Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 4

  • UNE NOUVELLE LIGNE DE BUS CIRCULERA A VANVES SAMEDI MATIN : LE 59 ATTENDU DEPUIS PLUS DE 90 ANS

    L’un des effets du vaste plan de restructuration du réseau de bus parisien dans la métropole du Grand Paris qui entre en vigueur dés samedi matin, sera la circulation d’une nouvelle ligne de bus sur l’axe nord-sud à Vanves : la ligne 59 attendue depuis plus de 20 ans comme l’a indiqué Bernard Gauducheau, maire de Vanves, qui participait à une conférence de presse d’Ile de France Mobilités et de la RATP, hier matin, de présentation de cette nouvelle ligne, dans un de ses bus qui a circulé entre la place Denfert Rochereau et Vanves. « Ce sera un  jour mémorable pour Vanves qui l’attend depuis 20 ans. Preuve que lorsqu’il y a une volonté politique, on arrrive à cette liaison entre la gare de Clamart /Clos Montholon et la porte Brancion. C’est une bonne nouvelle pour Vanves qui est déjà bien desservie avec déjà 4 lignes de Bus, un métro (ligne 13), un transilien sur la ligne N (Paris-Montparnasse), Vélib….Et maintenant sur un axe détermimant Nord-Sud ». La cerise sur le gâteau  

    Cette nouvelle ligne 59 reliera la gare Transilien/Grand Paris Express de Clamart à la place d’Italie sur un trajet qui a fait l’objet de longues concertations avec les élus qui n’ont pas toujours fait des heureux, surtout dans le XIVe arrondissement qui souhaitaient qu’elle desserve leur mairie et ont été en bute à l’hostilité de riverains et de commerçants. «On touche là du doigt les difficultés d’une restructuration. Un réseau de bus est une réponse à un instant T. Mais cette ligne ne sera figée pour 70 ans/ Il y aura des évolutions !» indiquait un administrateur d’IDF Mobilités. Les élus de Clamart n’ont pas eu satisfaction, eux aussi, car ils souhaitaient que cette ligne aille jusqu’à l’hôpital Percy alors qu’elle s’arrête au niveau de la gare SNCF/Transilien et le siége de la gendarmerie nationale

    Cette ligne devrait assurer 32 services durant la journée grâce à une quinzaine de bus électriques avec 6 arrêts à Vanves : Clos Montholon avenue de la Paix, Stade et Rue de Chatillon rue Larmeroux, Diderot rue Raymond Marcheron, Insurrection et Jean Jaurés/Jean Bleuzen dans la rue J. Bleuzen, avec un arrêt commun à la ligne 95, Adophe Pinard prés du Pont SNCF porte Brancion. Finalement il longera la ligne 13 jusqu’à Gaîté, rue Raymond Losserand dans un sens rue Vercingétorix dans l’autre, puis la rue Froidevaux le long du cimétiére Montparnasse, la place Denfert Rochereau, le boulevard Arago, l’avenue des Gobelins, la place d’Iralie 

    Ainsi dans sa partie vanvéenne, cette ligne 59 ressuscitera une ligne de tramway qui descendait de Clamart vers Vanves, empruntait cet axe Nord-Sud pour filer vers l’Hôtel de Ville de Paris entre 1877 et 1927 Ligne dont le blog a parlé lors de l’évocation du centenaire de la 1ére guerre Mondiale à Vanves, car elle avait été victime des conséquences de la guerre avec la suppression d’un terminus intermédiaire qui existait place de l’insurrection à Vanves, fort pratique, car il permettait aux vanvéens d’être assuré d’avoir une place, et du manque de personnel dû à la mobilisation. La compagnie Parisienne de tranway chargée de son fonctionnement avait fait appel aux femmes pour remplacer les hommes pour conduire ces trams, contrôler les passagers, mais aussi de la crise du charbon qui l’obligeait à exercer un service restreint. Ainsi Vanves retrouve,  92 ans après, une nouvelle ligne non pas de tranway mais de bus électrique descendant de la gare de Clamart pour rejoindre Paris en reliant le Clos Montholon au reste de la ville demandé depuis longtemps par ses habitants

  • LES RESULTATS SPORTIFS DU WEEK-END A VANVES

    EXPOGRAPH  VANVES : VICTOIRE DIFFICILE

    Expograph a réussi à bonifier son match nul à l’extérieur de Banque de France en venant difficilement à bout des joueurs du Conseil Général, cet après midi sur la pelouse du stade Andre Roche, par le plus petit des scores1/0 mais pas le moins important quant au classement. En effet 3 équipes se battent pour la 4e place,ex æquo avec 28 points Métro ,Nike et Expograph. Fin de championnat palpitante où le moindre faux pas sera rédhibitoire .

    «Aujourd’hui il faut se contenter de cette petite victoire car nos adversaires ont réussi à nous contrecarrer en jouant très bas, en bloc, en attente d’une erreur de notre part. Bravo à eux, cela a failli réussir, mais le centre rageur de Bechir Bouslah, qui vient de réaliser 3 très bons matches à la suite a permis à Johann DeBlaise de marquer ce but tant attendu à la 70e minute. Cependant il faut reconnaître que cette victoire est due également à notre gardien Eymar Diatta, décisif encore une fois, par une parade du bout du pied après un grand écart alors que nous étions un peu sur le replis depuis quelques minutes» commente Jean Royer co-présifent d’Expograph Vanves. Dans 15 jours 8e de finale de la coupe des hauts de Seine contre AXA.

     

    VANVES BAT CHATILLON 4 A 0.

    «Cette victoire importante en départementale 1 dimanche après midi au PMS A.Roche,  nous permet de continuer d'espérer le maintien dans cette division. Ceci étant le parcours qui nous reste est semé d'embûches. 3 clubs sont concernés avec un calendrier compliqué pour nous, sachant qu'il y a 2 clubs qui descendent. Notre prochain match le 5 mai au RACING COLOMBES, puis le 19 mai à PARIS 16 premier au classement et nous terminons par LA SALESIENNE PARIS, club concerné par la descente à ce jour. Ce dernier match à domicile peut être déterminant pour la course au maintien» selon Jean Claude Vignal, président de la Section Football du Stade de Vanves.

  • VANVES ET LA TOUR TRIANGLE : POSSIBLE REJET DES RECOURS

    Le tribunal administratif a examiné vendredi dernier deux recours, contre le permis de construire et contre le contrat accordé par la Ville à Unibail, déposés par la FNE Ile de France SOS Paris et ADAHPE. Ils ont été jugés recevables par le rapporteur public. Mais selon un responsable du collectif d’associations contre la tour Triangle «il a détaillé nos arguments, soulignant parfois leur perspicacité contre l’étude d’impact, assez sibyllin pour frôler l’approbation non-dite quant au contrat mis en cause, mais il a proposé aux juges… de rejeter les deux requêtes». Ce qui a fair réagir Daniéle Simmonet (LFI) candidate à la mairie de Paris : « Les conclusions du rapporteur public appuient le rejet de ce recours par le tribunal administratif et ne remettent pas en cause les conditions de la mise en concurrence relatives à l’attribution du permis. C’est proprement scandaleux !. Comment peut-on encore prétendre que la Tour Triangle est «un projet privé d’intérêt général», alors que la conscience de l’urgence climatique et de l’effondrement de la biodiversité doivent conduire à une bifurcation complète de notre modèle économique et notamment de la production de la ville. Comment les tenants du projet peuvent faire passer comme indispensable aux Jeux olympiques, la Tour Triangle ? La proximité éventuelle de certaines épreuves olympiques ne peut justifier la construction d'un tel bloc immobilier dédié au luxe et à la spéculation immobilière ! Les avis défavorables se multiplient fédérant une opposition légitime devant ce projet démentiel : riverains et parisiens, architectes, urbanistes» explique t-elle dans un communiqué