Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NOEL A VANVES

  • NOEL A VANVES

    Le Blog Vanves Au Quotidien

     

    vous souhaite

     

    un joyeux Noël

     

    Et vous donne

     

    rendez-vous

     

    au 1er Janvier 2015 

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES PENDANT LA TREVE DES CONFISSEURS

    Lundi 22 Décembre

    A 10H à Saint François : L’équipe de la Société Saint Vincent de Paul distribue prés d’une cinquantaine de colis de Noël confectionné avec l’aide des Petits Fréres des Pauvres à des personnes âgées qui fêteront Noël seules

    Mercredi 24 Décembre

    A 18H30 à Saint Remy : Messe de la Nuit de Noël des familles

    A 20H à Saint François : Messe de la Nuit de Noël

    A 22H30 à Saint Remy : Messe de la Nuit de Noël avec la chorale

    A 21H45H au prieuré Saint Bathilde : Vigile de Noël avec, à 23H, laMesse de la nuit de Noël chez les bénédictines

    Jeudi 25 Décembre

    A 10H à Saint François : Messe de Noël

    A 10H30 au prieuré Saint Bathilde : Messe de Noël chez les  bénédictines

    A 11H15 à Saint Remy : Messe du jour de Noël

    Mercredi 31 Décembre

    A 20H30 à Saint François : Soirée pour ceux qui seront seuls ce soir de réveillon de la Saint Sylvestre. Chacun doit apporter de quoi constituer un buffet qui sera partagé dans une ambiance joyeuse et festive

    Dimanche 4 Janvier 2015

    A 16H à Saint François : Galette des rois intergénérationnelle, avec les paroissiens et les personnes accompagnées par l’équipe de la Société Saint Vincent de Paul à l’occasion de l’Epiphanie

  • NOEL A VANVES

     

    Le Blog Vanves Au Quotidien

     

    vous souhaite

     

    un joyeux Noël

     

    Et vous donne

     

    rendez-vous

     

    au 1er Janvier 2014 

     


    Le Blog Vanves Au Quotidien ne pouvait pas terminer cette année 2013, à l’occasion de Noël, sans rendre hommage à notre Pére de Vanves. Chaque année pour Noël, le pére Robert Thirion envoyait ses « méditations d’un gamin de Paris ». Beaucoup ont reçu alors qu’ils apprenaient sa disparition ce texte qui a été rédigé en 1981, et qui a été distribué à ceux qui ont pu participer à la veillée et à ses obséques. Il expliquait que ce texte lui paraissait bien d’actualités pour ces années que je vis présentement. Je l’écrivais alors que maman terminait ses jours prés de moi à Malakoff. II vous, dira, avec le sourire, les réflexions d’alors qui sont plus concrétes aujourd’hui

     

    « TON OBSCURITE SERA LUMIERE DE MIDI » IS 58-10

     

    Il y aura un matin où il ne sera pas pénible de se réveilller…où le petit café aura l’arôme de toutes les ardeurs des travaux qu’on aurait voulu entreprendre, où tous les visages des fréres rencontrés au comptoir du bistrot seront illuminés d’une joie matinale que rien n’effacera plus.

    Il y aura un matin où, aprésdes nuits interminables sans rien prendre, nous serons pour toujours « pêcheurs d’hommes » à la manière des douze, à la manière des premiers jocistes qui furent matin du concile ; un matin où il y aura toujours du pain sur la planche, où personne ne chômera plus, où personne n’aura plus faim et soif de justice, et tout le monde sera rassasié, puisque ce sra le matin du Royaume qui est déjà là, mais qui n’est pas encore passé de notre temps au matin éternel.

    Il y aura un matin, où le loup habitera avec l’agneau, et le chat avec l’oiseau…où l’homme ne sera plus un loup pour l’homme, où la paix du soir aura commencé le matin. Ce matin là, on sera prêt à donner le manteau après la tunique, à faire deux mille pas avec celui qui nous réquisitionnait pour mille ;

    Un matin où nous aimerions pour toujours ceux que noys aimons…et ceux que nous n’aimons pas assez…les amis et les ennemis.

    Un matin où il n’y aura plus d’ennemis, ni la guerre, « plus de peurs, de cris, ni de tristesse, car le monde ancien aura disparu, et ce sera un monde nouveau »

    Il y aura un matin où tous les espoirs seront permis parce qu’ils seront repris dans l’unique espérance, celle de la croix du petit matin, qui rayonne de l’espérance de la résurrection en plein midi.

    Il y aura le matin de Marie-Madeleine, et de Jean et de Pierre qui courent au tombeau

    « Il y eut un soir et il y eut un matin »…Il n’y auraplus de soir, où plutôt ce matin brillera de toutes les splendeurs du couchant, de toutes les clartés des nuits les plus belles. Il n’y aura plus besoin de la nuit de la foi, ni de la lueur de la petite espérance puisque seule la charité régnera au plein soleil du Jour du Seigneur.

    Il y aura ce matin là…vous y croyez, fréres, avec moi. Aidez-moi, aidons-nous à y croire lorsque nos yeux se fermeront pour s’ouvrir éternellement à un nouveau matin.

     

    Que la nuit de noël soit aussi pour chacune et chacun de vous « lumière de midi », lumière de toujours.

    « Par ta lumière nous voyons la lumiére » psaume 35

     

    Amitiés et priére. R.Thirion