Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE

    La Rentrée est déjà bien entamée à Vanves même si ce week-end ensoleillé et chaud, a laissée un arrière goût de vacances, avec ce petit blues du dimanche en fin d’après midi qu’ont vécu certains vanvéens, car demain, il faut remettre le pied à l’étrier. La municipalité est déjà sur le pied de guerre, ayant commencée à faire distribuer le Vanves Infos de Septembre dés le Samedi 29 Août, c'est-à-dire avec une semaine d’avance car habituellement, il ne paraît qu’une semaine après le début du mois. Comme à Issy les Moulineaux où c’est l’habitude. Il est vrai que trois événements importants se déroulent en fin de semaine : La braderie du Syndicat d’Initiative Samedi prochain, le forum des associations et la journée porte ouverte du Stade de Vanves dimanche prochain.   

    Hier en fin d’après, midi, s’est déroulé, une messe particulière à Saint François, d’en revoir au Pére Vincent Hauttecoeur dont  la charge de curé de Vanves prend fin ce soir, le pére Bertrand Auville devant lui succéder mardi 1er Septembre, après 6 ans à Montrouge et 8 ans à Garches

    Mardi 1er Septembre

    A 8H30/9H : Rentrée scolaire dans les écoles maternelles et primaires, le lycée Michelet, le collège Saint Exuperyu et le LEP Dardenne

    Samedi 5 Septembre

    A 9H au Parc F.Pic : Brocante du Syndicat d’Initiative qui devrait réunir 250 à 300  exposants

    Dimanche 6 Septembre

    A 10H au PMS A.Roche : Journées Portes du Stade Vanves avec de nombreux stands pour les inscriptions, les animations et les démonstrations, ainsi que le challenge de la Ville de Vanves organisé par la section Boules Lyonnaises

    A 10H au parc F.Pic :Forum des Associations avec prés de 200 associations 

  • LA RENTREE 2015 A VANVES : 1- ENTRE SUPPRESSION DES NAP ET LES EFFETS DU MINI BABY BOOM

    Demain, c’est la Rentrée scolaire pour plus de 5000 jeunes si l’on se référe au chiffre de la dernière Rentrée, qui peut, quelque peu, varier. Prés de 2197  éléves dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville. Entre 2400 à 2500 à Michelet avec  600 collégiens, 1200 lycéens, 450 prépas dont 160 à 170 en internat.450 à 500  éléves au collége Saint Exupery. Autant au LEP Dardenne. Cette Rentrée scolaire est marquée tout d’abord en maternelle et en primaire par la suppression des NAP et leur remplacement pour de accueils périscolaires pour les enfants des écoles maternelles et élémentaires. Ensuite par les effets du mini baby boom de l’an 2000 dans les lycées auquel n’échappe pas le lycée Michelet comme les 469 autres lycées franciliens.  Enfin la mise en place de la réforme du collége dans le secondaire qui impactera  les colléges Michelet et Saint Exupery avec des cours d’éducation morale et civique à raison d’une heure hebdomadaire tant dans les colléges que les lycées après les événements de Janvier 2015.  

    Aujourd’hui, c’est la pré-rentrée pour les enseignants, mais aussi tout le personnel des écoles, des collèges et des lycées. Au Lycée Michelet, Bernard Gary, proviseur, dans son discours devant les professeurs, les agents de services et administratifs, aujourd'hui,   insistera tout d’abord sur les résultats  « qui est le fruit du travail conjoint des élèves, des professeurs, du rôle des parents, et ils sont remarquables au niveau du bac.Nous avons fini cette année scolaire avec un taux de réussite de 98% avec 64% des élèves qui ont obtenu une motion. C’est 8% de mieux que la moyenne de réussite nationale avec un pic pour les élèves de terminale littéraire à 98,5%. Nous avons présenté 366 élèves au bac et 360 ont été reçu sans surprise. Car comme par hasard, ce sont les élèves qui ont oubliés devenir en cours, qui ont échoué au bac. Moralité : la meilleure façon de préparer le bac, est de venir en cours et de travailler, quitte à passer pour un « vieux machin ». Les résultats sont aussi bon pour les classes préparatoires où tous les élèves ont intégré une grande école, pas forcément celles dont ils rêvaient. Mais nous n’avons pas de laissés pour compte » confie t-il au Blog Vanves Le Quotidien. « Je rappellerai ensuite aux collègues du collège  que c’est l’année de la mise en œuvre de la réforme voulue par la ministre de l’Education Nationale et qu’il y aura donc une réflexion à conduire, parce que cette réforme n’est pas rigide à ce point, chaque collège devra privilégier tel ou tel aspect plus approprié aux élèves qu’il accueille et aux spécificités de l’établissement. Nous aurons aussi à mettre en oeuvre ses cours de d’éducation morale et civique dont nous avons tous ressenti, quel que soit l’appellation, la nécessité à la suite des événements qui nous ont marqué tous en Janvier dernier. Pour le reste, nous avons à réécrire un projet d’établissement puisque le projet du lycée et du collège Michelet est arrivé à terme. Chaque établissement doit réécrire tous les 3 ans un projet, en commençant par tirer un bilan de ce qui a été fait et qui ne se résume pas aux résultats aux examens, même si c’est important, et réécrire un projet pour les 3 qui viennent » 

    Dans le primaire, cette Rentrée est marquée par la suppression des NAP (nouvelles activités Périscolaires) et un retour de l’accueil périscolaire qui reste calqué sur les nouveaux horaires mis en place à la Rentrée 2014 comme l’a décidé le dernier Conseil Municipal (en Juin) après la réunion du Comité de pilotage le 15 Juin dernier et une consultation des parents d’élèves qui s’étaient prononcés  pour un retour de l’accueil périscolaire.  Ses activités périscolaires qui se dérouleront donc entre 15H et 16H30 seront allégées et payantes selon des tarifs qui seront déclinés en fonction du quotient familial et appliqués en fonction de la présence constatée de l’enfant, comme l’a décidé le Conseil Municipal. Et les écoles garderont la même alternance : Ainsi les cours finiront à 15H  lundi et Jeudi pour les écoles Cabourg, Gambeta et Parc, Mardi et Vendredi pour les écoles Fourestier, Lemel-Larmeroux et Marceau. Et l’accompagnement scolaire qui a remplacé l’étude dirigée se déroulera de 17H à 17H45. « En définitive, dans la proposition mise en place à Vanves à la Rentrée 2015, ce sont davantage le bien être des écoliers, le rythme de leurs besoins individuels qui sont au cœur du dispositif plutôt que la découverte d’activités en elle-même » indique un des responsables du service Education de la Ville dans Vanves Infos de Septembre 2015.

  • LE 13 CHATILLON A VANVES VEUT RETISSER ET RECREER DU LIEN SOCIAL ENTRE SES RESIDENTS

    Des événements qui ont secoués la rue de Châtillon depuis plus d’un an et notamment à la cité Payret Dortail (dit le « 13 »), est ressorti la nécessité de recréer du lien social.  Des résidents ont décidé de faire revivre le « 13 Châtillon » comme à l’époque de sa  création voilà 85 ans où il y avait une vie sociale. Ils ont créé une association ALASTA (Association des Locataires du Square 13 Teriz’Amicale) qui a organisé sa première manifestation lors de la fête des voisins le 30 Mai dernier et déposé un projet d’animations résidentielles à l’Office Départemental d’HLM, Hauts de Seine Habitat  qui se traduira notamment le 12 Septembre par un concours de pétanque

    « Nous avons créé cette association à la suite des problèmes de sécurité que nous avons rencontrés dans cette cité. Elle a pour objectif de permettre une meilleure sécurité des locataires, défendre  leurs droits et développer  la vie résidentielle. Maintenant que les problèmes de sécurité ont été réglé – un contrôle d’accès a été installé depuis plus d’un mois -  nous pouvons nous consacrer à la vie résidentielle. Pas question de s’occuper des problèmes entre locataires et l’office ou entre locataires, mais plutôt de recréer du lien social dans cette résidence HLM en étroite collaboration avec l’office, en partenariat avec les artistes et leurs associations « ceux du 13 » explique Christian Pringarde, son président qui a rencontré la directrice de proximité de l’antenne de Bagneux et le responsable technique pour présenter cette association et ses projets, avec Jocelyne Jego, trésoriére et Françoise Van Coppenolle, trésorière. Ils leur ont prêté un local pour pouvoir se réunir. Ses locataires ont rédigé  pendant les vacances un  projet de résidence, avec l’aide précieuse de Frédéric Delannoy, le gardien de cette résidence qui a été envoyé à l’Office avec des propositions de plusieurs animations  :  Halloween,  chasse aux trésors, ateliers d’artistes avec « ceux du 13 »,  ateliers de bricolages, de jardinages, soutien scolaire  et aide aux devoirs, bibliothèque, formation à l’informatique, cours de théâtre et braderie résidentielle…. Et même la célébration des 86 ans de cette résidence  qui a commencée à être construite en 1929 sur le lieu dit La Pointe des Groux », et de sa doyenne, Odette Gosjean qui vit là depuis le début  et qui a été élu présidente d’honneur de cette association.     

    « Cette résidence a retrouvée une ambiance sereine, paisible,  les problèmes de sécurité ayant été  résolus. Et elle a vécue  un grand renouvellement des locataires depuis 3 à 4 ans. Mais il manquait ce lien social que nous commençons à recréer. Et apparrament nous allons atteindre notre objectif » ajoute t-il en rappelant que la fête des Voisins organisée  sur le thème « des saveurs du monde » - où chacun a amené un plat de chez lui -  a permis le lancement de cette association. « Nous avons expliqué ce que nous voulions faire, ce qui a tout déclenché. Puis cet été, nous avons récupéré des livres que nous ont donnés des locataires pour commencer à créer une petite bibliothèque de résidence  et prêter des livres aux enfants » raconte t-il en reconnaissant qu’au début, les parents ont été étonnés.  « Nous envisageons maintenant  d’organiser un concours de pétanque le 12 Septembre 2015, en partenariat avec l’Office » annonce t-il. Il envisage même de récolter des fonds qui serviront à faire partir les enfants en vacances.

    A relire « Ceux du 13 » l’histoire d’une cité d’HLM à Vanves, écrit par René Sedes, ces résidents espèrent renouer avec l’âge d’or qu’a vécut le square Payret Dortail, du nom de son architecte, entre 1930  et  1939. A l’époque, « ses habitants  installèrent un Foyer des locataires dans un atelier d’artiste « lieu de rencontre, « caisse de résonance » ou « condensateur de la cité », comme on voudra. C’est là que seront combattus l’isolement et l’anonymat. On y pratiquera des activités de toutes sortes, et notamment des cours d’enseignement ménager, prolongeant ainsi pour jeunes et adultes, l’œuvre de l’école » écrit il  en parlant de la création d’une mini maison de la culture où seront organisé des séances de cinéma hebdomadaires attirant une centaine de spectateurs, des petits spectacles costumés, des cours d’art dramatique avec la création d’une petite troupe… « Mais la guerre de 1939-45 aura rompu bien des liens et fissuré la cohésion qui unissaient les premiers résidents », « le cœur n’y étant plus ! » à la Libération. Mais comme le note l’historien de Vanves « l’esprit imprimé à l’origine à cette cité semble bien avoir perduré, grâce sans doute à ses dimensions mesurées faisant que tout le monde se connaît plus ou moins »… « les locataires agisant spontanément en général avec rapidité et efficacité, en intervenant auprès des personnes intéressées  pour les raisonner ou auprès de l’office » lorsqu’il y a des problèmes,  « afin que tout rentre dans l’ordre ». Et ils l’ont encore prouvé ses derniers temps en agissant pour régler des problèmes de sécurité, et maintenant pour recréer un lien social. Preuve comme l’a noté si justement René Sedes, que les plus anciens, mais aussi les habitants plus récents manifestent un attachement particulier pour cette cité-square.