Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 2

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ATTAL EN PREMIERE LIGNE SUR LE BUDGET

    Notre député-ministre des comptes Publics a eu un avant-goût de ce qui l’attend lorsqu’il va falloir défendre le projet de loi de finances devant le Parlement jour et nuit. Hier il a eu une journée très chargée pour présenter le budget 2023 avec Bruno Le Maire, ministre de l’Econome :  conférence de presse, conseil des ministres, intervention au point de presse qui suit le conseil des ministres, audition devant les commissions des finances de l’Assemblée Nationale, puis du Sénat. Mais il a bien préparé cette longue séquence qui va l’occuper jusqu’en Décembre au parlement jour et nuit. Il a bûché tout l’été les fiches préparées par son cabinet pour se mettre au niveau. Après avoir reçu tous les ministres venus défendre leur budget

    SUITES DE L’AGRESSION DE YOURI

    A La suite de l’agression du jeune Yuriy dans la soirée du 15 Janvier, le parquet de Paris vient de demander le procès de 13 adolescents dont quelques vanvéens  pour cette agression  aussi grave que retentissante dont sept mineurs âgés de 16 et 17 ans au moment des faits,  de deux majeurs de 18 ans, ainsi que  quatre autres mineurs âgés alors de 14 à 15 ans comparaissent devant le tribunal pour enfants statuant en matière criminelle. Ils  sont visés par les infractions criminelles de « tentative de meurtre » ou « complicité » de celle-ci. Certains mis en cause ont fini par exprimer des regrets et reconnaître leurs coups. Aucun des treize garçons, présumés innocents, n'a jamais été condamné par la justice. La grande majorité d'entre eux est décrite comme sans histoire, avec des cadres familiaux soudés et sans antécédent pénal.  La décision finale sur des renvois en procès revient à la juge d’instruction saisie.

    DEFAITE D’EXPOGRAPH VANVES PAR 3 A 0

    «...Mais la confiance règne et la saison sera longue. Pour nous ces 2 matches étaient des préparations à la semaine prochaine capitale. Les problèmes de licences, de délais etc etc..!ont fait que nous avons dérapé sur ces 2 premiers matches mais à 10 sans gardien et à chaque fois nos adversaires ont pris la misère. Donc continuez avec cet esprit,cette envie en respectant vos partenaires et tout le staff qui vous donne les moyens de réussir » commentent les co-présidents dece club après la martch de samedi.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE REPRISE

    L’ambiance chez certains vanvéens était morose à l’image du week-end grisâtre, entrecoupé 'un dimanche ensoleillé,  et les répercussions de la crise énergétique qui augmentent les charges, de la guerre en Ukraine avec des déclarations côté russe, qui inquiétent certains vanvéens, craignant que Poutine leur envoie  une bombe nucléaire sur la tête Ce qui n’empêche pas la vie de continuer. Ainsi les nouveaux naturalisés vanvéens ont été reçu à l’hôtel de ville samedi,  l'Amicale des Pieds qui célébrent ses 40 ans, ce trimestre tenait son AG/Barbecue dimanche, deux nouvelles boîtes à livres ont été installée, l’une au square de l’Insurrection et une autre à l’entrée de la piscine municipale, et qui s’ajoutent à celle du square Jarrousse. Des pavillons continuent de disparaître comme rue de Solférino avec celui de l'ex-maire de Vanves, René Plazanet face à l'ODE. Une affiche apposée sur le pavillon de l'avenue V.Hugo à côte de la paroisse Protestante, annonce un petit immeuble à son emmplacement. 

    Sur le plan politique, les vanvéens ont constaté que Gabriel Attal, leur député-ministre des comptes publics, reste très présent dans la presse comme c’était le cas dans le JDD dimanche où il assurait « Quelle que soit l'option choisie, nous ferons la réforme des retraites» en expliquant que «les mesures promises par le candidat Macron sont à ce prix : retraite minimale à 1100 € pour tous, recrutement de 3000 policiers et gendarmes l'an prochain, hausse du salaire des enseignants sans augmenter les impôts, ni faire augmenter la dette». Mais, en dépit d’un dialogue inédit avec les oppositions, il estime «probable» l’utilisation du 49.3. Il présentera avec Bruno Le Maire le projet de budget 2023 devant la presse, puis le Conseil des ministres ce matin.   Claire Guichard, sa suppléante-députée qui a déjà siégée fin Juillet/début Août, se prépare à reprendre le chemin de l’hémicycle  en début desemaine dernière. Les vanvéens avaient pu la rencontrer au Forum des Association où elle avait le tour des stands

    Lundi 26 Septembre

    A 19H à l'hôtel de ville : Accueil des nouveaux vanvéens 

    Mardi 27 Septembre

    A 20h au théâtre Le Vanves : Traditionnelle soirée de présentation de la saison 2022-2023

    Mercredi 28 Septembre

    A 19H à l’hôtel de Ville : Conseil municipal de Vanves avec 17 délibérations avec une majoration de la taxe d’habitation des résidences secondaires, le financement des activités de planification t’éducation familiale qui fait l’objet d’une convention ville-CCAS-Département, les rapports annuels des DSP du marché et de la restauration collective en cours de révision,  d’enlévement et mise en fourrière de véhicules, avec deux communications sur les travaux d’été et le rapport d’analyse du questionnaire Vanves Sport

    Jeudi 29 Septembre

    A 19H à Danton : Assemblée Générale de l’association « Vanves Art & Culture »

    A 20H à l’Hotel de vIlle : Conférence inaugurale de la Semaine Bleue animée par Didier Maillet neuropsychologue sur « Changeons notre regard sur les aînés, brisons les idées reçues".

    Vendredi 30 Septembre

    A 18H30 au conservatoire Ode : Vernissage de l’association Les Amis des Arts sur le théme de l’Arbre

    Samedi 1er Octobre

    A 10H30 à l’espace Gazier : Dans le cadre de la Semaine Bleue : Atelier sur le lien et l’écoute entre adolesents et grands parents

    Dimanche 2 Octobre

    A 10H à l'église Saint François : Célébration de la saint François par une messe, suivi d'un apéritif, d'un déjeuner partagé, puis à 16H de la bénédiction des animaux 

    A 16H30 à la Girafe : Premier échange de la saison du Café Dialogue sur le théme : « Autorité et liberté : Amies ou ennemies ? ». Ainsi le Café Théo a changé de dénomination, de jour et d’heure pour ses échanges mensuels.

  • LA VILLE DE VANVES AURA-T-ELLE SON PLAN SOBRIETE

    Pas un jour sans qu’une collectivité locale comme Paris, la Région Ile de France, un grande entreprises publique, comme la RATP,  un établissement Public comme Paris la Défense, annonce un plan sobriété énergétique. Le maire de Vanves fait actuellement plancher son équipe et ses services. Peut être en dira-t-il un mot lors du conseil municipal du 28 Septembre. Certains à Vanves ont pris les devants comme l’agence immobilière Jouanneteau dont les lumières s’éteignent à 22H. Les riverains du Parc des expositions de la Porte de Versailles souhaiteraient qu’il éteigne ses lumière à 22H alors qu’il reste allumé toute la nuit, pratiquement toute l’année.  

    D’autant plus qu’à Paris, depuis Jeudi soir, les illuminations des monuments parisiens ont été éteint à 22H, comme la Tour Saint Jacques ou des Théâtres et musées comme le Chatelet, Canarvalet etc…avec même la tour Eiffel mais à 23H45. La mairie a prévue de le demander à l’Etat pour les monuments nationaux, de rencontrer tous les acteurs économiques, et de la société civile  de la capitale , car 96% des consommations énergétiques ne dépendent pas directement des consommations des services publics municipaux. Le secteur tertiaire est responsable de plus de la moitié des consommations du territoire parisien. Les consommations du territoire se répartissent entre les copropriétés privées (40%), les bureaux (16%), les commerces (10%), le parc social (9%), l’Etat (7%) et les hôtels, cafés et restaurants (6%). «Il est donc impératif que les acteurs publics comme privés se mobilisent » explique-t-elle. Ainsi, dans chaque arrondissement une communication à destination des commerçants sera engagée autour des règles qui les concernent en matière de sobriété énergétique (interdiction de l’éclairage nocturne, des terrasses chauffées, des portes ouvertes).

    Parmi les mesures prises par Paris comme par l’ensemble des collectivités, et peut être à Vanves,  la baisse à 19° de la température dans leurs bâtiments ( administratifs, écoles, gymnases…) hors Ehpad et créches,   Mais aussi,  l’eau des leurs piscines municipales (26°), 19° dans les collèges pour les départements, les lycées pour la Région...  mais beaucoup  de maires refusent en revanche la fin de l'éclairage des rues pour une raison «de sécurité». Quant aux ponts de la capitale, la fin de l'illumination ornementale pourra se faire si elle est compatible avec les impératifs de sécurité pour la navigation fluviale. Ainsi, à Paris, l'objectif de ce «plan d'urgence pour la sobriété est de faire baisser encore la consommation de 10%  de la Ville, soit l'équivalent de la consommation d'énergie de 226 écoles alors que les factures de la ville ont grimpé de 110% pour l’électricité et de 34% pour le gaz, faisant anticiper un surcoût de 35 M€ par an» a indiqué Anne Hidalgo.

    Dans une ville comme Vanves, Bertrand Voisine Maire adjoint aux Finances avait donné une idée des premières répercussions de la guerre en Ukraine, de la hausse ou du manque de matières premières lors du conseil Municipal du 8 Juin dernier : «Ce phénomène qui cumule hausse des prix courants, pénurie de matière première, risque de crise sur l’énergie et les produits alimentaires est inquiétant et nous sommes certainement loin d’en avoir subi tous les effets. Aux dires des experts et des prévisionnistes, le phénomène d’inflation devrait durer au moins jusqu’au dernier trimestre 2023. En l’absence de toutes perspectives sur la durée de la guerre Russo-Ukrainienne, on peut toutefois craindre que ces prévisions soient très aléatoires. Pour le moment, les conséquences de la crise n’ont pas déstabilisé notre gestion mais nous anticipons d’ores et déjà plusieurs phénomènes qui se manifesteront certainement dès le deuxième semestre 2022» avait-il déclaré en donnant quelques chiffres :+ 42% sur le budget électricité, + 21% pour les trois à quatre premiers mois de l’année 2022 par rapport à 2021. «Au vu de ces éléments, il est envisagé pour la consommation d’électricité : Une campagne de communication en interne pour adopter les bons gestes en matière de consommation énergétique dans les différents bâtiments de la Ville (limitation du chauffage à une certaine température notamment)» indiquait il en donnant quelques exemples de  la hausse du prix  de certains produits, suite à des pénuries d’approvisionnement (bâtiment, travaux publics, métallurgie, transports, hygiène etc : + 25% Sur la ouate,, 70% sur l’acier, + 35% sur le bois.