Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare du fort d’issy-vanves-clamart

  • DANS LE CREUX DE L’OREILLE DE VANVES

    PROVENDIER DE SUPLEANTE A DEPUTEE

    Suite à l’entrée au gouvernement de Gabriel Attal, nommé secrétaire d’Etat auprès de Jean-Michel Blanquer, chargé de la Jeunesse, sa suppléante Florence Provendier (sur la photo avec lui dans un bureau de vote de Vanves) deviendra officiellement la nouvelle députée de la 10e circonscription des  Hauts-de-Seine (Vanves-Issy) le 17 novembre prochain. Depuis juillet, elle est directrice de la communication et du marketing de l’ESSEC Business School. Diplômée de la prestigieuse école de commerce en 1998, elle avait travaillé en entreprise et en ONG, notamment pour l’association «Une Enfant par la main», qui permet de parrainer des enfants démunis et de réaliser des projets dans leurs communautés, en Afrique, Asie et Amérique Latine. C’est une isséenne depuis 1991, malgré un petit séjour du côté du Trapéze à Boulogne, mais toujours sur le territoire de la 10e, qui est une adepte de la marche, ayant sillonné de nombreux sentiers mythiques, de la Cordillère des Andes aux Anapurna, du tour ddu Mont Blanc au GR 20,34… et bien sûr le chemin de Saint Jacques de Compostelle. De là à devenir une marcheuse, iln’y avait qu’un pas, qu’elle a franchie en 2016, en ayant croisé leur dynamique. «L’impulsion de renouveau incarnée par le Président de la République et l’envie de contribuer à la démarche progressiste amercée ainsi que la personnalité de Gabriel Attal, m’ont incitée à devenir sa suppléante en Juin  2017 » explique t-elle

    CENTRE ANCIEN CONGESTIONNE

    La circulation devient infernale dans le Centre Ancien. car non seulement l’expérimentation de l’inversion de la rue Pruvot continue, mais en plus, des travaux du syndicat des Eaux d’(Ile de France (SEDIF) dans les rues Valentine Jacquet, Vieille Forge et place du Président Kennedy ont commencé voilà quinze jours, le site Internet de la mairie ayant indiqué qu’elles pourraient être bloqué à certains moments. C'est-à-dire que pour relier le Clos Montholon ou les Hauts de Vanves et le Centre Ancien, il faudra passer par Issy les Moulineaux ou Malakoff. Heureusement le mondial de l’auto est terminé, mais bonjour la pollution et les embouteillages. D’ailleurs beaucoup d’habitants et riverains de ses rues se sont aperçus d’une augmentation de la circulation aux heures de pointe dans ces quartiers jusqu’à présent tranquille. Et cela pour quelques habitants de la rue Pruvottrès influents

    RECORD DE VENTE FONCIERE AUTOUR DE LA GARE DU GPE

    L’ORF (Observatoire régional du Foncier) s’est penché sur le marché foncier autour des gares du Grand Paros Express qui ont suscité 1364 transactions dans les 800 m autour de celles-ci représentant un volume global de 1,9 milliard d’euros. Il a constaté que les volumes financiers en jeu les plus élevés, se situent, en autre, sur la commune d’Issy les Moulineaux, autour du Fort d’Issy-Vanves-Clamart de la ligne 15 sud du GPE. Ce secteur affiche un volume financier global de 211 M€ pour 63 ventes portant sur un total de 13,3 ha

  • LE CHANTIER DE LA GARE FORT D’ISSY-VANVES-CLAMAT A RATTRAPE SON RETARD

    A l’occasion des Vœux 2017 lundi dernier, la Société du Grand Paris (SGP) a fait un point d’étape sur le chantier du Grand Paris Express (GPE) et notamment sur la ligne 15 sud où trois chantiers de génie civil sont actuellement en cours :  la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart qui a été lancé en juin 2016. Les opérations de génie civil de l’arrière-gare de Noisy-Champs (construction des voies de garage du terminus et des voies  de retournement des trains) depuis décembre 2016. Et la construction des ouvrages annexes (puis de ventilation) sur le tronçon reliant Noisy-Champs à Champigny-Centre. D’ici à la fin de l’été 2017, 14 des 16 gares de la ligne seront en génie civil.

    À ce jour, huit permis de construire de gares  ont été signés sur la ligne 15 Sud dont celle du Fort-d’Issy-Vanves-Clamart.  Trois ripages – Il s’agit d’une  technique qui consiste à déplacer par glissement sur le sol un équipement monté au préalable, généralement un pont rail  dalle pour soutenir les voies ou de la couverture  de la gare GPE comme à Vanves -  seront réalisés sur 3 chantiers gares à Champigny Centre  (du 23 au 27 janvier), à Fort d’Issy-Clamart-Vanves (du 12 au 16 août), qui nécessite des travaux préparatoire bloquant le trafic SNCF sur Paris Montparnasse tous ces week-end de Janvier, et à Arcueil-Cachan (fin 2017) . Si 2017 est marquée par le déploiement à grande échelle du génie civil, l’année 2018 sera rythmée par l’entrée en action des tunneliers sur la ligne 15 Sud.

    L’ensemble des marchés de génie civil de la ligne 15 Sud seront attribués au 1er semestre sachant que trois sur un total de huit, ont été notifiés en 2016. Pour la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, le  marché pour les travaux du tronçon  entre celle-ci (exclue) et la gare Villejuif Louis-Aragon (incluse) sera notifié fin Février ( 7,9 km de tunnel comprenant le creusement de deux tunnels de 3,9 et 4 km, cinq gares (Châtillon-Montrouge, Bagneux, Arcueil-Cachan, Villejuif Institut Gustave-Roussy, Villejuif Louis-Aragon), huit ouvrages annexes dont un ouvrage servant de puits de départ de tunnelier au parc Robespierre, à Bagneux). Le marché pour les travaux du tronçon entre celle-ci et l’ouvrage annexe de l’île Monsieur sera notifié fin Avril.

    Enfin, sur le site même de la gare, la première phase de réalisation des parois moulées de la gare a été terminée le 4 janvier. Le passage en 3 postes (24 heures sur 24) durant tout le mois de décembre, a été efficace et a permis de rattraper le retard, afin d’être prêt pour la phase de réalisation des deux ponts provisoires à double travée de 30 m de long qui seront ripés lors du dernier week-end de Janvier et sur lesquels les voies existantes  reposeront pour permettre de commencer à creuser au dessous et réaliser les dernières parois moulées de l’enveloppe de la gare à partir Février.

    Le passage piéton souterrain reliant la rue du Clos Montholon à la place de la gare est désormais rouvert depuis mi-décembre 2016. Les travaux de réaménagement financés par la Société du Grand Paris ont permis de rendre l’ouvrage accessible aux PMR grâce à l’installation de deux ascenseurs. En parallèle, les travaux de réalisation de la passerelle provisoire menés par la SNCF avancent également. L’ouvrage permettant d’accéder aux quais du Transilien sera mis en service le 6 février.

  • UN ETRANGE ET EXPRESS CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES D’ENTRE DEUX TOURS D’ELECTION

    C’est un étrange conseil municipal d’entre deux tours qui s’est déroulé, mercredi soir,  à Vanves, pour la première fois, alors qu’il n’y avait aucune urgence que la date limite du 31 Mars. Toute collectivité locale doit avoir voté son budget avant cette date là. Vanves aurait très bien pu le faire le 30 ou le 31 Mars, d’autant plus que les élus s'asbtiennent de tenir une telle assemblée dans une période aussi chaude qu’une campagne électorale, pour éviter les invectives, les déclarations à l’emporte pièces…. Heureusement, il n’en a rien été. Ce conseil municipal de Mercredi soir a été d’un calme étonnant, presque aussi monotone que cette campagne électorale, sans questions orales, ni échanges vifs, ni même allusion d’un côté ou de l’autre de l’échiquier politique local. A croire que tout le monde, et tous les conseillers municipaux étaient présents, avait autre chose en tête ce soir là. Le Blog Vanves Au Quotidien reviendra, la semaine prochaine,  sur le débat budgétaire où il a été beaucoup question d’économies, et les différents points de l’ordre du jour. Il a d’ailleurs débuté par  une présentation du projet de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart du futur métro automatique Grand Paris Express qui aurait pu rallonger les débats comme tout le monde s’y attendait. Il  a suscité quelques questions de la part de deux élus vanvéens, mais sans rallonger un Conseil qui s’est terminé à 21H50.

    LA GARE FORT D’ISSY-VANVES-CLAMART EST  SUR LES RAILS

    Le projet de la  gare« Fort d’Issy-Vanves-Clamart » du GPE (Grand Paris Express) est sur les rails. «  A l’origine, elle n’était pas prévue. Grâce la mobilisation des élus, elle a été inscrite. Elle sera la première à sortir de terre. ON entre dans la phase opérationnelle. Il me semblait important que l’assemblée communale soit informée » a déclaré Bernard Gauducheau en laissant la parole à deux représentants de la Société du Grand Paris. Cette gare est donc l’une des 22 prévues sur le tracé de cette ligne 15 Rouge Sud qui desservira 22 communes sur 4 départements entre Sévres Noisy-Champs.

    Elle est  entrée dans une nouvelle phase de réalisation avec le début des travaux préparatoires avec les opérations de déviations des réseaux souterrains existants (gaz, électricité, télécom, eau…) réalisés par les concessionnaires  à partir  de la fin Avril. Ils doivent préparer les travaux de génie civil qui commenceront début 2016, tout en permettant de reconnaître le terrain pour parfaire les méthodes de construction, afin de permettre aux équipes d’ajuster le dimensionnement des ouvrages (tunnel, gares, puits de travail) et d’adapter les méthodes constructives. Ses travaux préparatoires qui investissent l’espace public, et engendreront quelques perturbations, ont fait l’objet d’une charte d’engagement des travaux préparatoire le 8 Décembre dernier. « Il s’agit d’en faire un chantier exemplaire de matière de sécurité et de protection de l’environnement. Les engagements qui portent sur la limitation des cheminements encombrés, du bruit, des salissures, des manœuvres d’engins et du désordre visuel, traduisent la grande vigilance portée à la qualité de la vie quotidienne des habitants et des riverains des chantiers »  explique t-on à la SGP.

     

    UN CHANTIER SPECTACULAIRE EN AOUT 2017

    Le Timing du chantier est très serré car la SGP a un rendez-vous très important avec Transilien/SNCF exactement les 16 et 17  Août 2017 lorsqu’il s’agira d’installer le plafond de la gare à « découvert ». Un des chantiers spectaculaires de cette ligne qui doit être programmé très tôt, qui aura des répercussions sur le trafic routier et la vie quotidienne des riverains. D’autant plus que cette gare se trouvera sous le faisceau ferroviaire Paris-Montparnasse, et qu’il faudra riper ce plafond. Une grande salle d’échanges permettra aux piétons de traverser entre Vanves grâce à deux accès sous une immense verrière, avec escaliers mécaniques et acenseurs,  et Clamart d’un côté et Malakoff de l’autre, de plein pied avec le Bd des Fréres Vigouroux. Elle permettra d’accéder au réseau transilien en surface et au métro automatique en souterrain, les quais se trouvant à 26 m de profondeur

    UN SOUCI D’INFORMATION ET DE CONCERTATION

    A cette occasion, et comme elle l’a fait au moment du lancement du projet GPE, des premières enquêtes publiques, la SGP insiste beaucoup sur l’information et la concertation, grâce à des outils d’informations qui seront spécifiquement développés : Les concessionnaires diffuseront des « Flashs infos » proposant une information localisée dans le temps pour prévenir des perturbations,  des lettres d’informations permettront de faire régulièrement le point sur l’état d’avancement du projet. Une maison du projet sera prévue sur certains  sites comme ce sera le cas à la gare d’Issy RER. Des formulaires de contacts sont prévus sur Internet  avec un site dédié, ainsi que la mise en place d’un Comité de suivi des travaux avec des élus, des riverains « afin que l’information soit claire, que l’on atténue les inquiétudes ». A ce niveau, la SGP est ouverte à toute initiative, comme la mise en place de sentinelles comme ses représentants l’ont expliqué en répondant à quelques questions 

    REUNION PUBLIQUE LE 5 MAI PROCHAIN

    Boris Amoroz (FdeG/PC) a posé plusieurs questions : Tout d’abord sur les propriétaires riverains de pavillons ou d’immeubles de cette ligne. « Des inventaires et des diagnostics du bâti ont été réalisé pour connaitre parfaitement l’état des ouvrages à côté à proximité du tracé. Des relevés topographiques, la pose de capteurs, de piézométres, des mesures de bruits et de vibrations…vont avoir lieu ». Ensuite sur l’accessibilité : « La gare sera accessible, avec 2 ascenseurs pour chaque quai ». Enfin sur l’évacuation des déblais par voie ferrée : « Il se feront dés que le tunnelier sera installé et commencera à creuser. 50% des déblais devraient être évacuer par voie ferrée, le reste par camions ». Lucie Schmid (EELV) est revenu sur « la mécanique complexe de ce chantier qui a un impact très fort le public » et « sur la façon dont la SGP souhaite y associer le grand public sur une longue durée ? » - « On a vu l’intérêt de la population sur ce projet car beaucoup de gens sont venus participer à chaque  réunion. Nous allons travailler avec les communes dont nous avons récemment réuni tous les directeurs de la communication ! » lui a répondu le représentant de la SGP.  Le chantier de cette gare devrait faire l’objet d’une réunion publique le 5 Mai prochain à Vanves qui sera sûrement plus calme qu’à Clamart, car ironie de l’actualité, le projet de cette gare fait polémique du côté de Clamart, à cause des projets immobiliers du maire. Mais il n’y a même pas été fait allusion lors des questions.