Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aménagement local

  • AGIR SUR LE PLATEAU DE VANVES : RECUPERATION POLITIQUE

    Décidemment à Vanves tout le monde s’accuse de récupération politique : "L’association Agir pour le Plateau avait demandé à ce qu’il y ait un arrêt supplémentaire pour la ligne 95 porte Brancion, côté Vanves, dont profiteraient les lignes 58 et 89. On n’était pas les premiers à l’avoir demandé, mais elle a été refusée pour des raisons techniques. Mais voilà,maintenant au lieu de reconnaitre ce que l’on avait demandé depuis un certain temps, d’autres se l’approprient maintenant » constatait le président en ouvrant la séquence de l’assemblée générale de jeudi dernier sur les questions du quartierdu Plateau. Et elles ne manquent pas.

    Le Relais de Poste : "La boulangére a refusé pour des questions d’hygiéne et de sécurité alimentaire, ses deux activités étant incompatibles. Nous avons relancé la poste tout en s’étonnant que le bureau de poste est fermé alors le groupe La Poste va payer le loyer jusqu’en 2021 à cause du bail. Allez comprendre ?" faisait il remarquer. « En tous les cas, c’est bien gênant ! » s’exclamait une participante.  Le dossier de la librairie associative proposée et dégendu par Guy Janvier avance : une solution a été trouvée avec le local de l’ex-vétérinaire. Il faut maintenant trouver un professionnel

    La rénovation du Plateau : "Il reste des choses à régler place des Provinces et avenue V.Hugo avec les chicanes pour empêcher les deux roues d’y accéder et s’y garer, dans le centre commercial à propos de l’éclairage et des pigeons". Mais il a beaucoup été question de l’allée des Carrières, côté rue A.comte avec les deux roues, plus loin avec des rassemblements de jeunes qui font du bruit et laissent des détritus. "Le maire avait prévu de la fermer la nuit, mais si on la ferme, on va les envoyer ailleurs. Le problème n’est pas qu’ils soient là, mais qu’ils fassent du bruit. Et puis, on ne va pas mettre des caméras, des grilles et des murs comme le président aux Etats Unis. Plutôt que fermer l’allée des Carrières, il faut empêcher les deux roues de rentrer sur les voies piétonnnes du Plateau grâce à des barrières tournantes, comme ce’st par exemple le cas aux terrains sportifs Brancion, qui n’empêche pas poussettes et fauteuils de circuler. GPSO et la mairie devraient adopter cette solution pour le plateau"

  • LES RIVERAINS DU PARC DES EXPO A VANVES CONCERNES DIRECTEMENT PAR LES PROJETS DE LA 3e PHASE DE MODERNISATION

    Les riverains du parc des Expositions des expositons à Vanves sont concernés par la 3éme phase des travaux de remodernisation du Parc des expositions de la Porte de Versailles qui vise à ouvrir le Parc sur la ville. Cette dernière phase de travaux  (2020-2024) prévoit la modernisation des pavillons 2 et 3, une requalification des espaces extérieurs au contact des villes voisines (Issy les Moulineaux, Vanves), l’amélioration de son fonctionnement grâce à une simplification des flux logistiques séparés des flux piétons grâce à des terrasses dédiées, l’amélioration de l’impact environnemental du parc. Elle fait l’objet d’une  période de concertation qui s’ouvre le 1er Avril jusqu’au 3 Mai,  organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), avec quelques réunions publiques

    L’opération la plus spectaculaire de cette 3éme phase sera la démolition puis la reconstruction des Pavillons 2 et 3 (50 000m² de surfaces d’exposition) aux meilleurs standards internationaux. Elles permettront en effet d’aménager les surfaces d’expositions sur deux grandes surfaces d’un seul tenant au lieu des 5 surfaces éclatées actuelles, facilitant leur exploitation lors des grands salons, l’une de 31 000 m2 (Hall 3) et l’autre de 12 500 m2 (Hall 2) grâce à un système de superposition des pavillons. Mais cette phase prévoit en outre la fin du réaménagement des espaces extérieurs en limite du Parc des Expositions, côté Issy-les-Moulineaux et Vanves, c’est-à-dire principalement les alentours du Pavillon 7 et l’arrière des nouveaux Pavillons 2 et 3, avec la création de nouveaux espaces plantés en périphérie du Parc, dont certains seront accessibles aux riverains.  Ainsi, il est prévu pour les aménagements extérieurs :  

    -Tout d’abord l’aménagement d’un jardin d’enfants (1400 m2) qui sera situé derrière le Pavillon 7, à l’angle des rues du Moulin et Marcel Yol, en lieu et place d’une partie de l’actuel parking F. Véritable source de nature en ville, il comportera une aire de jeux principalement destinée aux enfants du quartier.

    - Ensuite la restructuration de l’accès au parking F rue Marcel Yol, porte F derrière le Pavillon 7 dont les riverains se plaignent des nuisances. Le projet réorganise l’accès et les flux sur le parking afin de favoriser une circulation plus fluide à l’intérieur et depuis la rue Marcel Yol. Il prévoit aussi un ensemble de plantations entre les places du parking, qui est aujourd’hui très minéral, et le remplacement de certaines clôtures existantes. Le parking ainsi réaménagé aura une capacité réduite à 1207 places (contre 1371 aujourd’hui) réparties en deux niveaux de terrasses et deux niveaux de sous-sols, dont 8 places seront réservées aux Personnes à Mobilité Réduite et 2 aux véhicules électriques.

    -Enfin l’aménagement d’une place Michelet (sur la photo) c’est-à-dire un nouveau parvis au débouché d’une nouvelle porte d’accès au Parc depuis Vanves, à l’angle des rues Julien et Marcel Yol face à l’entrée du lycée avec ses deux pyramides, avec un commerce de 200 m2. Une promenade piétonne sera créé à l’intérieur du parc, depuis la porte Michelet qui  permettra d’accéder aux espaces centraux du Parc en empruntant un chemin le long du Parking F, puis une passerelle au-dessus des terrasses logistiques du Pavillon 7, pour finalement rejoindre l’Allée Centrale, qui est la colonne vertébrale du Parc. Un contenu artistique sera proposé à travers cette nouvelle promenade, notamment sur la rampe hélicoïdale conservée le long de la rue du 4 Septembre, héritage historique et signal architectural fort du Parc.

    Deux nouvelles entrées seront créées le long de cette promenade pour renforcer l’ouverture du Parc sur la ville : à l’angle de la rue du Quatre septembre et de l’avenue Ernest Renan à Issy-les-Moulineaux, et en face de l’allée séparant les pavillons 3 et 7 rue du 4 Septembre.  Ainsi, au travers du Parc, des liaisons piétonnes directes avec l’extérieur seront offertes, permettant de rejoindre notamment les stations de métro et des T2 et T3  Porte de Versailles

  • Parc des expositions de la Porte de Versailles : Concertation préalable du 1er Avril au 3 Mai

    Les vanvéens pourront donner leur avis sur le chantier de requalification du parc des expositions de la porte de Versailles. La Commission nationale du Débat Public (CNDP) a décidé d’organiser une concertation préalable sur le projet de rénovation et de modernisation de ce parc des expositions, en désignant Jean Luc Renaud comme garant. La Commission a considéré que « le dossier de la concertation préalable proposé par le maître d’ouvrage était suffisamment complet pour engager la concertation». Elle a néanmoins considéré que «le dispositif de participation du public devrait être renforcé, en particulier par des réunions publiques plus nombreuses».

    L’objectif poursuivi par Viparis est de moderniser les pavillons du Parc des expositions de la Porte de Versailles tout en participant à l'objectif plus vaste d'améliorer son insertion dans les quartiers environnants.  Après la rénovation du Palais Sud avec l’installation du Convention  Paris Center, du hall 4 et la reconstruction du Hall 6 en cours, sur le toît duquel sera installé une ferme urbaine,  avec la construction de deux hôtels, Viparis a prévu la restructuration du tunnel Renan pour favoriser la connexion entre le petit parc avec son hall 1 et le grand parc,  la démolition/reconstruction des pavillons 2 et 3, le réaménagement des abords des pavillons 2 et 3, et la mise en place des aménagements extérieurs au Sud et à l'Ouest du Parc. 202 M€ seront investis dans cette nouvelle phase de travaux