Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elections municipales

  • CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES D’INSTALLATION POUR UN 4e MANDAT

    Pour la première fois, le conseil municipal de Vanves ne se déroulera pas ce soir à 18H30 à l’hôtel de Ville mais à la salle La Palestre pour des raisons de sécurité sanitaire, avec respect des régles de distanciation, des gestes barrières, port du masque obligatoire, avec peu de public contrairement à l’habitude pour une telle réunion, ce qui se comprend. D’ailleurs la mairie a mis en place un système d’invitations réparties à la proportionnelle des mouvements politiques.  A L’ordre du jour, l’élection du maire, de ses 13 adjoints, la lecture et la remise de la charte de l’élu local, l’élection des cobseillers territoriaux de GPSO….  Cette fois-ci, il n’y a plus aucun représentant communiste au conseil municipal, ce qui n’a pas empêché Boris Amoroz de présider un bureau de vote pour la première et dernière fois dimanche dernier : «Ces 6 années de mandat auront été fort enrichissantes pour moi (pas d'un point de vue financier, of course !), entre opposition politique au maire et aux gouvernements, et luttes pour des avancées pour les Vanvéens. Mais la politique ne s'arrête pas aux mandats électoraux, et nous continuerons a agir pour Vanves» confiait il sur son site Facebook en début de semaine.  Chez les marcheurs, un changement devrait intervenir, Françoise Saimpert ayant décidé de démissionner, laissera sa place à Jean Cyril Le Goff.

    Une étude sociopolitique sur les élections du 2e tour dans les Hauts de Seine montre que les maires des Hauts-de-Seine ne représenteraient qu’un électeur sur cinq, à cause d’une forte abstention : 57,77% à Clamart. Certains premiers édiles tombent toutefois en dessous des 20% de représentativité, comme Jacques Kossowski à Courbevoie (17,74%), Guillaume Boudy à Suresnes (18,02%), Etienne Lengereau à Montrouge (18,33%), Pascal Pelain à Villeneuve-la-Garenne (18,55%) ou encore Agnès Pottier-Dumas du côté de Levallois-Perret (18,99%). Patrick Ollier, maire de Rueil et Président de la Métropole du Grand Paris qui  a rempilé pour un quatrième mandat en sortant vainqueur d’une triangulaire, n’a recueilli l’adhésion que de 15,64% des inscrits (8550 voix), bien qu’il ait décroché une majorité de suffrages (50,11%), avec une abstention de 68,10%. Les deux nouveaux maires font mieux : Nadège Azzaz (PS) à Châtillon a été élue par 25,02% des inscrits (56,17% des votants), soit le taux le plus élevé pour le second tour. Patrick Chaimovitch (EELV) élu à Colombes, lui, a obtenu la confiance de 21,88% des inscrits (53,20% des votants).

    Vanves se trouve parmi les deux des trois taux les plus élevés, avec 22,03%. Parmi les obsevateurs de la vie politique à Vanves, certains ont remarqué que le maire sortant n’avait amélioré son score du 1er tour que d’une quarantaine de voix supplémentaire,  les écologistes de 137 voix et les marcheurs en avaient perdu 452.

    Au premier tour, le 15 Mars la représentativité des électeurs était un peu plus élevée, étant en moyenne autour de 23%, la plus faible ayant été à Nanterre (17,02%) et la plus élevée à La-Garenne-Colombes (31,85%), exception faite de Marnes-la-Coquette (35,49%) où une seule liste se présentait.

  • ELECTIONS MUNICIPALES 2020 A VANVES : LA SACREE PERCEE DES ECOLOGISTES

    Il y avait Grenoble, il y aura désormais Lyon, Bordeaux, Strasbourg et même Besançon, Annecy ou encore Poitiers et Tours , ainsi que Colombes dans les Hauts de Seine ? Mais les écologistes vanvéens ont réussi une sacrée percée  avec 26,77% des voix au second tour surtout lorsqu’on se souvient de leurs scores aux précédentes municipales : 8,95%  en Mars 2001 pour Eric Lipinski (Verts) qui fait seulement  7,95%  en 2008  et 9,74% pour Lucile Schmid (EELV) en 2014. La liste EELV  avait fait 19,54% aux Européennes à Vanves le 26 Mai 2019. Déjà un signe.

    Ces 26,77% sont la réponse de vanvéens mécontents de la politique de densification tout azimuth de la ville avec un maire qui laisse faire, sans parait il intervenir selon ses dires, les transactions entre propriétaires et promoteurs, sauf lorsqu’il s’agit de signer le permis de construire, en soi-disant respectant le PLU qui a bon dos. Des riverains de projets contestés ont découvert une clause qui permet de ne pas prévoir de compensation en espaces verts, lorsque ces nouveaux immeubles sont en angle de rues. Et ils le sont tous !

    Les sondages avaient prévenus : Pas moins de 45% des électeurs de villes de plus de 10 000 habitants se disaient prêts, début février, à voter aux municipales pour une liste soutenue par EELV selon  Harris Interactive et l’agence Epoka  pour TF1-LCI et RTL. Ils n'étaient que 29% de Français à l'envisager avant les élections européennes. «A un moment où la transition écologique est vue comme une évidence, EELV a profité d'un contexte porteur. La crise du Covid est aussi évidemment passée par là. Des électeurs ont ouvert les yeux et se sont sentis concernés par les enjeux qui pouvaient jusque-là leur paraître éloignés» expliquaient les spécialistes politiques : « C'est fini les écologistes des pulls troués et des sandales. Ils ont acquis une vraie crédibilité au fil du temps. Leur influence grandissante se perçoit aussi dans la bouche de leurs adversaires. Ils sont aujourd'hui considérés comme des dangers, et non plus comme des petits groupes inoffensifs»… Durant ce mandat 2020-2026, le maire UDI de  Vanves, réélu, aura fort à faire avec une opposition qui ne sera moins conciliante que la précédente, avec un chef de file, Pierre Toulouse (sur la photo) qui ne lâchera rien, ayant déjà été vacciné par les méthodes du maire    

  • LES ELUS DE JUIN 2020 AU CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES

    Vanves en Tête : Bernard Gauducheau, Xavière Martin, Bertrand Voisine, Sandrine Bourg, Pascal Vertanessian, Anne-Caroline Cahen, Ervan Martin, Françoise Djian, Kévin Cortes, Christine Vlavianos, Xavier Lemaire, Dominique Broëz, , Ury Israël, Julie Messier, Abdelfattah Lakhlifi, Nathalie Le Gouallec, Rami Daoudi, Catherine Scibilia, Marc Machado, Francine Thuillez, Batiste Pavlidis, Fabienne Rouleaux, Charles Eric Van de Casteele, Véronique léonardis, Laurent Legrandjacques, Stephanie Gazel, Bernard Roche

    Vanves Demain (EELV) : Pierre Toulouse,  Aurélie ZAkluski, Bruno Meyer, Yoan Monteil, Florence Pillas

    Vivre à Vanves (LREM) : Séverine Edou, Gabriel Attal, Françoise Saimpert,