Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Religion

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    BENEDICTINES : Le prieuré Sainte Bathilde des Bénédictines de Vanves fait partie des 40 sites que le CDT 92 (comité Départemental du Tourisme des Hauts de Seine)  propose de découvrir aux altoséquanais dans le cadre de son opération « Vivez les Hauts de seine autrement ». Il propose ainsi « 40 découvertes insolites ou décalées qui dévoileront les facettes méconnues d’un département riche en surprises » : une galerie d’art contemporain au siége de la société générale à la Défense  (14 Avril) qui rassemble 400 œuvres originales et 700 lithographies, La Fondation Vuitton (10 Avril) dans le bois de Boulogne, une initiation aux arts du cirque, une visite apéritive au Chemin des Vignes dont les caves sont installés dans des anciennes carrières de craie à Issy( 28 avril et 20 Mai), une déambulation nocturne à La Défense (29 Mai), une visite du site du CNRS à Meudon (12 Mai et 11 Juin) avec son pavillon de Bellevue et la salle du fameux électroaimant de 120 t de l’Académie des sciences, le siége de la gendarmerie (6 et 20 Juin) à Issy les Moulineaux, et  un prieuré, Sainte Bathilde à Vanves (18 Avril) où vivent des bénédictines,

    CONSEIL GENERAL : Vanves a été concerné par la dernière commission permanente du Conseil Général des Haits de seine le 9 Mars dernier dernier selon Guy Janvier : 4 subventions à l'amélioration de l'habitat privé pour un montant total de 9 808 €. L'aménagement d'arrêts de bus dans le cadre de la restructuration du réseau autour du tramway T6. Une subvention de 24 467 € pour le conservatoire de musique de Vanves (24 467 €). 5 000 € de subvention pour l'organisation par la FCPE du Carrefour de la cité scolaire Michelet de Vanves qui s'est tenu le 7 février dernier et « a connu, comme tous les 2 ans, une très forte participation des élèves et de leurs parents ». Le Président Devedjian a annoncé  « que l'immeuble appartenant au Conseil Général, situé au 4 avenue du Docteur Arnaud, pourrait faire l'objet d'une vente à Habitat 92 afin que les locataires actuels, fonctionnaires en activité et retraités du Département, puissent conserver leur logement ».

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    LE 9.3 AU 13 !

    « C’est de la racaille de haut vol qui a pris pied dans la cité ! » constate un très vieil habitant du 13 de la rue de Châtillon à qui « on ne la fait pas ». Ses habitants qui ont commencé à pétitionner, sont aux prises avec des jeunes dealers qui traînent à l’entrée pour divers trafics, coupant au vu de tous, de gros sacs de doses. « Lorsqu’ils arrivent, ils vont au local poubelle pour couper l’électricité dans les parties communes et surtout les caméras de vidéorsurveillance qui ont été installé à l’entrée. Ils ont tagué les murs, agressé gravement le gardien qui a eu quinze jours d’arrêt  et se clôture chez lui avec deux jeunes enfants » témoigne cet habitant qui les a vu même faire du rodéo avec leur mob dans la cité. Ainsi les problèmes de la rue de Châtillon sont loin d’être réglé, car ils  se sont déplacés de l’immeuble du Logement Français à la cité Payret Dortail de l’Office départemental d’HLM, en ayant malheureusement augmenté en intensité. Ceux du 13 commencent à avoir peur  en ayant l’impression d’être abandonné à leur sort, vu l’état de la Police Nationale  - elle n’aurait plus de véhicules pour tourner à Vanves  en ayant un tiers d’effectifs en moins – et l’absence de police municipale.   

    OECUMENISME

    Le Café Théo s’est déroulé samedi matin dans la salle de prière de la communauté musulmane de Vanves. Le théme en était « l’expression de la foi dans la pratique cultuelle ». « Malgré ce que tout ce que l’on entend, il y a beaucoup d’ouverture » ont constaté les participants qui se sont ainsi retrouvés pour la seconde foi en ce lieu, en arc de cercle, pour finalement réfléchir à la façon de prier des chrétiens et des musulmans. Un dialogue très enrichissante, et surtout pour les chrétiens, une façon d’en apprendre plus sur leurs fréres musulmans, et leurs façon de prier, adorer Dieu et faire des prières (5 fois)  durant la journée grâce à un jeune iman, Maxime, et des témoignages de chrétiennes ayant vécu et prier avec des musulmans.

  • ENQUETE SUR LES PAROISSIENS DE VANVES : 36/45 ANS, 3 ENFANTS, CONFIRME, PRATIQUANT, OUVERT, CONVIVIAL ET ACCUEILLANT

    Le profil du paroissien vanvéen type est  une femme confirmée, pratiquante et enseignante, âgée de 36-45 ans, avec 3 enfants, venant à la messe tous les dimanches, donnant au denier du culte. C’est le résultat d’un sondage réalisé durant les fêtes de Noël et du nouvel an lancé par l’EAP (Equipe d’Animation Paroissiale) pour mieux connaître les paroissiens de Vanves. Elle a reçu 239 répondes soit plus du tiers des paroissiens adultes estimés. Une courte sythése a été remis à Mgr Aupetit, Evêque du diocése des Hauts de Seine et distribué à la sortie de la messe de Saint Remy qu’il a célébré, le 18 Janvier dernier. « Ces quatre pages ne représentent qu’une courte synthése de toutes les réponses ». Le pére Vincent Hauttecoeur a pris l’engagement de présenter d’une manière plus approfondie ces résultats.

    Selon les premiers résultats, les paroissiens, sont à 98% français, 6% d’origine étrangère, 97% vanvéens. Les retraités sont les plus nombreux (39%) et chez les actifs, plus de la moitié sont cadres (56%), les employés représentant 31% : 11% sont dans l’enseignement, 10% dans le secteur bancaire ou les assurances, 9% dans le secteur de la santé, 8% dans l’informatique/Internet/télécom, 8% dans la fonction publique. La situation matrimoniale montre une très grande majorité de couples, en particulier de jeunes couples mariés. Pour plus de 93% des couples, le conjoint est catholique, 16% n’étant pas pratiquant. 81% des paroissiens ont au moins un enfant, plus de 60% entre 2 et 3, le nombre d’enfants allant jusqu’à 9. Et 4% élévent des enfants qui ne sont pas les leurs. 

    69% des paroissiens sont confirmés, 56% viennent à la messe à Vanves depuis 11 ans, 6% étant là depuis moins d’un an. 67% viennent à la messe tous les dimanches, 22% 2 à 3 fois. Et 8% une fois. Seuls 19% vont à la messe au moins une fois en semaine, 3% y allant tous les jours. Prés de trois quart (74%) prient au moins quelquefois par semaine, la majorité (48%) tous les jours. Une courte majorité (51%) est engagé dans des activités paroissiales : les diners 4x4 et la kermesse sont les plus plébiscitées, suivie par l’Aumonerie de l’enseignement catholique et le  cathéchisme. 63% donnent au denier du culte. Ses paroissiens ont fait part leurs souhaits : Une église qui prie et qui célébre (messes, liturgie, sacrements, temps de prière),  qui accueille et  qui transmet sa foi (éveil à la foi, catéchisme, aumonerie, formation). Une église solidaire (Secours Catholique, Saint Vincent de Paul, CCFD, Veilleurs de proximité…) et qui partage sa foi (groupe de réflexion, mouvements d’église).

    Ces paroissiens ont ensuite répondus  à des questions concernant les missions de l’Eglise qui sont au nombre de trois – annoncer la parole de dieu, Célébrer le christ en Eglise, Servir le prochain – tant à Vanves que dans le diocése de Nanterre, pour l’Eglise en France et dans le monde. Nous nous en tiendrons à notre commune : « Aller vers ceux qui n’osent pas prendre contact avec la paroisse et qui ne font pas la démarche d’aller à l’église, aller à la rencontre de ceux qui ne savent plus se poser la question de la foi, s’adresser aux blessés de l’Eglise pour les faire revenir au Christ, accorder plus d’attention, à ceux qui sentent exclues ou en marges (ruptures et recompositions familiales, handicaps…), attirer les non pratiquants, les « perdus de vue » chrétiens, développer une communication plus moderne (réseaux sociaux, facebook, vidéo) et rayonner de manière plus visible en communiquant plus sur les parvis de nos églises » pour la première mission.

    Pour célébrer le Christ en l’église, ils proposent notamment de « continuer à servir aussi bien le beauté de la liturgie et à proposer des célébrations fraternelles, simples et joyeuse, faire découvrir l’importance de la prière, aider à faire comprendre la liturgie et à y entrer de façon plus joyeuse, organiser plus de veillées, de processions et de pélerinages, des chemins d’oraison et des lectio divina, renforcer les liens avec les congrégation se développer le dialogue oécuménique ». Enfin, pour servir le prochain, ils suggérent de « veiller à maintenir une communauté sincérement fraternelle, ouverte accueillante et atentive à tous, accueillir tous les paroissiens en mettant l’accent sur les personnes isolées et ceux d’origine étrangère, aller à la rencontre des personnes les plus pauvres, développer des réseaux d’entraides au sein de la paroisse, se rapprocher de la municipalité et des associations pour mieux se connaître et aller au devant de toutes formes de pauvretés, mobiliser les jeunes paroissiens dans ces services et poursuivre les actions intergénérationnelles »

    Ces paroissiens confirment le constat effectué par le pére curé Vincent hauttecoeur : « Il y a une culture de la kermesse et de la convivialité à Vanves. C’est une dimension assez importante dans les paroisses de Vanves que ce temps de la convivialité et de l’accueil. Mais la dimension de l’implication dans la vie communale est tout aussi importante ». Ainsi les paroissiens de Vanves, forme une communauté ouverte aux autres, conviviale, participante.. qui n’a pas tendance à se refermer, surtout à la suitre des événements vécus ses derniers temps.