Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Animation locale

  • LES TROIS NOUVEAUX AXES D’ACTION DE L’ESCAL A VANVES – JEUNES, FAMILLES, SENIORS - POUR CREER DU LIEN

    Une centaine de vanvéens ont participé mardi soir à la Palestre à une présentation du nouveau projet social de l’ESCAL ainsi que sa nouvelle organisation suite au renouvellement de la CAF  pour ce centre socio-culturel pour les 5 ans à venir.

    «Le terme de centre socio-culturel n’a pas été choisi au hasard ! socio  pour les changes entre tous ceux qui formons une communauté inter-générationnelle. C’est une famille du plus petit au plus âgé. Mon souci est de transposer au niveau communal ce qui vit une famille.  Ce centre accueille des enfants, des ados, des familles où on aime bien échanger sur ce que l’on fait , pour mieux se connaître » a expliqué Bernard Gauducheau. «Faire société ensemble, vous avez résumé ce qu’est une telle structure» a constaté la responsable de la Féératuin française des centres sociaux

    «Avec la nouvelle équipe municipale, on a renforcé nos services. On avait encore des secteurs cloisonnés notamment à l’ESCA  qu’on a cherché à décloisonner. Il doit y avoir un brassage de toutes les générations » ajoutait le maire en reconnaissant que l’ESCAL a une capacité extraordinaire à se remettre en question depuis qu’il a été créé et dirigé par M. Gervais. «On a surtout une chance d’être dans une ville où on nous laisse agir et proposer » ajoutait Y. Michaud, son directeur actuel qui travaille avec 23 collègues.

    Les trois axes du nouveau projet de l’ESCAL ont été présenté par une courte vidéo et discuté ensuite entre les participants réunis autour d’une table :  Tout d’abord, accompagner les jeunes à prendre leur place dans la cité et devenir les citoyens de demain. Ainsi  il n’y aura plus qu’une seule structure jeunesse au lieu de plusieurs, avec de nombreux  projets et intervenants, - la CAF finançant les postes des animateurs jeunesse – avec, pour commencer,   la création d’un CMJ à la Rentrée, la reprise des journées européennes avec un déplacement récent à Bruxelles…Il en est de même pour les seniors avec le SQUARE qui reléve maintenant de l’ESCAL  pour créér des liens. Ensuite,  pérenniser et renforcer l’accompagnement des familles. Enfin, favoriser et faciliter l’accès au droit pour tous qui s’est traduit depuis le début de l’année par l’aide aux démarches en ligne  

  • L’HOTEL MERCURE DE VANVES PROPOSE DE PILOTER UN AS 320

    Un simulateur de vol A 320 ,grâce à la société AVIASIM,  est installé dans un petit salon de l’entresol de l’hôtel mercure depuis Novembre dernier : « Je n’avais pas la possibilité d’avoir un roostoff ou une piscine avec spa. J’ai répondu favorablement la proposition de cette société d’installer son simulateur pour 2 ans.  De surcroît, Aviasim cherchait un lieu autour du parc des exposition» explique Philippe Marchand, directeur de cet hôtel qui  cherchait à créer une animation en mettant un salon à sa disposition. Ainsi Aviasim fait ses formations, et permet aussi de créer une animation  pour une soirée ou un séminaire afin de permettre à des invités de piloter un A320

    Ainsi, pendant une séance d'au moins 45 minutes, ils peuvent apprendre à contrôler un avion aux côtés d'un vrai pilote, diplômé, et aux manettes d'un poste de pilotage fidèlement reconstitué, selon un plan de vol qui comprend plus de 15000 destinations.  «Cette expérience ludique et captivante  permet au moins de se familiariser avec cet appareil si complexe et fascinant qu'est l'avion ». La simulation de vol est très réussie : les bruits de l'appareil s'ajoutent au décor numérique qui évolue en face de vous, comme si vous y étiez ! En effet, face au tableau de bord, le novice se trouve une vue panoramique de l'aéroport et de la ville de son choix. France, Grèce, Angleterre, Etats-Unis, Inde, Japon, Australie, Brésil, Afrique du Sud...

    AviaSim est connue aussi pour proposer des stages spéciaux afin d'aider à vaincre la peur de l'avion. « Cette formation de plusieurs heures  permet d'identifier clairement les craintes avec le pilote. Ensuite, il accompagne et fait découvrir le fonctionnement de l'avion, pour permettre de mieux maîtriser son environnement. En prenant le contrôle des manettes, Aviasim entend vous faire dompter cette bête inconnue qui vous angoisse tant » explique l’un de ses animateurs

  • 17e VILLAGE DES TERROIRS A VANVES : UNE HISTOIRE MOUVEMENTEE

    Le 10éme village des terroirs sera finalement inauguré ce soir vers 18H30 place de la République sous un temps froid et peut être humide, malgré une possibilité d’annulation à cause de la crise sanitaire, levée en début de semaine à la suite du Conseil de Défense et des annonces de Jean Castex, premier Ministre. Les vanvéens pourront découvrir dés 15H aujourd’hui,  et durant tout le week-end,  75 stands soigneusement sélectionnés par l'Archipel des Créateurs et Paris Fermier, muni du pass-sanitaire pour entrer, et en portant un masque dans un village vraiment authentique, avec des produits «made in France». Plein de signes avant-coureur démontrent que ce sera, une nouvelle fois, une fête conviviale où les vanvéens auront plaisir à se retrouver autour de leur clocher, d’autant que l’édition 2020 avait été annulée à cause de la crise sanitaire et du second confinement, et qu’ils restent attaché à ce rendez-vious convivial.

    Occasion de rappeler ses dix sept années passées où tout a été question de climat tant climatique que politique. Il faut se rappeler qu’au début en 2005/2006, c’est le réaménagement de la place de la République qui a donné l’idée de lancer un village de Noël par le GEV ( Groupement Economique de Vanves) avec le soutien de la Mairie, auquel personne ne croyait.  Au début, les intempéries ont quelque perturbé son déroulement : Un froid sibérien en 2007, la neige en 2009 et 2010 renforçant son aspect village de Noël, une tempête en 2011 (avec des vents à 80 km/h) qui avait retardé de 24H son ouverture, la pluie en 2011. Mais «Au fil du temps, cet évènement devenu en effet incontournable, est l'un des évènements majeurs de notre ville et sans doute l'un des préférés des Vanvéens. Sa spécificité, liée à notre contrat avec Pari Fermier et l'Archipel des Créateurs, est de proposer des produits authentiques de qualité, uniquement issus de producteurs français et d'artisans d'art majoritairement vanvéens» expliquait Françoise Saimpert alors maire adjointe.  

    Mais d’autres événements que climatiques, se sont chargés de le perturber dans les années 2010 : Tout d’abord les attentats en 2015, un mois avant son déroulement, avec l’application de l’état d’urgence qui en a  limité les horaires d’ouverture. «Ce qui s’est passé nous a posé des questions. Mais nous avons décidé de le maintenir parce que c’est la période de préparation des fêtes de Noël. Avec toutes les précautions qui s’imposent» indiquait le maire qui avait instauré un périmétre de sécurité avec contrôle des sacs aux entrées, des véhicules municipaux barrant les accés, présence de la police municipale avec des passages de Sentinelles. Dispositif reconduit lors des villages des terroirs suivants marqué par une ambiance politique délétére avec la gréve et les gilets jaunes en 2019, et puis la crise sanitaire qui l’a annulé en 2020. C’est pourquoi, les vanvéens vont apprécier dés ce soir de retrouver cet événement très festif.