Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vanves et le Parc des Expositions - Page 4

  • VANVES A PARTICIPE A LA PLUS GRANDE FRESQUE D’EUROPE SUR LE TOIT DU HALL 3 DU PARC DES EXPO

    Le toit du Pavillon 3 de Paris Expo Porte de Versailles (Viparis)  a servi de support à ce qui restera assurément comme une pièce maitresse de l’art urbain contemporain parisien avec la plus grande fresque d’Europe!  Par un effet scénographique étonnant,  elle s’étend sur une surface de 2,5 hectares (soit 4 terrains de football). Elle est visible depuis le toit terrasse du pavillon 7 de ce même parc des expositions. Cette vision In Situ est complétée par une diffusion online de l’œuvre, via des photographies prises par drone et une vidéo. Et ce grâce à plusieurs dizaines de volontaires, provenant des équipes de Viparis, de riverains dont quelques vanvéens, d’amis des artistes et des membres et sympathisants de l’association Art en ville. La peinture a été appliquée au pulvérisateur à pression, comme s’en souvient l’une des vanvennes présentes, habillés entièrement de blanc avec un casque pour se protéger, et par un temps pluvieux de surcroît.

    Les artistes auteurs de cette performance artistique hors normes n’en sont pas à leur coup d’essai : Ella & Pitr, couple connu entre autres pour leurs fresques monumentales, sur des toits, des champs, des façades, et même un barrage dans la vallée du Giers. Cette peinture est le fruit d’un véritable défi physique. En effet, Ella&Pitr ont passé une dizaine de jours en extérieur à élaborer leur fresque sans relâche, assistés d’une équipe et d’un drone pour se repérer. Avec cette surface de 25.000 mètres carrés, les artistes ont battu leur propre record d’Europe, qui datait de leur fresque en Norvège réalisée en 2015 pour le Nuart Festival.

    «Ella & Pitr ont représenté l’un de leurs personnages fétiches, une dame âgée, posée dans cet environnement si particulier. Le rapport au contexte parisien, à l’architecture, au périphérique, propose une mise en valeur mutuelle des plus saisissante, entre ce personnage singulier et ce lieu très intense. Les artistes ne donnent pas d’interprétation particulière sur leurs scènes, offrant au spectateur une lecture libre. Les personnages, accessoires instaurent une poésie burlesque, absurde et très humaine, qui rappelle inévitablement à chacun des tranches de vies ou des personnages proches. Cette vieille dame semble observer avec recul la ville environnante. La paix qu’elle transmet tranche avec l’effervescence de la cité. Un sac de courses plane derrière elle, de façon inopinée. C’est une singulière confusion des sentiments qui touche le spectateur, mêlant le vertige lié aux dimensions de l’œuvre à la tendresse que nous inspire ce personnage presque intime à tous» constate t-on à Viparis

    Cette opération est le fruit de l’opportunité offerte par Viparis d’intervenir sur l’un de ces sites les plus emblématiques et du savoir-faire si particulier des artistes, habitués à ces chantiers pharaoniques, à l’occasion du chantier de modernisation de Paris Expo Porte de Versailles qui doit s’achever en 2024. . Le pavillon 3 du Parc sera détruit fin 2022 et reconstruit pour donner naissance à un tout nouveau bâtiment. L'œuvre d'Ella&Pitr sera donc aussi exceptionnelle qu'éphémère.

  • PARIS REDEVIENT LA CAPITALE MONDIALE DES CONGRES MONDIAUX GRACE UN PEU A VANVES ?

    Paris prend la tête du classement ICCA 2018, qui recense les villes du monde les plus attractives pour l’accueil de congrès internationaux. Alors qu’elle figurait en deuxième position du classement 2017, Paris reprend en 2018 la première place du classement ICCA (International Congress and Convention Association), qui recense chaque année les villes du monde les plus attractives pour les congrès internationaux. Avec 212 congrès internationaux répondant aux critères de l’ICCA organisés en 2018, contre 190 en 2017, Paris devance de plus de 40 événements son dauphin, Vienne (172). Madrid (165), Barcelone (163) et Berlin (162) viennent compléter le «top 5 » des destinations les plus prisées. Deuxième l’année dernière, première l’année précédente, Paris occupe systématiquement une des 2 premières places du classement de l’ICCA depuis 2010.

    « Cela est d’autant plus appréciable que les congrès et les salons génèrent chaque année 5,5 milliards d’euros de retombées économiques et 85 000 emplois » souligne Didier Kling  président de la CCI Paris Ile de France qui constatait surtout que. «l'ouverture fin 2017 du Paris Convention Centre géré par Viparis – au Palais sud (Hall 7) – sur le territoire vanvéen -   a fortement contribué au retour de la capitale en tête du classement ICCA. Ainsi, le Paris Convention Centre permet désormais à la capitale de recevoir les plus grands congrès mondiaux en offrant des configurations sur-mesure pour des événements de très grande taille".  Partie intégrante du vaste plan de rénovation (500 M€ sur la période 2015-2025) de Paris Expo Porte de Versailles, le Paris Convention Centre a récemment accueilli le congrès de pneumologie de l'European Respiratory Society (ERS) et ses 23 000 délégués et recevra en août 2019, l’Europan congress of cardiology (ESC) et ses 33 000 congressistes.

  • VANVES ET LA TOUR TRIANGLE : DES ELUS PARISIENS DENONCENT UN REGIME DEROGATOIRE VERITABLE DEVOIEMENT DU DROIT

    Une question au gouvernement a été posé  le 5 Mars dernier publié dans le J.O. et deux vœux ont été déposé lors de cette session du Conseil de Paris qui se déroule du 1er au 4 Avril, concernant  le décret gouvernemental 2019-95 du 12 février 2019, décret qui étend les dispositions de la Loi Olympique (qui prévoit notamment, la réduction des possibilités de recours des tiers) aux halls 1 et 4 du Parc des expositions de la porte de Versailles, et (!) au terrain choisi pour construire le programme Tour Triangle 2, terrain situé le long du hall 1

    «Il ‘agit de bénéficier de procédures simplifiées et accélérées issue de la loi olympique, pour des constructions et opérations d’aménagement à proximité immédiate ou nécessaires à la préparation et au déroulement des JO lorsqu’elles sont de nature à affecter les conditions de desserte, d’accés, de sécurité ou d’exploitation. Le projet de la tour Triangle a été invoqué comme une cause susceptible de remettre en cause la tenue de salons et d’événements internationaux. En quoi, le potentiel chantier de la tour Triangle affecterait il de manière irrémédiable l’organisation ou le bon déroulement des JOP 2024 (2 épreuves) ?» s’est interrogé  Pierre Yves Bournazel député LR  et candidat aux municipales en 2020 dans sa question écrite a gouvernement.

    «D’une part l’emprise prévue pour le projet de cette tour ne représente que 400 m2 sur une emprise totale du parc des expos de 220 000 m2, soit 3,3%. D’autre part, en cas de réalisation du projet, la suspension des travaux le temps de la période olympique apparait comme la solution la plus appropriée. Au regard du caractère extraordinaire du projet visant la construction d’une tour de très grande hauteur (180 m) la mise en oeuvre d’une procédure dérogatoire semble poser un problème de gouvernance. En effet, cette nouvelle procédure change profondément les conditions d’exercice de concertation et de démocratie participative pour les habitants et les associations» indique t-il en demandant à la ministre Jacqueline Gourault (Cohésion des Territoires et des relations avec Les collectivités locales ) de connaître les motifs détaillés qui justifieraient cette décision ?

    Dans le vœu déposé au Conseil de Paris, il propose «dans un souci de bonne gouvernance d’organiser une consultation citoyenne à l’échelle parisienne sur le projet de tour Triangle».  Léa Filoche et Yves Contassot (groupe Génération) demandent carrément de modifier le décret concernant cette tour afin qu’elle ne bénéficie pas de ce régime dérogatoire qui «constitue un dévoiement de droit. Cette inscription illégitime aura pour principal effet de réduire les droits et moyens d’actions et de recours des citoyens et des associations qui s’opposent au projet». Malgré tout selon le dernier calendrier, le projet de la tour Triangle devrait voir le jour d'ici 2021. Ce projet, financé sur des fonds privés est estimé à 500 M€