Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foire de paris

  • LA FOIRE DE PARIS A OUVERTE SES PORTES PRES DE VANVES APRES 2 ANS D’ABSENCE

    Après deux ans d'absence, conséquence de la pandémie de Covid-19, ce rendez-vous incontournable du printemps a ré-ouvert ses portes hier (jusqu’au 9 Mai) à Paris Expo Porte de Versailles. Les vanvéens s’en sont aperçus avec les barriérages mis en place dans le quartier riverain du parc entre le lycée Michelet, les rues Jean Jaurés-Victor Hugo-Jullien, et dés demain avec les embouteillages et le stationnement anarchique des week-end

    Cette 116e édition particulièrement festive, qui accueille chaque année plus d'un demi-million de visiteurs, réunit 1 200 exposants, dans des domaines aussi variés que l'artisanat, la décoration, l'ameublement, le jardin, la rénovation, la beauté, la cuisine ou le sport. «Après deux éditions annulées en 2020 et 2021, la «Foire de Paris, c'est enfin reparti. Les consommateurs ont besoin de revenir en magasin après la pandémie qui a favorisé l'e-commerce», affirmait ces jours-ci,  son directeur Steven Abajoli à l'AFP. «Cette édition sera avant tout une démonstration que le commerce physique tient sa place et répond à des attentes fortes». L'animateur Stéphane Plaza, qui a une agence à Vanves, est le parrain pour la seconde fois de l'évènement. Il  félicite lui aussi du retour de cette «vieille dame, qui fête ses 116 ans», et de la «proximité» retrouvée même si le port du masque reste vivement conseillé. «Les gens ont beaucoup acheté sur Internet, là on peut toucher les choses, on peut regarder, on peut comprendre» vante-t-il

    Plusieurs rendez-vous sont prévus : Le Concours Lépine qui est l'un des rendez-vous incontournables du salon qui  récompensera cette année encore les inventeurs en tout genre. «Les visiteurs auront la possibilité de rencontrer les inventeurs» fait valoir M. Abajoli : «c'est encore ce contact physique, avec ces Géo Trouvetou, qui sont en fait des Monsieur-Madame Tout-le-monde - certains ayant mis au point leur invention dans leur chambre d'ado -, qui fait toute la richesse du commerce physique». L'Atelier Maison et les conseils de Stéphane Plaza pour réaliser un projet déco, apprendre à bricoler, découvrir les dernières tendances ou des astuces de pros... «Chacun a à cœur d'habiter encore mieux chez soi», explique Steven Abajoli, pour qui ce secteur, «qu'on soit dans l'équipement, le réaménagement, la décoration», va être le plus vendeur cette année pour une simple raison : «Les Français se sont énormément tournés vers leur intérieur à cause du Covid»

    Il faut ajouter  le Village innovation et création française sur 6000 m2, où se croiseront artisans du label Fabriqué à Paris, la Boutique du Fabriqué en France d'Amazon ou encore des designers préoccupés par la mode écoresponsable. Puis le Championnat de France du Barbecue qui est la nouveauté de ce salon  avec  des ateliers, des animations et dégustations afin d'échanger avec des professionnels du barbecue et d'améliorer leur technique. Point d'orgue de l'événement, un week-end de compétition gourmande se déroulera les 7 et 8 mai, durant lequel s'affronteront une trentaine d'équipes dans 3 catégories : bœuf, veggie et dessert.

    La Foire de Paris, c'est avant tout une histoire de ventes, «une opportunité pour les exposants de repartir en croissance» affirme Steven Abajoli, alors que «nombre d'habitués avaient dû fermer pendant de nombreuses semaines leur magasins à cause de la pandémie. «Plus de 200 M€ de chiffre d'affaires sont échangés pendant les douze jours de la Foire de Paris et quasiment autant après» l'événement, dit-il. «Et pour certains, c'est le moment business le plus important de l'année !».

    D'autant plus que les visiteurs pourraient bien cette année dépenser davantage que d'habitude, avance M. Abajoli : «les Français ne sont peut-être pas partis en vacances, ils ont épargné, donc au moment de décider de d'acheter un bien d'équipement, ils se font un peu plus plaisir en achetant vraiment LE bien qui fait rêver». Près de 500.000 visiteurs sont attendus en 12 jours. «Une vraie sortie intergénérationnelle» selon Stéphane Plaza, qui la compare au Tour de France pour «son côté populaire, peut-être même la première grande sortie (post-Covid) qu'on refait avec toute la famille». Une société vanvéenne avait participé dans les années 80 à cet événement  Deu et Forgeneuf

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES DE LA DEUXIEME SEMAINE DE VACANCES AVANT LES PONTS DE MAI

    Les vanvéens qui sont restés à Vanves, ont profité de ce temps estival en envahissant le parc F.Pic, les terrasses de café, notamment place de la République, avec de nouvelles terrasse squi s’ajoutent à celles du Tout Va Mieux et la Girafle : Le restaurant japonais Hayami qui a ouvert lundi dernier, et le bar à vins-dégustation l’Antre divin qui a aimé la rue Louis Blanc avec ses soirées dégustation espagnole en fin de semaine,  et sa petite terrasse où beaucoup de vanvéen sont apprécié quelques verres de vins avec plateau charcuterie/fromages. Un peu plus loin, une équipe de tournage s’est installée dans le prieuré Saint  Bathilde des bénédictines pour tourner un film depuis Jeudi dernier

    Malheureusement, avec le beau temps, certains individus ont recommencé à occuper certains halls d’immeubles, places et trottoirs gênant les riverains. D’ailleurs place de la République, jeudi en fin d’après, il y a eu une descente de police au café le Maryland et place de la République. Curieusement, le soir même, le maire de Vanves faisait le tour des commerçants de cette place pour les rassurer en se réjouissant que « sa ville renaissait » avec le retour des beaux jours, mais sans rajouter « les problèmes aussi », avec le célèbre squad qui réveille tout le quartier, sans compter les motos pétaradantes. 

     

    Vendredi 27 Avril 

    A 10H au parc des expositions de la porte de Versailles : Ouverture de la Foire de Paris jusqu’au 8 Mai

    Dimanche 29 Avril

    A 11H place de l’insurrection : Cérémonie à l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation devant la stéle rendant hommage aux 139 Vanvéens victimes de la barbarue nazie inaugurée voilà 20 ans.

  • PALAIS SUD// PARIS CONVENTION CENTER : UNE HISTOIRE LIEE A VANVES

    L’inauguration du plus grande centre de congrés européen dans le parc des expositions de Paris/Porte de Versailles, mais sur le territoire de Vanves a été l’événement de la semaine passée. Il devrait permettre à la Région Capitale de garder sa première place de capitale des congrés en Europe. Les dirigeants de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris-Ile de France qui ont créé avec Unibail-Rodamco, Viparis pour gérer ce parc des Expositions, ont rappelé que leur CCI  était à l’origine de la création  de ce site de la porte de Versailles, pour organiser voilà 93 ans, la Foire de Paris  et bien sûr pour accueillir d’autres salons et maintenant des congrés     

    Occasion de rappeler tout d’abord qu’à l’emplacement du Palais Sud qui accueille le Paris Center Convention, c’étaient des carrières dont il reste une image avec la fresque dans la salle Henri Darien de l’hôtel de ville de Vanves et le nom  de la rue  du Moulin qui les bordait à l’époque. Lorsque le Comité des Expositions de Paris  décide de lui donner un lieu fixe en 1921, elle retient ce lieu à la limite de Paris, Issy les Moulineaux, Vanves et plus particulièrement cet emplacement occupé aujourd’hui par ce palais Sud avec les halls 3 et 4 dans son prolongement. «En un an, on a déblayé 500 000 m3 de terre, assaini le terrain, truffé de trous et de poudrières. Les premiers bâtiments voyaient le jour en 1923. Et la Foire de Paris s’y tenait pour la première fois en 1924. Elle était constituée de stands tout simples, avec des tissus tendus. Le sol était en terre battue. Des panneaux publicitaires étaient suspendus aux poutrelles des hangars et chacun glissait une piécette pour installer le sien plus haut que tous les autres» raconte un historien de la Foire de Paris. Par la suite, l’accueil du concours Lépine en 1929 permettra véritablement de lancer ce grand rendez-vous parisien de printemps. L’entrée monumentale a été construite en 1937 par Louis Hyppolite Boileau et Léon Azéma à la porte de Versailles    

    Le parc des expositions après la seconde guerre mondiale qui le vit occupé par les militaires, a commencé à accueillir d’autres salons, du cycle, du poids lourds, du cuir, le concours général qui sera inclut  dans le salon de l’agriculture à partir de 1964, le salon de l’automobile dés 1962 avec pour vedette la 406 Peugeot avec deux cabriolets 4 places,  la DS 19 de Citroen… La multiplication de ces salons a conduit la société d’exploitation du Parc des Expositions créée en 1921 pour gérer ce site, à construire ce nouveau hall (n°1)  monumental d’une grandeur exceptionnelle avec une partie centrale de 26 m de haut, 144 m de long et 70 m de large sans point porteur - une prouesse à  l'époque -  sur ce terrain acquis dés 1928. Le Palais Sud de 72 000 m2 a été édifié à partir de 1968, sur les plans des architectes Gravereaux et Thin reconnus pour leur appartenance au mouvement moderne, pour ouvrir en 1970.47 ans plus tard, Viparis qui gère ce parc des expositions lui redonne vie grâce à de Paris Convention Center aménagé sur les plans des architectes Valode & Pistre  dont souhaite profiter Vanves comme ne l’a pas caché son maire, tout au moins ses retombées.