Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 4

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SPECIAL PATRIMOINE

    Cette semaine sera marqué par les Journées Européennes du patrimoine notamment les29 et 20 Septembre, après le forums des associations (sur la photo) qui s’est déroulé hier dans de bonnes conditions météorologiques et de prévention sanitaires sur lequel le blog reviendra demain.

    Les dossiers de presse annonçant cet événement met en avant, cette année, le Prieuré Sainte-Bathilde, monastère de la congrégation des Bénédictines de Sainte-Bathilde, qui est l’œuvre du moine-architecte Dom Bellot (1876-1944). Il a été érigé entre 1934 et 1936. Moderne, Dom Bellot utilise les moyens techniques de son temps (brique, béton, charpentes métalliques) au service d’une conception qui puise sa force dans l’étude et la méditation des traditions architecturales monastiques. Son art dépouillé, rigoureux et inventif invite à voyager au cœur du mystère de la beauté et du mystère de l’âme. De là vient aussi que Dom Bellot est un maître inégalé de la disposition de la lumière. Une occasion d’alller découvrir ce monastère, rencontrer ses sœurs bénédictines, découvrir leur parc où elles viennent d'installer cinq rûches

    Vendredi 18 Septembre

    A partir de 18H dans des immeubles vanvéens : 21e Fête des Voisins dans les cours, les entrées d’immeuble, sur les trottoirs… 

    Samedi 19 Septembre

    A 11H30 à l’église Saint Remy : Conférence à l’occasion de l’installation en 2020 dans le chœur de l’église Saint-Rémy, après une restauration financée par la Ville de Vanves avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (FRAC)  d’un bas-relief en albâtre du XVIe siècle, classé parmi les Monuments Historiques au titre des objets depuis 1971 et représentant le baiser de Judas et le Christ au prétoire. Cette conférence comprendra unne présentation historique suivie d’une lecture spirituelle des scènes sculptées

    A 14H au prieuré Sainte Bathilde : Visite libre avec possibilité de rencontrer les sœurs avec fdiasporamz sur l’archiotecture du monastère, les vêpres vers 17H30  et une soirée «Paroles et musique» à 20H15

    Dimanche 20 Septembre

    A 16h  place de Lattre de Tassigny (r-v près de la plaque commémorative rendant hommage à Philippe Desportes) :  Parcours-évocation : «Trois lieux, trois siècles, trois artistes». De la rue d’Issy au 65 rue Jean-Baptiste Potin (où Marina Tsvetaeva vécut de 1934 à 1938) en passant par le parc Pic, ce circuit permettra d’évoquer le destin et l’œuvre de trois artistes liés à l’histoire de Vanves du XVIe au XXe siècle : le poète Philippe Desportes (1546-1606), le dessinateur Grandville (1803-1847) et la poétesse Marina Tsvetaeva (1892-1941). Cette Promenade est proposée par les Archives municipales en collaboration avec l’association « Marina Tsvetaeva – Etoiles Averse » et la Bibliothèque municipale.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PREVENTION : La semaine dernière a été marqué par plusieurs cas positifs au Covid-19 dans les écoles qui ont amené à la fermeture d une classe à l’école maternelle Lemel, plusieurs à l’école du Parc, la ville étant en lien avec l’ARS (Agence Régionale de Santé, la médecine scolaire, l’inspectrice de l’Education Nationale et les directeurs d’écoles afin d’assurer un suivi rigoureux de l’évolution sanitaire dans chaque école. «Les mesures théoriques sont super. Malheureusement dans la pratique c'est douteux... »faisait remarquer un vanvéen sûrement parent d’éleve, sur les réseaux sociaux en notant que «devant le collège – sans précise lequel -  à midi notamment le port du masque est absent sur une bonne moitié d'ados une fois la grille vers l'extérieur franchie. Et aucune mais vraiment aucune distance de sécurité. Certains se raclent avec délectation la gorge et lancent de gros crachats.... C'est un comportement civique et responsable en période de virus ? Comment faire respecter le b.a.ba des règles sanitaires» 

    LREM ;  Gabriel Attal Secrétaire d’etat-porte parole du gouvernement devrait candidat aux régionales en Ile de France. Il serait intéressé pour être la locomotive de la liste LREM dans les Hauts de Seine.  Florence Provendier (sur la photo au forum des associations avec Séverine Edou et Jean Cyril Le Goff, conseillers municipaux) qui l’a remplacée comme  député de la 10e circonscription lors de sa nomination au gouvernement,  fait partie de la  Constitution de la Commission d'Enquête pour mesurer et prévenir les effets de la situation sanitaire sur les enfants et la jeunesse créé la semaine  dernière à l’Assemblée Nationale. Présidée par Sandrine Morch avec Marie Georges Buffet, ex-ministre de la Jeuness eet des Sports de Jospin,  comme rapporteur elle comprend 30 députés qui vont travailler jusqu'à la fin de l'année sur ces enjeux déterminants : «Nos enfants ne doivent pas être la variable d'ajustement de la crise !» commente La députée de Vanves qui a ouvert un site pour informer les électeurs de la 10E circonscription sur ses activités parlementaires (florenceprovendier.fr)  

    FETE DES VOISINS : «En ces circonstances si particulières, et dans un contexte où il est primordial de renforcer le lien social et de veiller les uns sur les autres, nous avons pris la décision de maintenir au niveau national la Fête des Voisins du 18 septembre prochain, sauf évolution sanitaire contraire ou interdiction préfectorale. Nous sommes en effet convaincus qu’il est encore possible de passer des moments conviviaux entre voisins, tout en respectant les règles de distanciation et le protocole sanitaire en vigueur» indique Atanase Périfan, organisateur et fondateur de la fête des Voisins qui se déroulera pour la 2e fois le 18 septembre prochain. Ainsi cette nouvelle édition qui se déroulera le 18 Septembre, sera emblématique, non pas d’une distanciation sociale imposée, mais d’un rapprochement choisi tout en restant prudent et en respectant les gestes barrières. Elle se déroulera dans les cours, les entrées d’immeuble, les places de village, sur les trottoirs… mais elle sera masquée et devra respecter toutes les mesures sanitaires et de distanciation physiques qui s’imposent actuellement.. L’ensemble des équipes de la Fête des Voisins se sont mobilisées afin d’adapter les outils de communication à la nouvelle donne sanitaire. Les affiches ont été redessinées, les conseils, trucs et astuces pour s’organiser ont été adaptés à la situation, des masques dessinés… (reprise du doc 10 conseils pour…, de la nouvelle affiche…).

  • LE FORUM DES ASSOCIATIONS A VANVES : CE N’EST PAS LA FETE POUR TOUT LE MONDE

    Généralement lors d’un tel forum des associations, l’ensemble des acteurs des politiques aux associatifs se fécilitent de la vitalité de cette vie associative à Vanves depuis de longues années, notamment à travers de la création et de l’arrivée de nouvelles associations. Mais pour cette Rentrée exceptionnelle et inédite, à plus d’un titre, ce n’est pas le cas. Tout d’abord à cause de la crise sanitaire qui a impliqué une nouvelle organisation prenant en compte les règles de prévention et de protection sanitaire : port du masque obligatoire, une association au lieu de deux par tente en limitant la présence des bénévoles, pas de démonstration, ni de spectacles….avec même une distribution de masques textiles et lavables sur présentation de la carte d’identité. Ensuite, parce que certaines associations auraient carrément été exécutées par le chef de la municipalité municipale en représailles des élections municipales parce qu’elles accueillaient en leur sein des adhérents ou des responsables,  des vanvéens qui ne soutenaient pas la liste Vanves en tête du maire sortant.

    Avec une hypocrisie totale et cynique : Non seulement le principal responsable n’a pas eu le courage d’annoncer lui-même sa décision urbi et orbi, mais il l’a fait exécuter par d’autres manu militari, refusant tout contact avec les responsables ou adhérents de ces associations qui ont été en bute à l’absence de réponse à leurs demandes de rendez-vous ou à leurs courriers ou mail. Mais avec des raisons bien évidement imparables : Pour Vanves Roue Libre, dont le blog a raconté, hier, les malheurs, qui avait lancée en 2011 une bourse aux vélos animé par ses bénévoles, a été invoqué la professionnalisation – c’est-à-dire la privatisation  - de telles  animations, payés par les vanvéens grâce à leurs impôts.

    Pour la section historique des Boules Lyonnaises du Stade de Vanves, la nécessité d’aménager des vestiaires pour les sections ou associations qui utilisent la salle Marcel Dambron, avec l’aménagement d’un ascenseur pour PMR (Personnes à Mobilité Réduite), qui va extrêmement coûter cher aux vanvéens après les 400 000 € de rénovation du pavillon à l’entrée du PMS côté rue J.B.Potin, ce que des vanvéens jugent exhorbitant,  pour aménager des bureaux et un espace co-working. Avec sous jacamment le fait que cette section avait une buvette, comme beaucoup d’autres sections, pour financer ses équipements et ses sorties, avec l’image d’épinal entretenus par des ignares du sport boules. D’autres sections dans la même situation, notamment la pétanque qui souffre de la même mauvaise réputation, ne sont pas inquiétés, pour l’instant, parce que leurs dirigeants apparaissaient dans le comité de soutien au maire sortant lors des dernières municipales. A une certaine époque, la municipalité dont faisait partie le maire sortant, attribuait les buvettes du bal du 14 Juillet, à des associations ou des sections du Stade de Vanves pour financer certains projets.

    Alors que la municipalité va se gargariser de la vitalité de la vie associative vanvéenne lors du discours inaugural du maire et peut être du coktail des présidents plus tard, voilà ce qui se déroule en coulisse de ce forum des associations. Le blog aura l’occasion de rappeler l’histoire de cette section sportive qui va disparaître et qui a été créé bien avant la naissance de ce maire qui l'a fait exécuter sans vergogne, en ne lui proposant rien comme solution de rechange. Il ne faut pas s’étonner après que certains boulistes se soient épanchés sur les réseaux sociaux depuis quelques jours