Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections municipales

  • LENDEMAINS DE 1er TOUR A VANVES : REPORT DU 2e TOUR ET SUSPENSION DE LA CAMPAGNE

    A Vanves, Bernard Gauducheau a frôlé l'élection dès le premier tour avec ses 47,23% tout comme Patrick Donath (UDI) d’une trentaine de voix  à Bourg la Reine avec 49,42% ; Patrick Olllier (LR) à Rueil où il lui manquait 142 voix, avec 49,26%,  Jean-Didier Berger (Libres !) à Clamart avec 45,87 % ; Jean-Jacques Guillet (DVD) à Chaville  avec 44,24 % ;  Kossowski (LR) à Courbevoie avec 45,39%. Il a expliqué au Parisien que « les consignes contradictoires du gouvernement ont augmenté le taux d'abstention » et « pénalisé une petite partie » de son électorat. Mais il a promis « qu’il prendra en compte le message qui nous a été envoyé par les électeurs».

    Du coté de l’opposition, c’est une autre vision qu’en ont les candidats qui retiennent que 53% des vanvéens ont voté contre le maire sortant : puisque Sévérine Edou (LREM) a obtenu 23,07 des voix, Pierre Toulouse (EELV) 22,31%, et  Boris Amaroz (PCF) 7% . Du coup, Vanves pourrait connaître une triangulaire, car Boris Amoroz ne peut passe maintenir puisqu’il n'a recueilli que 7,37 % des voix, le plaçant sous le seuil des 10 % obligatoires pour se présenter au second tour. Si généralement, les listes ont deux jours pour se livrer aux tractations, d’entre deux tours, elles disposent de plus de temps puisque le 2e tour a été reporté d’ici l’été, le premier ministre ayant proposé la date du 21 Juin aux différents partis et associations d’élus avec les nouvelles annonces du Président de la République lundi soir. Une décision rare sous la Ve République.

    Pour l’instant le maire sortant a suspendu sa campagne pour se consacrer à sa ville face à l’épidémie de coronavirus comme il l’a annoncé sur le site de la liste Vanves de Tête. Ainsi que la candidate Séverine Edou (LREM), Stanislas Guérini, délégué général de LREM ayant appelé tous ses candidats de suspendre leur campagne. «Avec l’épidémie de coronavirus, nous traversons une crise historique face à laquelle nous devons faire bloc, rester unis. Toute notre attention, toute notre énergie, doit aujourd’hui être tournée vers la bataille contre ce virus. Dans ce contexte, je demande à tous nos candidats de suspendre leur campagne» écrivait-il dans un mail adressé aux adhérent d’En Marche lundi dernier .

  • ELECTIONS MUNICIPALES A VANVES : RESULTATS DU 1er TOUR - VERS UNE TRIANGULAIRE AU SECOND ?

    Bernard GAUDUCHAU (UDI/LR) : 3955 voix, soit 47,22% des suffrages exprimés.

    Séverine EDOU (LREM) :  1932 voix, soit 23,07% des suffrages exprimés.

    Pierre TOULOUSE  : 1869 voix, soit 22,31% des suffrages exprimés.

    Boris AMOROZ - : 618 voix, soit 7,37% des suffrages exprimés.

    L’abstention à Vanves a été de 52.96%, un record par rapport au passé où elle 2014, elle était de 39,94%. Une triangulaire s’annonce, à moins d’un accord entre qui ( ?) au second tour s’il a lieu, car beaucoup de politiques le remettent en cause, vu l’aggravation de l’épidémie, les nouvelles mesures annoncées samedi par le premier ministre et le niveau de l’abstention  

    LES PRECEDENTS RESULTATS DEPUIS LES 3 MANDATS DE BERNARD GAUDUCHEAU

    Mars 2001

    1er Tour : 37,36% pour Guy Janvier (PS), 32,24% pour Bernard Gauducheau (UDF), 16,82% pour Isabelle Debré (RPR), 8,95% pour Eric Lipinski (Verts) et 4,64% pour Raymond Deniau (DVG). Vanves comptabilise le plus fort taux de participation des Hauts de Seine avec 67,2% des inscrits soit 9,5 points de plus qu’en 1995 (9,5 points de plus par rapport à la moyenne nationale et de 14,2 points à la moyenne départementale)

    2éme tour  : Bernard Gauducheau (UDF) a remporté ses élections municipales avec 51,27% des suffrages contre 48,72% à Guy Janvier, soit un écart de 301 voix.

    Mars 2008

    1er Tour :  6 listes étaient en présence pour ce 1er tour des élections municipales qui ont reccueillies : 47,56% pour Bernard Gauducheau (UMP/NC) maire sortant, 31,93% pour guy Janvioer (PS/PC), 7,95% pour les Verts (mac ipinski), 7,32% pour le Modem (Philippe Nicolas), 3,79% pour Vanves en mieux (Florence Kossof) et 1,44% pour le PT (Philipppe Bottet). 

    2éme Tour : Bernard Gauducheau a remporté les élections avec 6261 voix (55,37%) contre Guy Janvier avec 5045 voix (44,62%).  1200 voix de différence qui ont pesé lourd. Le résultat obtenu est le plus élevé depuis 1959 - René Plazanet avait fait 55,8% - et 1983 – Gérard Orillard avait fait 53,84% dés le 1er Tour.

    Mars 2014

    1er tour : La liste conduite par Bernard Gauducheau a été élu dés le 1er avec 61,07% (6549 voix  contre Antonio Dos Santos (PS) : 23,67% (2538 voix), Lucile Schmid (EELV) : 9,74% (1045 voix), Boris Amoroz (FdeG/PC) : 5,52% (592 voix). Il faut remonter à 1912 pour assister à une élection dés le 1er du Maire de Vanves, Aristide Duru (1912-19) avec 68% des voix, puis 1983 lorsque Gérard Orillard (1980-90) a été réélu dés le 1er tour avec 53 ,84% des voix

  • UN SCRUTIN SOUS HAUTE PROTECTION SANITAIRE A VANVES

    Les élections municipales ont bien lieu les 15 et 22 mars, conformément au souhait de l’AMF (association des maires de France). Alors que 600 cas confirmés de coronavirus avaient été recensés en ile de France le 13 mars, le maire de Vanves comme l’ensemble de ses collégues ont reçu  un courrier du Premier Ministre lundi dernier : « Toute l’action du gouvernement vise à permettre la continuité de la vie économique et sociale de la Nation, et à favoriser la résilience de la communauté nationale. Les élections constituent à ce titre, dans la vie de nos territoires, un moment de respiration démocratique essentiel. Il n’est donc aucunement question de les reporter mais le déroulement du scrutin fera l’objet de multiples mesures de précaution» a écrit Edouard Philippe.  Et une circulaire de Christophe Castaner ministre de l’intérieur, Mercredi dernier qui dresse la liste les mesures de précautions qui devront être appliquées pour aménager les bureaux de vote, éviter les files d’attente -en invitant les électersà se tenir à un métre les uns des autres - organiser le dépouillement, favoriser les procurations ou encore utiliser masques et stylos. Des flacons de gel hydroalcolique seront à disposition dans les bureaux de vote, ainsi que des affiches d’information rappelant les recommandations sur les bons comportements à adopter.

    Les remontées de terrain des élus comme les sondages auprès des Français font craindre une faible participation le 15 mars en raison du Covid-19 : Selon les études et sondages plus d’un électeur sur quatre (28 %) est susceptible de ne pas se rendre dans un bureau de vote à cause des risques de transmission du Coronavirus. 62% des français envisagent d’aller voter, soit 4 points de moins par rapport à Janvier, soit 1 point et demi par rapport à 2014 (63,5%). Une abstention alors jugée record pour des élections municipales. Pourtant ce ne sont pas les catégories de Français les plus exposés au risque du covid-19 qui envisagent de «sécher» le rendez-vous électoral : les seniors, catégorie la plus exposée, ne sont que 23 % à vouloir pour l’heure éviter tout risque en ne se rendant pas aux urnes (dont 11% déjà certains de ne pas se déplacer aux urnes), tandis qu’ils sont 25 % chez les habitants de la région parisienne, 28 % au sein des cadres et professions intellectuelles supérieures, et jusqu’ à 34 % chez les 25-34 ans, dont 25 % certains de ne pas aller voter dimanche.

    De quoi inquiéter les élus ! La circulaire du ministre de l’Intérieur pour organiser le scrutin était une première réponse avec les procurations qui sont facilités, notamment « pour les personnes faisant l’objet de mesures de confinement ou de prescriptions médicales de maintien à domicile, ainsi que pour les personnes vulnérables». D’ailleurs l’ensemble des têtes de listes à Vanves comme ailleurs insistaient ses derniers jours sur les procurations à la fin ou au début de leurs réunions, ainsi que sur leurs sites internet.