Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien

  • BILAN DE MANDAT DE FLORENCE PROVENDIER AVEC GABRIEL ATTAL

    Depuis quelques jours, un document de 8 pages est distribué tant à Vanves qu’à Issy les Moulineaux dans la 10 circonscription des Hauts de Seine présentant le bilan de mandat de la député LREM Florence Provendier qu’elle a présentée lors d’une réunion publique au centre de loisirs de l’Abbé Derry, tout à côté de Vanves (et du Rosier Rouge) à Issy les Moulineaux, mercredi soir, avec Gabriel Attal bien sûr dont elle était la suppléante avant qu’il ne devienne ministre de la jeuneuse en lançant le service civique, puis porte parole du gouvernement où il a pris du poids (politique) devenant incontournable

    «5 ans se sont écoulés depuis que mon chemin a croisé celui d’Emmanuel Macron qui m’a donné envie de m’engager politiquement. Quelques mois après, j'ai fait la connaissance de Gabriel Attal, une rencontre qui va transformer ma vie. Devenue députée le 17 novembre 2018, ce mandat est un immense honneur, une chance, un défi également» a-t-elle expliquée. «Des année exceptionnelles, pour moi qui vient de la société civile, et pour nous tous marquée par une crise sanitaire sans précédent, qui nous a contraint à adapter nos modes de vies… La pandémie nous a forcé à nous adapter en permanence, avec comme objectifs prioritaires, la sécurité sanitaire de tous, la protection des plus fragiles, la préservation de l’ensemble des acteurs économiques, ainsi que le soutien à la relance pour bâtir le France de 2030 ».

    Elle a commentée ses 8 pages du document, chacune consacrée à un théme : «Œuvrer à un monde plus juste et plus durable », «Les enfantsd ’abord », «Vivre la culture », «Tout est liée » sur sa mission sur le développement durable confiée par le premier Ministre, « France Relace pour construire la France de demain » qui l'occupe beaucoup ces temps-ci…

    «Dans mon travail de député, j’ai voulu également  porter les sujets sur lesquels je me suis engagée depuis des années : la défense des droits de l’enfant et de la jeunesse, l’accès de tous à la culture, et la mise en œuvre des objectifs de développement durable de l’agenda 2030 pour un monde plus juste et plus durable» a-t-elle expliqué en voulant rappeler «les grandes actions réalisées ensemble avec le gouvernement, partager les progrés accomplis, les petits pas comme les plus grandes avancées, et quelques souvenirs qui ont marqué mon mandat »  comme ce voyage en Arménie où elle est allée lors de la guerre du haut Karabagh en Octobre 2020 pour « apporter mon soutien au peuple arménien et témoigner » ; ou cette visite dans un  foyer d’hébergement pour mineurs non accompagnés où des jeunes ont séjournés pendant la pandémie : «Je leur ai apporté un petit cadeau, des masques cousus par des dames de la Croix Bleue Arménienne d’Issy les Moulineaux. Ils étaient super contents. C’était drôle de voir ces masques Winnie l’Ourson portés sur ces grands gaillards. J’aime quand la solidarité s’exprime de la sorte »

    De son côté Gabriel Attal qui s’exprime dans ce document sur son rôle de plus jeune ministre de la Ve République, n’en a pas moins gardé des moments clés du temps où il était député de la circonscription : : Le One Planet Summit  à la Seine Musicale où il avait accueilli le président de La République qui recevait les chefsd’Etat du monde entier : «C’est ici mêle que des actions de financement de la transition écologique et de lutte contre le réchauffement climatique ont été décidé ». L’invitation des enfants de la circonscription dont certains des quartiers populaires  (de Boulogne) à l’Elysée pour la réception des  bleus vainqueur de  la Coupe du Monde en 2018 : «Voir leur enthousiasme, leurs sourires, la fierté de pénérer à l’Elysée, c’était un immense bonheur ». Mais rassurez-vous, ce n’est pas qu’il est ministre, qu’il n’ a pas gardé un pied dans la circonscription, très présent aux manifestations locales, aux conseils municipux de Vanves : «J’y habite toujjours. J’y suis toujours,. Nous travaillons main dans le main avec Florence, on avance ensemble ». Et, même sans le dire, il n'est pas faux de penser qu'ils seront candidat ensemble en juin 2022 dans cette circonscription. 

  • CELEBRATION OECUMENIQUE ET REPAS POLYNESIEN AU ROSIER ROUGE A VANVES QUI A RECU MISS TAHITI

    Après deux ans sans culte en raison de la Covid, une messe a enfin pu être célébrée dans la petite chapelle du Rosier Rouge à Vanves, suivie d’un repas polynésien offert par le président du Pays et son gouvernement, à la mi-Novembre. Un événement passé inaperçu mais qu’ont rapporté quelques médias dont France Info. Il a rendu possible grâce au Congrés des Maires,  à la veille de la séquence Dom-TOM de ce grand-rendrez vous des Maires, le lendemain. Car de nombreux élus étaient présents, les maires  de Moorea Maiao, des Gambier, de Tahaa, de Rimatara, de Mahina, de Fatu Hiva et de Hao pour entourer les malades du fenua auxquels le président Edouard Fritch a offert un repas polynésien.

    La célébration oecuménique pour les malades polynésiens à Paris s’est tenue dans la belle chapelle du Rosier Rouge, présidée par le pasteur Hioe. Plus de 120 personnes ont pu assister à la célébration dont plus d’une cinquantaine de malades. À la fin de la célébration, la sénatrice Lana Tetuanui a pris la parole pour remercier, au nom du président Edouard Fritch et de tous les maires présents, le pasteur et l’assemblée pour cette belle célébration, ainsi que toutes les associations œuvrant en faveur des malades, comme « Te ramepa ora » et « A tauturu ia na », pour leur présence et leur engagement constant en faveur des malades.

    Un repas a ensuite été offert par le président du pays aux malades, aux accompagnateurs et à toute la communauté polynésienne présente. C’était également l’occasion de marquer les fêtes de fin d’année qui approchent et de redonner un peu de baume au cœur après une période pénible de restrictions sanitaires consécutive à la crise de la Covid 19. Les malades étaient ravis d’avoir pu échanger avec leurs Tavana. Certains maires ont ainsi pu prendre des nouvelles de leurs administrés et mieux mesurer ce que représente la vie des malades polynésiens évasanés en métropole

    Le Rosier Rouge a reçu aussi  Miss Tahiti lors d’une courte escale, quelques jours plus tard : Tumateata Buisson  (sur la photo) qui est vraiment une ambassadrice auprès des évasanés. Son programme chargé de visites à aris s’est achevé à Vanves avec l’accueil plus qu’émouvant des malades hébergés au Rosier Rouge. Une petite fête lui avait été préparée par les associations A Tauturu ia na et Te Ramepa ora que président Teva Pani et Nini Topata. Très émue et ne pouvant retenir ses larmes, la miss s’est adressée à ses compatriotes du Pacifique pour leur dire de tenir bon et de ne jamais désespérer, alors qu’elle-même, il y a quatre ans, avait été durement éprouvée lors de la perte de sa mère souffrant d’un cancer. «En tant qu’ambassadrice, c’est mon rôle, et je tenais à rencontrer les malades. C’est une cause qui me tient à cœur de défendre en tant que Miss Tahiti, et c’est aussi une cause Miss France... Aujourd’hui, une miss n’est plus qu’un physique ; elle a aussi des valeurs, des messages que l’on souhaite porter haut, grâce à son titre, et donner une voix à ceux qui n’en ont pas forcément. Et puis, il faut remercier toutes ces personnes qui travaillent pour nos malades».

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    VANVES PETITIONNE CONTRE LA SUPPRESSION DE LA NAVETTE

    Une vanvéenne, Mme Brenner, serait à l’initiative de la pétition pour le maintien de la navette de Vanves dont la suppression indigne beaucoup de vanvéens jusque dans les rangs des habitants  qui ont voté pour le maire. Elle sera présente à 10H30 samedi au café Le Soleil Levant pour recueillir les signatures et répondre à des questions .  «La différence est bien flagrante entre un service municipal qui concerne tout un chacun et un dispositif de taxi sélectif, + de 65 ans et/ou handicapé, avec réservation  et dépôt de dossier ! Le nouveau dispositif pourrait avantageusement s'ajouter au précédent aux bons soins des jeunes et des anciens» réagissait un vanvéen. D’autres expliquait que c’est oublier les zones grises, comme les quartiers des rues de Châtillon  et de l’Avenir ou le quartier Gabriel d’Estrée pas du tout desservie par les transports commun, en donnant l’exemple de cette femme de 80 ans qui, chaque semaine, peut aller de porte à porte de chez elle au marché, en évitant les côtes des rues de Lafosse et A.Fratacci si elle devait prendre le 59

     

    EXPOGRAPH VANVES : UNE COUPE DE FRANCE CRUELLE

    Dans le cadre de la Coupe de France, Expograph Vanves a rencontré samedi dernier l’équipe SCPO,et nous a valu ce commetaire de Jean Riyer, son coach-co-président : «Dominer n’est pas gagner. Un contre à la 88e minute a eu raison d’une équipe incapable de transformer des actions de buts SCPO a donné une leçon de réalisme et d’envie à nos joueurs toujours sur le même rythme Vive les vacances de la Coupe de France. La semaine prochaine retour au train train du championnat...et ce n’est pas gagné !!».

    LE CENTRE DE VACCINATION POURSUIT SA CAMPAGNE

    Le centre de la halle Christiane Guillaume poursuit la campagne de vaccination auprès de la population, notamment en direction des personnes devant recevoir le rappel du vaccin, six mois après deux injections. Plus de 4.000 Isséens et Vanvéens ont déjà reçu leur dose de rappel du vaccin anti-Covid-19  La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a débuté en septembre pour les personnes les personnes les plus fragiles et celles âgées de plus de 65 ans. A partir du 1er décembre, les personnes de plus de 50 ans peuvent également y accéder. «Les fêtes de fin d’années approchant, l’heure n’est pas au relâchement, compte tenu de la nouvelle vague de contaminations qui frappe l’Europe»

    PLAN LOCAL D’URBANISME INTERCOMMUNAL GPSO

    Depyuis le début  de la semaine et jusqu’au 15 décembre, Grand Paris Seine Ouest a lancé une concertation préalable à l'élaboration de son plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi). Les habitants des huit villes du territoire, dont les Vanvéens, sont invités à donner leur opinion en répondant à un questionnaire reçu dans leurs boites aux lettres ou disponible en ligne.