Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Associations

  • BUDGET DE VANVES 2017 A LA LOUPE : DES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS A LA BAISSE

    Le Blog revient, à travers plusieirs artticles,  sur le  budget 2017 de Vanves qui a été voté par le Conseil Municipal le 22 Mars dernier. Le montant des subventions aux associations s’éléve à  1 042 152 € (contre  1 077 825, 60 en 2016).. « Compte tenu des contraintes budgétaires spécifiques à 2017, certains montants ont dû être revus à la baisse. Une étude approfondie des demandes, au cas par cas, a été faîte en concertation avec l’élu et le chef de service de chaque secteur concerné »a indiqué F.Saimpert  

    CULTURE : 204 100 € (  206 660 €en 2016  ) :  Les Amis des Arts :150 ; Art Evolution :  9 000  ; Œuvre participative : 1200 ; Tourmaline Cie L’Escarboule : 4 000 ; Ateliers d’Expression :12 000 ;  Biblioclub : 168 000 ; Les Caractéres : 2 000 ; Image Vanves (CIV) : 2000 ; Club Culturel Anglo Américain : 150 ; La Compagnie de l’Echaugette :1 000 ; Hauts de Seine Chansons : 900 ; Musici Artis Paris : 1300 ; Lézards en Scéne : 400 ; Lire et Faire Lire : 350 ; Pour le Renouverau des Orgues de Saint Remy : 1400 ; Rives Méditéranéenne : 150 ; Vanves Art &Culture : 100

    SPORTS : 558 460 € ( 587 760 € en 2016 ) :  ASLD (Association Sportive du Lycée Louis Dardenne) : 600 ;  ASSEV (Association Sportive Saint Exupery de Vanves) : 5 510 ;  Arc de Seine Kayak : 200 ;  Stade de Vanves : 546 750 ;  Institut de Goryuju Karaté Do France : 1500 € ; Comité des Médaillés de la Jeunesse et des Sports 92 (CDMJDS 92) : 100 € ; UACM/UALM (Union Athlétic du collége et du lycée Michelet) : 3800 

    SANTE, SOCIAL, SOLIDARITE  :   31 550 € (  33 280 € en 2016 ) :  Les Amis de Madina : 300 ; Les  Amis du Rosier Rouge : 300 ;  ASTI (Association de Solidarité avec les travailleurs immigrés) : 300 ;Balmaya : 200 ;  La Croix d’Or (Alcool Assistance) : 500 ; La Croix Rouge :1 500  ; Ecole des Sables : 300 ; Enfance Benin :300 ; France Alzheimer : 600 ; Institut Lannelongue pour le fonctuionement : 17 000  et pour l’accueil de Jour : 6 500 ; Parenthése : 1000 € ; Protection civile de Vanves-Malakoff : 350 ; SAIS92 : 500 € ; Solidarité et Entraide Saint Luc de Vanves : 1000 ; Solidarité Vanves – Mali : 300 ; Votre Ecole chez nous : 500

    ANIMATIONS ET LOISIRS : 97 840 € (  97 875 € en 2016 ) : Club Vanvéen de Danse Sportive : 500 ;  La Fabrique à Brac : 500 ; Les Généalogistes de Vanves : 150 ;   Scrabble Club de Vanves :150 ; Saint Exupery Amitiés : 700 ; SIAVV (Syndicat d’Initiative) : 27 000 et 68 000 pour le personnel ; Vanves Billard Club : 500 ; Vanves Pocker Club :150 . Zeste de Zen : 200 €

    ENFANCE ET JEUNESSE : 1450 € ( 1350 € en 2016 )  : Scouts Unitaires de France (St Benoit Issy-Vanves) : 350 ; En sortant de l’Ecole : 700 ; Randscouts et randguides de Vanves : 400 €

    MEMOIRE : 2150 € ( 1950 en 2016  ) : AOR 92 (Association des Officiers et Militairesde Réserves des Hauts de Seine) : 200 ; FNACA :750 ; Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur : 450 ; UNC : 750

    RESSOURCES HUMAINES : 91 000 € ( 89 000 ) : Caisse de Solidarité du Personnel comunal : 91 000 € 

    SECURITE  500 € en 2017 comme en 2016    :  ADAVIP 92 (Association d’aides aux victimes d’infractions pénales) : 200 ; Association Sportive et culturelle des policiers de Vanves : 200 ; Prévention Routière : 100 

    PETITE ENFANCE  55 092 € ( 59 450,60 € en 2016 ): Elphy (Jardin d’enfants)  : 24 895 ;  Association Grenadine : 2 585. Les P’titesCanailles : 27 612

  • AGIR POUR LE PLATEAU DE VANVES (suite et fin) : QUELQUES BONNES NOUVELLES

    L’association Agir Pour le Plateau  tenait sa 2éme assemblée générale Jeudi dernier. Après avoir abordée le réaménagement des  portes de la Plaine et Brancion, elle a traitée du quartier du Plateau  avec quelques bonnes et mauvaises nouvelles données par son président Patrick Lauvergeat.

    Station  Service total : Les gérants prennent  leur retraite. A cette occasion, cette station service sera remise aux normes de sécurité (réservoirs, tuyauteries), l’atelier mécanique sera suppprimé, remplacé par un « Car Glass ». « Il n’est pas question d’ouvrir une station GNV. Par contre, elle sera ouverte 24H sur 24 (avec 2 pompes sur 8 la nuit » a-t-il indiqué.

    Espace Albert Gazier : « Nous nous étions ému sur des rumeurs de fermeture. Son responsable devait s’arranger pour faire revenir certaines animations déplacées dans d’autres sites » a-t-il indiqué en parlant d’un « espace sous surveillance » de la part de l’association. « Mais il est toujours fermé. L’activité « ordinateur » a été déplacée ailleurs. Pourquoi on ne demande pas aux habitants du Plateau,  ce qu’ils souhaiteraient comme activité dans cet espace » a demandé un participant. « C’est au Maire et à l’ESCAL de proposer des activités » lui a répondu le président.

    Navette Municipale : « On a découvert qu’elle est payante depuis le 1er Janvier 2017. Mais Issy et Boulogne qui sont évidement plus pauvres que Vanves, ont gardé la gratuité de leur navette. Le fait de dire qu’on était obligé de la rendre payante, ne tient pas avec ce projet de fusion. Evidemment comme c’est payant, c’est moins fréquenté, et elle finira par être supprimée »  

    Bus 95 : L’association a envoyé plusieurs courriers à la RATP et à GPSO pour obtenir la création d’un arrêt sous le pont SNCF, « ce qui permettrait d’avoir un bon arrêt du côté de  Vanves sans être oblig d’aller chercher le bus Boulevard Brancion ou au niveau de l’avenue de la porte de Vanves. Et il éviterait le stationnement de camions en tout genre » a expliqué un président décidé à ne pas lâcher cette question. D’autant plus que des parisiens viennet faire leurs courses au marché de Malakoff. Et un tel arrêt leur rendrait service en leur évitant de traverser à pied cette porte dangereuse

    Tunnel du métro : « On ne va pas se plaindre de sa réhabilitation. Mais on peut s’étonner du dépassement budgétaire du coût total des travaux parce que sa réalisation en deux tranches n’avait pas été prévue, pour permettre de les réaliser tout en ne coupant pas la circulation piétonne dans ce tunnel » a-t-il expliqué en constatant comme certains adhérents que le choix d’un sol blanc est malheureux

    Rue Jean Bleuzen : Le président d’agir sur le Plateau a sa petite idée pour sécuriser les piétons et ralentir la circulation sur cette voie très fréquentée de Vanves qui a fait d’ailleurs l’objet d’une étude du CESEL (Conseil Economique, social, environnemental local) de Vanves : S’inspirer de ce qui se fait à Maisons Alfort et dans d’autres communes : L’installation de feux tricolores qui passent automatiquement au rouge dés qu’il y a dépassement de limitation de vitesse 

    Poste du Plateau : « Nous avons envoyé des courriers à différents responsables administratifs et élus pour nous plaindre de la réduction des horaires d’ouverture, des fermetures temporaires pendant les vacances notamment à Noël. Avec des réponses des sénatrices Brigitte Gonthier Maurin, d’Isabelle Debré, et du député André Santini dans le genre : « Dites moi vos besoin, je vous expliquerai comment vous en passez ». « C’est une action de longue haleine sur lquelle on ne se sent pas vraiment soutenu » a constaté Patrick Lauvergeat.

    Kiosque : Claudine Charfe vice présidente d’Agir pour le Plateau a confirmé l’installation d’un kiosque à journaux à l’emplacement du parking deux roues face au siége de la police municipale rue Jean Jaurés. Le conseil Municipal du 22 Mars est d’ailleurs saisi d’une convention avec la société MédiaKiosk en vue de cette implantation…

  • AGIR POUR LE PLATEAU DE VANVES : Des réussites et des échecs

    L’association Agir Pour le Plateau  qui tenait sa 2éme assemblée générale Jeudi dernier, a finalement deux grands sujets de préoccupations : Les portes de la Plaine et Brançion d’un côté, le secteur du Plateau de l’autre (que le blog abordera demain). Patrick Lauvergeat, son président, a multiplié les courriers et les rendez-vous sur ces entrées de Vanves, notamment du côté de la ville de Paris, tant sur la question des encombrants et des détritus en tout genre déposés le long de la rue Louis Vicat que Porte Brançion que l’aménagement de ces deux portes qui ont fait l’objet de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Avec quelques résultats non négligeables comme il l’a rappelé ce soir là

    « Nous avons demandé à rencontrer un représentant de la ville de Paris pour avoir des informations sur le fonctionnement du service propreté de la ville de Paris, et pour lutter contte les encombrants. Nous avons écris pour nous étonner d’un cetain laissez-aller dans ce secteur en matière de propreté et de voirie. Nous avons pu rencontrer Pierre Mansat qui nous a exliqué que ce service ne s’occupait que des rues où il y avait des habitants parisiens, ce qui n’est le cas de la rue Louis Vicat, même si elle est située sur Paris. Mais avec nos courriers, et des articles dans la presse, dont le Parisien, nous avons obtenu des résultats : Rue Louis Vicat régulièrement nettoyé, enlévement des encombrants et détritus porte Brancion cet été entre les deux bretelles du Périph côté pont SNCF. Il reste malgré tout une petite verrue avec, en face,  cet espace utilisé comme parking par les services de la voirie de Paris » a-t-il expliqué

    Sur le réaménagement des deux portes de la Plaine et Brançion qui a été retenu dans le cadre de cet appel à projet, il a regretté qu’il soit réduit à la porte Brancion, sans couverture du Périph entre ses deux portes, que Malakoff n’ait pas voulu finalement s’associer  - La maire de Malakoff souhaitant garder la main pour réaménager la porte de Vanves à la suite du départ de l’INSEE – la mairie du XVéme arrondissement ayant un projet de Fraisierthéque dans ce secteur. IL est vrai que ce secteur est difficle à réaménager car il dispose de peu de terains disponibles pouvant intéresse un aménageur. D’ailleurs un seul s’est proposé alors que sur les autres sites, 3 en moyenne se sont portés candidat