Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elections municipales

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    LES CANDIDATS ET LES MILITANTS  SUR LE TERRAIN

    Comme d’habitude, les militants des deux principaux candidats étaient sur le terrain samedi matin, très tôt pour les anoraks blancs de Bernard Gauducheau,  devant le marché, carrefour de l’insurrection, place de la République, devant Carrefour Market, Franprix dés 8H30. Pendant ce temps là, Séverine Edou (LREM) expliquait que contrairement aux fake news du maire sortant, elle était en pleine forme, pas du tout découragé, bien au contraire, d’autant plus remonté après ses premières réunions d’appartements, et même de magasins chez Vanves En Poupe vendredi soir, où elle a pu échanger, s’expliquer, dans une atmosphére conviviale. Elle a pu constater que beaucoup de langues se délient sur certaines méthodes pratiquées jusqu’à présent par la majorité municipale sortante, et son maire, sur lesquelles le Blog aura l’occasion de revenir. Au lieu d’un anorak hors de prix, les marcheurs portent depuis hier une écharpe bleue, dont la couleur est bien plus prononcée que celle portée par les militants UDI de 2014.

    CALENDRIER ELECTORAL MUNICIPAL

    Comme les listes doivent être déposé pour le 27 Février, date limite, en préfecture, la présentation des candidats des deux principales listes sont prévus lors d’une réunion à l’école Marceau le 23 Janvier à 19H30 pour le maire sortant, le 1er Février à 17H pour Séverine Edou (LREM). Les programmes seront présentés après les vacances scolaires d’hiver, fin Février, pour les listes Vivre Vanves et Vanves en Tête

    PROVENDIER FAIT LE BUZZ CHEZ LES ENSEIGNANTS

    Les grévistes ont décidé maintenant de privilégier les opérations coups de poings, Une petite délégation d’enseignants qui revenaient de la manifestation entre Montparnasse et la place d’Italie ont rejoint la résidence des Papillons Blancs à Issy les Moulineaux où la député LREM Florence Provendier recevaient, jeudi dernier, pour ses voeux, notamment les ministres Gabriel Attal et Sophie Cluzel et l’ex-ministre André Santini, maire d’Issy les Moulineaux. Occasion de faire entendre leurs revendications à des ministres de la République

    LES ABEILLES FONT LE BUZZ SUR LES RESEAUX SOCIAUX

    La relation de l’acte de vandalisme sur les ruches en début de semaine a fait le buzz dans les médias et les réseaux sociaux. Alors que l’n parle de disparition des abeilles, en une nuit, 30 000 ont été tuées parce que des vandales ont retournées 3 ruches dans le parc F.Pic. Le préjudice s’éléverait à 450 € selon Pierre Kerg, l’apiculteur passionné

  • SANTINI OFFICIALISE SA CANDIDATURE ET FERAIT LISTE COMMUNE AVEC LES MARCHEURS CONTRAIREMENT A VANVES

    André Santini qui fait parti des »papys maires » a officialisé hier sa candidature pour un 8e mandat à l’âge de 80 ans. Recordman des mandats avec 7 à son actif,  il a été élu voilà 40 ans à la tête de sa mairie d’Issy les Moulineaux 

    «Je ne sais pas faire autre chose ! Quand vous demandez à un doreur ou à un tanneur de faire autre chose que sa passion et que son métier, c’est très compliqué. C’est toute sa vie. C’est exactement mon cas » expliquait il à Mireille Dumas dans son livre  «Maire célibataire» (edt Cherche Midi) qui ajoutait à la question «40 ans au Conseil municipal c’est beaucoup ?» - « Tout le monde est heureux de la ville, satisfait du maire…on verra bien combien de temps cela dur » répondait il en ajoutant avec une pointe d’humour  : «Je crains de mourir sur «seine  c’est d’ailleurs ce que me prédisait mon ami Charles Aznavour !». Cette fois-ci, il sera à la tête «d’une liste de large rassemblement et citoyenne baptisée Issy, Ensemble ! » à défaut de vivre Vanves qui défend le  Vivre Ensemble, avec théoriquement, la présence de Marcheurs dont Florence Provendier, député LREM de la 10e circonscription (Issy/Vanves).

    Et c’est là la paradoxe avec Vanves : Autant Bernard Gauducheau a fait la danse du ventre pendant un an pour obtenir un accord avec Gabriel Attal, se gardant de toutes critiques vis-à-vis du gouvernement sans aboutir, peut être à cause de son attitude et de son choix aux européennes qui a profondément irrité le ministre vanvéen. A tel point que s'il a nommé Jeremy Coste à son cabinet, c'est plus pour gêner. le maire sortant de Vanves, aurait il expliqué à un journaliste politique vanvéen éminent en ajoutant qu'il y avait une opportunité de gagner une municipalité pour La République en Marche

    Autant André Santini n’a pas arrêté depuis l’élection du ministre à la Chambre des Députés, de dire pire que pendre sur lui et a suppléante qui l’a remplacé au palais Bourbon, pour finalement constituer très sûrement une liste commune avec Florence Provendier. Il faut dire que ses plus proches conseillers ont été persuasifs alors que ce n’était pas gagné à la rentrée de Septembre. Il était même jeudi présent aux voeux de la député future co-listiére (sur laphoto) avec le ministre Attal. Un événement incroyable pour le landerneau politique

    «Fortement mobilisé pour un projet politique d’avenir, et soucieux de pragmatisme et d’efficacité, nous accueillons cette année des colistiers issus de tous horizons.C’est ensemble que nous réussirons le mieux à poursuivre le travail accompli pour faire d’Issy-les-Moulineaux l’une des villes les plus sûres, les plus agréables, attractives et innovantes, d’Île-de-France » déclarait il hier dans un communiqué de presse qui précisait : « À l’heure où les réformes politique nationales sont difficiles, et la situation internationale tendue, André Santini ambitionne de préserver « le modèle isséen » mais aussi et surtout d’anticiper l’avenir et d’encourager les innovations. Convaincu que la décennie qui s’ouvre sera marquée par les questions liées à l’urgence climatique, il proposera de nouvelles mesures pour adapter la Ville, et mobilisera les acteurs publics et privés pour une Ville zéro carbone, encore plus verte et favorisant les circulations douces. Il souhaite promouvoir les valeurs du progrès, de la mixité sociale, de la sécurité et du vivre-ensemble, de l’écologie et du développement durable». 

  • ELECTIONS MUNICIPALES A VANVES : LES FORCES EN PRESENCE A 3 MOIS DU SCRUTIN

    Pratiquement, tous les candidats en lice pour les municipales à Vanves sont connus à 10 semaines du scrutin : Le dernier a avoir annoncé sa candidature est Boris Amoroz qui conduira une liste FG/PC comme en 2014. Il a commencé à tracté depuis le début de l’année plus contre le projet sur les retraites que sur sa candidature. Mais il a préféré constituer sa propre liste, alors qu’il avait été sollicité par les autres formations de gauche pour constituer une liste commune. Seules les socialistes ont rejoint les écologistes qui ont désigné Pierre Toulouse comme tête de liste avec Aurélie Zaluski sachant que les deux élus socialistes au conseil Municipal actuellement, Anne Laure Mondon et Valérie Mathey, ne devraient pas se représenter.  Il avait commencé à annoncer sa candidature au moment du Forum des Associations en faisant le tour des stands, ce qui lui avait valu une altercation avec le maire sortant, et il avait fait son premier tractage aux portes du village des terroirs en Décembre

    Du coté des Marcheurs, la candidature de Séverine Edou a été annoncée le 30 Septembre avec une particularité : la présence du secrétaire d’ETatà la jeunesse, conseiller municipal d’opposition depuis 2014 qui est l’un des 8 ministres ayant déclaré leur candidatures : Gabriel Attal qui juge en privé «qu’il y a un vrai coup à jouer » pour arracher la mairie. Elle a animée durant le mois de Novembre 4 ateliers sur des thémes précis permettant aux vanvéens de s’exprimer et de faire des propositions qui seront retenus pour construire le programme de la liste LREM. Elle a réuni des commerçants mardi dernier pour échanger sur l’animation commerciale de la ville chez Manu, un restaurant portugais du centre ancien. Comme par hasard, son patron a reçu la visite du maire sortant pour tenter de  le dissuader d’accueillir cette réunion. «Après tout de ce que j’ai fait pour toi ! Mais je m’en souviendrai après ma victoire en Mars» lui aurait il dit menaçant. Enfin SEverine Edou a reçu le soutien d'Agir - la droite constructive

    Du coup, le 23 Novembre après l’organisation de ces ateliers des marcheurs, le maire sortant confirmait sa candidature en présence de Valérie Précresse et Jean Christophe Lagarde et inaugurait sa permanence selon un scénario-reemake de sa campagne pour les municipales de 2014. Mais pas de réunion, sauf une galette des rois avec ses supporters jeudi dernier qui s’éffilochent, vu que beaucoup d’élus ont quitté le navire depuis quelques semaines, sans parler de Jeremy Coste qu’il aurait vu comme un possible successeur du temps où il siégeait au conseil municipal, n’ait intégré le cabinet de Gabriel Attal au secrétariat d’Etat à la Jeunesse. D'ailleurs ce dernier était présent aux Voeux d'André Santini avec Florence Provendier, député LREM de la 10éme circonscription hier soir (sur la photo)