Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 3

  • DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE A VANVES DANS UN CONTEXTE PLUS FAVORABLE MAIS DE REFORMES

    Le temps fort du conseil municipal du 14 Février dernier fut le débat sur les orientations budgétaires qui précéde le vote du budget qui interviendra fin Mars 2018. Tant le Maire que son 1er adjoint chargé des finances ont constaté qu’après 4 années difficiles, le contexte est plus favorable pour développer les services publics à la population et faire de nouvelles offres.

    Les indicateurs de gestion se sont améliorés avec une épargne disponible de 2 M€ grâce aux efforts de désengagements et d’économies, l’absence d’emprunt et la recherche de subventions (systématique) aidant beaucoup la ville sur le plan de sa gestion financière. Tout comme la vente de terrains, comme ce sera le cas pour l’ex-conservatoiure à l’angle Mary Besseyre et Guy Mocquet  (sur la photo) qui rapportera 5,2 M€.  Les objectifs de la municipalité restent les mêmes qu’en 2017  dans les secteurs éducatifs (enfance, petite enfance, écoles) et sociaux,  « en faisant preuve d’anticipation pour accueillir les nouveaux habitants » a demandé le maire, mais aussi de la culture et de l’animation «qui ont fait des efforts  d’économie et qui pourront lancer de nouveaux actions » selon B.Voisine (LR) qui a indiqué que  « la commune entend maintenir un niveau d’investissement nécessaire à l’entretien du patrimoine, à sa modernisation et à sa mise aux normes et entend ainsi soutenir un effort qui devrait être de 8,8 millions d’€ » et qui a donné une idée des travaux engagéscette année : la tribune du PMS.A.Roche, La Piscine municipale, le gymnase Magne, et des rénovations dans les écoles et accueils de loisirs du Parc. « Il faut continuer à être vigilant face à une volonté de réforme du gouvernement (Taxe d’habitation, DGF) et sur le rerrain intercommunal, notamment sur le plan intercommunalau nivau financier où la situation de GPSO est compliqué » a conclut le maire.

    Anne Laure Mondon (PS) lui a reproché  de n’avoir pas préciser qu’à ces 5,2 M€ de recettes grâce à cette ventre de terrain,  sera soustrait les 1,6 M€ d’achat du local en rez-de-chaussée et les 3,4 M€ estimés pour le réaménagement de la bibliothèque actuelle et de ce local qui permettra de moderniser l’offre de service public de la bibliothèque municipale. « Il ne devrait plus rester grand-chose pour soutenir les autres investissements envisagés en 2018 sur la commune ». D’ailleurs Boris Amoroz (FG/PC) n’a pas manqué de constater que »bientôt vous n’aurez plus de terrains municipaux à vendre. Qu’est-ce que vous ferez de la dette ? On n’aura plus de capacité d’autofinancement pour faire des investissements ».

    AL Mondon (PS)  a relevé plusieurs points : Une baisse annoncée de 60.000 € de l’enveloppe des subventions aux associations, une augmentation du budget culture de 10.000 € dans le cadre des 20 ans d’Artdanté (mais quid de la culture pour tous ?) et… le retour d’un feu d’artifice pour le 13 juillet accompagné d’un son et lumières pour un budget de 39.000 €… «Alors qu’il y a quelques années, sous prétexte d’une baisse des dotations de l’Etat, vous le supprimiez alors que celui-ci représentait  25.000 €. A 2 ans des municipales de 2020, loin de nous l’idée de penser qu’il s’agisse là d’une mesure électoraliste ». Le groupe PS sera donc très vigilantes, lors de l’étude du budget primitif 2018, le mois prochain, car « si nous pensons qu’une politique d’investissement ambitieuse est souhaitable pour la commune nous souhaitons que celle-ci fasse avant tout l’objet d’une analyse fine des besoins réels à court, moyen et long terme, afin de ne pas retomber dans la dangereuse spirale des recours à l’emprunt et des remboursements de la dette !».

  • LOGEMENTS SOCIAUX VACANTS A VANVES : QUESTION SANS REPONSE

    « De nombreux logements des immeubles Vanvéens de Hauts-de-Seine Habitat (ex OPHLM 92) seraient vacants, pour certains depuis plus d’un an. Ces immeubles assurent une bonne mixité sociale grâce à une répartition équilibrée entre des logements 1% patronal, et des logements appartenant à la Préfecture ainsi qu’à la Ville de Vanves. Cette situation peut paraître paradoxale lorsqu’on connaît l’importance du nombre de demandes de logements. En votre qualité de membre du Conseil d'administration de Hauts-de-Seine Habitat, vous serait-il possible de nous indiquer de qui dépendent ces logements vacants (1% patronal, Préfecture, Ville de Vanves) et si ces derniers seront prochainement à nouveau occupés » a demandé Valerie Mathey (PS) au maire à l’occasion du dernier conseil municipal de Vanves, le 14 Avril dernier.

    « Nous avons bien pris en compte vos interrogations et vous avez bien fait de les mettre au conditionnel » a répondu Françoise Djian maire adjointe chargé du logement qui a inauguré unenouvelle façon de procéder : La question sans réponse. «Toutefois, s’agissant d’un point qui nécessite expressément la communication d’informations par un tiers, nous ne pouvons vous apporter une réponse complète compte tenu d’un délai d’instruction trop court. Nous allons donc prendre attache avec Hauts de Seine Habitat et nous vous proposons de vous apporter une réponse à cette question avec tous les éléments lors de la prochaine séance  du Conseil Municipal ». Les dernier(s chiffres connus indiquaient que Vanves comptait 14 413 logements  dont  6% de logements vacants tout confondu, selon GPSO. 

  • SOLIDARITE : A VANVES, LE DEPARTEMENT DU 92 MONTRE SON UTILITE

    En quelques chiffres, en présentant un extrait du rapport d’activités des services solidarités du Conseil Départemental au Conseil Départemental, Patricia Kazan, maire adjointe aux affaires sociales a démontré l’utilité des départements que le gouvernement veut supprimer dans la petite couronne dans le cadre de la réforme territoriale du Grand Paris, tout comme l’ont montré les inondations et l'épisode neigeux.

    Ainsi les assistantes sociales de l’espace Départemental de l’aide social (EDAS) ont reçu à Vanves, 836 personnes. Et ont accompagnés 62 situations dans le cadre de la procédure d’expulsion.  345 RSA Vanvéens sont suivis et aidés, 43 ont reçu des subsisdes du Fonds solidarité logement. La PMI a reçu 432 enfants en consultations, vacciné 787 enfants, et 82 familles en entretien.

    Elle a indiqué que 47 enfants en situatin préoccupante avaient été  suivis, 5 signalés au Procureur de la République, 24 Jeunes  en AMO et 15 en ASO. Enfin, Vanves compte 360 bénéficiaires de l’APA, 1300 handicapés suivis et pris en charge par la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapés) UN département qui organise avec l'Institut des Hauts de Seine, Giga Seniors tous les deux ans (sa directrice avec I.Debré sur la photo).