Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil de quartier

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    BILAN DE MANDATURE POUR LE MAIRE SORTANT

    « Non ! Nos services publics ne sont pas saturés, des classes ont fermé malgré les nouvelles arrivées. Oui les besoins liés aux constructions ont été anticipés. N’en déplaise à certains, Vanves est une ville écologique et durable ?...Les chiffres ne mentent pas...eux ! Méfiez vous de tout ce qu’on vous raconte » a déclaré lundi soir Bernard Gauducheau  lors de sa réunion publique sur le bilan de cette mandature à l’école Larmeroux  (sur la photo), animée par les mêmes animateurs qu’en 2014 – Sandrine Bourg et Erwan Martin -  devant une assemblée clairsemée, avec des slides au titre percutant : «Vanves animée et apaisée »,  « Vanves dynamique et responsable », « Vanves solidaire à vos côtés, à tous les âges », avec les commentaires des maires adjoints qui font encore partie de l’équipe sortante, beaucoup étant partis et démissionnés

    CONSEIL DE QUARTIER EN SOMMEIL

    Les 3 conseillers de quartiers du Plateau, du Centre Ancien et des Hauts de Vanves, ont été mis en sommeil par le maire de Vanves, durant cette période de campagne électorale. Ils ne reprendront leurs activités qu’après le scrutin de mars, à moins qu’ils soient renouvelés après. Chaque membre des conseils de quartier en ont été informés par un courrier du maire, la semaine dernière

    2020 COMMENCE BIEN POUR EXPOGRAPH  

    «Enfin, elle est là cette victoire  ! 2/1 contre les Communaux de Maison-Alfort dans un match où la défaite était synonyme de dernière place au classement de la DH parisienne. 2 buts de Salam Sy, un dans chaque mi-temps ont permis à Expograph d’ entamer  une remontada..comme l’an passé? À confirmer Samedi sur les terres de Air France Roissy.

  • A PROPOS DE LA BOITE A LIVRES DE VANVES PRECISION D’ANTOINETTE GIRONDO

    A propos de l’article intitulé « Une boîte à lecture rikiki à Vanves » paru  dans le blog voilà une semaine, Antoinette Girondo présidente du Conseil de Quartier du Plateau a tenu à apporter des précisions car il contient de nombreuses erreurs sur sa mise en place

    «Voici comment ce projet est né. Certains conseillers de quartier ont souhaité fabriquer des boîtes à livres réparties dans l’espace public. Le Conseil de Quartier a validé ce projet et a proposé un plan de montage : il s’agissait d’un meuble de 1m80 de haut pour 70 cm de large et 30 cm de profondeur. Le bois devait provenir de récupération. Avec l’accord de M. le Maire, nous avons sollicité le SQUARE et proposé plusieurs créneaux de fabrication. Pendant plusieurs jours, les conseillers de quartier ont ainsi eu accès au SQUARE pour monter les boîtes à livres avec l’aide des habitués et d’un animateur. Malheureusement, nous avons déploré l’absence de volontaires à ces ateliers. De plus, les matériaux récupérés et stockés gracieusement chez un membre du Conseil de quartier ont été jetés. Le projet était au point au mort. Souhaitant que ce projet aboutisse, le Conseil de quartier, en accord avec M. le Maire, a confié la fabrication des boîtes à livres à M. Julien Pitsch, riverain du Square Jarrousse et qui s’est porté volontaire. Grâce à lui, nous avons pu installer cette boîte à livres conformément au projet porté par le Conseil de quartier. Cela n’a pas coûté un centime à la municipalité et le matériel utilisé est 100% recyclé.  Enfin, le format de cette boîte à livres correspond à la grande majorité des boîtes à livres installées en France. Il permet de n’y entreposer que des livres, empêche le dépôt d’encombrants et facilite un entretien régulier ».

  • HAUTS DE VANVES : DE MULTIPLES TRAVAUX GPSO ET MUNICIPAUX

    L’autre séquence habituel de ces réunion publique de quartier, comme c’était le cas pour les Hauts de Vanves,  lundi dernier à Larmeroux sousl’orage, concerne les chantiers, avant que le public puisse échanger avec le maire et ses élus. Le public était clairsemé ce soir là, peut être à cause de ce temps orageux et pluvieux, avec quelques adjoints au maire répartis dans la salle dont une au fond du préau qui, à chaque fois que le maire intervenait, approuvait, en imitant  les parlementaires anglais ou américains qui ont l’habitude de soutenir l’un des leurs qui intervient à la tribune, par des «yea». Un spectacle étonnant et drôle à la fois

    Les travaux ont été présenté à deux voix : Tout d’abord, un représentant de GPSO a présenté les travaux effectués das le quartier par l’interco : La rénovation de la rue A.Briand avec réfection de l’éclairage est prévue à la fin de l’année, avec bien sûr la rue René Coche. Il fallait attendre la fin des chantiers, dont celui de Niwa, qui a quelque peu bousculé ce quartier de Vanves ces dernières années. GPSO a prévu aussi la rénovation de l’aire de jeux du parc F.Pic (286 000 €). La ville a été fleuri ce printemps avec des géraniums rouge et jaune. Enfin, après cet hiver particulièrement neigeux, 19 nids de poules ont été traités

    Le maire adjoint chargé de l’urbanisme a présenté les grands travaux de la ville qui concerne deux grands équipements sportifs de la ville : Tout d’abord la tribune du PMS André Roche qui donne l’impression de traîner. « Mais il fallait régler la réfection du mur mitoyen avec les pavillons derrière, en faisant des protocoles permettant cette réfection au début de l’année, et en la réalisant, ce qui est en cours » a-t-il expliqué. Avant d’entamer la réfection elle-même avec deux extensions de part et d’autre. La ville en profitera pour rénover le bureau des gardiens et sécuriser l’accés du stade comme du côté JB Potin, avec ce tourniquet qui empêche l’intrusion de deux roues.   Ensuite, la piscine avec le ravalement du bâtiment (400 000 €) dont le chantier a commencé fin Mai. «On avait commencé par rénover les installations de traitement de l’eau à l’ozone (1 M€) et non au chlore, et avant, par le changement des baies vitrées après la tempête de 1999. Il restera la mise aux normes et le réaménagement des vestiaires. Enfin l’éclairage du gymnase André Roche