Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Religion

  • LES BENEDICTINES DE VANVES EN PLEINE ACTUALITE : UN FILM ET UN LIVRE

    Une équipe de tournage s’était installé ces jours-ci au Prieuré Saint Bathilde avec ses immenses camions rue d’Issy, pour les loges des artistes, les repas… qui sont partis mardi. Anne Fontaine, réalisatrice de nombreux films comme Coco Chanel, les Innocents…n’est pas une inconnu pour les soeurs bénédictines puisqu’elle était venue passer quelques jours avec elles, pour s’imprégnier de la vie d’un monastère, voir l’ambiance avant de tourner « Les Innocents ».

    Elle est revenue pour tourner quelques scénes du film « Blanche comme neige » pour tourner quelques scènes dans le Cloître et la chapelle. Une comédie mais qui n’a rien d’érotique comme c’est indiqué sur Google, après une mauvaise interprétation d’une interview de la réalisatrice.  Cette comédie est inspirée du conte des frères Grimm, Blanche neige et les sept nains. « Lou De Laâge incarne Claire, une jeune belle femme qui travaille dans l'hôtel de son père, décédé, et qui doit aussi gérer sa diabolique belle-mère Maud, interprétée par Huppert. La jalousie de cette dernière s'accentue quand son amant tombe amoureux de sa belle fille, qu'elle expédie dans une ferme lointaine. Elle fera la rencontre de sept princes »… dont un prêtre, dont les scènes ont été tournées dans le prieuré. Il s’agit d’une nouvelle modernisation en comédie du conte des frères Grimm Blanche-Neige.

    L’infatigable Sr Marie-Madeleine Caseau, mére prieure de cette communauté des Bénédictines après son livre « Qui que tu sois – Au fil des jours avec Saint Benoit » vient de publier «Braises de Résurrection» aux éditions St Léger. «L’occasion de vivre une véritable rencontre avec Dieu, dans la simplicité, la douceur, et la confiance de la bonté et du bien que Dieu nous fait vivre.  Avec tous les personnages bibliques qui viennent à notre rencontre dans ce livre, nous pouvons alors nous questionner nous-mêmes sur quel Thomas je suis avec mes doutes ? Ave quel disciple d’Emmaüs je me mets en chemin ? Quel cri d’amour au monde je porte avec Marie-Madeleine ? Quel témoin je deviens avec Paul ? ... Vraiment la Parole de Dieu ne triche pas, elle fait ce qu’elle dit car ELLE EST DIEU ! Osez la goûter et la partager ! Un chemin s’ouvre à tout lecteur qui entend une eau murmurer au fond de lui une musique discrète, lancinante, persistante » est il indiqué. Ce chemin que propose Sr Marie-Madeleine Caseau sera un chemin d’écoute, de silence, de méditation à partir des récits des apparitions du Ressuscité. C’est un vrai chemin initiatique, simple, peu exigeant 10 minutes par jour chaque matin, livre en mains, assis avec soi-même, qui est ainsi balisé pour un chercheur assoiffé. Ce chemin de solitude solidaire, accompagnés de géants de la foi reconnus saints déjà ou non, invite à la prière encordée, afin de se laisser guider jusqu’aux profondeurs du cœur de Dieu. 

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    BENEDICTINES : Le prieuré Sainte Bathilde des Bénédictines de Vanves fait partie des 40 sites que le CDT 92 (comité Départemental du Tourisme des Hauts de Seine)  propose de découvrir aux altoséquanais dans le cadre de son opération « Vivez les Hauts de seine autrement ». Il propose ainsi « 40 découvertes insolites ou décalées qui dévoileront les facettes méconnues d’un département riche en surprises » : une galerie d’art contemporain au siége de la société générale à la Défense  (14 Avril) qui rassemble 400 œuvres originales et 700 lithographies, La Fondation Vuitton (10 Avril) dans le bois de Boulogne, une initiation aux arts du cirque, une visite apéritive au Chemin des Vignes dont les caves sont installés dans des anciennes carrières de craie à Issy( 28 avril et 20 Mai), une déambulation nocturne à La Défense (29 Mai), une visite du site du CNRS à Meudon (12 Mai et 11 Juin) avec son pavillon de Bellevue et la salle du fameux électroaimant de 120 t de l’Académie des sciences, le siége de la gendarmerie (6 et 20 Juin) à Issy les Moulineaux, et  un prieuré, Sainte Bathilde à Vanves (18 Avril) où vivent des bénédictines,

    CONSEIL GENERAL : Vanves a été concerné par la dernière commission permanente du Conseil Général des Haits de seine le 9 Mars dernier dernier selon Guy Janvier : 4 subventions à l'amélioration de l'habitat privé pour un montant total de 9 808 €. L'aménagement d'arrêts de bus dans le cadre de la restructuration du réseau autour du tramway T6. Une subvention de 24 467 € pour le conservatoire de musique de Vanves (24 467 €). 5 000 € de subvention pour l'organisation par la FCPE du Carrefour de la cité scolaire Michelet de Vanves qui s'est tenu le 7 février dernier et « a connu, comme tous les 2 ans, une très forte participation des élèves et de leurs parents ». Le Président Devedjian a annoncé  « que l'immeuble appartenant au Conseil Général, situé au 4 avenue du Docteur Arnaud, pourrait faire l'objet d'une vente à Habitat 92 afin que les locataires actuels, fonctionnaires en activité et retraités du Département, puissent conserver leur logement ».

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    LE 9.3 AU 13 !

    « C’est de la racaille de haut vol qui a pris pied dans la cité ! » constate un très vieil habitant du 13 de la rue de Châtillon à qui « on ne la fait pas ». Ses habitants qui ont commencé à pétitionner, sont aux prises avec des jeunes dealers qui traînent à l’entrée pour divers trafics, coupant au vu de tous, de gros sacs de doses. « Lorsqu’ils arrivent, ils vont au local poubelle pour couper l’électricité dans les parties communes et surtout les caméras de vidéorsurveillance qui ont été installé à l’entrée. Ils ont tagué les murs, agressé gravement le gardien qui a eu quinze jours d’arrêt  et se clôture chez lui avec deux jeunes enfants » témoigne cet habitant qui les a vu même faire du rodéo avec leur mob dans la cité. Ainsi les problèmes de la rue de Châtillon sont loin d’être réglé, car ils  se sont déplacés de l’immeuble du Logement Français à la cité Payret Dortail de l’Office départemental d’HLM, en ayant malheureusement augmenté en intensité. Ceux du 13 commencent à avoir peur  en ayant l’impression d’être abandonné à leur sort, vu l’état de la Police Nationale  - elle n’aurait plus de véhicules pour tourner à Vanves  en ayant un tiers d’effectifs en moins – et l’absence de police municipale.   

    OECUMENISME

    Le Café Théo s’est déroulé samedi matin dans la salle de prière de la communauté musulmane de Vanves. Le théme en était « l’expression de la foi dans la pratique cultuelle ». « Malgré ce que tout ce que l’on entend, il y a beaucoup d’ouverture » ont constaté les participants qui se sont ainsi retrouvés pour la seconde foi en ce lieu, en arc de cercle, pour finalement réfléchir à la façon de prier des chrétiens et des musulmans. Un dialogue très enrichissante, et surtout pour les chrétiens, une façon d’en apprendre plus sur leurs fréres musulmans, et leurs façon de prier, adorer Dieu et faire des prières (5 fois)  durant la journée grâce à un jeune iman, Maxime, et des témoignages de chrétiennes ayant vécu et prier avec des musulmans.