Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

porte brancion

  • PLATEAU DE VANVES : DES PROJETS ET DES REALISATIONS DE WOODEUM A L’ALLEE DES CARRIERES

    A l’occasion de la réunion publique du quartier du Plateau, à l’école Marceau,  en dehors de la sécurité, plusieurs sujets ont été abordés : Tout d’abord le projet Woodeum porte Brançion qui a évolué. « La DRIEE a demandé à la société Woodeum de réaliser une étude d’impact et d’évaluation environnementale  qui accompagnera le dossier du permis de construire au printemps 2019. Il y aura une participation du public qui pourra, par voie électronique donner son avis en Juin 2019, dans la mesure où il n’y aura pas d’enquête (et donc déclaration) d’utilité publique. La synthése des observations et propositions seront publiés sur Internet pendant 3 mois » a indiqué Pascal Vertanessian, maire adjoint à l ’urbanisme.

    Il a apporté quelques précisions à la suite de plusieurs de questions : « Nous allons réaménager la voirie tant à Paris qu’à Vanves. Nous travaillons avec GPSO là-dessus ensemble pour assurer une cohésion. Le skate park ne bougera pas. Les terrains de football et basket seront réimplantés ailleurs » a-t-il précisé. « Ils seront repousés au-delà du square, et un seul terrain multisport sera réalisé » a ajouté Bernard Gauducheau qui reste convaincu que « ce n’est pas l’idéal. Mais nous avons peu de foncier pour le réimplanter ailleurs ! ». Il a noté qu’il y a «un mouvement qui tend à démontrer qu’il y a un problème d’environnement avec les véhicules Diesels, des concours et des réflexions sur le devenir du Bd Périph  (et les voies rapides de la région parisienne) pour le transformer en bd urbain afin de reconquérir cet espace, avec l’idée d’une jonction entre Paris et la petite couronne, pour atténur les nuisanceset améliorer la qualité de vie »

    Ensuite la requalification du Plateau qui se poursuit avec GPSO : Après le square des Droits de l’Enfant en 2017, ce fut au tour de la place des provinces – 350 000 € pour rénover l’éclairage, le réseau d’assainissement, la dalle, avec de nouvelles plantations – et la galerie commerciale – 327 000 € pour refaire l’éclairage et le plafond- en 2018. En 2019,  il est prévu de s’attaquer au square Rabelais, à l’aire de Jeux du square Jarousse et à l’allée des Carrières. Il est prévu pour cette allée de la sécurisé avec des clôtures, pour éviter le passage des deux roues, et surtout des regroupements le soir, puisqu’elle sera fermée. En dehors de cela, l’objet est de mettre en valeur le parvis de l’école, l’aire de jeux, renouveler la plalette végétale, refaire l’éclairage et aménagér des jardins partagés.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ETUDE D’IMPACT ET CONSULTATION CITOYENNE A VANVES  SUR LE PROJET WOODEUM

    Pendant ces vacances de la Toussaint, comme c’est toujours le cas lorsqu’il s’agit de projets urbains, dans certaines villes, une enquête d'utilité publique a été réalisé par la mairie du 15e arrondisement concernant  le projet Woodeum inscrit dans l’appel à projet «Inventons La Métropole du Grand Paris», en particulier en raison du déclassement des 2 terrains visés (en couverture du périphérique) sur le territoire parisien et qui ne concerne pas Vanves. Parmi les documents présentés et consultables, apparaissait une décision de la DRIEE, signée du préfet de région, portant obligation de réaliser une étude d'impact en application de l'article R. 122-3 du code de l'environnement. Ce document contient un certain nombre de considérations géologiques, de pollution de l'air, sonores, environnementales et de santé publique qui pourraient démontrer qu’ils sont très pollués. Il est expressément dit en article 1er que «le projet... situé dans le 15e arr de Paris et à Vanves nécessite la réalisation d'une étude d'impact...». D’après nos informations, le maire de Vanves, face à une opposition vive et à une pétition contre ce projet, aurait décidé de provoquer une consultation citoyenne par voie électronique pour couper court aux critiques, lorsque cette étude d’impact sera rendu publique au printemps prochain

    BUREAU DE POSTE

    Vanves fait parti des villes comme Asnières, Colombes, Courbevoie, la Garenne Colombes, Puteaux  Suresnes où un bureau de poste  va ou a  fermé. L’ensemble de leurs élus dénoncent des décisions unilatérales alors que La Poste, de son côté, affirme dialoguer avec les villes. Selon le syndicat Sud, 19 bureaux auront ainsi été rayés de la carte des Hauts-de-Seine entre 2016 et 2018 indiquait récemment le Parisien Alors que pour la direction du réseau La Poste des Hauts-de-Seine, il s’agit de « transformations des bureaux » en point relais, dictées par les mutations de l’activité postale et « la baisse continue de la fréquentation » qui en découle. L’association Agir Pour le Plateau envisage d’appeler à un rassemblement devant ce bureau de poste pour protester devant la facon dont la direction de La Poste fait peu de cas de leurs interventions pour ne pas dire qu'elle s'en fiche parfaitement. Et pour preuve , ses fermetures perlées à répétition, durant les vacances, ou ce personnel enlevé à Vanves pour le placer dans un autre bureau, par exemple à Malakoff, pour éviter sa fermeture

  • UN ETE DE PETITIONS ET DE CONTESTATION A VANVES

    La tendance cet été à Vanves sera à la pétition ou aux recours, au moins sur deux sujets brûlants !

    Tout d’abord l’espace Santé Jeunes, depuis l’annonce de sa fermeture et d’une mutualisation avec l’espace Santé Simone Veil d’Issy les Moulineaux à côté du Théâtre qui doit faire l’objet d’une délibération au conseil municipal du 10 Octobre 2010. Les deux principale associations de parentsd’éléves, FCPE et PEEP sont montés au créneau pour s’opposer à cette fermeture, en écrivant au maire, en interpellant lors du conseil d’administration du collége le représentant de la mairie et en invitant leurs adhérents à signer cette pétition « Contre la fermeture de l'Espace Santé Jeunes à Vanves!- Non à la disparition fr notre espace santé jeunes» : «La Mairie de Vanves envisage la suppression de l'Espace Santé Jeunes de Vanves au profit d'une "mutualisation" avec la ville d’Issy-les-Moulineaux ! Grâce à 20 ans de travail de terrain, l'Espace Santé Jeunes est un lieu d’accueil et d’écoute, gratuit et anonyme, avec ou sans RDV, pour les jeunes âgés de 11 à 25 ans, les parents et les professionnels qui travaillent avec un public jeune. L’espace Santé Jeunes installé dans les locaux de l'Espace Gazier de l'ESCAL, c'est un service de proximité et de qualité irremplaçable pour nos 5000 jeunes vanvéens, plus de 1000 jeunes reçus par an, une équipe pluridisciplinaire en relation étroite avec les écoles, les collèges rt les lycéesde Vanves.  Nous soutenons le maintien à Vanves de cet espace, pour la poursuite à Vanves du suivi de nos jeunes, de la relation privilégiée des équipes éducatives avec les professionnelles du service : psychologue, gynécologue, infirmière, conseillère conjugale et familiale, diététicienne, assistante sociale et coordinatrice des actions de prévention ; pour préserver la continuité des actions préventives et des cellules de crise sur les écoles, les collèges et lycées en lien avec les problématiques de terrain».

    La seconde a été initié par l’Association Agir pour le Plateau à l’occasion du projet Woodeum retenu dans l’appel à projet «Inventons la Métrople du Grand Paris » pour réaménager le site de la porte Brançion : « Non au projet Vanves-porte Brancion : «Non à la résidence étudiante en lieu et place des espaces verts et des terrains de sports Monsieur le Maire de Vanves, un projet à revoir... » : « Nous, habitants du quartier du Plateau de Vanves, ne voulons pas voir un nouveau bâtiment s'élever en lieu et place d'espaces verts et de terrains de sport. Dans le cadre du concours lancé par la Métropole du Grand Paris, le site de la Porte Brancion à Vanves a été sélectionné pour être réaménagé. Le projet retenu est celui de la société Woodeum qui prévoit les installations suivantes :  une résidence de 157 appartements située au carrefour des rue Louis Vicat /rue Jean Bleuzen, un foyer de jeunes travailleurs de 114 logements situé directement sur le périphérique, un bâtiment avec des terrains de futsal (foot en salle) et cross-fit situé sur la dalle du périphérique. L'intention de raccorder Vanves à Paris est louable et nous voudrions que cette zone, souvent définie comme un « no man's land », fasse enfin l'objet d'une rénovation. Mais, outre le manque de concertation, à la vue de ce projet, nous, habitants du quartier du Plateau, sommes contre les conséquences de ce projet.

    Ce que nous ne voulons pas : la suppression des terrains de sport le long de la rue Louis Vicat ; ceux-ci sont utilisés quotidiennement et intensément par les jeunes ; la disparition de nos espaces verts avec la suppression d'une vingtaine d'arbres dans une zone déjà particulièrement dense en construction ; voir loger des jeunes gens directement sur le périphérique parisien, lieu extrêmement pollué. Ce que nous déplorons, c'est l'absence totale de concertation du maire de Vanves avec la population et les habitants du quartier contrairement à ce qui se fait à Malakoff pour un projet de rénovation similaire (Tour INSEE).

     Oui nous sommes favorables à l'aménagement de ce site. Ce que nous voulons, c’est :  connecter la ville de Vanves à celle de Paris, sécuriser et fluidifier la traversée du carrefour pour les piétons et les vélos, éradiquer les mares d'eau qui rendent l'accès à Paris difficile et dangereux, transformer cet échangeur autoroutier en un lieu de circulation douce,installer des structures qui bénéficieraient aux habitants de Paris et de Vanves. Monsieur le Maire de Vanves, nous demandons de revoir votre projet et de lancer une consultation publique auprès des résidents. Nous voulons contribuer avec vous à l'avenir de notre quartier ».