Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 2

  • CHALLENGER CLUB DE VANVES : RESEAUTER DANS LA CONVIVIALITE

    C’est peut être et sûrement la première fois que le Challenger Club de Vanves tenait, mercredi soir,  l’une de ses réunions dans la salle Henri Darien de l’Hôtel de Ville depuis sa création en 2011. Un club créé par une vanvéenne, Christina Vlavianos, « pour des entrepreneurs quelque peu isolés, pour rompre leur solitude,  avoir un point de vue différent, connaître l’expérience des autres, pour réseauter dans une ambiance chaleureuse et conviviale, dans un réseau vivant, fondamentalement humain comme nous l’avons démontré ce soir. C’était un défi pour pour promouvoir l’esprit d’entreprendre » expliquait elle.

    Cette réunion sur le théme de « l’accompagnement du chef d’entreprise » était l’illustration parfaite de ce que réalise ce club de chefs d’entreprises locaux auquel est très attaché la CCI (Chambre de Commerce et d’industrie) de Paris et l’Ile de France comme l’a exprimé l’un de ses représentants. Pas moins de 20 personnes représentants divers organismes, sont intervenus sur des questions très diverses concernant les aides à la création d’entreprise, les aides au développement de l’entreprise, l’importance de la formation, et bien sur l’importance de tels réseaux : « Les chefs d’entreprises n’ont pas le temps ou ne prennent pas le temps de réseauter, de participer à un tel club. Mais il créé des liens de confiance et les entretenir permet de valoriser l’entreprise, de gagner du temps. Le réseau ne peut vous apporter que ce que vous cherchez ! » a expliqué l’auteur d’un livre «tu  te léves et tu décides de développer ton réseau». Christine Vlavianos ajoutait : « Si vous donnez, on vous donne, on vous recommande, on vous fait confiance ! »

    Cette réunion qui a durée 3H, avait été ouverte par le maire, le député, et la conseillère départementale de Vanves qui a parlé justement de son expérience en la matière : « Seule ce n’est pas facile lorsque on monte son entreprise comme je l’ai fait. C’est mon mari qui travaillait dans une grande entreprise qui m’a accompagné. Si je ne l’avais pas eu à mes côtés, j’aurais aimé avoir quelqu’un comme Christine Vlavianos et son club » a confié Isabelle Debré. Le maire s’est contenté de constater qu’il y a « un véritable engouement pour Vanves » grâce à des projets comme la gare du Grand Paris Express, le Paris Center Convention qui sera inauguré le 22 Novembre dans le Palais sud du parc des expositions, le réaménagement de la porte Brancion etc… « La logique de notre action est de valoriser l’entrepreunariat, la prise de risque » a expliqué Gabriel Attal député LRM qui a reconnu la nécessité de simplifier et améliorer la relation administration-entreprises. « On est en pleine construction législative d’une loi où il y aura des mesures très concrètes où l’administration ne ne sanctionnera plus mais orientera. Je suis ouvert à toutes sollicitations »

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : UNE HOMOLOGATION PARLANTE

    Si des jeunes et quelques joueurs de l’équipe première de la section football du Stade de Vanves s’entraînaient hier soir sur le terrain d’honneur en  synthétique du PMS A.Roche, c’est tout simplement qu’il aurait été homologué Mercredi dernier. Beaucoup de stadistes non footballeurs présents ce soir là au PMS s’en sont réjouis. Mais chut, cela n’a pas été annoncé officiellement !

  • PARIS/VANVES : L’AMENAGEMENT DE LA PORTE BRANCION CONFIE A WOODEUM ET AUX ARCHITECTES HARDEL ET LE BIHAN

    Woodeum SAS et le cabinet d’architecture Hardel et Le Bihan ont remporté l’appel à projet «Inventons la Métropole du Grand Paris» pour aménager la porte Brancion entre Vanves et Paris-XVe arr. L’un des 55 sites dont les aménageurs retenus par un jury dont faisait parti le maire de Vanves, ont été dévoilés au pavillon Baltard de Nogent sur Marne, Mercredi en fin d’après midi 

    «Le sport, la nature et le bois pour remplacer la voiture et le béton» est le théme développé  par Woodeum SAS, mandataire du projet, accompagné du cabinet Hardel et Le Bihan Architectes et de l’entreprise BASE (paysagiste) avec un programme entièrement dédié au logement des jeunes et au sport. Ce projet s’étend sur 10 288m2, incluant trois bâtiments. : Un foyer pour jeunes travailleurs de 114 chambres, des terrains de sport, une résidence étudiante de 157 logements et des commerces prendront place de part et d’autre du site, côté Paris et côté Vanves. « L’ambition est de nouer un dialogue entre les deux communes en franchissant le boulevard périphérique, les commerçants locaux, les établissements d'enseignement à proximité afin de favoriser l'installation des jeunes étudiants et travailleurs sur le site» explique t-on chez Woodeum. «L’architecture permettra de créer une continuité urbaine. Chaque façade sera traitée selon le même principe : grande transparence, pas de mur pignon ni de façade secondaire et mise en évidence de la trame constructive et du matériau bois» ajoute t-on au cabinet d’architecte Hardel et Le Bihan

    Ce projet ambitieux pour assurer une continuité entre Paris et sa proche banlieue sur ce site de la porte Brancion parait mieux engagé que les principes d’aménagement arrêté et abandonné du protocole d’accord entre les villes de Paris et de Vanvesdu temps de Bertrand Delanoë. Ce site comprend trois terrains : les deux dalles de couverture du périphérique au niveau de la Porte Brancion de part et d’autre de l’avenue de la Porte Brancion , et un terrain en bordure de la rue Louis Vicat, comprenant des parcelles cadastrées appartenant à l'Etat et à la Ville de Vanves ainsi qu'une partie non cadastrée relevant du domaine public de l'Etat,  points d’entrée et d’échanges entre Paris et Vanves. « L’appel à projets est l’occasion de transformer ces espaces de jonction en véritables lieux de vie et d’urbanité, qui répondent aux défis de l’Arc de l’Innovation, au bénéfice des habitants » explique t-on à la MGP.

    L’environnement de cette zone est donc très spécifique, à l’interface de Paris et de Vanves. Côté Paris, le site appartient à la ceinture verte de Paris qui englobe le boulevard périphérique et s’étend jusqu’au boulevard Lefebvre desservi par le tramway. Le secteur environnant est composé d'équipements publics (grands équipements sportifs, groupe scolaire, espaces verts...) et de logements sociaux. A l’Ouest du site, le Parc des expositions de la Porte de Versailles a entrepris en 2015 de grands travaux de modernisation avec notamment la création d'un grand centre de congrès et de nouveaux hôtels situés avenue de la porte de la Plaine. A l'Est du site, de l’autre côté du faisceau ferré, à la porte de Vanves, le boulevard périphérique a été couvert et la dalle accueille le jardin public Anna Marly inauguré en 2013. Un projet de résidence étudiante est programmé sur cette couverture.