Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

VIE POLITIQUE LOCALE

  • DANS LE CREUX DE L’OREILLE DE VANVES

    PROVENDIER DE SUPLEANTE A DEPUTEE

    Suite à l’entrée au gouvernement de Gabriel Attal, nommé secrétaire d’Etat auprès de Jean-Michel Blanquer, chargé de la Jeunesse, sa suppléante Florence Provendier (sur la photo avec lui dans un bureau de vote de Vanves) deviendra officiellement la nouvelle députée de la 10e circonscription des  Hauts-de-Seine (Vanves-Issy) le 17 novembre prochain. Depuis juillet, elle est directrice de la communication et du marketing de l’ESSEC Business School. Diplômée de la prestigieuse école de commerce en 1998, elle avait travaillé en entreprise et en ONG, notamment pour l’association «Une Enfant par la main», qui permet de parrainer des enfants démunis et de réaliser des projets dans leurs communautés, en Afrique, Asie et Amérique Latine. C’est une isséenne depuis 1991, malgré un petit séjour du côté du Trapéze à Boulogne, mais toujours sur le territoire de la 10e, qui est une adepte de la marche, ayant sillonné de nombreux sentiers mythiques, de la Cordillère des Andes aux Anapurna, du tour ddu Mont Blanc au GR 20,34… et bien sûr le chemin de Saint Jacques de Compostelle. De là à devenir une marcheuse, iln’y avait qu’un pas, qu’elle a franchie en 2016, en ayant croisé leur dynamique. «L’impulsion de renouveau incarnée par le Président de la République et l’envie de contribuer à la démarche progressiste amercée ainsi que la personnalité de Gabriel Attal, m’ont incitée à devenir sa suppléante en Juin  2017 » explique t-elle

    CENTRE ANCIEN CONGESTIONNE

    La circulation devient infernale dans le Centre Ancien. car non seulement l’expérimentation de l’inversion de la rue Pruvot continue, mais en plus, des travaux du syndicat des Eaux d’(Ile de France (SEDIF) dans les rues Valentine Jacquet, Vieille Forge et place du Président Kennedy ont commencé voilà quinze jours, le site Internet de la mairie ayant indiqué qu’elles pourraient être bloqué à certains moments. C'est-à-dire que pour relier le Clos Montholon ou les Hauts de Vanves et le Centre Ancien, il faudra passer par Issy les Moulineaux ou Malakoff. Heureusement le mondial de l’auto est terminé, mais bonjour la pollution et les embouteillages. D’ailleurs beaucoup d’habitants et riverains de ses rues se sont aperçus d’une augmentation de la circulation aux heures de pointe dans ces quartiers jusqu’à présent tranquille. Et cela pour quelques habitants de la rue Pruvottrès influents

    RECORD DE VENTE FONCIERE AUTOUR DE LA GARE DU GPE

    L’ORF (Observatoire régional du Foncier) s’est penché sur le marché foncier autour des gares du Grand Paros Express qui ont suscité 1364 transactions dans les 800 m autour de celles-ci représentant un volume global de 1,9 milliard d’euros. Il a constaté que les volumes financiers en jeu les plus élevés, se situent, en autre, sur la commune d’Issy les Moulineaux, autour du Fort d’Issy-Vanves-Clamart de la ligne 15 sud du GPE. Ce secteur affiche un volume financier global de 211 M€ pour 63 ventes portant sur un total de 13,3 ha

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PRIMAIRE PS A VANVES

    Les altoséquanais ont voté majoritairement pour  Benoît Hamon (36,4%) qui arrive devant Manuel Valls  (31,1%) mais  l’ex-premier minisstre est en tête à Antony, Boulogne, Levallois, Courbevoie , Sceaux . Arnaud Montebourg obtient  15,6 % des suffrages, Vincent Peillon  9%, François de Rugy  4,9%, Sylvia Pinel  1,8 % et Jean-Luc Bennahmias  1%.. « Ça aurait pu être pire » selon Xavier Iacovelli, Premier secrétaire  fédéral PS 92 des Hauts-de-Seine. « Nous sommes dans la tendance haute par rapport au national ». A Vanves, les électeurs de la gauche socialiste ont confirmés ce choix, en étant 1472 à voter :  Hamon (37,7%), Valls  (30,7% ,  Montebourg (15,7%), Peillon (9,6%), de Rugy (3,7%), Pinel (3,8%), Benhamias (0,7%)..

    "Les socialistes de Vanves peuvent afficher leur satisfaction pour un scrutin qui s'est globalement bien déroulé malgré un taux de participation moindre qu'espéré. La situation particulière d'une majorité sortante, les enjeux perçus par les citoyens, cette primaire n'étant pas une première, ont conduit à une baisse significative de la participation à Vanves comme dans l'ensemble du pays. Parce que c'est un exercice démocratique, comme beaucoup de personnes engagés pour un renouvellement de la politique et de ses pratiques,  je pense que cela n'est pas tout à fait satisfaisant. Semblent  finalement s'être déplacés surtout ceux et celles qui y voyaient un enjeu au regard de leurs attentes ou insatisfactions... parfois avec des visés d'empêchement comme ce fut le cas pour les primaires de la droite. Naturellement, il y a lieu de remercier tous les électeurs qui ont fait le déplacement et, référent local de l'opération, je remercie chaleureusement  tous les assesseurs qui ont donné de leur temps pour le bon déroulement du scrutin. Le résultat est clair, qui fait passer au deuxième tour Benoit Hamon et Manuels Valls distancent largement les autres concurrents. Les résultats à Vanves sont, comme souvent, très proches de la moyenne nationale" constate Antonio Dos Santos, secrétaire de la section PS de Vanves. "A l'annonce des soutiens, en matière de report de voix ou de ralliements aux candidats depuis l'annonce du résultat, beaucoup voudraient croire  que ces mouvements sont davantage tournés vers un rassemblement du PS que le signe d'une accentuation des factures internes.  Pas certain, mais il faut attendre le résultat du deuxième tour, ensuite la construction qui s'engagera pour les prochaines élections et les échéances internes à venir.Rendez-vous dimanche prochain dans nos trois bureaux de vote".

    REPOS FORCE POUR EXPOGRAPH 

    Soleil mais glacial samedi dernier  sur les installations de La Courneuve où Expograph défendait sa Coupe d'Ile de France. « A l'inspection du terrain, beaucoup de zones étaient gelées et très dangereuses et les 2 capitaines ne souhaitaient pas jouer et mettre en danger la santé de leurs partenaires. Que nenni!! Monsieur l'arbitre en décida autrement, engageant le match sur une patinoire et une pelouse synthétique dur comme du béton et devant les chutes arrêta le match à la 21e minute..! Tous comprirent  très vite pourquoi : Au bout de 20 Minutes, les clubs doivent payer l'arbitre.!!! Mentalité douteuse et suspicion des 2 capitaines...! Bref, match à rejouer et caisse des 2 clubs amputée pour rien.! Par contre, un grand bravo à nos filles,qui sur le terrain ont atomisé leur adversaire directe pour la montée sur le score de 7/1 à Vanves. Actuellement,Expograph féminine est premier avec 5 victoires 1 nul et 0 défaite » indiquait Jean Royer en ajoutant : « Isabelle Debre, notre marraine,peut être satisfaite du travail en profondeur effectué par notre coach Julien Houeix et toutes ses demoiselles et dames.Cela commence à payer. Elles méritent d'être soutenues par tous ».

    RENE SEDES : UN NOUVEAU LIVRE

    En raison de son passé de typographe, René Sedes a adopté depuis longtemps cette formule des imprimeurs – « s’efforcer d’avoir bon caractère et de faire bonne  impression »  - et surtout cette habitude à noter les formules, les aphorismes, les pensées, les axiomes, les proverbes, les maximes, les adages attirant mon atention… sur les pages d’un carnet, d’un bout de nappe en papier, un morceau de carton, vire un ticket de métro… « Je notais ceux qui me farppaient le lus et qui provenaient des auteurs les plus divers, que j’amais ou me révulsaient, mais qui, de toute façon, m’intéressaient  par leur pertinance, leur esprit ou leur imbécilité » explique t-il dans la préface d’un livre où il les a réunis : « Pensées, maximes et aphorismes glanés ça et là ». Le Blog aura l’occasion de revenir sur ce livre avec René Sedes

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    MESQUIN ET STUPIDE

    Les élus et militants ou sympathisants  de droite se plaignent du sectarisme de  leurs homologues de gauche depuis qu’elle est au pouvoir. Mais à Vanves, la droite ou le centre ne vaut pas mieux. Un exemple le démontre. Pas un membre de  la municipalité n’est venu saluer Daniel Buire, libraire et marchand de journaux,  pour son départ à la retraite, le 25 Juin. Le nouveau maire adjoint chargé du commerce aurait même expliqué « qu’il n’est pas question d’aller voir un commerçant qui était sur la liste de Guy Janvier ! ». Ses collègues commerçants apprécieront.

    PLATEAU : UN ARRET SUPPLEMENTAIRE POUR LE 95

    L’association de quartier, Agir pour le Plateau, a saisi le maire de Vanves de son souhait d’avoir un arrêt supplémentaire du bus 95.: « En effet la traversée du périphérique au niveau de la porte Brancion reste périlleuse pour les Vanvéens et d’autre part le bus 95 passe déjà de l’avenue de la porte Brancion à la rue Louis-Vicat puis boulevard Adolphe-Pinard. Il serait donc particulièrement utile pour les usagers qu’un arrêt soit installé rue Louis-Vicat à l’angle de la rue Jean-Bleuzen. Cette nouvelle opportunité ne peut qu’inciter les gens à prendre les transports en commun et développer la desserte de la ville de Vanves ».

    LORSQUE LA GAUCHE SE TITILLE

    L’un des petits jeux auxquels se livrent la gauche pendant le conseil municipal consiste à s’envoyer des piques comme aime le faire Boris Amoroz (FG/PC) en s’en prenant au gouvernement. L’exemple de son intervention sur le projet Legendre Immobilier à l’emplacement de l’ancienne conservatoire est édifiant(cf  l’article du blog du 30 Juillet). » la politique de réduction de la dépense publique du gouvernement soit-disant socialiste, qui se traduit pour les communes par la baisse drastique des dotations, a entre autre pour objectif volontaire de pousser les communes à privatiser et vendre leurs biens et leurs terrains pour équilibrer leurs budgets » expliquait ce dernier en s’en prenant au gouvernement « qui n’engage pas de véritable politique de défense et de promotion du logement social » Mais les socialistes ne manquent pas de réparties comme ce fut le cas à propos des deux vœux déposés par le FG/PC sur les compteurs de gaz et d’électricité intelligents auxquels il est opposé : « C’est dans le cadre de la loi sur la transition écologique et énergétique lancé par le gouvernement que ces compteurs intelligents ont été lancés » a rappelé Jean Cyril Le Goff  (PS) en souscrivant aux propos de Pascal Vertanessian (PS)  relayé par Gabriel Atttal (PS) qui  expliquait « qu’ils permettront de facturer sa consommaton réelle et de la réduire en voyant où chacun peut faire des efforts. Et cela aura une incidence sur l’emploi (10 000 création pour les installer) contrairement à ce que vous expliquez !  »