Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vanves et le Parc des Expositions

  • VANVES ET LA TOUR TRIANGLE : DES ELUS PARISIENS DENONCENT UN REGIME DEROGATOIRE VERITABLE DEVOIEMENT DU DROIT

    Une question au gouvernement a été posé  le 5 Mars dernier publié dans le J.O. et deux vœux ont été déposé lors de cette session du Conseil de Paris qui se déroule du 1er au 4 Avril, concernant  le décret gouvernemental 2019-95 du 12 février 2019, décret qui étend les dispositions de la Loi Olympique (qui prévoit notamment, la réduction des possibilités de recours des tiers) aux halls 1 et 4 du Parc des expositions de la porte de Versailles, et (!) au terrain choisi pour construire le programme Tour Triangle 2, terrain situé le long du hall 1

    «Il ‘agit de bénéficier de procédures simplifiées et accélérées issue de la loi olympique, pour des constructions et opérations d’aménagement à proximité immédiate ou nécessaires à la préparation et au déroulement des JO lorsqu’elles sont de nature à affecter les conditions de desserte, d’accés, de sécurité ou d’exploitation. Le projet de la tour Triangle a été invoqué comme une cause susceptible de remettre en cause la tenue de salons et d’événements internationaux. En quoi, le potentiel chantier de la tour Triangle affecterait il de manière irrémédiable l’organisation ou le bon déroulement des JOP 2024 (2 épreuves) ?» s’est interrogé  Pierre Yves Bournazel député LR  et candidat aux municipales en 2020 dans sa question écrite a gouvernement.

    «D’une part l’emprise prévue pour le projet de cette tour ne représente que 400 m2 sur une emprise totale du parc des expos de 220 000 m2, soit 3,3%. D’autre part, en cas de réalisation du projet, la suspension des travaux le temps de la période olympique apparait comme la solution la plus appropriée. Au regard du caractère extraordinaire du projet visant la construction d’une tour de très grande hauteur (180 m) la mise en oeuvre d’une procédure dérogatoire semble poser un problème de gouvernance. En effet, cette nouvelle procédure change profondément les conditions d’exercice de concertation et de démocratie participative pour les habitants et les associations» indique t-il en demandant à la ministre Jacqueline Gourault (Cohésion des Territoires et des relations avec Les collectivités locales ) de connaître les motifs détaillés qui justifieraient cette décision ?

    Dans le vœu déposé au Conseil de Paris, il propose «dans un souci de bonne gouvernance d’organiser une consultation citoyenne à l’échelle parisienne sur le projet de tour Triangle».  Léa Filoche et Yves Contassot (groupe Génération) demandent carrément de modifier le décret concernant cette tour afin qu’elle ne bénéficie pas de ce régime dérogatoire qui «constitue un dévoiement de droit. Cette inscription illégitime aura pour principal effet de réduire les droits et moyens d’actions et de recours des citoyens et des associations qui s’opposent au projet». Malgré tout selon le dernier calendrier, le projet de la tour Triangle devrait voir le jour d'ici 2021. Ce projet, financé sur des fonds privés est estimé à 500 M€

  • VANVES ET LE PARC DES EXPOS : DES INFOS SUR LA CONCERTATION

    Dans le cadre du projet de modernisation à Paris Expo Porte de Versailles porté par Viparis, et dans le cadre de la concertation préalable organisée par la Commission du Débat Public,  concernant la troisième et dernière phase de travaux organisée du 1er  Avril au 3Mai,  trois rendez-vous spécifiques sur site sont organisés :

    - la visite de site  le mercredi 3 avril ;

    - Un showroom participatif, autour de la maquette du projet  le jeudi 11 avril ;

    - Des ateliers participatifs  le mardi 23 avril ;

    Vous retrouverez l’ensemble des informations sur cette concertation préalable sur la plateforme participative dédiée au lien suivant : https://concertation-phase3.jenparle.net/.

  • LES RIVERAINS DU PARC DES EXPO A VANVES CONCERNES DIRECTEMENT PAR LES PROJETS DE LA 3e PHASE DE MODERNISATION

    Les riverains du parc des Expositions des expositons à Vanves sont concernés par la 3éme phase des travaux de remodernisation du Parc des expositions de la Porte de Versailles qui vise à ouvrir le Parc sur la ville. Cette dernière phase de travaux  (2020-2024) prévoit la modernisation des pavillons 2 et 3, une requalification des espaces extérieurs au contact des villes voisines (Issy les Moulineaux, Vanves), l’amélioration de son fonctionnement grâce à une simplification des flux logistiques séparés des flux piétons grâce à des terrasses dédiées, l’amélioration de l’impact environnemental du parc. Elle fait l’objet d’une  période de concertation qui s’ouvre le 1er Avril jusqu’au 3 Mai,  organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), avec quelques réunions publiques

    L’opération la plus spectaculaire de cette 3éme phase sera la démolition puis la reconstruction des Pavillons 2 et 3 (50 000m² de surfaces d’exposition) aux meilleurs standards internationaux. Elles permettront en effet d’aménager les surfaces d’expositions sur deux grandes surfaces d’un seul tenant au lieu des 5 surfaces éclatées actuelles, facilitant leur exploitation lors des grands salons, l’une de 31 000 m2 (Hall 3) et l’autre de 12 500 m2 (Hall 2) grâce à un système de superposition des pavillons. Mais cette phase prévoit en outre la fin du réaménagement des espaces extérieurs en limite du Parc des Expositions, côté Issy-les-Moulineaux et Vanves, c’est-à-dire principalement les alentours du Pavillon 7 et l’arrière des nouveaux Pavillons 2 et 3, avec la création de nouveaux espaces plantés en périphérie du Parc, dont certains seront accessibles aux riverains.  Ainsi, il est prévu pour les aménagements extérieurs :  

    -Tout d’abord l’aménagement d’un jardin d’enfants (1400 m2) qui sera situé derrière le Pavillon 7, à l’angle des rues du Moulin et Marcel Yol, en lieu et place d’une partie de l’actuel parking F. Véritable source de nature en ville, il comportera une aire de jeux principalement destinée aux enfants du quartier.

    - Ensuite la restructuration de l’accès au parking F rue Marcel Yol, porte F derrière le Pavillon 7 dont les riverains se plaignent des nuisances. Le projet réorganise l’accès et les flux sur le parking afin de favoriser une circulation plus fluide à l’intérieur et depuis la rue Marcel Yol. Il prévoit aussi un ensemble de plantations entre les places du parking, qui est aujourd’hui très minéral, et le remplacement de certaines clôtures existantes. Le parking ainsi réaménagé aura une capacité réduite à 1207 places (contre 1371 aujourd’hui) réparties en deux niveaux de terrasses et deux niveaux de sous-sols, dont 8 places seront réservées aux Personnes à Mobilité Réduite et 2 aux véhicules électriques.

    -Enfin l’aménagement d’une place Michelet (sur la photo) c’est-à-dire un nouveau parvis au débouché d’une nouvelle porte d’accès au Parc depuis Vanves, à l’angle des rues Julien et Marcel Yol face à l’entrée du lycée avec ses deux pyramides, avec un commerce de 200 m2. Une promenade piétonne sera créé à l’intérieur du parc, depuis la porte Michelet qui  permettra d’accéder aux espaces centraux du Parc en empruntant un chemin le long du Parking F, puis une passerelle au-dessus des terrasses logistiques du Pavillon 7, pour finalement rejoindre l’Allée Centrale, qui est la colonne vertébrale du Parc. Un contenu artistique sera proposé à travers cette nouvelle promenade, notamment sur la rampe hélicoïdale conservée le long de la rue du 4 Septembre, héritage historique et signal architectural fort du Parc.

    Deux nouvelles entrées seront créées le long de cette promenade pour renforcer l’ouverture du Parc sur la ville : à l’angle de la rue du Quatre septembre et de l’avenue Ernest Renan à Issy-les-Moulineaux, et en face de l’allée séparant les pavillons 3 et 7 rue du 4 Septembre.  Ainsi, au travers du Parc, des liaisons piétonnes directes avec l’extérieur seront offertes, permettant de rejoindre notamment les stations de métro et des T2 et T3  Porte de Versailles