Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 2

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE…ENCORE DE RENTREE DANS UN CONTEXTE PARTICULIER

    C’est la rentrée pour la plupart des collectivités, départementale avec la commission départementale des Hauts de Seine aujourd’hui, régionale avec le conseilrégional  de Jeudi et Vendredi prochain dans le nouvel hémicycle de Saint Ouen, d’associations comme le Challenge Club, des paroisses de Vanves le week-end prochain. Toujours dans un contexte de crise sanitaire sur laquelle les pouvoirs publics, les scientifiques comme les médecins entretiennent un discours alarmant mais prennent en même temps des décisions contradictoires avec des instructions qui paraissent floues auxquels font difficilement face tant les élus locaux que la population. Résultat : Personne ne sait vraiment à quoi s’en tenir, tout en étant respecteux des consignes, comme on le voit à Vanves, concernant le port du masque, les gestes de distanciation, le respect des protocoles arrêtés concernant par exemple l’utilisation des équipements sportifs, l’annulation de certains événements comme la fête des Voisins vendredi dernier, le méchoui de l’ammicale des Pieds noirs prévu début Octobre…. Avec toutefois de mauvaises nouvelles – les rassemblements de plus de dix personnes sont déconseillés par  les prefectures de région et de police avec l’Agence Régionale de Santé qui mettent en garde contre «une détérioration significative de la situation» que reflètent «tous les indicateurs qui mesurent l'activité des services de soins. Dans les trois dernières semaines, le nombre d'entrées en hospitalisation conventionnelle pour Covid a augmenté de 82%, le nombre d'entrées en soins critiques de 89% et le nombre de transports pour cause de Covid de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris a augmenté de 58%» - des bonnes nouvelles : la ré-ouverture des classes fermées aux écoles Lemel et du Parc, la distribution d’ordinateurs et de tablettes aux lycéens de Michelet la semaine dernière par la Région Ile de France, la bonne tenue, ce week-end des journées européennes du patrimoine qui a vu l’inauguration d’un bas-relief en albâtre du XVIe siècle, classé parmi les Monuments Historiques au titre des objets depuis 1971 et représentant le baiser de Judas et le Christ au prétoire et installée dans le chœur de l’église Saint-Rémy, après une restauration financée par la Ville de Vanves avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (FRAC) sur lequel reviendra le Blog, un parcours-évocation «trois lieux, trois siècles, trois artistes» dans Vanves, et l’ouverture au public du prieuré Saint Bathilde des sœurs bénédictines.

    Lundi 21 Septembre

    A 8H30 à la Mairie de Vanves (Centre Administratif – Service Urbanisme)  :  les vanvéens peuvent aujourd’hui se rendre à la mairie de Vanves pour consulter jusqu’au 15 octobre 2020, le dossier d’enquête publique sur une modification du Plan local d’urbanisme (PLU) de Vanves pour permettre la réalisation d’un projet d’hôtel dans le site du Parc des Expositions, en entrée de ville, rue du Moulin, répondant à des objectifs d’intérêt général portés au niveau régional et communal : Il s’agit d’un 2* de 270 chambres 5500 m2 face à l’hôtel Mercure qui ferait 37 m de hauteur . Il fait partie du projet Mixcité de Viparis dont le programme, par sa dimension, excède les développements d’activités complémentaires d’hôtellerie, restauration et commerce autorisés par la Ville de Paris dans la limite de 23 000 m² qui a été dénoncé par la Cour Régionale des Comptes d’Ile de France.

    A 14H30 au Coneil Départemental des Hauts de Seine : Commission permanente à laquelle assiste Isabelle Debré,Vice Président

    Mardi 22 Septembre

    A 10H à la Librairie Cheval vapeur : Ouverture de cette nouvelle librairie, retardée par le Covid-19 au cœur du quartier du Plateau, rue J.Jaurés, reconnaissable à sa façade d’un rouge brique éclatant, et tenu par Güler Le Pape : « J’avais envie de créer un lieu avec de l’espace où les gens puissent flâner, choisir un livre, se changer les idées. Mon but, c’est que les Vanvéens franchissent la porte, sans pour autant se sentir obligé d’acheter un livre » explique-t-elle, en ayant l’ambition de faire du « Cheval Vapeur », un lieu de rencontre et de partage» explique -t-elle.

    Jeudi 24 Septembre

    A 9H au Conseil Régional Ile de France : Le maire de Vanves conseiller régional devrait partciper au conseil régional qui se déroule maintenant dans le nouvel hémicycle situé à Saint Ouen. Ce qui est pratique pour les vanvéens devant se rendre maintenant au Conseil Régional, car il suffit de prendre le métro (ligne 13) à Plateau de Vanves-Malakoff et descendre à mairie de Saint Ouen, 30/35 mn de transport en tout. A moins que l’administrateur d’Ile de France Mobilités utilise sa voiture de fonction comme tous ces collègues de cette haute autorité des transports qui ne se déplacent pas par les transports en commun dont ils s’occupent et parlent savamment avec parait-il l’expérience du terrain.

    A 19H à l’Hôtel Mercure : Le Challenger Club organise un « spedd dating »

    A 20H au prieuré des Bénédictines : Soirée dédicace de deux ouvrages : «Entre les mains du pére- la progression selon St Irénée» (Edt Saint Leger) de Sr Marie Madeleine Caseau, prieure et «Hommes de l’ombre » (Edt Nouvelle Cité) de Delphinr Dhombes, oblate

    Vendredi 25 Septembre

    A 19H à la Seine Musicale (Boulogne-Ile Seguin) :  Soirée hommage à Patrick Devedjian, décédé du COVID-19  auquel devraient participer plusieurs élus vanvéens dont Isabelle Debé, vice présidente du Conseil Départemental des Hauts de Seine

    Samedi 26 Septembre

    A 16H30 au PMS A.Roche : 1er match de football de rentrée à domicile  d’Expograph Vanves qui rencontrera l’équipe Antilles FC Paris 81 dans le cadre du championnat régional entreprise R1 

    Dimanche 27 Septembre

    A 10H à Saint François et à 11H15 à Saint Remy : Messe de rentrée suivi d’un apéritif et d’une présentation des grands enjeux de l’annéee

  • JOURNNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE A VANVES : UN PRIEURE DES BENEDICTINES A DECOUVRIR

    Ce weed-end est  marqué par les Journées Européennes du patrimoine.  Les dossiers de presse annonçant cet événement ont mis en avant, cette année, dans les Hauts Seine,  le Prieuré Sainte-Bathilde, monastère de la congrégation des Bénédictines de Sainte-Bathilde, qui est l’œuvre du moine-architecte Dom Bellot (1876-1944).

    Il a été érigé entre 1934 et 1936 par ce moine-arhitecte qui a véritablement créé un bâtiment d‘avant-garde avec la brique de Vaugirard, avec une chapelle à nef unique avec une charpente métallique, une toiture en fibro-ciment, un campanile à 3 cloches, un cloître fermé Moderne, il a utilisé les moyens techniques de son temps (brique, béton, charpentes métalliques) au service d’une conception qui puise sa force dans l’étude et la méditation des traditions architecturales monastiques. Son art dépouillé, rigoureux et inventif invite à voyager au cœur du mystère de la beauté et du mystère de l’âme. De là vient aussi que Dom Bellot est un maître inégalé de la disposition de la lumière.

    L’église a été consacré un 28 Mai 1949, par un futur pape :  le nonce apostolique Mgr Roncalli, futur pape Jean XXIII dont une plaque apposée à gauche de l’entrée rappelle le souvenir ainsi que les traces des doigts du futur pape sur les croix de conécration apposées dans l’édifice.  Les sœurs bénédictines étaient à l’époque prés de 75 (22 actuellement vecdes résidentes venus à Paris pour des études et des formations). Le prieuré avait été inauguré par le cardinal Verdier le 25 Mars 1936 et la chapelle a été consacrée le 28 Mai 1949 par le futur pape dans des circonstances épiques : Mgr Angelo Roncalli, avait été appelé en urgence par la supérieure de la communauté des bénédictines de Vanves, Sœur Martin, 95 ans, au caractère très trempé, pour consacrer l'église du Christ-Rédempteur. Le futur Jean XXIII avait alors accepté de remplacer au pied levé le cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris, mourant. « Mon métier préféré, c'est d'être bouche-trous » confiait alors le diplomate, trop content de s'échapper d'une nonciature où il étouffait. Il est intéressant de noter que les Amis des Monastères à Travers le Monde (AMTM) est installé dans ses lieux depuis plus de 50 ans. Cette association avait été créé en 1969 suite à l’encyclique Fidei Donum de Pie XII appelant tous les croyant sà une sorte de mobilisation générale au service de l’expansion de la foi. Cet appel fut entendu par les abbés bénédictins qui créérent le Secrétariat de l’AIM (Aide à l’implantation Monastique) ancêtre de l’AMTM , confié ) Dom Marie de Floris qui installa son siège à Vanves

    Ce dimanche est une occasion d’aller découvrir ce monastère, rencontrer ses sœurs bénédictines, découvrir leur parc où elles viennent d’installer cinq rûches. C’est le premier résultat d’une réflexion sur la transition écologique de leur communauté ,qu’elles ont commencé à faire comme dans d’autres monastères avec un groupe de travail « monastére vert » créé à la suite d‘une initiative de la conférence des Evêques de France qui a lancé une réflexion sur une «Eglise verte». Les soeurs bénédictins ont programmé tout ce trimestre des dimanches écolos, temps de rencontres sur le théme de "mieux vivre l'écologie intégrale", des "lundi lectio" pour lire et méditer la parole de Dieu, et des "mercredi Pinceaux" pour méditer et dessiner avec pour objectif de "marcher ensemble pour apprendre les un des autres à prendre soin de nos relations au monde, à la terre, aux autres et à Dieu" 

  • VANVES DANS LE CREUX DE l’OREILLE

    STADE DE VANVES : CHANGEMENT DANS LES SECTIONS

    Emilie Couderc est la nouvelle présidente de la section athlétime du Stade de Vanves. Elle a été élue lors de l’assemblée générale du 4 Septembre derbier, avec Linda Vila et Fehmi Toumi. Ils remplacent Ghislaine Guilbert qui l’a présidée jusqu’à présent, et a permis à cette section de traverser de dures périodes entre les travaux de constructions des nouveaux bâtiments du PMS A.Roche, et la crise sanitaire, entourée  par Nicola Ringelstein  et Séverine Bailly qui ont démissionné. Ce sont de profonds changements au Stade de Vanves qui interviennent avec la mise en sommeil de la section boules lyonnaises qui devrait être annoncé au prochain comité directeur, car elle ne dispose plus d'un local pour entreposer son matériel. Mais ce n'est pas la seule à connaître quelques changements, avec une refonte de la gouvernance et de l’encadrement de la section football avec un nouveau projet de restructuration de cette section présidée jusqu’à présent par Jean Claude Vignal qui devrait en profiter pour passer la main. Ce sont les résultats d'une nouvelle politique sportive décidée en haut lieu et exécuté par le président du Stade de Vanves.    

     

    PAS DE RELAIS POSTE SUR LE PLATEAU

    Carrefour Market, après sa refonte de magasin, aurait renonce à tenir le relais colis pour le compte de la Poste. Second échec après le retrait de la boulangerie du centre commercial L’association Agir pour le Plateau souhaite que la ville de Vanves relance La Poste pour que cette promesse de leur part voit rapidement le jour dans un autre lieu du Plateau, presque un an après la fermeture de son bureau de poste de la rue Jean Jaurés 

    NOUVEAU PAVAGE POUR L’ENTREE DU PASSAGE DES REFLETS

    Les habitués du passage des Reflets espèrent que cette intervention de la ville avec GPSO est la bonne. Une réfection totale du pavage du Square du 11 novembre attenant à ce passage souterrain a été réalisé cet été (sur la photo)  pour rendre ces pavés moins glissants les jours de pluie. La ville avait dû même installer des tapis de sol pour éviter les chutes lorsqu’il neigeait ou qu’il gelait. Les pavés calcaires qui s'avéraient parfois glissants en hiver ont été remplacé par des pavés en granit présentant une meilleure adhésion notamment par temps de pluie. Maintenant, il reste à la ville de faire la même opération pour la place de la République qui se révèle être une véritable patinoire en temps de neige et de gel, et même de pluie, conduisant la ville à aménager un passage avec tapis de sol.