Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

institut des hauts de seine

  • LE BUS SANTE FEMMES A VANVES MARDI ET JEUDI DEVANT AUDIENS

    A l'initiative de l'Institut des Hauts-de-Seine, un “Bus Santé Femmes” parcourt les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines afin de proposer un espace de prévention à vocation sociale et sanitaire pour les femmes isolées. Il sera présent à Vanves, sur le parvis d'Audiens, les 21 et 23 janvier 2020.

    Ce nouveau dispositif est né d’un constat alarmant : plus de 12% de la population est touchée par la solitude en France. Ce projet de bus itinérant a été initié par l’Institut des Hauts de Seine qui pilote depuis 10 ans l’Ecole des Femmes, organise Gifa Seniors comme ce sera le cas le 27 Février prochain au gymnase Maurice Magne et les Noëls solidaire notamment dans certaines maisons de retraites. Là, il s’agit afin de proposer aux femmes isolées des consultations et des dépistages gratuits, dans un bus de la RATP qui a été réaménagé avec deux cabines pour les consultations, un coin pour le dépistage visuels et auditifs, et une zone pour rencontrer des avocats et des référents de la police. Avec ou sans rendez-vous et dans l’anonymat complet, tous les sujets sont abordés, la contraception, la prévention des violences, l’accès aux droits, le harcèlement, la sécurité… «Il s’agit de rompre l’isolement et d’apporter un soutien global pour les femmes qui en ont le plus besoin avec une prise en charge gratuite confidentielle sans rendez-vous » explique Isabelle Debré vice présidente du Conseil Départemental. «C’est un projet unique en France cette main tendue vers ces femmes qui sont dans l’urgence de lien affectif et social » indique Brigitte de Kerpringent fondatrice de l’Institut ds Hauts de Seine. Il est financé par le département des Hauts de Seine et des Yvelines avec la Région ile de France, et mobilise de nombreux partenaires comme l’Ordre des Avocats de ces départements, le Conseil National de l’Ordre des Médecins et la RATP

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : RETROUVAILLES A GIGA SENIORS

    Les forums Giga La Vie visité par 650 collégiens et Giga Seniors par presque autant de plus de 60 ans sont toujours un sucés. D’ailleurs son organisateur, l’Institut des Hauts de Seine croule sous les demandes, à tel point que sa programmation est complète pour les deux an à venir. Vanves les accueillera de nouveau dans trois ans comme l’a indiqué Mme de Kerprigeant sa directrice, à Bernard Gauducheau, maire de Vanves qui a pu y passer un moment entre deux votes au Conseil Régional qui termine aujourd’hui sa session budgétaire, et Isabelle Debré Vice présidente du Conseil Départemental des Hauts de Seine que beaucoup de seniors, mais communaux et associatifs vanvéens, avec lesquels elle a travaillé en tant que maire adjoint aux affaires sociales étaient heureux de retrouver. Mais comme elle l’a l’occasion de le répéter sans cesse, elle n’est pas partie puisqu’elle est toujours vanvéenne et représente Vanves au Département.

  • VANVES A l’HEURE D’UNE FORTE SEQUENCE ALTOSEQUANAISE : Contrat de développement, Forums Goga Junior et Senior

    Vanves a connu ses deux derniers jours une séquence altoséquanaise grâce à une forte présence du Conseil Général  avec les deux forums Giga Junior et Giga Senior hier et la signature d’un contrat de développement Département/Ville, Mercredi en fin d’aprés. Le tout dans un contexte politique quelque peu chahuté : L’Affaire Cahuzac avec des socialistes vanvéens qui faisaient bon gré contre mauvaise fortune. Même si une élue essayait d’expliquer que cela prouve bien que le gouvernement de gauche n’a pas fait pression sur la justice, ses collégues  faisaient grise mine. Le débat sur le Mariage Pour Tous qui débutait hier après midi au Sénat : Isabelle Debré a juste eu le temps d’inaugurer Giga Junior en début d’après-midi avec Bernard Gauducheau qu’elle rejoignait le Palais du Luxembourg pour 16H. « Notre groupe insistera pour adopter le terme d’union civile plutôt que de Mariage. Si le gouvernement l’accepte, cela pourrait bien se passer. J’intervendrai sur les droits de l’enfant (et non à l’enfant) et la question de la fliation, de l’adoption » confiait elle à la veille de ce débat. Elle devrait intervenir ce matin à 9H sur Radio Notre Dame.  Enfin Guy Janvier (PS) qui a participé à ces deux événements, siégera aujourd’hui au Conseil Général où il interviendra sur le compte administratif, et la politique de l’habitat avec l’edxamen des aides à la pierre du département