s’agissait d’hélicoptères de la gendarmerie nationale pour établir «une cartographie de référence à un instant donné, en vue de la préparation opérationnelle des Jeux olympiques et paralympiques de Paris» précisait un communiqué de la préfecture de police de Paris. A moins de deux mois du début des épreuves, la sécurisation des sites est l'une des principales préoccupations des autorités. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, prévoit la mobilisation de 35 000 policiers et gendarmes, ainsi que 10 000 militaires, chaque jour des JO, qui se déroulent du 27 juillet au 10 août. La cérémonie d'ouverture organisée sur la Seine, le 26 juillet, sera particulièrement encadrée, avec 45 000 membres des forces de l’ordre déployées dans la capitale 

    NUIT BLANCHE A MALAKOFF MAIS PAS A VANVES

    Alors que la nuit Blanche (lancée par Bertrand Delanoë en 2022) fait son retour ce soir à Paris et dans la Métropole du Grand Paris et s’inscrit dans l’Olympiade culturel, Vanves ne fera pas partie de la fête alors qu’elle y avait participé voilà quelques années. Au plus prés de Vanves, il faudra aller à Malakoff pour découvrir une œuvre in situ de l’artiste Jonathan Potana, conçue sur le grand bassin du parc Léon Salagnac, en dehors de Paris, où les événements artistiques ne manquent pas avec des créations disséminées aux quatre coins de la capitale. À cette occasion, le centre d’art contemporain de Malakoff a  invité l’artiste Jonathan Potana à imaginer une œuvre in situ, installation sculpturale et performative, pensée comme « un moment utopique ». Cette invitation, s’inscrit dans les réflexions du centre d’art qui promeut des initiatives artistiques sensibles à l’environnement, qui dépassent les frontières de l’éphémère pour nourrir nos imaginaires et proposer d’autres perspectives. Ce moment festif et artistique, se déroulera en symbiose avec la Fête de Quartier du Sud de Malakoff organisée par la Maison de quartier Henri-Barbusse.

  • LES TEMPS FORTS D’UNE SEMAINE A VANVES ET AILLEURS

    SOIREE MEMOIRE GRACE A LA LICRA

    Mercredi soir, à l’Hôtel de Ville, la LICRA de Vanves avait organisé la projection du film «Relais de la Mémoire » suivi du témoignage d’Esther Senot survivante des camps nazis  (sur la photo) comme elle l’a fait plusieurs fois devant des collégiens de Saint Exupery et de Michelet à l’initiative de Monique Abecassis. Et qu’elle devrait rééditer le 11 Juin prochain  au conservatoire l’ODE. Beaucoup de jeunes s’étaient déplacés pour l’écouter. Un témoignage bouleversant qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire de la seconde mondiale à la veille d’une semaine marqué par le 80éme anniversaire du débarquement et le début de la libération du territoire français. Après une introduction, elle a longuement raconté, comme elle l’a fait  dans son livre «la petite fille du passage Ronce » (Edt Grasset,  son arrivée de sa Pologne natale dans le quartier de Belleville à l’âge de 11 ans en 1939, la rafle de Juillet 1942 à laquelle elle a, seule, échappée pour errer pendant un an à travers la France, avec des gestes de solidarité formidable, son arrestation en été 1943, Drancy puis les camps avec 106 autres jeunes dont elle a été la seule survivante en 1945. «Des témoignages plus précieux que jamais... quand j'étais lycéenne j'ai eu la chance de faire plusieurs rencontres de ce type et elles sont restées gravées dans ma mémoire» a réagit une vanvéenne sur les réseaux sociaux

     

    SOIREE POLITIQUE POUR LES EUROPEENNES

    La plupart des élus et des militants Renaissance ont fait le déplacement à Boulogne mardi, pour le meeting  de Valérie Hayer tête de la liste «Besoin d’Europe» avec le vanvéen Gabriel Attal Premier Ministre qui en a été la vedette. A peine jailli de la   pénombre par l’arrière de la scène, en saluant d’une main les centaines de militants venus l’acclamer, il a eu le droit aux louanges de Jean Bourlanges, député (Modem) de Clamart - « Tu fais un travail formidable » - de la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot - « Tu continues d’être un militant engagé, tu pourrais être ailleurs aujourd’hui et tu as décidé d’être là pour nous ! ». Comme l’ont remarqué, les journalistes présents, il a fait le boulot (demandé par le président) en distribuer les gifles. D’abord en direction du RN - « Derrière chaque proposition du RN, il y a un danger majeur et des Français qui perdent. Le RN déteste tellement l’Europe, le RN veut détruire l’Europe, ils nous préparent un Frexit déguisé » - puis  Raphaël Glucksmann - « Entre les socialistes et les insoumis, aujourd’hui, je le déplore, c’est du pareil au même », dit-il, appelant les « socio-démocrates sincères, qui sont attachés à la République, à l’Europe », à soutenir la liste de la majorité. Pour conclure, comme dans la Tribune Dimanche, il a appelé au sursaut : « Tout est encore possible car nous sommes déterminés à nous battre. Nous ne baissons jamais les bras »

    SOIREE FETE DES VOISINS POUR SES 25 ANS.

    Devenue incontournable en France et dans le monde, la Fête des Voisins est aujourd’hui le premier rendez-vous citoyen sur la planète avec 50 millions de participants. Véritable catalyseur social créateur de milliers de situations d’entraide et d’échanges, la Fête des Voisins réunira à nouveau aujourd’hui, près de 10 millions de Français, du plus petit hameau jusqu’à la Capitale, avec le concours de près de 5.000 mairies et bailleurs sociaux partenaires de l’événement. Vanves avait l’une des premières communes à participer à cette opération initié par Atanase Périfan, alors élu du 17éme arrondissement au début des années 2000. Notre commune  avait remporté le prix de la ville « conviviale et solidaire » en 2003 en ayant organisé ainsi des fêtes dans 64 immeubles. Atanase Périfan qui ne manque pas d’idée, a lancé cette année, «l’Heure Civique » qui  propose à chaque habitant de donner une heure par mois de son temps pour une action citoyenne ou solidaire. « L’Heure Civique se veut avant tout comme une nouvelle étape d’un engagement citoyen fort pour favoriser et accompagner toutes les bonnes volontés ». La dynamique solidaire est lancée, ce dispositif socialement innovant est testé avec succès depuis 2 ans : 150 mairies sont déjà engagées, 15.000 habitants se sont portés volontaire. Et Vanves qui a toujours paritcipé à ces initiatives ?