Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections municipales

  • LA LISTE VANVES EN TETE (UDI/LR) DANS LE DESORDRE

    Les anciens : Bernard Gauducheau,  Sandrine Bourg, Michel Dingreville, Françoise Djian, Nathalie Le Gouallec, Laurent Lacomére,  Erwan Martin,  Xaviére Martin,  Bernard Roche, Catherine Scibilla, Francine Thuillez, Pascal Vertanessian, Bertrand Voisine

    Les nouveaux; Brigitte Beeckmans, que Broez, Anne Caroline Cahem, Kevin Cortes, Rami Daoudi, Véronique Leornardis, Philippe Dos Santos, Wadim Forest, Stephanie Gazel, Marta  Grzesviak, Ury Israël, Rita Kapro, Fatan Lakhlifi, Laurent Grand-Jacques, Marc Machado, Julia Messier, Bernard Ollivier, Baptiste Pavlidis, Fabiennne Roulleaux, Isabelle Sicart, Charles Eric Van de Casteele, Christine Vlavianios, Estelle Weber  

    Les partants : Marie Françoise Goloubtzoff, Maxime Galiardi, Françoise Saimpert, Patricia Kaazan, Valérie Vignaud,  Nicolas Monte, Hervé Holvoet, Yoann Marcet,  Marie France Mugnier, Philippe Thieffine, Omar Hijaz, Antoinette Girondo.

  • VANVES ET LES MUNICIPALES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    CROIX GAMMEE SUR DES AFFICHES LREM

    Bizarre ces croix gammées sur une affiche LREM où apparait Séverine Edou tête de liste LREM avec Gabrier Attal Secrétaire d’Etat que des militants ont découvert sur un panneau de l’avenue du Général de Gaulle, à la veille d’un déplacement du Président Macron en Israël pour le 75e anniversaire de la libération des camps d'extermination nazi et de la journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’holocauste qui sera marquée  par un dépôt de gerbe dimanche matin au monument aux morts de Vanves.  «Combattre l’antisémitisme et le racisme, c’est ne jamais rien leur céder, c’est rappeler l’importance de la justice pour identifier et punir fermement leurs auteurs» a tweeté Gabriel Attal qui a décidé de porter plainte après la découverte d’inscriptions haineuses sur les affiches de la candidate LREM qu’il soutient. «Je condamne fermement les insultes et les croix gammées, constatées ce jour, sur des affiches de campagne électorale. En lien direct avec la Police nationale, j’ai demandé, dans le respect de l’enquête judiciaire en cours, à ce que ces tags infamants et intolérables soient immédiatement supprimés, ce qui est fait» tweetait le maire de Vanves. D’ailleurs la commune est peu habituée à ce genre de faits, même en période de tensions politiques extrêmes. Souvenir lointain d’une soirée de collage à Vanves en 1980 lorsqu’une élection partielle avait été provoqué par le décés d’André Roche, avec l’élection de l’un de ses fils, Danier Roche au Conseil Municipal et Roger Aveneau  au conseil général : Les militants RPR avaient été encerclés à la gare Vanves-Malakoff par des militants du FN qui recherchaient ceux qui arrachaient leurs affiches. Ce qui n’étaient pas leur cas, comme ils le leur firent comprendre après discussion. Parmi eux, alors délégué jeune du 92, le futur ministre de l’intérieur de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, et un futur maire de Vanves, Didier Morin. Et pendant ce temps, un certain Raymond Deniau (PS), qui avait dû arracher ses affiches, rentrait chez lui à pied, après sa tournée d’affichage et d’arrachage pour le PS dans le quartier du carrefour de l’insurrection.  

    ATTAL SOUTIENT SANTINI AUX MUNICIPALES A ISSY

    «J'ai rencontré Gabriel Attal et Florence Provendier On se respecte beaucoup, on se découvre mutuellement. Les premiers propos qu'ils m'ont tenus, c'est : «on ne vous a jamais critiqué. Ce qui est vrai… ». J'ai apprécié leur franchise. Ils considèrent que la ville est agréable, bien gérée, donc ce n'est pas une façon hypocrite de se rapprocher. Et j'ai toujours animé des listes d'union. Je ne mets pas en avant les clivages partisans, je n'ai pas besoin du support des partis. Les querelles de chapelle, ça ne m'intéresse pas» expliquait André Santini dans le Parisien d’hier pour officuialiser le soutien de LREM et la présence de marcheurs dont Florence Provendier à ses côtés en seconde place sur la liste. «J'ai accueilli des colistiers issus de La République en Marche, qui rejoignent ceux de la société civile, de l'UDI, des Républicains ou du MoDem. Il faudra renouveler notre liste, car certains sont avec moi depuis quelque temps. Mais il faut surtout des personnes présentes, disponibles, compétentes» ajoutait il. Première visite de campagne ensemble : Ce matin dés 9H quartier des Epinettes

  • SANTINI OFFICIALISE SA CANDIDATURE ET FERAIT LISTE COMMUNE AVEC LES MARCHEURS CONTRAIREMENT A VANVES

    André Santini qui fait parti des »papys maires » a officialisé hier sa candidature pour un 8e mandat à l’âge de 80 ans. Recordman des mandats avec 7 à son actif,  il a été élu voilà 40 ans à la tête de sa mairie d’Issy les Moulineaux 

    «Je ne sais pas faire autre chose ! Quand vous demandez à un doreur ou à un tanneur de faire autre chose que sa passion et que son métier, c’est très compliqué. C’est toute sa vie. C’est exactement mon cas » expliquait il à Mireille Dumas dans son livre  «Maire célibataire» (edt Cherche Midi) qui ajoutait à la question «40 ans au Conseil municipal c’est beaucoup ?» - « Tout le monde est heureux de la ville, satisfait du maire…on verra bien combien de temps cela dur » répondait il en ajoutant avec une pointe d’humour  : «Je crains de mourir sur «seine  c’est d’ailleurs ce que me prédisait mon ami Charles Aznavour !». Cette fois-ci, il sera à la tête «d’une liste de large rassemblement et citoyenne baptisée Issy, Ensemble ! » à défaut de vivre Vanves qui défend le  Vivre Ensemble, avec théoriquement, la présence de Marcheurs dont Florence Provendier, député LREM de la 10e circonscription (Issy/Vanves).

    Et c’est là la paradoxe avec Vanves : Autant Bernard Gauducheau a fait la danse du ventre pendant un an pour obtenir un accord avec Gabriel Attal, se gardant de toutes critiques vis-à-vis du gouvernement sans aboutir, peut être à cause de son attitude et de son choix aux européennes qui a profondément irrité le ministre vanvéen. A tel point que s'il a nommé Jeremy Coste à son cabinet, c'est plus pour gêner. le maire sortant de Vanves, aurait il expliqué à un journaliste politique vanvéen éminent en ajoutant qu'il y avait une opportunité de gagner une municipalité pour La République en Marche

    Autant André Santini n’a pas arrêté depuis l’élection du ministre à la Chambre des Députés, de dire pire que pendre sur lui et a suppléante qui l’a remplacé au palais Bourbon, pour finalement constituer très sûrement une liste commune avec Florence Provendier. Il faut dire que ses plus proches conseillers ont été persuasifs alors que ce n’était pas gagné à la rentrée de Septembre. Il était même jeudi présent aux voeux de la député future co-listiére (sur laphoto) avec le ministre Attal. Un événement incroyable pour le landerneau politique

    «Fortement mobilisé pour un projet politique d’avenir, et soucieux de pragmatisme et d’efficacité, nous accueillons cette année des colistiers issus de tous horizons.C’est ensemble que nous réussirons le mieux à poursuivre le travail accompli pour faire d’Issy-les-Moulineaux l’une des villes les plus sûres, les plus agréables, attractives et innovantes, d’Île-de-France » déclarait il hier dans un communiqué de presse qui précisait : « À l’heure où les réformes politique nationales sont difficiles, et la situation internationale tendue, André Santini ambitionne de préserver « le modèle isséen » mais aussi et surtout d’anticiper l’avenir et d’encourager les innovations. Convaincu que la décennie qui s’ouvre sera marquée par les questions liées à l’urgence climatique, il proposera de nouvelles mesures pour adapter la Ville, et mobilisera les acteurs publics et privés pour une Ville zéro carbone, encore plus verte et favorisant les circulations douces. Il souhaite promouvoir les valeurs du progrès, de la mixité sociale, de la sécurité et du vivre-ensemble, de l’écologie et du développement durable».