Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VIE LOCALE ET REGIONALE - Page 5

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    Cette semaine a été marquée par le 70e anniversaire de l’abbé Pierre à un moment sa fondation a fait état, dans son 29e rapport sur le mal logement en France, d’une situation dramatique autour de Paris sur les conditions de vie des personnes à la rue qui s’est nettement aggravée en 2023. Vanves n’est pas épargnée même si cela ne voit pas comme à Paris ou dans d’autres villes alentours. Un recensement a été effectué à Paris et dans 30 communes de la Métropole du Grand Paris  comme à Issy les Moulineaux mais pas à Vanves, lors de la nuit de la solidarité du 25 au 26 janvier 2024 dont les résultats seront présentés lundi par la mairie de Paris : 3015 avaient été recensées en 2023

    Tout au long de l’année 2023, les places d'hébergement d’urgence ont manqué pour faire face à la situation. «À Paris, 1 500 demandes quotidiennes ne sont pas pourvues faute de place, dont 1 100 personnes en famille» indique la Fondation Abbé Pierre qui a observé un changement de fond sur le profil des personnes vivant à la rue,  depuis plusieurs années. Le nombre d’enfants sans solution d’hébergement est à la hausse, comme l’atteste l’évolution des demandes émanant d’enfants non pourvues au 115 : à Paris, il est passé de 920 demandes en 2020 à 1 658 en 2022 et près de 3 000 aujourd’hui, relate le rapport.

    A l’occasion de l’anniversaire de l’appel de l’abbé Pierre, une table ronde était organisé à l’académie du Climat à Paris, avec des représentants de l’association Espaces, de la ferme KerMadeleine et d’Emmaüs France représenté par une chargée de mission que les vanvéens connaissent bien : Lucile Schmid (sur la photo lors de la table ronde), toujours vice présidente de la Fabrique Ecologique qui signe depuis quelque temps, des chroniques hebdomadaires dans la Croix dont l’une était titrée ces jours-ci  : «Que Gabriel Attal soit jeune ne lui interdit pas de prendre son temps » : « Après la nomination de Gabriel Attal, des commentateurs ont souligné qu’il serait un premier ministre plus « politique » qu’Élisabeth Borne. Encore faut-il s’accorder sur ce que l’on entend par là » a réagit Lucile Schmid, qui espère «qu’il abordera les questions majeures de l’époque avec un peu de recul, plutôt que de s’enfermer dans le court terme ».

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    MAUVAIS CLASSEMENT : Comme l’an dernier, l’édition 2024 du classement des villes et villages de France où il fait bon vivre, consacre Angers comme première commune de plus de 2 000 habitants où l’on vit le mieux, devant Bayonne et Biarritz. Vanves se classe au 313e rang sur 34 808 villes et villages, et à la 135e place sur 332 parmi les communes de 20 000 – 50 000 habitants en France. Dans le département, elle est  à la 31e place sur ses 36 communes et 18e sur les 20 communes de 20000/50 000 habitants. Il n’empêche que beaucoup de vanvéens aime vivre à Vanves, car c’est une ville à taille humaine, où régne encore un esprit village à écouter ses anciens comme plus récents habitants.

    HECTOR GUIMARD : Avec «Les Paris d'Hector Guimard » Paris dédie l'année 2024 au représentant majeur de l'Art nouveau en France et l’inaugure le 31 Janvier à 18H30  par une table ronde intitulée «Les Paris d'Hector Guimard» qui se déroulera  salle des fêtes de l'Hôtel de Ville, animée par Simon Texier en présence de Clémence Raynaud, Maurice Culot et Nicolas Horiot. La ville de Paris propose cette année « une mise en lumière d'un architecte hors du commun qui nous a notamment laissé en héritage ces entrées de métro parisien qui font partie de l'identité de Paris ». Liées à l'image de Paris, les entrées Guimard demeurent des témoins incontournables de l'Art Nouveau. Entre 1900 et 1913, Guimard a édifié 167 accès au métro parisien. Ces édicules, dont la plupart ont été détruits, associaient fer, fonte, verre et lave émaillée, fonctionnalisme et esthétique, art et industrie. Le style Guimard se reconnaît immédiatement. A Paris, l'une de ses œuvres majeures, le Castel Béranger, immeuble d'habitation du 16e arrondissement, est représentatif de sa frénésie créatrice, de son sens du détail, de ses arabesques, de son utilisation novatrice du fer forgé, de la fonte, la brique, la céramique...

    NOMINATION : Un ancien proche collaborateur de Gabriel Attal, a été nommé  conseiller politique et communication de la ministre délégué auprès du premier Ministre, Aurore Bergé chargée  de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations : David Daoulas. Il avait été collaborateur parlementaire chargé du suivi législatif (Parcoursup, réforme de l'audiovisuel, le numérique), de la circonscription et de sa communication numérique, lorsqu’il avait été député en 2017, après avoir été son directeur de campagne pendant les législatives. Il a été adjoint au Chef de Cabinet, gestionnaire des protocoles et déplacements ainsi que de sa communication numérique lorsqu’il était au ministère de la Jeunesse; et chargé des élus locaux, des territoires et du porte-parolat, lorsqu’il était porte-parole du gouvernement. Il est aussi maire adjoint d’Issy les Moulineaux chargé de l’espace public et des mobilités

    EXPOGRAPH VANVES : «Il faudra attendre encore une semaine pour la remontada espérons le! » commentait Jean Royer, après un match très loin, à Combs la ville, de son équipe, commencé à 10, à cause de retard et d’absence de dernière minutes de deux éléments clés de l’qauipe. «Bref une défaite 5/1 qui ne reflète rien. Il y a des jours comme ça où tout va de travers!Cette saison c’est souvent le cas, les éléments sont contraires mais les joueurs s’accrochent et se battent pour faire honneur au maillot Expograh. Première mi-temps 4/0 seconde mi-temps 1/1 donc même contre les seconds il y avait moyen. À noter l’exclusion de notre gardien en seconde mi- temps(faute en tant que dernier défenseur. Pourtant il est à créditer encore d’une très belle partie. Personne ne lui en voudra! Il reste 8 matchs il faut en gagner au minimum 4. C’est jouable, on y croit »

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE MANIFS ET DE BLOCAGES PAYSANNES

    Que retiendra-t-on de cette semaine passée ?

    Une image : Un premier ministre vanvéen  (sur la photo) discourant dans une ferme avec les feuillets de son intervention posés, non sur un pupitre, mais sur une botte de paille pour tenter de calmer la colère des agriculteurs. Pas sûr qu’elle soit atténuée puisque les agriculteurs d’Ile de France  (FNSEA et Jeunes Agriculteurs du Grand Bassin Parisien)  annonçaient ce week-end vouloir  bloquer Paris toute cette semaine à partir de 14H aujourd’hui et pour une durée indéterminée. «La colère est plus importante, elle est monté d'un cran. C'est pour cela que nous allons organiser collectivement des mobilisations tout autour de Paris. On va se positionner sur des axes stratégiques qui mènent à la capitale. Il y aura des perturbations de circulation, nous en sommes conscient. La balle sera dans le camp du gouvernement. Si il faut que ca dure plusieurs jours, ca dura plusieurs jours, ca dépendra du gouvernement» a prévenu au micro de RMC le président des Jeunes Agriculteurs d’Ile de France Clément Torpier. Le marché de Rungis pourrait être aussi bloqué comme l’ont annoncé les agriculteurs de la Coordination Rurale du Lot et Garonne, l’un des points chauds de la mobilisation en France, prêt à monter à Paris. «Il y a toujours eu des revendications  dans la période qui précède le salon de l’Agriculture – il débute le 24 Février au parc des expositions – mais cette fois, c’est plus profond ! » constatait Arnaud Lemoine directeur du CENECA (Centre National des expositions et concours agricoles)   

    Une pensée pour Guy Janvier, car il a été beaucoup question de cet ancien maire (1995-2001) dont la disparition brutale a marqué beaucoup de vanvéens qui lui ont rendu hommage à leur façon, parlant d’un humaniste, dans les conversations de ses derniers jours.

    Une réussite avec ces repas du nouvel an offert aux seniors dans des restaurants de la commune dont les menus ont été appréciés. Ainsi au Mercure, pour vous allécher c’était : Foie gras de canard mi-cuit maison, chutney de poires et rumble d’épices, fondant de veau aux morillles, avec mousseline de petits pois, oignons et carottes fanes glacées, assiette de fromages avec fourme d’Ambert, brie de Meaux, Comté de 18 mois, mesclun et pâte de coing, dessert avec une douceur chocolat noir, cœur crémeux et croustillant noisette Le maire a reconnu dans sa tournée des popotes pour saluer tous les convives qu’il fallait revoir les modalités d’inscriptions

    Enfin, à l’occasion de la journée nationale de commémoration de l'holocauste, le 27 Janvier, Le Point consacre cette semaine  son dossier sur « les survivants » où les derniers déportés témoignent face au retour de la barbarie, contre l’oubli et l’indifférence des jeunes générations,  dont Esther Senot qui a participée à Vanves aux Rencontres de la Mémoire organisées par la Licra avec des collégiens de Saint Exupery et de Michelet : « Tout ce qu’on a essayé de dire, d’expliquer, de construire, ce serait donc pour rien, dans le vide. En 1940, l’antisémitisme français était bien différent, cantonné surtout à des milieux intellectuels. Aujourd’hui la parole se libére, cette haine gagne les réseaux sociaux, certains partis politiques, c’est une diffusion massive, incontrôlable. Des professeurs craignent d’enseigner la Sohoah dans certains départements comme la seine Saint denis où je n’ai pasété invitée ».

    Malgré tout cela, c’est le train-train habituel à Vanves, bien calme ces jours-ci comme le remarquaient certains de ses habitants, avant des rendez-vous importants ces prochains jours: Une réunion publique sur le bilan à mi-mandat, un débat d'orientation budgétaire au conseil municipal

    Mardi 30 Janvier

    A 16H à l’Assemblée Nationale : Premier discours de politique général – attendu – du nouveau Premier ministre vanvéen, Gabriel Attal 

    Vendredi 2 Février

    A 14H Chez les Bénédictines : Dans le cadre de la visitation des reliques du Curé d’Ars dans le diocése des Hauts de Seine durant cette semaine, elles sont accueillis au prieuré Saint Bathilde pour une après midi de priére qui se terminera à 17H, avec un transfert à l’église Saint Etienne toute proche, et  une marche aux Flambeaux conduite par Mgr Rougié Evêque de Nanterre  pour accompagner les reliques jusqu’au séminaire Saint Sulpice à Issy les Moulineaux où se déroulera une veillée de priéres animée par des jeunes

    A 20H à l’espace Jean Monnet : Soirée Oenologie organisée par l’ESCAL  avec Jérome Esnault sur les vins d’Espagne

    A 20H à l’Espace Gazier : les Vendredis de l’Impro avec la troupe des Escaliés

    Samedi 3 Février

    A 18H à la Palestre :  Fest-noz  avec initiation à la danse bretonne à 18H et Fest-Noz avec le groupe Eben à 20H