Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien

  • AUDIENS A VANVES : DEJA 10 ANS DE PRESENCE ET D’ETUDES SUR LA PRODUCTION ET LES EMPLOIS DU SECTEUR CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUEL EN ILE DE FRANCE

    « Voilà 10 ans qu’Audiens est installé à Vanves dans cet immeuble qui a bien vieilli. Certains de nos visiteurs croient qu’il est tout neuf. Un immeuble avant-gardiste car  il a été le premier immeuble HQE de la Région Ile de France. Il coute 50% moins cher que les autres immeubles pour son entretien. Le seul inconvénient est l’air conditionné. Lorsqu’on passe du chaud au froid ou l’inverse, diffusé dans l’immeuble en fonction des saisons,  c’est pour 6 mois car le système ne permet pas  de changer rapidement en même temps que le climat varie » confiait à quelques journalistes, Patrick Béziers directeur général d’Audiens Vendredi matin, en attendant l’arrivée de Jean Paul Huchon, président de la Région. « C’est un lieu extrêmement remarquable. L’un des plus beaux immeubles francilien, et attaché au développement durable sans exagération » confiait ce dernier en  arrivant. « Nous aussi, on réfléchit à réunir tous nos services dans un même immeuble. Peut être à l’extérieur de Paris. Mais on verra cela après les élections, en 2016, moi ou mes successeurs ! ».

    Comme chaque année, à quelques exceptions prés, à quelques semaines du fsetuval de Cannes, Jean Paul Huchon préside chez Audiens, la présentation de l’étude annuelle sur « la production et cinématographique en Ile de France et les chiffres de l’emploi » réalisée par la Commission du Film Ile de France présidée par Olivier-René Veillon, avec Philippe Degardin directeur des études d’Audiens. Un observatoire a été créé par cette commission et cet organisme de prévoyance qui s’occupe beaucoup, dans la coulisse, des professionnels des médias et des spectacles, et a connu un début d’année difficile avec l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo. Il permet de traiter ainsi une base de 500 millions de données dont 2 millions entrent chaque année dans ce big data de la prévoyance. Ainsi cette étude qui porte sur l’année 2014 montre que la croissance de l’emploi dans ce secteur est à l’ordre du jour : + 3,7%   d’emplois permanents (19 500), + 3% d’emplois intermittents (115 000), après un repli de 2% en 2013. Il parait que cette croissance provient de la politique de soutien de la Région qui aident la production cinématographie depuis le choix des lieux de tournages, grâce notamment à un salon spécifique (au Carré du Temple en 2015)  jusqu’à sa diffusion en numérique dans les salles (aide à l’équipement numérique), en passant par la production et la post-production.   

    La Région a ainsi aidé 900 œuvres depuis la création de ce soutien  en 2001 dont 700  en 2014, soit 50% du temps de tournage cumulé en France. « Grâce au travail de la commission du film qui est très au fait des procédures, composés d’élus mais aussi de professionnels, pour décider d’aider ou non tel ou tel réalisateur. Cette aide leur permet de boucler le budget du film et le tour de table » expliquait JP Huchon. Les 4 films sélectionnés pour le Festival de Cannes 2015 par la France ont été aidés par la Région Ile de France : « Dheepan » de Jacques Audiard, « La loi du marché » de Stéphane Brizé, « Marguerite et Juliel » de Valérie Donzelli, et « Mon roi «  de Maïwen

    Mais cette hausse est aussi le résultat d’une progression de la production internationale en Ile de France grâce à son patrimoine : «L'Île-de-France attire les réalisateurs du monde entier en raison de la qualité de ses décors, et des nombreux talents artistiques et techniques, prêts à contribuer à des projets cinématographiques ambitieux » indique Olivier-René Veillon, en ajoutant que «  les chinois qui ont commencé à tourner en Ile de France leur premier film en 2005, sont amoureux du Château de Fontainebleau qui les fait rêver . Nous avons de belles perspectives en 2015 avec des équipes de production hollywoodienne, chinoise, indonésienne. 2013 aura ainsi été l’année de nombreux tournages internationaux majeurs, comme « My Old Lady » d’Israël Horowitz, ou « Three Days to Kill » avec Kevin Costner, ainsi que de la montée en puissance du studio Illumination Mac Guff, qui fabrique les films d’animation du studio Universal, et qui est, tous secteurs d’activité et toutes entreprises confondues, le premier créateur d’emplois en Île-de-France ».

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    NATATION : La section Natation du Stade de Vanves a organisée Mardi dernier un petit pot pour féliciter les nageurs vanvéens qui se sont illustrésaux championnats de France de Natation à Limoges : Jordan Coelho qui a réalisé sa meilleure performance sur 50 papillon mais à qui il manquait une seconde pour aller au Championnat du monde,  Romane Simonetti qui termine 3ème du 200m  4nages, et Homard Boursac-Cervera qui termine également 3éme au 50 et 100 m brasse ». Plusieurs responsables de sections, plongée, football, Gymnastique/danse Sportive,  boules lyonnaises… étaient présents avec Bruno Chauvet et François Praud. Pour Lazreg Benelhadj, président de la section Natation, il était normal d’organiser cete petite fête dans la mesure où le Stade de Vanves et son Comité Directeur ont permis la création de ce club « Elites ». Il donne des résultats qui n’auraient pas été possibles autrement !. Le même exercice se répétera en fin d’après midi au Tout Va Mieux avec quelques élus dont Maxime Gagliardi et Philippe Thieffine, respectivement maire adjoint et conseiller municipal aux sports et les sponsors ( « Au tout va mieux),  Renault « les œillets »,  « Rent a car »,  Go Sport Vélizy2,  Franck Provost Vélizy2,  Quick Vélizy2, Reflet Sport (Organisateur de vos vacances et de vos séjours sportifs) -Eurocom.fr).

    SOLIDARITE : Antoinette Girondo infatigable animatrice en chef du Téléthon et référent AMF à Vanves et Xavier Lemaire, conseiller municipal ont organisé une petite réunion sympathique à l’hôtel de Ville de Vanves, en présence du maire, pour remercier les bénévoles qui se sont mobilisés pour les collectes de la Banque alimentaire et des restos du Cœur. Occasion de dresser un bilan. Pour la banquealimentaire, le total de la collecte s’éléve à 7,3T soit -14% de moins que 2013 (8,5T) avec 3,121 T  (3,4 T en 2014) ) pour Carrefour (-10%), 3,185 T (3,7 T) pour Intermarché  (-16%), 1 t pour Franprix (-18%) grâce à plus de 100  bénévoles pour les 4 sites (tri et 3 magasins) : 35 auTri et Franprix, 50 à Carrefour… Pour les Restos du Cœur, le total de la  collecte du centre de Malakoff (Malakoff, Montrouge, Châtillon, Vanves et Issy les Moulineaux) s’éléve à 17,200 t en progression de 6% par rapport à 2014, avec les mêmes 8 magasins. En ce qui concerne Vanves, la collecte a été organisée sur deux jours (vendredi 6 et samedi 7 mars) pour Carrefour et Intermarché, seulement le samedi pour Franprix : 313 kg à Franprix (384 en 2014), 2900kg à Carrefour Market (2715 kg), 2025 kg à Intermarché (1830 kg), soit un total de 5,238 t à Vanves (4,929 t en 2014, soit +6%) ) grâce à une  soixantaine de bénévoles dont 20 jeunes (St Ex et CMJ) qui se sont relayés  le samedi pour assurer la collecte d’Inter et de Franprix

    BENEDICTINES : Pour la deuxiéme ésition de « Vivez les Hauts-de-Seine Autrement « , le CDT 92 (Comité Départemental du Tourisme) fait le plein avec plus de 40 découvertes insolites et décalées, organisées d’Avrill à Juin,  qui permettent de dévoiler des facettes inconnues d’un département des Hauts de Seine,  riche en surprises. « Cette programmation exceptionnelle sera l’occasion de porter un nouveau regard sur le patrimoinea ltoséquanais, hors des sentiers battus ». Et l’un des sites de Vanves est inscrit au programme demain, samedi 18 Avril à 15H : Le prieuré Sainte Bathilde : « Edifié en 1934 par le Moine-architecte Dom Bellot,l’ensemble des bâtiments s’ordonne autour d’un cloître et d’une chapelle à nef unique et abrite la Congrégation des Bénédictines de Vanves. Utilisant la technique du nombre d’or, il privilégie la brique comme matériau de base et devient maître dans l’art de travailler la lumière et les couleurs. Classé patrimoine du XXème siècle, ce monastère, lieu de vie spirituelle et de prière, sera présenté parles soeurs bénédictines » indique le CDT 92.

  • LE TRAFIC DE DROGUE SE PROPAGE DE LA RUE DE CHATILLON AUX ABORDS DES BALCONS DE VANVES ET DU GARAGE MUNICIPAL

    La vigie de la rue de Châtillon a effectuée une nouvelle visite en début de semaine,  chez les gardiens des différentes résidences et cités de la rue de Châtillon, après celle effectuée avec Isabelle Debré, entre les deux tours des élections départementales, afin de lui rendre compte des premiers résultats, 3 semaines après sa visite. D’autant plus que la police était intervenue  après sa visite,  en investissant notamment  le 13 rue de Châtillon et la résidence Batigere,  visitées de fond en comble plusieurs fois, et certaines fois en pleine nuit, avec arrestations de  3 jeunes par la BAC.  Des rondes et des patrouilles devaient être accrue pour mettre fin aux agissements de jeunes à l’origine de dégradations, d’incivilités divers, d’agressions et de menaces, et des effectifs départementaux devaient venir en renfort au commissariat de Vanves comme l’avait assuré le préfet des Hauts de Seine à Isabelle Debré.

    2 à 3 semaines après, Christiane Mury a donc fait le point, avec de très nette améliorations Cité du 13 puisque l’électricité n’est plus coupée qu’une soirée sur 10, alors qu’auparavant c’était une soirée sur 2. Deux arrestations de jeunes par la BAC s’est déroulé lundi en soirée, le responsable de la future amicale des locataires ayant été menacé. Ainsi qu’à Batigere, au groupe SNI en dehors de quelques vols de vélos depuis quelques semaines… grâce à une présence policière efficace. « Mais il faudrait que la tournée des policiers rue de Châtillon se prolonge jusqu’aux Balcons de Vanves » conseille t-elle,  car ses jeunes se sont déplacés bien  sûr. C’était inévitable. Le gardien comme quelques habitants ont constaté un trafic de drogue discret mais apparent au 59 rue de l’Avenir à partir de 19H depuis le début du mois d’Avril. Des jeunes occupent le hall, faisant du bruit, créant un attroupement, provoquant quelques détériorations, en laissant traîner cartons de pizzas, canettes de cocas. « Dans la nuit du 11 au 12 avril, 2 vitres de 2 voitures différentes ont été cassées, une porte forcée sur une troisième et un scooter fracturé. Certains jeunes ont fait une partie de football à 1H du matin au niveau des locaux municipaux au dessus de la copropriété. 3 jeunes ont installé une tente et un canapé sur le toit du garage municipal qui a été retiré dés le lundi matin » selon plusieurs témoignages d’habitants qui ont vu plusieurs voitures se pointer dans cette impasse sans raison que le trafic de drogue.