02/09/2014

DERNIERE MINUTE A VANVES : DECES DE FRANCOIS PERHIRIN

Beaucoup de vanvéens connaissaient ce retraité de l’armée, qui a fait toute sa carrière dans l’armement et la Marine, qui, lorsqu’il avait pris sa retraite, avait réagit à l’insécurité qui régnait alors à Vanves à la fin des années 90 et au début des années 2000. Il avait créé l’association « La Sécurité à Vanves » pour faire réagir les autorités publiques, les élus à ces halls d’immeubles occupés par les jeunes, à ces trafics de drogue… les faire agir, avec l’aide des gardiens d’immeubles qu’il avait mobilisé en leur rendant visite régulièrement. Le maire et quelques élus comme Laurent Lacomére, où les différents commissaires de police qui se sont succédés se souviennent de ces réunions où ils étaient passés au grill des questions des membres de son association. C’est peut être comme cela qu’il s’est fait connaître à Vanves, mais le personnage n’avait à voir avec un shérif, un  excité du retour à l’ordre, parce que profondément humain, solidaire, attentif aux autres, passionné d’actualités  avec lequel beaucoup pouvaient discuter des heures entières. Avec ces discussions du samedi, à 11H avec Guy Henrion à la buvette du Marché, qu’il aimait retrouver pour discuter de tout, entre gaullistes, mais aussi à d’autres moments au gré des rencontres dans le Centre Ancien. Avec des convictions qui l’avaient amené à manifester avec sa famille et ses amis bretons contre le Mariage Pour Tous. C’est un personnage, un monsieur  qui s’est éteint durant la nuit dernière à la suite d’une longue maladie qui l’a minée de jours en jours. Ses obsèques auront lieu en terre bretonne, à Brest, ses prochains jours, entouré par toute sa famille. Le Blog reviendra ses prochains jours sur ce vanvéen qui a marqué de nombreux vanvéens

LA RENTREE SCOLAIRE A VANVES : LA PREMIERE JOURNEE DE RENTREE DU NOUVEAU PROVISEUR DE MICHELET, BERNARD GARY

C’est le jour J pour Bernard Gary, nouveau proviseur du lycée Michelet, qui a accueillit les enseignants hier lors de la journée de pré-rentrée, et les internes en fin de journée. Il accueillera aujourd’hui, individuellement les élèves, niveau par niveau, entouré de leurs professeurs principaux, au théâtre, avec quelques consignes « pour apprendre à cohabiter dans le gros village, à ne pas se marcher sur les pieds. Les élèves ont le droit à tout le respect des adultes mais je leur rappellerais qu’ils doivent aussi le respect aux enseignants. Le respect, c’est comme l’amour, il faut que cela soit partagé, sinon cela ne peut pas marcher bien longtemps. Pour nous, cela peut paraître de la routine, mais il faut  se souvenir que ce n’est pas le cas pour eux, ni d’ailleurs pour les professeurs ». Comme d’habitude, une attention particulière sera apportée aux nouveaux collégiens qui entrent en classe de 6éme et qu’il  accueillera avec, à ses côtés, le maire de Vanves : « C’est un rite initiatique. On va chouchouter un peu ses siziémes. Ils en ont rêvé depuis un certain temps. Mais c’est une vraie révolution copernicienne, car s’ils avaient un seul instituteur, ils auront 10 ou 11 professeurs, ils pourront jouir d’une liberté un peu nouvelle, mais la gérer n’est pas aussi facile que cela, surtout lorsqu’on a 11 ans. Mais en même temps, on n’oublie pas notre rôle de les aider à grandir. On va commencer à leur laisser une petite autonomie, encadrée, car il faut qu’ils grandissent »

Vanves Au Quotidien - Quelles seront les caractéristiques et les nouveautés de cette Rentrée 2014 ?

Bernard Gary : « La réforme du lycée est arrivé à son terme. Le collège a connu quelques modifications dans l’organisation du brevet. On ne nous annonce rien de nouveau, mais mon expérience tend à montrer qu’il faut être prudent en la matière. Nous sommes dans un fonctionnement de continuité. J’ai constaté dans le discours du ministre une nouveauté qui me réjouit : Un appel général à la bienveillance vis-à-vis des élèves. Dans les établissements, on veut le meilleur pour les éléves, parfois de façon un peu radical, et cet appel à la bienveillance qui n’est pas un appel au laxisme, nous rappelle qu’ils sont petits en 6éme, ados en lycée.

VAQ – Et la section bi-langue au collège ?

B.G. : «  Elle existe déjà au collège avec une session français-anglais-allemand, et s’étend au lycée en commençant par les Secondes cette année, les 1éres à la Rentrée 2015 et les Terminales à la Rentrée 2016-17. Son objectif théorique est que les élèves maîtrisent avec une égale compétence, l’une ou l’autre de ses langues vivantes. Elle repose aussi sur un projet culturel, car l’objectif n’est pas uniquement de maîtriser l’allemand ou l’anglais mais aussi de connaître les pays, leur culture, leur histoire…C’est une classe un peu plus exigeante, car il faut que les élèves mènent de front les apprentissages de ces langues, ce qui demande un travail plus lourd. L’idéal serait qu’en nous quittant, ils soient à peu prés bi-langue

VAQ - Combien en attendez-vous d’élèves ?

B.G. : « Nous attendons 2400 élèves dont 600 au collège, 1500 au lycée, 450 en prépas scientifiques, littéraires et économiques dont 250 en 1ére année, et le reste en 2éme année, avec 170 Internes.

VAQ - Avez-vous vérifié une fois de plus que ce lycée est victime de son succés  avec cete pression sur l’Internat?

B.G. : « La pression est réelle depuis le mois de Juin. J’en ai parlé avec Patrick Sorin.  Etre interne, est une chance et un privilége, parce qu’il y a bien évidemment beaucoup plus de demandes que de possibilités d’accueil. Ses pressions ne viennent pas uniquement des familles, mais de beaucoup d’interlocuteurs qui tous, à bon droit, aimeraient promouvoir telle ou telle carrière de tel ou tel élève méritant. Les critères sont connus de tout le monde : les ressources des familles, l’éloignement… Sachant qu’on ne pourra pas donner satisfaction à tout le monde. On essaie d’être les plus juste et les plus équitables possible. On va commettre des injustices, on en est désolé par avance. Mais lorsque la demande est, à ce point, supérieure à l’offre, on gére le plus humainement et le plus honnêtement possible.  

VAQ - Qu’en est il au niveau des professeurs ?

B.G. : « Avec une classe de plus au collège, le lycée devrait compter 180 professeurs avec 7 ou 8 professeurs qui ont mutés, et peuvent avoir une longue ancienneté dans la carrière, parce que c’est comme pour les proviseurs, arriver au lycée Michelet demande d’avoir un gros baréme, et des nouveaux qui vont vivre leurs premières expériences professionnelles, un peu moins de 10% des effectifs. Et c’est une conséquence de la pyramide des âges des enseignants qui est en train de changer : Ses10 à 15 dernières années, il y a eu beaucoup de départ en retraite, moyennant quoi, même dans un lycée prestigieux comme Michelet, nous voyons arriver des collègues plutôt jeunes, ce qui est bien pour l’homogénéité et la dynamique du groupe enseignant, avec des ceux  qui ont de l’expérience et sont parfois un peu blasés et d’autres qui découvrent le métier. Nous allons ainsi  accueillir 6 professeurs qui n’ont jamais fait la classe. Il faudra, à la fois, les rassurer, les assurer de notre solidarité pleine et entière, et les accompagner car c’est pour eux un grand moment, après avoir travailler des années, pour devenir enseignants.

VAQ - Et du personnel.

B.G. : « C’est ce personnel dont j’ai décidé de parler dans mon discours de pré-rentrée car on a souvent tendance à les oublier. Ces jours-ci, ils étaient en train de nettoyer le parc. Ils commencent tôt le matin, terminent tard le soir, notamment pour l’internat où ils sont sur le pied de guère pour le petit-déjeuner et le dîner. Ce n’est pas le personnel le plus reconnu et les mieux payé. Et pourtant sans eux, il n’y a pas d’établissement. Je vais leur tirer un coup de chapeau car ils le méritent, et rappeler  aux enseignants que les conditions de travail du personnel reposent sur notre vigilance. Cela ne coûte rien lorsqu’un enseignant demande aux élèves de mettre les papiers dans les corbeilles. Et la Région a fait ce qui lui incombait au niveau des conditions de salaires e sociales de ce personnel. On peut faire une partie du chemin et les aider.

VAQ - A quels premiers dossiers allez-vous atteler ?

B.G. : « Ce n’est pas trop sur un plan pédagogique mais matériel : Des travaux très important en perspective sur les équipements sportifs. La piscine va être fermée pendant quelques mois, car ayant vieillie, elle a besoin d’être entretenu. Il y en a pour un million de travaux, dont certains ont été déjà réalisés, l’infirmerie ayant été entièrement rénovée. C’est une opération de longue haleine. L’objectif est de mettre ses équipements à la disposition du plus grand nombre. Autant qu’ils soient en bon état. C’est un lycée qui coûte cher à la Région. 

VAQ – Qu’en est il de la délicate question de la sectorisation des colléges de Vanves (Michelet, Saint Exupery) ?

B.G. : « Il y a un vrai problème. Il faut que l’on travaille sur l’image de l’établissement. Quand vous considérez les résultats obtenus par les deux colléges, à une demi virgule prés, ils  sont identiques. Mais l’histoire de ce lycée fait que, pour un certain nombre de familles, il n’y a qu’un seul bon établissement, Michelet. Ce qui, objectivement, est  infondé et très injuste par ailleurs. Quoi qu’ils en soient, on ne peut pas continuer ainsi, car cela pose des problèmes humains avec, ce qui est une absurdité économique, un collège aux effectifs trop chargé d’un côté, et un collège à moitié vide de l’autre. Aucune collectivité territoriale ne peut accepter de faire fonctionner un établissement  qui tourne à moitié à vide, et de l’autre côté un établissement où c’est le trop plein. Il va donc falloir que l’on tranche dans le vif. J’ai rencontré M le maire en Juillet. Il en est convaincu tout comme nous. IL va donc falloir sans doute sectoriser autrement la commune de Vanves. Mais la carte scolaire est de la responsabilité régalienne du Conseil Général. Nous allons établir un travail de concertation qui devrait commencer dés la Rentrée avec les deux collèges, les fédérations de parents d’élèves, les élus locaux et le conseil général des Hauts de Seine. On va heurter peut être certaines familles, mais on va faire preuve de pédagogie avec les parents comme avec les élèves et leur expliquer que c’est pour le bien de tout le monde. De toute façon, s’ils sont à Saint Exupery, ils viendront au Lycée à Michelet, et ils auront goûté aux deux établissements.

01/09/2014

LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE TREPIDANTE : Jordan Cuehlo à la section Natation, des ruches taxées, le stationnement payant étendu, 23éme Braderie et 47éme Forum

Vanves aborde cette Rentrée 2014 sur les chapeaux de roue avec 3 grands rendez-vous : La rentrée scolaire elle-même avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires mardi, la brocante samedi et le forum des associations dimanche. Les vanvéens sont vraiment rentrés depuis le milieu de la semaine dernière, les places de stationnement se font plus rares, le trafic plus intense. Avec quelques mauvaises ou bonnes surprises : Le stationnement payant qui est étendu dans les rues autour du parc F.Pic et du PMS A.Roche proches d'Issy les Moulineaux et Clamart. Il aura au moins l’avantage d’éliminer toutes les voitures ventouses des isséens, ou presque, puisque la situation est particulièrement cocasse rue Jean Baptiste Potin : côté isséen, il n'y a pas de stationnement payant, alors qu'il est en train d'être aménagé côté vanvéen. Ce qui est vraiment curieux, car le stationnement n’est il pas une compétence intercommunale (GPSO) qui devrait éviter cette différence de traitement. D'autant plus que le stationnement payant a été généralisé à Issy les Moulineaux.  Enfin, il parait que les propriétaires des ruches du parc F.Pic, installées sur la petite île (dite aux Cygnes) sont furieux : la mairie aurait décidé de prélever sa dîme, en les ayant informé qu’il devrait lui céder la moitié de leur production en contrepartie de l’autorisation de les implanter dans le parc.     

Si les écologistes vanvéens étaient aux Journées d’été de Bordeaux le week-end de l’anniversaire de la libération de Paris,  les socialistes vanvéens étaient à la Rochelle pour l’université d’été du PS au lendemain du remaniement ministériel  dont certains ont fait parlé d’eux dans le journal Libération samedi , notamment Valérie Mathey conseillère municipale et Guillem Gervilla qui avaient leur photo en p.2 : « Avant le changement de gouvernement, on débattait entre nous sur la social-démocratie, mais depuis lundi, on parle de social-libéralisme. Dans quelques mois, on sera au libéralisme, mais sans le social » a déclarée  la première, au journalisme qui constate : « désabusée, cette mère de famille avait choisi Martine Aubry, elle n’en peut plus de Manuel Valls : « Dire « j’aime les entreprises », ça ne veut rien dire ! C’est un discours de bisonours. Tout le monde aime les entreprises. La question est plutôt : aime t-elle la France ? » S’engagent-elles à ne pas délocaliser ?

Du côté de la Majorité (municipale), calme plat. Les élus comme les militants UMP attendent la grande annonce du retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scéne alors que beaucoup défendent la candidature de Bruno Lemaire à la présidence de l’UMP. Pour l’UDI, élus et militants font plutôt campagne pour Christophe Largade candidat à la succession de Jean Louis Borloo. Un Député Maire ( de Drancy dans le 9.3 dont l’épouse siège au groupe UDI au conseil régional) qui ne prône pas particulièrement l’alliance UDI-UMP qui a pourtant permis à certains élus UDI aux Municipales de garder leur siège, et de l’emporter dés le 1er tour.

Enfin, l’information exclusive cette semaine, est l’arrivée de Jordan Coehlo, champion de France sur 200 m papillon, de l’équipe de France, au Stade de Vanves à la section Natation : « Il a choisi Vanves pour le projet de Club Elite de la section natation – où il sera éducateur -  plutôt que le Stade Français ou  Sarcelles, et grâce à l’amitié avec les entraîneurs qui l’entourent, puisque je suis issu du monde de la natation » indique  Lazreg Benelhadj, président de la section natation.Jordan Coehlo devrait être présent aux Journées Portes Ouvertes du Stade de Vanves et au Forum des Associations. De son côté, l’équipe première de hand a participée à Massy, samedi, à un tournoi de préparation  Handball (Nationale 3), contre Massy (Nationale 2) et Asnières (Nationale 1) : « Résultat très encourageant pour la saison à venir: Vanves 15-20 Asnières et Vanves 18-13 Massy » selon Yoann Marcet, son capitaine.

Mardi 2 Septembre

A 8H30/9H dans les établissements scolaires : Rentrée scolaire pour plus de 5000 jeunes si l’on se réfère au chiffre de la dernière Rentrée, qui peut, quelque peu varier. Prés de 2200 dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville. Entre 2400 à 2500 à Michelet avec  600 collégiens, 1200 lycéens, 450 prépas dont 160 à 170 en internat.450 éléves au collége Saint Exupery. Bernard Gauducheau, maire de Vanves, avec Jeremy Coste son adjoint au maire aux écoles devraient faire la tournée des écoles, et suivre plus particulièrement de près la mise en place des nouveaux rythmes scolaires qui est la nouveauté de cette Rentrée en primaire. Il sera à Michelet aux côtés du nouveau proviseur Bernard Gary, pour l’accueil des collégiens dans les classes de 6éme, tout comme Guy Janvier, conseiller général qui sera aux côtés de Cindy Landi, principale, au collége Saint Exupery 

Samedi 6 Septembre

A 8H au parc Frédéric Pic : Braderie organisée par le SIAAV. Rappelons qu’ellea été créée et lancée  en 1991 par l'association « Le Cercle des Cents ».. Des animations se sont ajoutées au fil des années avec une grande structure gonflable, des promenades en poneys, un mini circuit auto pour enfants en 1996 … Le Cercle des Cents avait sû en faire non seulement une braderie, mais une fête grâce aux animations, à un certain état d'esprit et surtout une  ambiance conviviale. Dix ans plus tard, en 2001, il passait le relais au SIAAV qui continue avec autant de succès

Dimanche 7 Septembre

A 10H au parc Frédéric Pic : 47émeForum des associations qui devraient rassembler 118 associations avec divers Services de la ville: Participation locale, L’Escal, Jumelage, Seniors, Culture etc... CG92 et GPSO). 4 associations seront présentes pour la 1ère fois avec « Le Challenger Club », « Yenge Africa », « Les Caractères » et « l’AS Expograph » avec retour de « Les Amis des Arts ». Deux expositions sur « le développement durable » dans le cadre de l’agenda 21 et une autre pour célébrer dignement le centenaire de la guerre 14-18, dans  un grand stand qui  regroupera les associations des Anciens Combattants (CLAP, UNC, AOR92 et FNACA), intitulée « les Français dans la grande guerre »

A 10H au PMS André Roche : 4éme Journée Portes Ouvertes du Stade de Vanves et ses 16 sections dont le rugby à 7 qui fêtera son premier anniversaire et une 17éme en cours de constitution : « GOLF IN VANVES » qui disposera d’un stand. Il parait que Vanves compte 300 à 400 golfeurs licenciés que deux d’entre eux, Pascal Edou et Arnaud Lavigne, souhaiteraient fédérer. Elle prolongerait la dynamiqe engendrée par la présence d’une équiper de golf au Challenge des 36 communes des Hauts de Seine qui permettrait de fédérer tous les golfeurs vanvéens autour d’un projet commun et convivial. Enfin, la section Natation devrait officiellement annoncer l’arrivée de Jordan Cuehlo, champion de France du 200 m papillon et membre de l’équipe de france, qui était à Berlin pour les championnats d’Europe et qui sera présent à Vanves  au Forum.