Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

commerce

  • LE CIEL EST TOMBE SUR LA TÊTE DU GAULOIS A VANVES

    Le restaurant Le Gaulois est fermé depuis plus d’une semaine. Son bail ne serait pas renouvelé, alors qu’il venait à échéance. Selon nos informations, des travaux importants de sécurité et de remise aux normes  pour le gaz, étaient devenus nécessaires pour la cuisine. Le gérant était prêt à le faire. Mais le propriétaire n’aurait pas voulu à cause du coût des travaux, préférant vendre. Mais le prix demandé était trop cher pour ce gérant d’origine portugaise que les habitués appréciaient avec sa sœur et leur pére.

    Beaucoup y avaient pris leur habitude pour prendre un apértif avec un cerisio flamblé, commander et emporter un demi poulet portugais, ou  un autre plat le dimanche, déjeuner d’une morue le vendredi. D’autres appréciaient leurs soirées animées, tout le monde gardant en souvenir cette soirée de la dernière édition du mois du commerce sur le théme des films d’horreur où la plupart étaient venus déguiser.

    C’est un lieu de convivialité suympathique qui disparait dans ce quartier du Plateau. Espérons qu’il ne soit pas remplacé par un de ses restaurants asiatiques qui envahissent actuellement le Centre Ancien avec un Japonais et bientôt un thaïlandais. Il restera peu de restaurants pour défendre la bonne cuisine du terroir français entre les pizzerias, les Shushis, et les portugais….

  • VANVES LE RETOUR : ERIC POTTIER REPREND « LES PLATANES »

    Alors que tous les projecteurs étaient braqués sur l’ouverture du nouveau Carrefour Express à l’emplacement du Vidéo Club à l’angle des rue de la République et Antoine Fratacci, inauguré Mardi soir, un autre événement beaucoup plus important se déroulait pratiquement en même temps : la signature du contrat permettant à Eric Pottier de devenir le gérant des « Platanes »   

     

    Beaucoup de vanvéens se sont déplacés à l’inauguration du nouveau et unique « carrefour Express » de Vanves mardi soir, dont le maire Bernard Gauducheau, le conseiller municipal délégué au commerce, Alain Toubiana, avec la manager du commerce, des mairesadjoints, des élus, des clients. Ils ont découvert cette nouvelle petite surface commerciale de 85 m2 (sur 105 m2), bien agencée, où les clients trouveront plus de 2000 références, entre 8H et 21H. Mais cela a été la course contre la montre pour mettre tout en place. Arnaud Dahan, le gérant a eu quelques sueurs froides ses derniers jours, car tout n’était pas prêt, avec quelques enuis techniques. Il était même absent au début de l’inauguration, faisant attendre le maire qui a commencé son discours sans lui. Et pour cause, il inaugurait en même temps à Issy les Moulineaux, au bas de la rue Gabrielle d’Estrée un autre « carrefour Express » dont il est aussi le gérant (un ex-8 à huit).

     

    Ce qui ne se produira pas aux Platanes lorsqu’Eric Pottier, le nouveau gérant, invitera sûremment tout ce beau monde vanvéen, après le 1er Septembre, date officielle dela reprise. « J’ai pris contact avec Youssef qui souhaitait passer la main. Il m’en avait parlé et m’avait demandé si cela m’intéressait. J’ai répondu tout de suite positivement parce que cela me manquait » confie Eric Pottier. Rappelons que très jeune, ce vanvéen de pur souche, a fait ses écoles et ses premières armes dans des restaurants de renom qui ont regretté de le voir partir voler de ses propres ailes car il avait ce métier dans la peau : « Chez Françoise », « La Coupole »…

    Il a créé sa propre affaire à Menecy avec « La Marinière », pendant 5 ans, avant de travailler pour d’autres, au « bistrot de Clamart »  en tant que directeur et chez « Physalis » à Montrouge. Mais il avait toujoues en tête de revenir à Vanves, de prendre une affaire dans cette ville qui l’a vu naître : Il a été candidat à la reprise du Bistroquet, puis du Tout Va Mieux, mais le propriétaire était trop gourmand, demandant 1 M€ pour la reprise du restaurant et de l’appartement. « J’ai profité de l’occasion offerte par Youssef pour réaliser mon rêve ».

     

    Ainsi, il est possible à un enfant de Vanves de réaliser son rêve. Rappelons qu’il a fréquenté les écoles Gambetta (et Marceau où il vivait), La Féclaz pour les classes de découverte et les colonies avec Valérie et Frank, le collége Saint Exupery. Il a même été conseiller municipal pendant la 1ére mandature de Bernard Gauducheau (2001/08), en ayant secondé Maximle Gagliardi à la Jeunesse et aux Sports. Il a même travaillé à Intermarché en tant que responsable de secteur entre 2009 et 2012. « C’est presque un retour aux sources, car j’ai toujours souhaité travaillé à Vanves qui est ma ville natale, où je connais tout le monde. C’est là que j’ai trouvé ma femme, Audrey, la fille de Patrick Leguyader alors gérant de l’épicerie fine de la rue Louis Blanc. Nous fêtons nos 11 ans de mariage célébré par le pére Thirion qui m’a baptisé ainsi que  nos 4 enfants, Florian Romain, Manon et Evan ».

     

    Pas besoin de rappeler qui sont les parents de cet enfant du terroir qui a pour projet justement aux « Platanes » de faire une cuisine traditionnelle, de terroir, avec buffet unique à volonté en entrée, et plusieurs formules, autour de 2 plats du jour à l’ardoise qui changeront quotidiennement, avec edes formules : Buffet à Volonté ; Buffet/Plat, Buffet/dessert, Plat/dessert, Buffet/plat/dessert. « Pas de carte ! Que du frais ! » précise t-il. Uniquement à l’heure du déjeuner du lundi au vendredi, avec des soirées ce soir là, à théme, autour d’un groupe de musique. Son projet est précis. Il l’a en tête depuis des années. Il n’a eu besoin de personne pour réaliser ce rêve, ni maire, ni conseiller muinicipal délégué, ni manager du commerce, ni GEV…Enfin ! Seuls, deux gars de Vanves, Youssef et Eric, ont fait affaire, pour réaliser le rêve de l’un d’entre eux !  

  • VANVES CLASSE PAR L’EXPRESS : PARMI LES PREMIERES POUR LES TRANSPORTS

    Vanves fait partie des 7 communes franciliennes les mieux desservies en Ile de France avec Puteaux (92), la Courneuve (93), Ivry (94), Malakoff (92), Issy les Moulineaux (92) et Saint Denis (93) selon une enquête parue dans le supplément Ile de France de l’Express de cette semaine  car elles ont au moins un métro ou un RER, un transilien et bientôt peut être pour les 3 premières dont Vanves, le Grand Paris Express.

    Sa rédaction a passée au crible  100 communes franciliennes (les plus peuplées)  rassemblant un peu plus de 4,8 millions de personnes (sur 1271 Communes rassemblant 11 à 12 millions de franciliens)  sur plusieurs plans : commerce, cuklture, environnement, immobilier, impôts locaux, délinquance, sociologie en se référant à des sources officielles (INSEE, ministéres, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile de France).

     

    Voici les différents classements concernant Vanves : Elle est la 95éme commune pour sa population (26 459), 71éme pour sa croissance démographique (4,1%), 94éme pour la part des moins de 20 ans (19,5% de sa population), 15éme pour la part de ses seniors de plus de 60 ans  (19,5%) et 91éme pour les étrangers (7,7%). Elle se classe 18éme pour le nombre de surdiplomés (titulaires d’undiplômer supérieur à bac +2), 17éme pour les cadres, 61éme pour les classes moyennes (part d’employés et professions intermédiaires), 86éme pour les ouvriers, 42éme pour les propriétaires, 21éme pour les revenus (évolution du revenu médian entre 2000 et 2008), 35éme pour l’évolution de ses revenus, 21éme pour le nombre de pauvres, 20éme pour les très riches, 14éme pour les chômeurs. Et 86éme pour le nombre d’emplois salariés

     

    Elle a un mauvais classement pour la densité en petits commerces : 94éme, mais cela s’améliore pour les bars-hôtels-restaurants puisqu’elle est au 70éme rang. Pour la culture (calculé à partir du nombre d’équipements culturels et de leur notoriété), elle est 49éme pour l’offre cinéma et 87éme pour l’offre culturelle malgré le Théâtre et le festival Art Danthé. Par  contre, elle est à la 9éme place pour le taux de réussite au bac (95%) grâce notamment au lycée Michelet. Concernant l’environnement, elle est au 81éme rang pour les maisons individuelles, 59éme pour les pistes cyclables,  77éme pour les espaces verts, et 49éme pour les équipements sportifs.

     

    Elle se classe  25éme rang pour l’indice de richesse municipale, au 89éme rang pour les prix de l’immobilier (avec 5130 € le m2), 54éme pour les impôts locaux,  19éme pour le taux de délinquance, 14éme pour le taux de couverture des besoins en matière de petite enfance, 75éme pour le taux de logements sociaux (23,4%) sachant que Vanves est bien au-delà du taux de la loi SRU (20%), et 26éme pour les inégalités de revenus. Enfin, Elle se range à la 1ére place pour les transports et à la 21éme place pour le temps de parcours routiers.  Au niveau des classements généraux, Vanves se classe au 71éme rang pour les jeunes et au 57éme rang pour les familles et les seniors.