Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voirie

  • REQUALIFICATION DU TUNNEL DU METRO : VANVES COMPTE BIEN SUR UNE PARTICIPATION DE VIPARIS

    Bernard Gaducheau lors de la première, seule et unique réunion publique de quartier de cet automne 2015, à cause des attentats, avait indiqué que la société Viparis qui gére le parc des expositions, était prête à contribuer au financement du projet de requalification du tunnel du métro. Il a fait l’objet de délibérations tant du conseil municipal le 15 Décembre que du conseil communautaire de GPSO le 16 Décembre

    Ce tunnel qui relie la sortie de métro « Malakoff-Plateau de Vanves » à larue J.Bleuzen est un des ouvrages les plus fréquenté de la ville, emprunté aussi bien par les vanvéens, que ceux qui travaillent dans notre ville et les visiteurs du parc des expositions, une partie infime, mais importante  des 7,5 millions qu’il reçoit par an (200 salons). Et leur nombre devrait augmenter après les travaux de remordernisation  du parc des expositions menés actuellement notamment sur le Palais Sud. Or actuellement, l’aspect de cette liaison renvoie à un vulgaire tunnel de métro, en lui empruntant le même aspect général (carrelage blanc sur les murs, bîtume au sol, rigoles latérales, éclairages répétés sur le linéaire de type tunnel…). « Ainsi traité, il se rapproche surtout de l’esthétique ordinaire d’une sortie de métro et pas d’une entrée de ville ou de l’accès à un parc d’expositions d’envergure internationale » selon la nouvelle argumentation de la municipalité qui insiste bien sûr sur cet aspect : « L’objectif des travaux est d’améliorer l’accès au parc des expositions et du futur centre des congrés et par là même de favoriser le développement du tourisme d’affaires pour la métropole parisienne, avec un impact direct pour la ville de Vanves, lieu d'accés à ce futur centre » explique partout le maire de Vanves.

    Il a proposé lors du conseil municipal du 15 décembre dernier  que les travaux soient conduits par GPSO puisqu’il reléve de sa compétence dans la mesure où il s’agit d’une voie ouverte à la circulation publique. Le coût de ce chantier s’éleverait à 434 000 € dont 225 000 € sont à la charge de la ville pour financer la partie des travaux en lien avec sa compétence touristique, c'est-à-dire l’embellissement du tunnel (revêtement de sol qualitatif, revêtement muraux, serrurerie, équipements…) . Et il escompte bien sur une participation de Viparis comme il l’a annoncé à la réunion publique du 9 Novembre. Le solde (209 000 €) serait à la charge de GPSO dans le cadre de sa compétence « voie ouverte à la circulation publique » (démolition, gros œuvre, maçonnerie, sols, plafonds, éclairage public, assainissement…).   

  • L'IMAGE DU JOUR A VANVES

    Manifestement, il y avait un problème, hier matin, sur le chantier de requalification de la rue Louis Blanc

  • AVENUE JACQUES JEZEQUEL A VANVES : INAUGURATION VILLAGEOISE ET RECUEILLEMENT

    La requalification compléte d’une voie municipale, l’avenue Jacques Jézéquel,  est un événement municipal, car ce n’est pas souvent le cas, comme l’a fait remarquer le maire de Vanves en présidant Vendredi dernier une « inauguration particulière » à ses yeux. Tous les invités s’étaient retrouvés à l’entrée de cette avenue au niveau d’Intermarché où le maire a coupé le ruban tricolore et distribué des petits bouts aux élus présents, beaucoup d’UDI, peu d’UMP, l’opposition étant représentée par au moins 3 conseillers municipaux

    Cette inauguration s’est déroulée en deux temps : Tout d’abord un moment de recueillement parce que « la municipalité a décidée d’avoir une pensée particulière pour ses deux résistants qui ont donné leur vie à la France et leur nom à cette avenue et cette place » a expliqué le maire en rappelant leurs exploits, avant de déposer deux gerbes, l’une devant une plaque de rue (Jacques Jézequel) et l’autre devant une plaque commémorative de cet carrefour ou de cete place  devant la gare dénommé Albert Culot. Ensuite l’inauguration elle-même de cette requalification ouverte par Clarisse Romeau qui tient la pharmacie de la gare et a été la porte parole des commerçants pendant les travaux. « Il y a un an, nous étions rassemblé en mairie. Les travaux ont suscité  des inquiétudes. On a été écouté et entendu. Les entreprises ont fait pour le mieux. La rue est plus accueillante. On espére un essor économique pour notre rue » a t-elle déclarée  

    « L’intégralité de cet axe départemental dont fait partie l’avenue J.Jézéquel avec les avenues Pasteur et Martinie a été transféré dans le domaine communal qui est géré par GPSO. Cette 3éme tranche était importante car cette avenue desservait la gare et les commerces de ce quartier. On s’est concertée  avec les commerçants avec une idée assez précise de ce que nous voulons faire, avec le choix entre un sens unique ou un double sens. Il a fallu discuter alors que l’on était favorable au sens unique. Ce qui embêtait les commerçants. On a décidé tout ensemble de maintenir le double sens en réduisant le chaussée, en élargissant les trottoirs pour les piétons » a raconté le maire en revenant sur le coût de cette requalification avec des travaux d’assainissements pour 1,4 M€, l’implantation de nouvelles jardinières, la plantation de cerisiers, et la rénovation du pont gare.