Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien

  • LES RESULTATS DU 1er TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES A VANVES: MACRON EN TETE

    Sur les 18 500 électeurs,  15 024 ont voté, soit une participation de 82,56%, avec beaucoup de jeunes nouveaux électeurs (l’un d’entre eux sur la photo filmé par sa mére) qui votaient pour la première fois. Les vanvéens se prononcés   à 35,78% pour Macron (En Marche) avec 5 373 voix,  à 23,86 pour Fillon (LR) avec  3 584 voix, à 18,91% pour Mélenchon (FG) avec 2841 voix, 10% pour Hamon (PS) avec 1 502 voix, 6,29% pour  Le Pen (FN) avec 945 voix, 2,58% pour Dupont-Aignan (LFD) avec 388 voix, 0,93% pour Asselineau (DVD) avec 140 voix, 0,70% pour Lasalle (DVD) avec 105 voix, 0,56% pour Poutou (NPA) avec 84 voix, 0,29% pour Artghaud (LO) avec 43 voix. 0,11% pour Cheminade (DVD) avec 17 voix.

    Emmanuel Macron est arrivé en tête dans de nombreuses villes des Hauts de Seine et même à Issy les Moulineaux où il a fait 37,03%  des voix, suivi par François Fillon avec 26,7%, Jean Luc Mélechon à 16,3% et Benoit Hamon à 6,4%. André Santini faisait sa tête des mauvais jours à la soirée électorale du Conseil Départemental des Hauts de Seine  où la majorité départementale LR/UDI faisait grise min. Ses leaders ont appelés à voter pour Macron au second tour,  mais ont donnés rendez-vous aux Législatives où ce sera une autre paire de manche

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE HORS NORME APRES CE 1er TOUR

    Mardi 25 avril 2017

    A 9H30 au siége de la société Audiens (Ilôt du métro) : Audiens accueille comme chaque année à cette époque la conférence de  presse qu’elle tient avec la Commission du Film Ile de France du Conseil Régional sur « la production audiovisuelle et cinématographique en Ile de France et les chiffres de l’emploi »  

    A 18h30 à l’espace Giner : Vernissage de l’exposition « Trait portrait » de Dorothée Benoit. C’est sur des supports en forme d’œufs que sont nés ces portraits. Comme de vielles photos jaunies par le temps, des visages monochromes en dégradés de bruns vous regardent simplement, animaux et humains côte à côte…

    A 20H30 au Pavillon des Sportsdu PMS A.Roche : Comité directeur du Stade de Vanves

    Mercredi 26 avril 2017 :

    De 15H à 22H Rue Louis Vicat :  Inauguration du Skate Parc

    Jeudi 27 Avril 2017

    A 10H au parc des expositions : Ouverture de la Foire de Paris jusqu’au 8 Mai.

    Vendredi 28 avril 2017

    A 9H au Conseil Régional Ile de France : B.Gauducheau participe au Conseil Métropolitain de la MGP (Métropole du Grand Paris)

    A 19h à la salle la Palestre : Loto de la Caisse de Solidarité

    Samedi 29 Avril

    A 20H au Gymnase A.Roche : Match deBasket Vanves –Tourcoing SM

    A 20H30 à l’ODE : Boeuf Jazz

    Dimanche 30 avril 2017

    A 11h45 – Square de l’Insurrection : Cérémonie commémorative à l’occasion de la journée national du Souvenir des victimes et héros de la déportation

  • LES ELECTIONS A VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    COUT DES ELECTIONS  

    Plus de 600 M€ !  C’est l’estimation du coût global des élections présidentielles et législatives de 2012, d’après le rapport « Moderniser l’organisation des élections » de l’inspection générale de l’administration (IGA), publié en avril 2015. Parmi ceux-ci, 200 M€ ont été engagés par les communes. Qu’en sera-t-il en 2017. Pour Vanves, les frais d’élections (Présidentielles et Législatives)  devraient s’éléver à 8500 € puisque le budget « citoyenneté » passe de 10 500 € à 19 000€ entre 2016 et 2017 (+2,30%). Mais il ne prend pas en charge les 250 € d’indemnité versées à chaque agent municipal qui tient un bureau de vote – 2 par bureaux, soit 42 au total – les chauffeurs et les installateurs du matériel électoral dans les écoles. Ces indeminités sont insrites dans le budget personnel

    SECURISATION DU VOTE

    Ses élections se sont déroulées sous haute tension, même si elle était moins visible à Vanves, après la tuerie sur les Champs Elysées Jeudi dernier, à Paris et en Ile de France. Ce dimanche a été dense pour la police natonale mais les équipes de Sentinelles  amenés à surveiller des lieux aussi variés que des mairies, des écoles ou encore des gymnases, ses véhicules étant visibles dés l’ouverture des bureaux à Vanves. Certains villes ont pris des mesures adaptées  (fouilles, organisation des files d'attente), en cas de forte affluence notamment, avec au moins un policier municipal ou un agent de sécurité à l’entrée de bureaux de vote. « La difficulté de ce genre d’opération, c’est qu’il s’agit de lieux de passage. Il faut être constamment aux aguets. C’est bien plus compliqué que de protéger une foule réunie à un seul et même endroit » expliquait on à la préfecture de police compétent non seulement à paris et la petuite couronne, où s’étaient succédées les réunions la semaine dernière en liaisoin avec les préfets de chaquedépatement. . D'autant que le Code électoral interdit la présence d'hommes armés dans ou à proximité immédiate d'un bureau.  D’ailleurs le préfet de police a, pour la pemière fois, écrit aux maires, avant les élections,   pour préciser « qu’ il appartenait alors « aux maires et aux présidents de bureaux de vote d’arrondissements […] de mettre en œuvre les mesures de vigilance adaptées ».Cela concerne le filtrage et le contrôle visuel des personnes et du contenu des sacs à l'entrée, mais aussi la vérification avant l'ouverture du scrutin de la condamnation des accès non indispensables pour les opérations électorales ou pour assurer l'évacuation du public ainsi que la gestion des files d'attente qui, en cas d'affluence, devront dans la mesure du possible être positionnées à l'intérieur des sites et à l'écart des voies publique