Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien

  • UN ETE 2016 CHAUD A VANVES QUI ANNONCE UNE RENTREE TOUTE AUSSI BRULANTE !

    Vanves au Quotidien est de retour après ces vacances de cet été 2016 qui a été marqué par des événements sanglants et tragiques. Le blog va revenir sur les événements qui ont marqué cet été à Vanves : Un attentat (à Nice)  et un horrible assassinat d’un prêtre (à Saint Etienne de Rouvray), une disparition (Gérard Clérin) un hélitreuillage (au dessus du Palais Sud du parc des expositions), une rixe (place de la République), un échec aux J0 de Rio (Jordan Coelho) mais deux succès au Championnat de France de Natation ( Noyan  Taylan,  Thomas Boursac-Cervera)… Parmi les nombreux chantiers menés dans la ville, la Société du Grand Paris a fermé le 1er Août le souterrain d’accés à la gare SNCF-Transilien de Clamart depuis Vanves. La Ville avec GPSO  et le département ont dû intervenir pour reconstruire (en type Gabion) le mur d’enceinte et de soutènement du Centre Technique Municipal  (voir la photo) où étaient apparus des fissures. Il menaçait de s’effondrer  sur la rue Larmeroux, route départementale hyper fréquentée en temps normal…Ce qui a provoqué des embouteillages surtout au début de cette semaine. Enfin depuis Juillet, une corne de brume gêne des centaines de riverains de la ligne Paris Montparnasse au niveau de Vanves/Malakoff à cause d’un chantier sur les voies ferrées. C’est malheureusement la procédure de sécurité appliquée par la SNCF pour prévenir les ouvriers d’un passage de train, fréquent sur cette ligne, même si certains riverains (noin habitués) s‘en plaignent) 

    Les problèmes ne vont pas manquer pour cette Rentrée 2016 qui est marquée à Vanves par des problèmes de sécurité et d’incivilités qui n’ont pas manqués durant  ces deux mois de vacances dont le maire a eu un aperçu lors de la rixe du 23 Juillet lorsqu’il dînait au Tout Va Mieux. D’ailleurs les riverains se posent la question de l’utilité de remettre piétonne la place de la République alors que 2 cafés-restaurants avec leurs terrasses sur 3 sont fermés, si c’est pour devenir le théâtre d’incidents divers et variés qui les ont excédé ses dernières semaines, certains n’osant plus sortir le soir. Au niveau scolaire, des familles sont furieuses que la municipalité ait refusée d’accorder une dérogation à leurs enfants pour pouvoir rester à l’école primaire  Cabourg. L’une a prévu de quitter Vanves et va vivre une année d’enfer en attendant, et l’autre a saisi le tribunal administratif d’un recours.  L’un des arguments de la ville repose sur l’arrivée de nouveaux habitants grâce aux immeubles en construction, dont certains ont pris du retard (projet First).  Enfin sur le plan politique, la gueguerre sur les réseaux sociaux a recommencé, surtout à droite, chez les Républicains entre les partisans de Sarkozy, Le Maire et Juppé qui n’éléve pas du tout le débat politique

    Le blog reviendra sur tous ces événements ces jours. Il préfère pour ce premier rendez-vous quotidien, mettre l’accent sur l’événement commercial  qui a marqué cet été jusqu’à Vanves : le lifting complet de Franprix selon le concept « Mandarine »

  • UN FRANPRIX RELOCKE MANDARINE A VANVES

    En revenant de vacances, les habitués du Franprix du Centre Ancien ne reconnaissent plus leur supérette où tout a été réagencé et mis au goût du jour, selon le concept « Mandarine », déployé depuis le mois de mars 2015. « Pour se relancer, Franprix n'a cessé de tester des nouvelles identités et de nouveaux concepts ces dernières années. Mais ce travail est terminé depuis  deux ans. L'enseigne de proximité urbaine du groupe Casino s’est mis, depuis 2015, à déployer massivement « mandarine », son concept le plus abouti qui intègre toutes les idées testées in situ, et doit redonner une vocation d'épicier à Franprix Il devrait lui permettre de reprendre de la distance avec les concurrents, Carrefour City, A2Pas et consorts, qui ont mis les bouchées doubles pour conquérir la Région capitale. ».

    Il se distingue par l’utilisation massive des couleurs vives (à Vanves le orange, mais d'autres coloris sont disponibles comme le rouge) et du gris, la signalétique et le tablier que porte désormais tous les employés. 57% du parc aura adopté la nouvelle enseigne, soit 453 magasins d'ici la fin de l'année pour une harmonisation complète des 860 magasins en 2017.

    A Vanves les travaux se sont déroulés entre le 25 Juillet et le 11 Août.   Et le résultat est étonnant avec des espaces plus ouverts, des allées plus larges, un sol en plastique pour limiter le bruit,  des armoires réfrigérées qui permettent de contenir et préserver la fraîcheur des produits, avec plus de produits (+ 15 à 20%) , bien sûr, frais surtout provenant de Rungis,  dont une gamme plus élargie de snacking,  tout comme l’offre apéritf, avec une rotisserie et une machine à jus,  un nouvel éclairage plus lumineux qui éblouie même certains retraités, mais qui est soucieux des économies d’énergies grâce à des leds, trois caisses tapis dont une panier pour les livraisons placées à gauche de l’entrée.

    « Nous voulons transformer la proximité géographique en proximité relationnelle et faire de nos magasins un vrai lieu de vie.  Nos employés reçoivent une formation spécifique en ce sens dans notre « académie mandarine », qui renforce le sens de l’accueil client » explique t-on à la direction de Franprix qui annonce des progressions de 20% en moyenne du chiffre d’affaire des magasins convertis au concept mandarine. Beaucoup de Vanvéens viennent découvrir par curiosité les résultats de ce lifting. Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise car il se pourrait bien qu’il s’équipe de manges debout, tables et chaises le cas échéant sur le trottoir.

  • EDITION SPECIALE : EMOTION INTENSE A VANVES APRES L’ATTENTAT DE NICE ET LA DISPARITION DE GERARD CLERIN

    La ville de Vanves déjà sonné par l’attentat de Nice – beaucoup de parents ont passé une mauvaise nuit si ce n’est blanche le soir du 14 Juillet sachant leurs enfants ou des proches au feu d’artifice de la tour Eiffel  – s’est réveillée groggy ce matin en apprenant le décès de Gérard Clérin, l’homme qui a façonné pendant plus de quarante ans le paysage sportif de Vanves à la tête du service des sports sur lequel le Blog revient avec son portrait réalisé en 2011 et actualisé.

    Cette minute de silence sur le parvis de l’hôtel de ville en hommage aux victimes de l’attentat de Nice a été digne, intense après quelques mots du maire, entouré par quelques élus, à midi pile. Elle s’est terminée par la Marseille et le dépôt d’un bouquet de fleurs par Jean Marc Yoube avec le maire.